Ce plat est typiquement, exactement, le genre de repas que j’aime énormément me préparer quand je mange seule. Les nouilles soba sont des spaghetti de sarrasin que j’affectionne particulièrement mais comme elles coûtent plus chers que des spaghetti classiques, c’est un plaisir que je m’offre occasionnellement. Mais quand j’en ai, quel plaisir! Accompagnées de patate douce et d’un bouillon simplement préparé en diluant une cuillère à café de miso d’orge dans de l’eau, c’est un plat vraiment très rapide, sain et qui réchauffe. Et comme tous les bouillons agrémentés de « morceaux », on est obligé de prendre le temps de le déguster lentement  et c’est une vraie pause dans la journée.

IMG_4410

Ce plat est idéal le soir mais si vous voulez une version plus copieuse pour le midi, il est possible d’ajouter plus de champignons ou des cubes de tofu nature ou fumé que l’on aura fait cuire avec les nouilles et les patates douces dans le bouillon pour qu’il s’imprègne.

Soba et patate douce au bouillon miso

Pour deux assiettes creuses

  • 40 cl d’eau
  • 1 cc de miso d’orge
  • 2 champignons de Paris
  • 30 g de soba
  • 120 g de patates douces
  • 1 gousse d’ail
  • 1/3 de cc de gingembre en poudre ou frais
  • Ail des ours ou ciboulette

IMG_4413

  1. Diluer le miso dans l’eau, ajouter l’ail haché et le gingembre et porter à ébullition.
  2. Pendant ce temps découper la patate douce en petits cubes et peser les nouilles. Placer dans le bouillon et cuire 5 minutes.
  3. Découper les champignons en fines tranches, les déposer dans les assiettes creuses et verser le contenu de la casserole dessus. Ajouter de l’ail des ours frais ou de la ciboulette haché et déguster aussitôt.

IMG_4415

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez notre formule abonnement à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

La cuisine des algues de la Corée

Numéro en cours : La cuisine des algues de la Corée
10 plats traditionnels pour découvrir la culture gastronomique coréenne


Prochain numéro le 7 janvier : Pâtisserie vegan” – 10 basiques en pas-à-pas pour les réussir à tous les coups !

3 commentaires

    1. Mélanie says:

      Bonjour!
      J’utilise le miso d’orge de Danival et le shiro miso (le blanc) de Celnat. Danival vient aussi d’en sortir un blanc et aucun n’a de poisson dans la composition 😉
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :