Si j’utilise beaucoup le houmous en base d’assiette, le yaourt occupe aussi une place importante : versatile, économique, riche en protéines et en probiotique. Si je ne consomme quasiment pas de yaourt en guise de dessert, je le mange très souvent sous forme de crème de yaourt au miso.

Le yaourt de soja, un aliment polyvalent

Le yaourt de soja nature est vraiment un aliment que j’adore car on peut l’utiliser aussi bien en salé qu’en sucré. J’alterne les versions enrichies en calcium ou bio, malheureusement, on ne trouve pas les deux réunis dans le même paquet ! Je m’en sers beaucoup plus en sauce pour sandwich ou tartines salées pour le petit déjeuner et en base d’assiette qu’en dessert car je n’aime pas spécialement sa saveur, comme tout ce qui touche au soja par ailleurs : lait, crème.

Crème de yaourt au miso, ingrédients

Comment réaliser une crème de yaourt au miso

Pour réaliser une crème de yaourt, on va l’égoutter légèrement, pas autant que pour réaliser un fromage frais , mais suffisamment pour obtenir une texture bien crémeuse qui va napper les autres aliments tout en étant plus dense. Un peu façon yaourt à la grecque, mais comme ils sont plus cher au kilo ceux-là alors je ne les prends pas.

Sauce yaourt miso

J’y ajoute du miso blanc non pasteurisé qui sera bien riche en probiotiques et qui amène une saveur acidulée délicieuse, du citron pour casser ce petit goût de soja avec le zeste puisque c’est là que sont concentrées les saveurs, du sel et du poivre. J’affectionne beaucoup l’ail ce n’est pas un secret, néanmoins vous pouvez l’omettre !


Crème de yaourt au miso recette

Crème de yaourt au miso

Une sauce crémeuse et parfumée !
Temps de préparation : 5 minutes
Égouttage : 2 heures
Type de plat : Condiment, sauce, Crèmerie, fromage, yaourt
Cuisine : Française
Portions : 2 personnes

Ingrédients

  • 400 g de yaourt de soja nature
  • 1 citron jaune
  • 1 c. à s. de miso blond
  • 1 c. à c. de sel
  • Poivre du moulin
  • 1 filet d'huile d'olive pour servir
  • 1 gousse d'ail facultatif

Instructions

  • 2 heures avant, verser le yaourt dans une étamine ou un torchon posé sur une passoire et laisser égoutter.
  • Mélanger le yaourt, le jus du citron et le zeste, le miso, l'ai haché, le sel et le poivre pour obtenir une sauce crémeuse.
  • Conserver au frais 3 jours dans un bocal.

Notes

Je dépose cette sauce dans une assiette, accompagnée d’une protéine, de légumes chauds ou froids, de pomme de terre sautées.
C’est aussi très bon en sandwich ou en tartine salée !
Vous avez testé cette recette ?Dites-nous comment c’était !

De l'inspiration tous les 15 jours

Recevoir gratuitement de l'inspiration !

Une newsletter tous les 15 jours
+ un eBook gratuit "10 astuces qui changent la vie en cuisine vegan"
+ un récapitulatif des nouveaux articles du blog tous les vendredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Retrouvez la motivation en cuisine avec
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine trimestriel dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Je découvre ➜

Couverture boutique Le coup de fouet 18 crèmerie végétale

Numéro en cours : Ma crèmerie végétale du quotidien  Végétarisme ? Fait maison ou produits achetés ? Comment remplacer les produits laitiers ? Je vous propose des pistes de réflexions et des recettes faciles.


Prochain numéro le 7 avril.

13 commentaires

  1. Agathe.MF says:

    A tester vite !
    Je fais l’équivalent sur une inspiration du livre de Thé Friendly Kitchen avec de la crème de Sésame
    Je vais vite tester avec mon miso blanc !

  2. Fanny FAIVRE-VUILLIN says:

    À essayer, ça a l’air bien crémeux. Je n’aime pas le yaourt nature, je l’utilise dans les sauces, les gâteaux et les pains en général

  3. Céline says:

    5 stars
    Je fais souvent du yaourt avec du tahin et des herbes.
    Jamais essayé avec le miso, il faudra que j’essaie. Je n’ai pas le réflexe d’utiliser le miso que j’ai acheté pour une recette et qui traîne au frigo depuis.

  4. emie.raud says:

    Intéressant, je ne me suis jamais essayée à égoutter du yaourt (c’est comme pour le tofu à égoutter, j’ai la flemme de salir un torchon 😂), mais ton explication sur la texture me donne envie de me lancer ☺️

  5. christangot says:

    Bonjour Mélanie
    Merci pour ce blogtober, très sympathique et tellement plein d’idées “comfort”🥰
    Quel miso blanc utilises-tu ? Je prends le Danival mais il me semble qu’il est pasteurisé ? Par contre sa saveur vraiment douce est pas mal pour de familiariser justement…
    Belle journée !🍂🍁

    1. Bonjour,
      j’en trouve souvent en magasin bio en barquette non pasteurisé, au magasin asiatique aussi rayon frais !
      Et il est clairement plus facile à manger comme ça, intégrer en sauce que les autres, mais leur utilisation est formidable en bouillon et ultra économique pour le coup vu leur puissance.
      Tu peux aussi te faire un petit bouillon au miso blanc avec un peu de nouille dedans et des champignons, c’est très bon.

  6. petit.benedicte says:

    5 stars
    Délicieux! Servi avec le tofu à l’orange, j’ai adoré. Bon j’avoue j’ai pas du tout égoutté le yaourt par pure flemme… mais le goût y était et c’est le principal 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évaluation de la recette




Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :