Bouillon à la butternut et aux pâtes

img_4873

Le gras c’est la vie. (Non, ce ne sera pas mon épitaphe).

Sans lui, peu de saveurs, sans lui, pas de transmission de parfums entre les aliments. Sans lui l’avocat ne serait pas aussi moelleux, la purée d’amande aussi addictive, le pesto le meilleur ami des pâtes. Sans lui, pas de soirée à taper dans le pot de noix, pas de pizza sans fromage fondant. Sans lui, notre organisme ne survivrait pas. Il est absolument indispensable d’un point de vue nutritionnel comme gustatif.

Le gras est un des meilleurs moyens de transformer un banal bouillon en plat réconfortant à souhait.

La recette d’aujourd’hui est un peu une première pour moi car je n’avais jamais pensé auparavant à intégrer des pâtes entières dans mes soupes (Mélanie découvre la vie, épisode 1). On ne va pas se faire tout un chapitre sur le soupes : c’est l’automne, et donc pour moi le plat numéro 1 servit le plus possible le soir, et à volonté. Mais quand on a des recettes qu’on adore, varier devient un peu un casse-tête et pour en faire un plat résolument sexy et quasi complet, j’avais envie de changement ! Dame butternut est venue à mon secours, et aidé d’un bon bouillon express et de pâtes, ce plat fut absolument délicieux.

Le programme est fort simple, faire revenir oignons et ail dans beaucoup d’huile avec des herbes et du laurier, ajouter la courge (ou n’importe quel autre légume) en dés, couvrir d’un bouillon de légumes, ou comme ici, simplement une grosse cuillère de miso* blanc mélangé à l’eau, et laisser mijoter. Les légumes deviennent ultra fondants. Et on ajoute les pâtes, cuites, avant de servir. Pour plus de flemme, on peut ajouter les pâtes non cuites dans la marmite. Prévoir suffisamment de bouillon et un légume au temps de cuisson similaire. Je pense que si j’en avais eu sous la main, j’aurais même ajouter des dés d’avocats dans ce bouillon, avant de servir !

img_4878

Pour 4 assiettes

1 petite courge butternut

1 petit poivron rouge

2 gros oignons

1 belle gousse d’ail

300g de pâtes cuites

5 cl d’huile d’olive

Pour le bouillon express

1 CS de miso blanc

1 litre d’eau

2 feuille de laurier, de l’origan

Sel, poivre

  1. Faire revenir ail et oignons émincés dans de l’huile avec du sel jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Ajouter la courge coupées en dés et le poivron émincé et les faire revenir une minute en mélangeant.
  2. Délayer dans un bol le miso avec de l’eau chaude. Verser dans la marmite et compléter avec le reste de l’eau. Ajouter le laurier, l’origan et laisser mijoter 20 minutes à feu doux et à couvert.
  3. Vers la fin de la cuisson, ajouter les pâtes pour qu’elle se réchauffent, ajouter éventuellement un peu d’eau si elle s’est trop évaporée. Servir dans un bol ou une assiette creuse et rectifier l’assaisonnement.

*Danival commercialise un miso blanc en petit bocal, extrêmement bon et préparé en France avec du soja francais.

16 commentaires sur “Bouillon à la butternut et aux pâtes

  1. Bonsoir, encore une précision : j’ai préparé cette soupe pour ce soir (elle bloblotte gentiment dans la casserole) et j’ai trouvé que 15 cl d’huile, ça faisait un peu beaucoup, même si le gras c’est la vie !… Alors ?

    J'aime

    1. Bonsoir! J’arrive après la dégustation, mais j’ai été habituée à une cuisine très grasse (donc je me suis beaucoup éloignée ceci dit) et certes c’est une belle quantité mais cela ne me gêne pas, et puis je fais souvent au pif. L’idée est donc d’adapter aux goûts de chacun bien sur!

      J'aime

  2. Je suis en train de déguster cette merveille!!!
    Pour moi carotte en rondelles persil thym avec du pain sans pétrissage au sarrasin pour tremper dans le bouillon et du beurre végétal, je me régale!!!!
    Super réconfortant aussi beau que bon
    Merci beaucoup!!!

    J'aime

    1. Merci Aude! Ravie que cela te plaise.
      C’est vrai que le rendu est pas mal visuellement 😉
      Pourrait-on avoir la recette de pain au sarrasin car j’adore ce dernier !
      Au plaisir!
      Mélanie

      J'aime

      1. Coucou Mélanie, alors ma recette pour le pain c’est du rapide est du fait maison bio, c’est la deuxième fois que je teste avec du sarrasin Je ne suis toujours pas au top mais jte donne quand même la recette, tu te débrouillera sûrement mieux que moi lol!
        de la levure boulangère a délayer dans 300ml d’eau tiède puis attendre 5min ensuite et c’est là que je teste au niveau des quantité il faut 375 g de farine, donc une partie en sarrasin l’autre en blé, j’ai essayer 200 sarrasin et la deuxième fois 150, je ne suis toujours pas entierement satisfaite, j’utilise de la farine blé 110, après du sel la a toi de voir environ une cuillère à café puis tout mélanger a la cuillère car la pâte sera trop collante, et mettre au four entouré d’un torchon propre à environ 30 degrés pendant une heure, laisser reposer 5 min puis au four 35 min. Je me suis inspiré de Lloyd Lang sur YouTube. Tu me diras ce que t’en pense si tu essaye et les quantité que tu as mis!
        A bientôt car je compte tester la plupart de tes recettes en m’en faire un planning pour la semaine car pour l’instant ça plait bien a la famille!
        PS: je t’ai laissé un ptit mot sur la page d’accueil du blog qui n’a un peu rien a voir avec la cuisine c’est vrai, mais je suis un peu dépassé par ce nouveau mode vie (le veganisme), je suis inquiète pour les enfants et comme tu as l’air plus a l’aise sur le sujet et que tu es maman c’est vers toi que je me suis tourné…
        En tout cas merci pour le partage de tes secrets de recettes! Et bonne lecture…(dsl)!

        J'aime

      2. Bonjour Aude, ne t’excuse surtout pas j’adore les long smessages 😉 Merci pour la recetet j’essaierai. Je ne suis pas su tout une pro en boulange..;J’ai bien vu ton message et comme je n’aime pas bâcler les réponses je vais te répondre plus longuement très très vite. Quand la varicelle aura quitté ma maison et que je pourrais un peu me poser…! Mais en attendant, il ne fait pas du tout t’inquiéter : tatonner est absolument normal et l’essentiel est d’essayer de varier au maximum en incluant plusieurs fois par semaine toutes les familles d’aliments : légumes, céréales, légumineuses, oléagineux et matières grasses. Ca semble vraiment bête dit comme cela mais c’est la seule règle qui prévaut. Je vais essayer de faire un article sur ma façon de m’organiser très vite alors si tu as des questions précises, n’hésites pas !
        A très bientôt,
        Mélanie

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s