Non classé

Steak de lentilles corail

IMG_2205

Demain, le 20 mars, c’est la journée sans viande. A cette occasion, je me suis dit qu’il serait bien de vous proposer un plat qui rassemble les végéta*iens et les omnivores : le burger ! Ou plus exactement une partie de ce plat, la pièce maîtresse, à savoir le steak.

Des steaks végétaux, il y en a à la pelle. Les steaks que je prépare le plus souvent sont à base de légumineuses car je trouve que ce sont ceux qui se tiennent le mieux. J’ai déjà testé avec succès les haricots rouges et les pois chiches (ou plus exactement les steaks-falafels). Cette fois je voulais essayer les lentilles corail.

IMG_2187

Les lentilles corail sont des légumineuses vraiment délicieuses et surtout très économiques et pratiques : elles ne nécessitent pas de trempage, cuisent en 15 minutes et se transforment toutes seules en purée. Je les utilise essentiellement dans ma soupe préférée  à savoir lentilles corail, carottes, lait de coco et curry.

La principale difficulté dans un steak végétal est de trouver des aliments qui s’assemblent suffisamment pour ne pas s’écraser lamentablement en miettes / pudding / débris quand on les retourne. L’association flocons de céréales et légumineuses est en général parfaite : les lentilles corail se transforment en purée parfumée, les flocons absorbent le trop plein d’eau et se fondent dans la masse pour servir de liant. Les steaks tiennent très bien.

Je ne vous cache pas qu’ici, qui dit steak, dit très souvent burger ! Je les ai donc plutôt réalisés assez fins pour pouvoir les manger sans que ça sorte de tous les côtés. Si, comme moi, vous êtes cancer ascendant-petit-plat-du-soir-à l’arrache né(e) sous la lune du pas-de-bol-quand-tu-fais-un-steak-ca-dépasse-de-3-cm-de-chaque-côté, vous prendrez vite l’habitude d’utiliser un petit cercle à pâtisserie, un petit cercle à tarte ou même un moule à tartelettes pour obtenir de jolis steaks réguliers.

IMG_2192

En résumé, c’est très bon, c’est très facile, c’est plutôt rapide (en fait le plus long c’est la cuisson des lentilles et ça prend 15 minutes pendant lesquelles… on prépare les frites !). De plus, détail important, c’est extrêmement économique : 200g de lentilles à 3,50€/kg et 50g de flocons d’avoine à 2,50€/ kg donnent 7 à 8 steaks pour à peine 1,00€ les 8 (en arrondissant avec les échalotes, l’ail et l’huile.) IMBATTABLE.

Il parait que manger Vg c’est un truc de riche, alors je dis ça je dis rien…;)

Si vous êtes seul(e) ou sans congélateur, vous divisez la recette sans problème.

Pour 7 à 8 steaks (plutôt fins pour aller dans des burgers) 

(Version imprimable  : STEAK de lentilles corail – La recette )

200g de lentilles corail

2 échalotes

1 belle gousse d’ail

3 CS d’huile + pour cuire les steaks

1 cc rase de cumin en poudre

60 cl d’eau

50g de petits flocons d’avoine (ou autre)

1 CS de marjolaine séchée (facultatif mais le petit goût est très sympathique)

1 cc rase de sel fin

IMG_2193

1. Rincer les lentilles dans une passoire jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

2. Hacher très finement deux échalotes et une gousse d’ail et les faire revenir dans une cocotte avec trois cuillères à soupe d’huile et le cumin. Ajouter les lentilles et couvrir avec l’eau. NE PAS SALER sinon les lentilles vont avoir du mal à se réduire en purée. Cuire 15 minutes à couvert en surveillant vers la fin.

3. Quand toute l’eau est absorbée et que les lentilles sont transformées en purée (mélanger un peu pour les aider), ajouter les flocons, la marjolaine et le sel, mélanger et éteindre le feu. Laisser refroidir complètement. La purée plutôt crémeuse va beaucoup s’épaissir et se manipuler très facilement.

4. Former les steaks à l’aide de vos mains humides ou d’un emporte-pièce et les cuire une minute de chaque côté dans une poêle chaude avec un peu d’huile. Utiliser tel quel ou en burger avec, par exemple, de la mâche, des tomates confites, de la sauce tomate ou une sauce réalisée avec de la crème épaisse de soja lactofermenté mélangée avec du curry.

IMG_2196

IMG_2198

18 réflexions au sujet de « Steak de lentilles corail »

  1. D’habitude je fais les « steaks » à base de purée de haricot rouges, mais j’adore les lentilles corail (avec de la Marjolaine, qu’elle bonne idée ! 😉 ), je vais donc très vite tester cette recette !

    J'aime

    1. Moi aussi, les haricots rouges servent essentiellement à ça ici (avec piment d’Espelette, flocons de sarrasin et tomates séchées…) mais pour le coup, les lentilles corail ca change ! Et oui, l’association avec la Marjolaine est vraiment chouette et le gout délicat se marie à merveille avec les lentilles. Merci encore ! 😉

      J'aime

  2. Merci pour cette nouvelle recette, que je ne manquerais pas de tester dès que j’aurai mes petits-enfants (burger, frites c’est le rêve!!!)
    et super cette version imprimable pour compléter mes fiches végétariennes.

    J'aime

  3. Il va falloir que je l’essaye bientôt puisque ce n’est toujours pas fait ! Pourtant j’aime beaucoup les lentilles corail. En fait c’est celles que je préfère notamment parce que leur couleur est chouette et surtout (je l’avoue) pour son temps de cuisson battant les autres (de mon côté elles cuisent en moins de 15 minutes).
    Allez, je teste la recette dans la semaine. J’ai tout, miracle ! Bon sauf la marjo mais c’est facultatif (haha) ! Bon et je vais remplacer l’échalote que je n’ai pas actuellement par un demi oignon. Mais c’est pas grave ! La cuisine de l’adaptation et de l’improvisation, je ne connais que ça…:D

    J'aime

    1. Ah oui il faut essayer ! Et si tu n’as pas d’échalote, il faudrait trouver une garniture qui donne du parfum : plus d’ail, ou oignon oui c’est bien ! Et la marjolaine, c’est facultatif, mais si tu as l’occasion de tester un jour, elle a vraiment un petit gout extra ! Bonne popote alors !

      J'aime

  4. Bonjour,
    J’ai une question concernant la mise en oeuvre de la recette : faut il faire quelque chose avec les flocons d’avoine ou juste les mélanger secs avec le reste ça suffit ? J’ai peur que ça croque dans le burger… donc je me demande si j’ai raté une étape 😀

    J'aime

  5. Vraiment déçue de cette recette.
    Les galettes ne tiennent pas du tout à la cuisson, elles s’effritent et s’emiettent. J’ai du rajouter 2 oeufs, et même avec, ça ne tient pas. Je préfère vraiment les galettes de haricot.

    J'aime

    1. Bonjour Léa,
      Ces steaks se tiennent parfaitement bien si la préparation est bien suivie. Si « même » avec 2 oeufs ils s’effritent c’est qu’il y a trop de liquide et que ce n’est pas assez cuit.
      Bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  6. Testé ce midi et approuvé par tout le monde. Même loulou en a redemandé. J’ai ajouté des morceaux de carottes râpées et remplacé l échalote par de l oignon. Accompagné par des carottes râpées c était très bon. Ça se congele cru ou plutôt avec des galettes pré cuites ?

    J'aime

    1. Bonjour Marie ! ravie que cela vous ai plu à tous 😉
      Ils se congèlent crus ou cuits, peu importe en fait ! Dans tous ls cas ne pas les faire décongeler avant au risque qu’ils s’émiettent mais les mettre directement dans la poêle chaude !
      Bonne journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s