Gâteau au chocolat vegan ultra moelleux

Il y a des jours où je me maudis d’être d’une nullité totale en photographie / stylisme culinaire. D’être incapable de retranscrire ce que je vois, ce que j’ai gouté. Et d’autres, où je m’en fiche royalement. Parce que pour certaines recettes, celles qui parlent à tout le monde, il suffit de fermer les yeux.

IMG_3009

Fermer les yeux. Se projeter 10, 15, 25 ans en arrière et se souvenir. Des batailles entre cousins pour s’assoir autour de la table, au plus près des ingrédients.  Se souvenir du fond de saladier qui, sous l’assaut de nos doigts tremblait sur la table, de la longue attente de la cuisson et de l’odeur qui s’échappe dans toute la maison familiale. La guerre déclarée à celui qui piquerait les morceaux du milieu, ceux à peine cuits, ceux qui vous clouaient le bec de délices.

Dans toute mon enfance, il y eu énormément de desserts réalisés par ma grand mère qui m’ont fait rêver, qui m’ont ouvert à la gourmandise, au partage, au bonheur de déguster ensemble. Les crêpes, bien sur, la tarte au fraise, les crajoles, la galette au sucre qui dépasse haut la main le kouign aman en calories, les cuillères au caramel, les beignets aux pommes et à la banane. Le panettone, cette haute brioche italienne, qui, trempée dans du lait, était un vrai bonheur. Le roulé à la confiture, les péchés de gourmandises, autrement nommés les baklavas ou le crumble aux pommes avec des cornflakes dessus pour qu’il croustille davantage.

Mais aucun de ces desserts n’a prit la place de son gâteau au chocolat sur le podium de la topissitude des desserts de mon enfance.

Qu’avait-il d’exceptionnel ? Je ne sais pas. Du beurre, ses oeufs, de la farine, du chocolat et du sucre. Comme tous les gâteaux au chocolat « classiques ». Mais qu’est ce qu’il était bon! Avec cette croûte fendillée parfaite, croquante. Le tour bien cuit, le milieu fondant et qui vous collait aux doigts et au palais à la sortie du four, son parfait équilibre de chocolat. Et sans doute le plus important, toujours inlassablement préparé avec amour. Et pourtant, avec neufs petits enfants, présents à chaque vacance, pendant des années (décénnies!), à le préparer une, deux, voir trois fois par semaine, j’imagine qu’elle a du vouloir le jeter plus d’une fois par la fenêtre, son gâteau au chocolat !

Depuis que je suis devenue végétalienne, j’ai vite pris le pli de ne pas chercher à transposer des recettes. Il y a des gâteaux qui ne sont bons qu’avec du beurre, qu’avec des oeufs. Les remplacer par un autre ne donne pas le même résultat.  Et puis il y a tellement d’alternatives, pourquoi perdre son temps? Ceci étant, le gâteau au chocolat de ma grand mère, je m’acharne à le reproduire depuis tout ce temps. Impossible à expliquer, un challenge davantage émotionnel que gustatif. Pourtant j’en ai réussi de très bons depuis mais ce n’est pas pareil.

J’ai commencé à me résigner à devoir le conserver en doux souvenir, quand, à la suite de ratage involontaire, d’ingrédients manquant troqués par d’autres à défaut, il était là. Sur mon plan de travail. Incroyable : fondant, parfaitement chocolaté mais pas trop, moelleux au milieu, bien cuit sur les bords. Et la croûuuuute sur le dessus!

IMG_3020

La liste des ingrédients semble longue et pourtant rien de compliqué, ni d’introuvable. Quand au mode d’emploi, on mélange d’un côté les liquides, et de l’autre les solides. Enfantin et rapide. Et deux jours après, il est toujours aussi moelleux. C’est fou.

Pour un gros gâteau, facilement 12 belles parts (la recette se divise aisément par deux, réduire le temps de cuisson dans ce cas)

Recette imprimable : Gâteau au chocolat vegan ultra moelleux

250g de farine

50g de fécule (Maizena ou Arrow root)

150g de sucre complet muscovado (ou de canne à défaut )

80g de chocolat à 70% de cacao

4 CS rases de cacao non sucré en poudre (Si vous aimez très chocolaté vous pouvez doubler ou tripler ces doses)

1 sachet de levure (8g)

3g de bicarbonate de soude

40 cl de lait végétal (ici amande)

5 cl de café

150g d’huile de coco désodorisée (ou à défaut une huile neutre : pépin de raison, tournesol)

1 belle pincée de sel.

IMG_3016

1. Préchauffer le four à 180°C.

2. Dans une casserole, faite fondre à feu doux le chocolat noir et l’huile de coco. Mélanger au fouet en surveillant pour éviter que cela brûle. Eteindre le feu et ajouter le lait et le café liquide. Bien mélanger à nouveau.

3. Dans un grand saladier, mélanger la farine, la fécule, la levure, le sel, le bicarbonate, le cacao en poudre et le sucre.

4. Verser les liquides dans les ingrédients secs, petit à petit en mélangeant au fouet, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5. Enfourner pour 40 minutes. Vérifier à l’aide d’un couteau au bout de 30 minutes, il doit ressortir humide mais quasi propre.

6. Laisser refroidir et conserver sous cloche ou sous un torchon.

A savourer nature, ou avec une crème anglaise, un chocolat chaud, une boule de glace, un coulis de fruits rouge…

Explications techniques : 

Vous ne trouverez jamais de sucre banc dans ma cuisine. D’un intérêt nutritionnel nullissime voir même très mauvais pour la santé et le poids, cariogène, il en est banni depuis des années. Il ne me restait plus de sucre de canne, j’ai donc utilisé du sucre muscovado, une des variétés de sucre complet. Ce dernier à la particularité d’être très riche en minéraux, d’avoir un léger goût de réglisse ainsi que des notes caramélisés. Il est exquis. Mais vous pouvez bien sur le remplacer par du sucre de canne, le chocolat prend ici le pas sur ces petites saveurs.

La fécule, ici utilisé faute d’avoir assez de farine, apporte du moelleux au gâteau. Dans la majorité des recettes à base de farine, elle permet d’alléger la préparation et ainsi de l’aérer un peu.

Le café fait réellement ressortir la profondeur du chocolat, sans pour autant le corser. On ne le sent pas du tout.

Le moelleux et le gonflant sont entre autre apportés ici par la levure et le bicarbonate, ne les supprimez pas.

Il ne me restait plus de lait végétal, j’ai donc dilué 50g de purée d’amande dans 50 cl d’eau. Astuce bien pratique lorsqu’on est en panne ! Mais n’importe quel lait végétal sera très bien.

J’utilise beaucoup d’huile de coco désodorisée bio (sans odeur ni goût de noix de coco) dans ma pâtisserie, elle remplace à la perfection le beurre. Elle supporte les hautes températures, c’est une matière grasse qui devient pommade en étant fouettée et liquide à température ambiante. Idéale en base de cheesecake (elle durcit au froid et permet à la base de rester croustillante et liée), en ganache, pour tous les fromages VG qui doivent fondre, pour les fritures. On peut en trouver dans certaines boutiques en ligne, dans tous les magasins bios et dans certaines grandes surfaces également.

Enfin, mélanger du cacao en poudre à du chocolat noir, permet d’éviter l’ajout de sucre supplémentaire, souvent présent dans les chocolats spécial dessert. L’équilibre en chocolat est ainsi parfait (pour moi), ni trop doux, ni trop corsé. Je ne mange que du chocolat noir à 70% minimum de cacao, et il est vrai qu’en dessert, c’est vite fort.

68 commentaires sur “Gâteau au chocolat vegan ultra moelleux

  1. Un délice….un retour en enfance..un bon de 15 (bon ok 25) ans en arrière…l’odeur déjà pendant la cuisson est régressive et alors après…pas déçue la texture….le gout…la douceur…bref..je suis conquise par cette recette..Merci

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci du retour! il est au contraire bien chocolaté en couplant le chocolat ET le cacao pur en poudre (qui lui donne beaucoup de goût de chocolat en corsant la préparation). L’avez vous bien mis?
      A bientôt!

      J'aime

      1. Oui je l ai bien mis pourtant…j ai tout fait à l identique sauf l huile de coco desodorisee(qu il faut que je me procure) remplacée par de l huile de tournesol. Mais je le retenterai ,en y mettant plus de chocolat du coup!(question de goût sûrement)
        Merci pour ce très chouette blog dans lequel je puise beaucoup d inspiration pour mon récent virage presque végétaliens(lait d avoine et crêpes vege sont les premiers que j ai réussis et aimés!)

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis contente si mes recettes vous donnent de l’inspiration et vous aide à avancer dans cette belle, mais pas toujours évidente, transition alimentaire !
        Concernant, le chocolat, j’ai moi même un gout prononcé pour les saveurs plus corsées, mais pas mes enfants, donc ce gâteau est un bon compromis. Mais c’est une base et il est bon pour chacun de l’adapter à ses goûts bien sur !
        A bientôt!

        J'aime

  2. Bonjour, je l’ai réalisé hier et il est vraiment top !! Incroyable, je croyais pas que ça pouvais marcher un gâteau sans œufs. J’ai fait sans huile de coco car je la trouve horriblement chère et niveau local bof… donc remplacée par huile de tournesol et c’était bon quand même.
    Par contre si tu as un peu de temps, il faudrait le mettre dans l’Index des recettes car je l’ai pas trouvé dans cette rubrique.
    Merci pour la recette je referais et je ferais gouter aux copines c’est sur !

    J'aime

    1. Merci et ravie que ça t’ai plu ! Petite précision concernant le côté « local « , de toute façon pour un gâteau au chocolat c’est mal engagé, les fèves de cacao et le sucre ne poussant pas sous nos latitudes ;). Ensuite l’huile de coco désodorisée est autour de 10€ le litre, soit à peine 3€ de plus qu’une huile de tournesol bio vierge non raffinée. Pour une utilisation bien moins fréquente, donc on s’ y retrouve. Mais le principal est que le résultat t’ai régalé !
      Bises
      Mélanie

      J'aime

      1. C’est vrai tu as raison pour le chocolat… mais un gâteau au chocolat sans chocolat… ou avec de la poudre de caroube (mais je crois pas qu’on puisse en trouver de provenance française).
        Faut que je regarde mieux pour l’huile de coco car ce que j’ai trouvé moi au BioCoop c’est un petit pot de 200ml à 5,40 euros… Tu l’achète ou ??

        J'aime

      2. Ah mais je suis bien d’accord, il y a des produits qu’il est difficile de remplacer. 😉 Le tout est de choisir de bons circuits, surtout en ce qui concerne des aliments comme le cacao, le sucre, la café…, qui génèrent souvent des conditions de travail épouvantables.
        Vu le prix de ton huile, c’est de l’huile vierge extraite à froid, qui elle est plus chère car non raffinée. Je ne m’en sers pas en cuisson à ce prix là. J’achetais la mienne, de la marque Purasana 22€ les 2 litres en ligne. Et j’en trouve maintenant, d’une autre marque, en désodorisée (raffinée donc sans gout ni odeur de noix de coco) en magasin bio. Je n’ai plus le nom en tête mais exactement au même prix, par 500g.

        Il faut que je teste des recettes avec de la caroube, cela fait plusieurs fois que j’en entends parler, je suis curieuse !

        J'aime

  3. La texture est mousseuse, agréable, j’ai par contre trop fait cuire donc impossible d’avoir le rendu fondant. Je retenterai une autre fois, mais je pense remplacer le cacao par du chocolat, car étonnamment je trouve le goût du chocolat un poil trop faible. A refaire en tout cas 🙂

    J'aime

    1. Bonjour et merci de votre retour ! Selon les fours (et la taille du moule) en effet la durée de cuisson est à adapter après le premier essai. Concernant le goût chocolaté, vous n’êtes pas la première à me le dire, il faut croire que mon chocolat est assez puissant. Mais oui, ajouter du cacao en poudre en renforcera le goût. Du coup, le deuxième essai sera le bon en gout et en texture 😉

      J'aime

  4. Bonjour, Merci pour cette recette qui donne l’eau à la bouche 😂 J’ai beaucoup de mal à trouver une bonne recette de « vrai » moelleux au chocolat depuis mon passage vers le végétalien, j’espère que celle ci sera la bonne 😊. J’aurais juste une question avant de me lancer: est il important que l’huile de coco soit désodorisée? Est ce que le goût de coco serait désagréable ? Je n’ai que de l’huile de coco classique ( qui sent 😁). Sinon je mettrai une autre huile végétale.

    J'aime

    1. Bonsoir Pauline ! J’espère que la recette vous plaira ! Non, vous pouvez bien sur mettre de l’huile de coco vierge, il y aura sans doute un petit gout de coco, mais le mélange avec le chocolat est toujours très bon. Avec une autre huile, vous aurez un bon gâteau, mais la texture ne sera pas la même qu’avec celle de coco, qui a vraiment les mêmes spécificités que le beurre en pâtisserie. Je vous conseille de tenter une première fois avec la coco, et si le petit goût vous gêne, de le refaire avec une autre huile végétale. Dans tous les cas, ce sera un bon gâteau !
      Revenez me dire ce que vous en avez pensez surtout !
      A bientôt,
      Mélanie

      J'aime

      1. Merci pour la réponse rapide 😊 Je vais donc pouvoir tester cette recette aujourd’hui ! Je me doutais que l’huile de coco avait son importance ici au vu de sa texture. Je vais tester avec 😀. Cela fait déjà plusieurs recettes que je teste mais elles ne font jamais l’unanimité, nous trouvons toujours une texture plus proche du fondant que du moelleux. J’ai même essayé de reproduire mon ancienne recette de moelleux au chocolat en remplaçant les blancs d’oeuf en neige par du blanc de pois chiche montés en neige, mais ce fut un sacré échec, le gâteau n’a pas gonflé mais s’est écrasé à la cuisson 😂. Je crois que les blancs de pois chiche ne supportent pas ce genre de cuisson.. Je reviendrai vous donner nos impressions 😊

        J'aime

  5. Bonjour!
    Merci pour le partage!
    J’ai très envie de faire cette recette qui a l’air délicieuse mais je voudrais savoir si le bicarbonate de soude est absolument nécessaire.
    Merci beaucoup!

    J'aime

    1. Bonjour Marilou !
      Le bicarbonate est important en cuisine végétale car il participe activement à la levée des gâteaux et à l’apport de moelleux. Bien sur, vous pouvez le réaliser sans, mais la texture sera un poil différente. (Mais le goût aussi bon! )
      A bientôt!
      Mélanie

      J'aime

  6. Votre recette m’inspire car je suis passée depuis peu au « sans lait, sans oeufs, et sans gluten » … par contre rien est indiqué quant au type de farine utilisée …. les quantités sont elles les mêmes avec une farine sans gluten type riz ? Merci pour vos recettes je viens de tenter la mousse au chocolat vegan ….

    J'aime

    1. Bonjour !
      La farine de riz à elle seule ne suffit pas à remplacer la farine de blé. Quand je ne précise pas c’est du blé, ou plus souvent de l’épeautre (je n’utilise quasiment que celle ci en pâtisserie). Quand les recettes sont sans gluten, je le précise toujours. Pour réaliser une recette sans gluten, il faut toujours mélanger plusieurs farines. En l’occurence, ici ce peut être riz + fécule de maïs. Le résultat sera différent, car le rendu n’est jamais exactement le même, mais vous aurez un bon gâteau tout de même ! Pour un cake sans gluten (auquel vous ajouterez du chocolat ou du cacao en poudre) vous trouverez cette recette sur le blog, pour le coup, elle fonctionne très bien ! https://leculdepoule.co/2015/10/27/cake-vegan-a-la-vanille-et-chocolat-fondant-sans-gluten/

      J’espère avoir répondu à votre question?
      A bientôt,
      Mélanie

      J'aime

    2. Super gâteau ! je l’ai divisé en muffins.J’ai utilisé deux types de farines : 60 g de farine de riz et le reste de farine de blé(que l’on peut remplacer par de la farine de châtaigne ou autres). J’ai également utilisé de l’huile de coco non désodorisée ainsi que du lait de soja(pour finir la brique ^^ ) et c’était excellent !!!!!!!! quelle légèreté et l’astuce du café, je ne connaissais pas du tout! Tip Top merciiii ! je vais réussir à faire des adeptes de la cuisine vg avec des recettes de ce genre ! ^^

      J'aime

  7. Eh bien que dire à part que c’est le meilleur gâteau au chocolat que j’ai jamais mangé (ou rien que ça ^^), je l’ai fait plusieurs fois c’est vraiment un régal, je l’utilise soit nature soit recouvert de glaçage ou fourré avec de la confiture ou autre.
    A force j’ai un peu bricolé la recette, notamment en rajoutant un peu de compote de pomme (sans je le trouve un poil sec), et je rajoute des graines de lin moulues pour la tenue (mais j’en met de partout XD).

    J'aime

    1. Bonjour Virginie! C’est top si la recette vous plait!! Je suis super contente!
      Pour le côté sec, cela dépend vraiment des fours je pense, je n’ai jamais eu ce souci et c’est un classique ici 😉 Mais l’important est de s’approprier la recette! Bonne idée les graines de lin, je ne m’en sers jamais pour cet usage mais il parait que c’est efficace.
      A très vite!
      Mélanie

      J'aime

  8. Un seul mot : délicieux et moelleux!! Un grand merci pour cette recette qui me permet enfin de faire un vrai gâteau d’anniversaire à mon petit garçon de 3ans, allergique au lactose et à l’albumine depuis 1an… Il adore le chocolat depuis toujours mais jusque là je n’avais jamais réussi à lui faire un bon et beau gâteau… aujourd’hui c’etait l’anniversaire de sa petite soeur « Mila », et pour la premiere fois, le gâteau n’a pas servi que pour poser la bougie!! Tout le monde autour de la table en a mangé et mieux, tout le monde en a repris!!! 🙂 ça n’a l’air de rien mais pour lui manger le même gateau que tout le monde c’est merveilleux…Alors merci encore .. Il me reste désormais à essayer vos autres recettes pour pouvoir lui faire découvrir d’autres gouts et que l’on puisse enfin manger tous ensemble les même plats (pizzas, béchamel, mayonnaise etc …)
    Alors à tres vite

    J'aime

    1. Eloise, j’imagine quel bonheur pour votre fils de partager un dessert en famille sans frustration 😉 Merci milles fois de ce message qui me touche beaucoup. J’espère que vous trouverez votre bonheur dans les nombreux basiques du blog !
      A bientôt!
      Mélanie

      J'aime

  9. Nous venons te tester avec mon Loulou. Sauf que j’ai mis de la levure boulangère par erreur, léger goût brioché et surtout enoooooorme gâteau tout gonflé. Mais il est tres bon. Nous n’avons pas mis de café, et avons ajouté de la noix de coco râpée. Je le referai avec la bonne levure ^^

    J'aime

    1. Ahaha! Oui en effet, il a du bien gonfler!! Il n’en sera que meilleur avec le bonne levure 😉 Je mets souvent de la coco aussi, c’est trop bon !

      J'aime

    1. Aaah une fan de croûte en chocolat 😉 N’est ce pas le meilleur du gâteau!? (Ok, y’a bagarre avec le milieu fondant)

      Merci beaucoup de votre retour ;P

      Mélanie

      J'aime

  10. Merci pour cette excellente recette! Je l’ai fait pour un anniversaire personne ne savait que j’apportais un gateau vegan j’ai attendu de leur dire une fois le gateau dégusté et ils n’y ont vu que du feu!!! Tout le monde a adoré ils l’ont trouvé léger et pas trop sucré! Et quand je leur ai dit ils ont tous été scotché!!! Ca a donné lieu a un débat très intéressant et j’ai bien vanté tous les bienfaits de l’huile de coco que je ne connaissais pas avant de vous lire (je suis une végétarienne qui s’essaie au vegetalisme petit à petit :)). Je vais le refaire ce week-end pour mes parents en essayant de le faire moins cuit, je voudrais ce côté fondant que je n’ai pas eu la dernière fois! Hâte de tester vos autres recettes elles ont l’air tellement appétissantes!

    J'aime

    1. Quel bonheur n’est ce pas de régaler les troupes et de leur expliquer ensuite ? L’huile de coco est assez extraordinaire dans les desserts, elle apporte vraiment ce côté ultra moelleux aux gâteaux. Quand au côté fondant, ce n’est souvent qu’une question de durée de cuisson selon les fours, rien qui ne s’améliore ! 😉
      A très vite alors pour de nouvelles recettes !

      J'aime

  11. Testé a l’instant et méga approuvé!!!

    Il est super moelleux, une tuerie ! Avec un petit coulis de framboise, je m’en léche encore les babines 🙂

    Je garde précieusement ta recette de côté car jamais réussi à obtenir un gâteau vegan aussi moelleux jusque là!

    J'aime

  12. Alors ça y est j’ai enfin essayé cette recette, depuis le temps qu’elle me faisait de l’œil 😉 Pas mal du tout, pas assez chocolaté pour moi non plus, mais surtout consistance pâteuse, peut-être qu’il manquait de cuisson ? (je n’ai mis que 30 mn, la lame du couteau était propre, mais j’aurais peut-être dû mettre 40mn ?) Quelqu’un d’autre a eu ce problème ?

    J'aime

    1. Bonjour Marianne,

      Merci du retour ! 30 minutes avec les mêmes quantités c’est un peu juste oui. Je précise de vérifier au bout de ce laps de temps car il y a des fours (surtout à gaz) qui chauffent beaucoup! Mais 40 minutes c’est mieux pour un coeur un peu plus cuit et moins mastoc. Pour le chocolat, j’ai expliqué que le goût convenait ainsi à mes enfants mais il ne faut pas hésiter à rajouter du cacao en poudre selon les goûts ! 😉
      A bientôt!
      Mélanie

      J'aime

  13. Bonjour ! Je compte tester votre recette pour faire une surprise à une amie vegan. J’en ai l’eau à la bouche ! C’est étonnant de trouver une recette vegan sans ingrédient inconnu !
    J’ai une question concernant l’huile : pensez-vous qu’on puisse la remplacer par de la compote de pommes ? Merci !

    J'aime

    1. Bonjour! J’ai un avis un peu différent sur les ingrédients : je pense qu’ils sont propres à la cuisine végétale et qu’il faut se les apprivoiser mais il y en a beaucoup qui pour moi, occupent la même place que le sel et le poivre en basiques désormais 😉 Mais je conçois qu’au début c’est un peu pénible de devoir en rajouter sur la liste de course! Et non, la compote ne remplacera pas l’huile, il faut vraiment de la matière grasse pour avoir un gateau moelleux. Mais vous pouvez essayer avec de l’huile classique (olive, pépin de raisin…), plusieurs l’ont déjà fait, et moi même c’est ce que j’utilise dans de nombreux desserts.
      A très vite !
      Mélanie

      J'aime

      1. Merci pour la réponse !
        Oui pour les ingrédients c’est ce que je voulais dire, c’est plus facile de se lancer avec des ingrédients qu’on a à la maison 🙂
        D’accord pour la compote. En fait je me posais la question pour réduire les calories parce que j’avais essayé cette recette qui ne contient pas de matière grasse et dans laquelle ils remplacent le beurre par de la compote. Mais c’est vrai qu’il était assez compact. Peut-être vais-je couper la poire en deux en faisant mi compote mi huile ^^ ?
        https://www.bloglovin.com/blogs/fashion-cooking-2115389/ya-pas-photo-fondant-au-chocolat-allege-a-3256147041

        J'aime

  14. Merci pour cette recette facile et géniale! Mes filles ont tendance à rejeter les goûters et desserts végétaux que je prépare, en réclamant à grands cris des biscuits de supermarché. Mais pas avec ce gâteau qui a été une véritable réussite. Bravo, je réutiliserai la recette pour des anniversaires, des muffins, des goûters…

    J'aime

    1. Bonjour Véronique ! Merci beaucoup pour ce retour ! Mes enfants aussi entrent souvent en guérilla en faveur des gâteaux industriels (mais les copains ils ont des Pitch, des choco, des gâteaux en forme de lettre, des gaufrettes framboises, du Nutella, etc…………..) Mais ce gâteau, il leur cloue le bec à chaque fois ! 😉 Je suis ravie si vous avez pu les rallier à la cause du fait maison avec cette recette !
      Au plaisir

      Mélanie

      J'aime

  15. Testé avec la crème anglaise, le gâteau est hyper bon, et approuvé par le non-végan de la maison 🙂
    Rien à dire, c’est la première recette de gâteau au chocolat vegan que je trouve qui me satisfait à 300%, j’étais déçus jusqu’à maintenant..

    J'aime

  16. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre recette que j’ai testé dés que je l’ai vu. J’ai suivie entièrement votre recette, il est très bon dans l’ensemble mais j’ai un petit bémol, je ne sais pas comment ça se fait, sur vos photos il a l’air de bien se tenir, le mien il s’émiette de partout, impossible de le manger à la main , sauriez-vous de quoi ça vient? j’ai peut-être trop mis de chocolat (j’en ai mis 2 plaquettes, j’avoue j’ai fait ma gourmande 😉 ), ai-je laissé cuire trop longtemps? Mis à part ça il est très bon 😉

    J'aime

    1. Bonjour ! Ah oui 2 plaquettes, c’est beaucoup de gourmandise !;)
      Il est impossible d’obtenir le même résultat si on modifie une recette, la tenue et l’aspect seront forcément différents. Il est certain que l’ajout d’autant de poids de solide en plus a joué et sans doute la cuisson. Plus un gâteau cuit, plus il sèche et l’humidité qui le lie s’en va.
      A réessayer en suivant bien les quantités (à la rigueur ajouter du cacao en poudre pour un effet plus chocolaté) pour une bonne tenue 😀
      Au plaisir!
      Mélanie

      J'aime

      1. Merci de votre réponse, la prochaine fois je la suis à la lettre 😉, au niveau cuisson je pense que c’est bon, j’ai laissé entre 40 et 45 minutes. Je pense que ça vient du chocolat car effectivement c’est bien chocolaté quand même, j’ai voulu faire comme ma recette non vegan mais ça rends pas pareil lol. C’est assez récent donc les 1er essais peuvent être chaotique lol 😁. Je vous tiendrais au courant pour la prochaine 😉

        J'aime

    1. La texture sera très différente car le chocolat contient du beurre de cacao, donc du gras, qui participe à la texture ! Je n’ai pas essayé sans, à tenter !

      J'aime

  17. Bonsoir Mélanie.
    Pouvez vous me dire quelle taille de moule (à manqué je suppose?) vous utilisez pour ces quantités? J’ai souvent un gâteau tout plat parce que mon moule est trop grand… grrrr. Je ne connaissais pas l’huile de coco désodorisée, je prends! on en apprend tous les jours avec la cuisine vegan, c’est top!

    J'aime

    1. Bonjour,
      J’ai un moula à manquer de 21/22 cm. La recette ici donne un très gros gâteau donc selon le nombre de la maisonnée, ne pas hésiter à la diviser par 2 ! Et oui, c’est une source perpétuelle de découvertes 😉
      Bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  18. Bonjour, j’aimerai réaliser ce gâteau, mais je pensais diviser les quantités par deux! Pensez vous que cela conviendra pour 7 personnes? Et combien de temps le laisseriez vous cuire?
    Merci d’avance pour votre réponse,

    -Caroline-

    J'aime

    1. Bonjour, Oui cela conviendra tout à fait pour 7 personnes. La durée de cuisson dépend vraiment du diamètre du moule que vous utilisez. Si c’est un moule à manquer classique (environ 25 cm) enfournez pour 15 minutes et vérifiez bien. Moins il sera épais, plus vite il sera cuit !
      Bonne soirée,
      mélanie

      J'aime

  19. Merci beaucoup pour cette super recette ! Rien qu’a la vue des photos
    je sens que la texture va me plaire :-)) Ca se voit qu’il est moelleux… Et je suis fan de l’huile de coco en pâtisserie.
    Et merci aussi pour ‘version imprimable’, c’est tellement pratique, et hop dans mon classeur Meilleures Recettes !

    J'aime

    1. Bonsoir Florence ! Oh que oui, il est bien moelleux !
      Quand à la version imprimable, cela ma fait penser que j’en ai beaucoup à mettre à jour 😉 Mais tous les articles le sont, WordPress propose cette fonction en bas de l’article, il faudra juste enlever les photos pour ne pas utiliser trop d’encre 😉
      Et c’est vrai que l’huile de coco, utilisée à bon escient est formidable.
      Belles soirée !
      Mélanie

      J'aime

  20. Testé et adoré ! Ton blog est extra, je peux faire tous mes menus juste en puisant dedans, on voit que c’est du vécu et bien éprouvé, et de l’efficace pour le quotidien, parfait avec une grande famille. Je crois que tes recettes vont me faire faire un pas de plus également vers le véganisme, car pour l’instant j’utilisais encore largement des produits laitiers + œufs. Je te remercie beaucoup.

    J'aime

    1. Merci Ségolène ! Si je peux t’aider à les remplacer au fur et à mesure, j’en suis très heureuse. Ce gâteau est vraiment un gros morceau de bonheur 😉
      Bon weekend,
      Mélanie

      J'aime

  21. Chère Mélanie,

    Cette recette est une tuerie, terriblement facile et rapide à faire pour un rendu plus qu’excellent.

    Je la fais très souvent et mes amis ont du mal à croire qu’elle est végétalienne. Pour ma part je réduis la quantité de sucre et ajoute des pépites et un glaçage au chocolat au-dessus, en plus d’un peu de poudre de noix de coco.

    Certains trouvent toujours trop fades les pâtisseries modérément sucrées, le glaçage permet de compenser l’addiction sucrée de ces derniers tandis que les pépites donnent du fondant à l’intérieur du gâteau.

    Attention aux calories en revanche !

    J'aime

    1. Bonsoir Abdou,
      Je trouve aussi qu’un dessert peu sucré est meilleur, mais comme ce gâteau est déjà bien gros, je n’enlève rien 😉 C’est une belle idée de rajouter ce beau glaçage, il doit avoir belle allure !
      Quand aux calories, ce n’est pas ici que tu trouveras des conseils pour les éviter !
      Au plaisir,
      Mélanie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s