Voilà trois fois que je cuisine ces boulettes en quinze jours et c’est bon signe, car je ne suis guère amatrice de ce genre de produits souvent bien trop mous et qui ne ressemblent à rien ! Mais là on s’est régalé.es.

Pour vous dire, j’ai même totalement arrêté de tester de steaks de légumineuses, je n’ai jamais trouvé LA recette qui m’éclate en texture, seul le goût me plaisait, donc je les mange tel quel. Trois recettes me plaisent beaucoup et sont sur le blog, mes boulettes de haricots rouges et le steak de lentilles corail qui sont franchement sympathiques, et les steaks de flocons de pois chiches que j’adooore tellement c’est rapide ! Mais en burger ce n’est pas assez dense pour moi. Je préfère le tofu ou le seitan, le tempeh. Ou des champignons, mais point de gros format par ici.

Place aux lentilles.

Cette recette est bien meilleure si préparée d’avance. Donc à glisser dans un meal prep, ou même à congeler.

Servies avec des crudités et une sauce au tahin

Boulettes de lentilles vegan

Pour 35 boulettes environ

Cuisson : 15 minutes + 5 minutes

Préparation : 15 minutes

Repos : 10 minutes + 30 minutes

  • 400 g de lentilles verte sèches
  • 10 g de champignons secs (facultatif)(mais quand même c’est très bon avec)
  • 4 cs bombée de lin préalablement mixé en poudre (alternatives ci-dessous)
  • 2 cs de tamari
  • 2 cs bombée de levure maltée (Marque Mary gold pour une version sans gluten)
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre
  • 2 cc d’ail en poudre
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 cc de sel, du poivre
  1. La veille, mettre les lentilles à tremper dans un grand volume d’eau pour les rendre plus digestes, et faciliter une meilleure disponibilité des nutriments dont les minéraux.
  2. Le lendemain, les rincer, les déposer dans une casserole avec une cuillère de bouillon en poudre (ou 1 cube), les champignons secs si vous en avez, et couvrir d’eau.
  3. Porter à ébullition et cuire 10 minutes. Elles doivent être cuites mais un peu fermes. Laisser égoutter complètement et tiédir 10 minutes.
  4. Verser dans un robot de préparation avec le tamari, la levure maltée, le lin, le sel, le poivre et l’huile. Mixer par à-coups pour mélanger le tout, sans obtenir une purée !
  5. Transvaser dans un saladier et laisser reposer 30 minutes. Ce temps permet à la préparation d’épaissir grâce au lin, et les boulettes seront plus faciles à former.
  6. Former des boulettes de 3 cm de diamètre environ, et les réserver au frais jusqu’au moment de cuire, dans une poêle bien chaude et huilée, environ 5 minutes en les retournant.

Si vous les congelez, faites-le quand elles sont formées, avant de les cuire.

A savoir

Il existe d’innombrables recettes de boulettes et steaks végétaux à base de légumineuses. Ici, j’ai choisi le lin en liant car il apporte de bons acides gras sans alourdir les boulettes et on conserve un IG bas.

Mais vous pouvez le remplacer par (pour 400g de lentilles sèches) :

  • 150 g de riz cuit et froid (vous aurez davantage de boulettes)
  • Du gluten de blé à saupoudrer dans le robot (très liant, bien doser, 2 à 3 cs)
  • 100 g flocons (d’avoine, de sarrasin, de pois chiches…)
  • De la fécule de maïs (4 cs) ou de pomme de terre (3 cs)

Dans tous les cas, il est important de laisser tiédir voir refroidir les aliments avant de mixer pour ne pas avoir une purée, et de laisser le temps à la préparation de reposer pour former correctement des boulettes ou de steaks. En essayant de les former aussitôt, la préparation risque d’être trop crémeuse, vous allez vouloir rajouter du liant, et au final, on aura des boulettes trop denses et farineuses.

Pour varier :

  • Ajouter du curry ou du cumin dans le robot pour parfumer les boulettes !
  • Un peu de menthe poivrée dans la préparation et servez avec un taboulé libanais !

En soi, la recette est vraiment rapide, il faut juste respecter ces temps de repos. Profitez-en pour en préparer une belle quantité, et les resservir plus tard dans la semaine.

Abonnez-vous pour accéder à du contenu exclusif

Chaque mois, un mini-webzine vous sera envoyé pour chaque don libre, avec un minimum de 5€ (sans engagement).
En vous abonnant, vous aurez accès à un contenu exclusif et indépendant !

Je m’abonne !

38 commentaires

    1. Bonjour !
      La friture c’est plongé dans un bain d’huile, là ce n’est pas du tout le cas.
      Mais oui, elles se cuisent bien sur au four, mais seront sans doute un poil plus sèches.

  1. Véronique says:

    Cette recette me tente bien. Peut-on remplacer la levure maltée ou s’en passer? Et merci pour la réponse si rapide à ma question sur les moules à muffins. Amicalement.

  2. Cecile says:

    Super idée et les boulettes doivent pouvoir se manger chaudes ou froides, si je comprends bien. Je note l’astuce de laisser reposer la préparation pour que les boulettes se tiennent bien. C’est souvent cela qui pêche en effet!

    1. Bonjour Cécile,
      Une fois cuites, oui, elles sont sympas froides aussi (on les a émiettée dans une salade de roquette ).
      Et oui, on se précipite souvent avec ces mélanges et bonjour la purée derrière !

  3. Salomé says:

    Super article Mélanie !
    J’aime tellement ton côté pédagogique. Tu expliques l’intérêt de chaque étape, les substituts possibles… C’est extrêmement agréable, merci beaucoup pour ton travail.

    1. Bonjour Salomé,

      C’est important pour moi de contextualiser oui, car la réussite de recettes, même simples, tient parfois à des détails. Merci pour ton gentil mot,

      Mélanie

  4. Louise S says:

    Merci pour cette recette ! Effectivement, je me tiens généralement éloignée des boulettes et autres steaks dont la texture peut être pâteuse et franchement désagréable (bof bof, le burger à la purée). Je me demande ce que ça donnerait sans cuire les lentilles, façon falafel. Bonne journée Mélanie !

  5. Merci pour cette recette !
    J’avais testé une recette de boulettes lentilles – farine de sarrasin : les deux allaient super bien ensemble niveau goût mais impossible de les faire tenir en boulettes. Ça a fini en crumble salé 😉 Pourtant j’avais ajouté des graines de lin. Je ne sais pas où ça a loupé, je crois avoir laissé poser pourtant.
    La recette initiale contenait un oignon fondu, que je n’ai pas mis pour des raisons de digestion ; je me suis demandé si ce n’était pas ça qui aurait apporté du liant…

  6. aelys says:

    Ohlala tu envoies du rêve là, car je n’ai jamais reussi à réaliser des boulettes vg dont la texture me plaise vraiment. Je trouve ça toujours trop mou ! Alors je vais tester cette recette là sans faute et très vite. Merci !

    1. Ahhhhh mes gamins ne me laisseront décidément pas être la cool maman qui fait des boulettes qu’ils adorent !!
      Moi, j’ai aimé 🙂 mais du coup j’en ai mangé longtemps !!!

    1. Bonjour Ségolène,
      Au blender tu auras une purée. Tu peux essayer mais en petite quantité et vraiment par à coup. Sinon, avec un mixeur plongeant si tu as, mais pareil, quelque coups seulement !

  7. Je n’ai moi non plus jamais été une grande fan de boulettes, mais tu me donnes envie de retenter l’expérience. Crois-tu que je puisse remplacer les graines de lin par des graines de chia (pas très local, mais j’ai un paquet à finir )??
    Belle fin de semaine.

  8. Sarah says:

    Newsletter lue mercredi, tous les ingrédients dans le placard, lentilles mis directement à tremper, réalisation aujourd’hui, dégustation ce soir! Un délice ! Une partie est partie au congel pour un déjeuner sans enfant egoiste 😎!
    Merci Mélanie!

  9. Estelle says:

    Recette testée et approuvée! 🙂 Merci beaucoup!
    Je n’avais pas de champignons déshydratés donc je n’en ai pas mis.
    Je n’ai pas mixé (la flemme de nettoyer le robot), j’ai plutôt écrasé grossièrement à l’écrase purée et j’ai ajouté 4 tomates semi-séchées à la préparation. C’était délicieux! 🙂
    J’ai servi avec ta recette d’aubergine roties au miso que je réalisai pour la première fois (avec les premières aubergines de l’année yeay), le tout servi avec une petite salade de mâche et du riz , miam, miam, miam. Merci aussi pour cette recette, vraiment originale et délicieuse! 🙂

  10. Emilie says:

    Bonjour! Nous avons testé les boulettes avec l’option flocons d’avoine car je n’avais pas de lin, et du cumin pour parfumer et une sauce au yaourt et aux herbes. C’était hyper bon, les enfants se sont régalés, ça fait une possibilité de plus pour qu’ils mangent des lentilles. La prochaine fois je double les quantités et j’essaie d’en congeler’. Merci pour votre travail et vos partages 🙂

  11. Sandrine says:

    Top facile et très bon. J ai aussi suivi ton conseil et congelé le « surplus » pour une prochaine fois. Merci Mélanie pour ce partage.

  12. Naudde says:

    ZE recette de boulettes de lentilles! Hyper simple à préparer (c’est mon mari qui a cuisiné et il n’est pas tres doué) et l’avantage c’est qu’on peut direct en congeler une partie avec ces proportions !
    Très savoureuses, adoptées par mes deux filles!
    Bref MERCI !

  13. Alexia says:

    Ça a l’air vraiment délicieux. J’étais justement à la recherche d’une recette de boulettes !
    Merci pour le partage 🙂

    1. Alexia says:

      Pour les versions congelées, tu les laisse décongeler au frigo et tu les cuit de la même manière ? Je ferai bien ça pour le baptême de ma fille 🙂 en mini comité vu la situation actuelle 🙃😅

  14. Coralie says:

    Merci pour cette recette très sympa ! Nous les avons mangé avec un reste de sauce yaourt, moutarde et persil, c’était très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :