La cuisine des algues en Corée m’était inconnue jusqu’à ce que me prenne d’un fol intérêt pour des séries se déroulant dans la péninsule. Depuis, je ne cesse de cuisiner des plats incroyables et tellement riches en saveurs !

Ce numéro allie la cuisine des algues que je souhaite toujours faire découvrir au plus grand nombre, et la richesse de la cuisine coréenne à travers des recettes simples.

pajeon vegan aux poireaux et sa sauce

Il n’y a rien de tel pour (re)trouver de la motivation en cuisine que de s’ouvrir à celles d’autres pays pour sortir de la routine. Avec Sunmi Bae, journaliste coréenne qui a rédigé avec moi ce numéro, nous avons choisi des recettes résolument ancrées dans le quotidien afin qu’elles puissent tout à fait s’intégrer à vos menus hebdomadaires sans devoir anticiper trop en avance.

Et parce qu’il me semble toujours important de poser un cadre quand on découvre d’autres traditions, on vous explique les particularités de la cuisine coréenne, ses traditions, ses aliments phares, qu’ils soient ou non fermentés.

Un contenu parfait pour s’initier à la cuisine coréenne

Dasima Bap vegan

Dans ce numéro, vous apprendrez à cuisiner les algues dans des plats du quotidien, ainsi qu’à réaliser des plats traditionnels coréens avec leurs assaisonnements si savoureux.

Marie-Gabrielle Domizi vous explique l’importance de s’ouvrir aux cuisine du monde dans une recherche d’ouverture culturelle et de diversité alimentaire.

Sunmi vous présente les traditions culinaires coréennes et l’importance de la table dans son pays. Vous découvrirez quels ingrédients sont le plus utilisés au quotidien et comment les intégrer dans les recettes.

Enfin, 15 jours de repas vegan faciles vous sont proposés, intégrant les recettes du webzine.


Le coup de fouet 13 Algues et Corée

Le numéro « La cuisine des algues de la Corée » est disponible dans la boutique !

N’hésitez pas à poser vos questions ou vos retours en commentaires 🙂

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez notre formule abonnement à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

La cuisine des algues de la Corée

Numéro en cours : La cuisine des algues de la Corée
10 plats traditionnels pour découvrir la culture gastronomique coréenne


Prochain numéro le 7 janvier : Pâtisserie vegan” – 10 basiques en pas-à-pas pour les réussir à tous les coups !

11 commentaires

  1. Anna Sangaré says:

    Superbe ce numéro, original et parfait pour moi qui n’habite plus en région parisienne et qui ne peut donc plus aller savourer des plats coréens aussi facilement qu’avant. Hâte de tout tester, et ravie de savoir que le gim grillé est si facile à faire, ça va concurrencer les chips de kale ici je pense :)) !! Merci pour ce beau travail, riche, original et très professionnel, comme d’habitude !

  2. Bonjour Anna,

    Votre message me fait extrêmement plaisir.
    J’ai adoré travailler avec Sunmi sur ce numéro, j’ai tellement appris !
    Et oui, le gim grillé c’est devenu la star des apéro tant c’est ultra rapide à préparer.
    Bonne journée !
    Mélanie

  3. Pauline says:

    Une mine d’or d’informations et des recettes qui changent et qui donnent très envie !
    Encore une fois, merci pour ce beau numéro du coup de fouet !

  4. Merline says:

    bonsoir Mélanie, est-ce qu’on trouve facilement les ingrédients dans le commerce ? dans mon bled un peu paumé, un restaurant coréen s’était installé, il a tenu un an … par contre, il y a des barraques à frites à tous les coins de rues, qui ne désemplissent pas. le samedi soir c’est la dame en leggings fluo qui fait la queue avec un SALADIER ! pour rapporter ses frites à la maison… je ne suis pas contre commander sur internet, bien entendu.

    1. Bonjour,

      Il y a 3 condiments que j’ai du commander en ligne, mais ce sont des condiments longues conservations (pâte de piment fermenté, pâte de soja, poudre de piment). Le reste se trouvent plus facilement en magasin bio (algues) ou en supermarché (sauce soja, huile de sésame). J’ai listé les épiceries coréennes en ligne qui ont un bon catalogue dans le numéro ! Comme toi je vis en campagne et la première épicerie asiatique est à 40 minutes de voiture.
      Un jour on ira chercher nos chips d’algues avec un saladier aussi !

  5. Marine says:

    3 recettes testées ce soir, 3 approuvées. J’étais un peu dubitative quand j’ai reçu le thème, je le trouvais sofistiqué pour moi. Et puis j’ai lu et regardé les recettes. Merci d’avoir fait, comme d’habitude, l’effort de faire avec le moins d’ingrédients possible… Il n’y a que les algues séchées que j’ai dû acheter spécifiquement pour ces 3 recettes : les Chips, le Miyeok et le buchimgae. Pour les 3, je pense que j’ai mis une bonne heure tout compris (le plus long étant de hacher les algues). Pour des recettes jamais testées et avec des ingrédients assez exotiques, c’est raisonnable je trouve.
    Et tellement bon. Merci Mélanie, vivement de tester les autres…

    1. Merci Marine,
      C’est toujours une belle récompense que de lire les retours !
      Et quand on s’attaque à de nouvelles recettes, c’est tout à fait normal d’y passer plus de temps car on revient souvent au déroulé. Mais pour les refaire régulièrement depuis, quel régal !

  6. Pauline says:

    Bonjour Mélanie,
    j’ai adoré ce numéro du coup de fouet. Je voulais justement introduire davantage d’algues dans ma cuisine mais n’avais pas trop d’inspiration. Alors là, ces recettes simples alliées à la découverte de la cuisine coréenne, c’est un combo gagnant. Et merci beaucoup d’avoir adapté les recettes avec des produits locaux. C’est justement une chose que je « reproche » aux livres de cuisines d’ailleurs : ils sont plein d’ingrédients exotiques, difficiles à trouver quand on ne vit pas dans une très grande ville, onéreux, et dont l’impact carbone est élevé… Ce numéro titille ma curiosité et me donne envie d’expérimenter. J’ai déjà commencé et c’était délicieux. Alors merci à vous 🙂

    1. Bonjour Pauline,
      Je suis très heureuse de lire ton retour, car c’est une vraie volonté, quel que soit le sujet, de rester au plus près de nos placards avec des aliments polyvalents !
      N’hésite pas à me dire quelles recettes tu as testées 🙂

      Bonne fin de semaine !
      Mélanie

  7. Camille says:

    Bonjour Mélanie,
    Merci pour ce numéro qui me fait personnellement totalement sortir de ma zone de confort, car avant de devenir vegan je n’aimais pas les produits de la mer (algues incluses). Je n’ai pas encore testé de recettes mais c’est prévu. Ça c’est grâce à votre énorme travail de pédagogie pour rendre vos recettes accessibles. Bravo et merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :