J’ai reçu le dernier extracteur de la marque Kuvings, je vous propose de l’inaugurer ensemble en vidéo, de préparer quelques légumes pour s’avancer, un jus vert et un déjeuner vegan.

Au programme :

  • livraison de légumes et donc préparation immédiate pour ne rien perdre ;
  • je vous montre comment se servir de l’extracteur de jus, on réalise un jus vert très doux et rafraîchissant ;
  • préparation d’un déjeuner sur le pouce en 5 minutes.

Cette vidéo est sponsorisée par Warmcook, site revendeur de matériel et robot de cuisine hauts de gamme, qui m’a laissé le champ libre pour vous partager ce que je souhaitais. Donc on ne change pas une formule qui gagne : un peu d’organisation, de robot et de cuisine ! Le hasard de calendrier a fait que j’ai reçu leur dernier extracteur il y a 15 jours, et que je n’avais pas eu le temps de m’en servir encore. Comme la plupart d’entre vous aiment autant que moi la robotique, on le découvre ensemble !

Mon code LECULDEPOULE vous offre 10% de réduction sur toute la boutique, et c’est cumulable avec les promos en cours (les soldes débarquent le 22 juin, si jamais !)

La vidéo

Batch-cooking légumes

On ne peut pas parler ici de meal prep (préparation de plats), puisqu’il s’agit “juste” de légumes pour s’avancer. Mais rien que ça, vous le savez bien maintenant, ça aide énormément à inclure plus de légumes dans les repas, même quand on dispose de peu de temps.

  • salade lavée et essorée ;
  • je lave les fenouils que j’utilise majoritairement en jus (pour le repas ils ne sont pas les bienvenus dans les assiettes des plus jeunes…) et je sépare leurs jeunes pousses à la saveur anisée que j’inclus dans les sauces salades et les jus ;
  • betteraves nettoyées, je sépare les fanes qui seront sautées à la poêle ultérieurement ;
  • Je lave les courgettes pour les garder au frais car avec ces chaleurs elles s’abîment vite ;
  • Et j’en ai profité pour brosser et mettre à cuire les pommes de terre nouvelles en vue de réaliser ma brandade de la mer adorée.

L’extracteur de jus REVO830

Quand on possède un extracteur Kuvings comme c’est mon cas depuis des années, on est bien en droit de se demander ce que le suivant aura de mieux, tellement ils sont performants, silencieux et faciles à nettoyer (pour un extracteur). La nouveauté sur ce modèle REVO830, en plus du look, est l’amélioration de la vis qui permet de pré-découper directement dans le robot les fruits et les légumes. Que ce soit les longs légumes (carottes, fenouils, courgettes, concombres) ou les plus courts comme les pommes, les betteraves, les citrons, c’est à la fois un gain de temps pour nous mais aussi une facilité supplémentaire pour l’extracteur qui va moins forcer pour les écraser. De plus, tous les légumes à longues fibres comme le fenouil (et le céleri) ne nécessitent plus d’être coupés en tout petit pour éviter que les fibres ne s’enroulent autour de la vis.

Gadget ou réelle utilité ?

Je vais être honnête : quasi tous les robots de cuisine sont en soi des gadgets. Et un extracteur est encore moins une priorité. Il fait partie de la catégorie “si on peut c’est vraiment cool, mais on peut vivre sans”. On ne rentabilise pas l’achat d’un extracteur en terme concret. Mais pour moi, c’est une aide énorme depuis plus de 10 ans pour consommer bien plus de légumes, de fruits et en faire manger (boire !) à mes enfants régulièrement. C’est un (gros) investissement sur le long terme pour sa santé et son équilibre alimentaire.

Est-ce que ce modèle est mieux que les autres de la marque Kuvings ? Sachant que leur modèles font déjà partis des meilleurs du marché (oui, j’en ai essayé plusieurs), ils sont pour moi, tous, d’une qualité de jus excellente. Mais il est vrai que lorsqu’on prépare beaucoup de jus, ce petit plus qui pré-découpe est vraiment sympa. Mon extracteur m’est aussi précieux que mon blender à soupe ou mon Magimix, il fait partie de mes habitudes de cuisine et étant mère de trois enfants, c’est une aide considérable pour leur assurer un apport en vitamines et minéraux suffisant et régulier. Je ne lui donnerai jamais des propriétés magiques ou de guérison comme on peut le lire souvent.

Et en plus, une fois qu’on maîtrise l’équilibre fruits et légumes, on se prépare des jus tellement délicieux !

Jus vert très doux

Pour environ 70 cl

  • 1/2 chou pointu
  • 2 petits fenouils
  • 1/2 citron jaune avec la peau
  • 1 concombre
  • 2 pommes

Laver bien les légumes et les passer dans l’extracteur en les alternant. Boire immédiatement, ou conserver idéalement sous vide 48 heures (j’ai la bouteille sous vide dédiée à cette usage).

Le fenouil est formidable pour la digestion, car il a des propriétés carminatives (il absorbe les gaz), tout comme la pomme qui est apaisante, c’est donc une association très heureuse. Le concombre est un classique des jus et à raison, il amène des minéraux en quantité et un beau volume de jus. Et le chou, cette famille miraculeuse et si mal aimée, riche en antioxydants, en vitamine C, trouve sa place ici, plutôt en douceur avec cette variété de chou pointu.

Jus vert et repas vegan

Poêlée de pommes de terre et haricots blancs

Pour 1 personne

  1. Dans une poêle bien chaude, faire revenir, selon leur taille et votre appétit, 3 à 4 pommes de terre cuites* dans de l’huile et ajouter 250 g de haricots blancs cuits, 1 gousse d’ail hachée et 1 cuillère de thym frais ou sec.
  2. Servir chaud et assaisonner !

*Je les ai cuites dans le faitout Ecovitam, je vous met le lien de l’article ici pour bien l’utiliser.

Informations complémentaires


En résumé, quand on peut s’offrir un extracteur de qualité, on mange davantage de légumes et c’est plus facile d’en inclure certains au menu. Si vous le pouvez, prenez aussi le temps de préparer quelques légumes dès le retour des courses, vous les inclurez plus facilement dans vos repas !

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez nos formules abonnements à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

LCDF12 couverture

Numéro en cours : Alléger sa charge mentale en cuisine
Changer son fonctionnement | 1 base = 2 repas


Prochain numéro le 1er septembre : La cuisine des algues en Corée

4 commentaires

  1. Delphine Labalec says:

    Hello ! Une fois n’est pas coutume, c’est moi qui vais te partager une recette. C’est une recette doudou qui m’a permis de faire manger du fenouil aux enfants chez nous, hyper rapide à préparer, avec 3 ingrédients et 2 “pimpeurs”. Je pense que j’ai coché toutes les cases non ? 😀
    Donc c’est parti (je fais la recette pour 4 ou pour 2 sur 2 repas) :
    – mettre du riz à cuire, démarrage à froid
    – pendant que l’eau commence a chauffer, couper un fenouil moyen à gros en petit cubes et l’ajouter au riz (si on le met en début d’ébullition on est normalement parfait niveau timing)
    – quand le riz est cuit, tout égoutter et tout remettre dans la casserole
    – ajouter une petite boite de tomates concassées, minimum 20cl de crème soja et une bonne poignée d’origan (la dame a dit : on ne joue pas à la dînette avec les épices et aromates) et on réchauffe un peu si nécessaire.
    Et c’est tout. En option, une poignée d’algues en fin de cuisson du riz donne une saveur marine pas dégueu… J’ai ” inventé ” ce plat quand j’étais étudiante, et à l’époque j’y ajoutais du cabillaud congelé, donc le goût marin a pour moi son rôle dans le côté doudou évoqué plus haut, donc les algues sont top pour ça, mais je l’ai fait sans pendant des années avant de découvrir les algues.
    Ça donne un truc pas très présentable (encore que, si on est raisonnable et qu’on ne met que 20cl de création au lieu de 50 et une petite boite de tomates au lieu d’une grande 🤭, ça reste correct…) mais très réconfortant ! Dis-moi ce que tu en penses si tu testes !

    1. Bonjour Delphine,

      Merci pour cette recette, jamais au grand jamais je n’aurais pensé à cuisiner le fenouil de cetet façon, donc je vais tester avec les enfants !

  2. Delphine Labalec says:

    Le nouveau Kurvings me fait de l’oeil, mais je vais quand même y réfléchir encore un peu car c’est un sacré investissement tout de même ! J’aime beaucoup les jus et j’ai trouvé il y a quelques années un extracteur de bonne qualité d’occasion. Le hic, c’est effectivement le découpage pour moi. Ce modèle a l’air top à ce niveau.
    Ma mission : refaire suffisamment de jus de légumes pour que ce ne soit pas un simple gadget (et mesurer la hauteur dispo sur le plan de travail parce qu’il a l’air haut quand même !!!). Merci Mélanie 🙂

    1. Oui, c’est un très gros investissement et si tu en as déjà un, c’est un bon début que de se remotiver avec !
      C’est bien d’avoir quelques recettes de bases pour pouvoir se lancer facilement sans trop réfléchir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :