En cuisine, on peut disposer des meilleurs aliments, de la plus belle qualité, si on les malmène à la cuisson, on n’en obtiendra jamais tout leur potentiel. Parmi les matériaux de cuisson sains pour la santé, la fonte figure en très bonne place et c’est pourquoi aujourd’hui, en partenariat avec Warmcook, je vous explique le principe de la cuisine à la fonte avec leur gamme Lodge.

Quand j’ai reçu le catalogue des nouveaux produits Warmcook, cette gamme m’a tout de suite plu pour deux raisons :

  • La fonte, c’est vraiment sain et je n’avais qu’une crêpière.
  • Les prix étaient très, très abordables. 
Combi cocotte / poêle

La fonte est un matériau qui coûte vraiment cher quand on achète de l’artisanal, mais Lodge, c’est une grande marque américaine, très largement distribuée en Amérique du Nord, et du fait de sa fabrication à grande échelle, on a des produits très abordables financièrement pour un matériau de cette qualité. On aimerait tous faire travailler l’artisan du coin, sauf que ce n’est pas accessible à toutes les bourses. Et dans mes partages depuis plus de 6 ans, j’ai envie que la cuisine saine ne soit pas réservée à une élite sociale.

Qu’est ce que la fonte ?

La fonte c’est un alliage de fer et de carbone, qui est le mélange le plus courant. C’est un matériau très lourd, robuste. On trouve aujourd’hui de la fonte d’aluminium, qui possède les avantages d’un revêtement naturel qui se patine au fil du temps, un poids plus léger mais une moindre inertie à la chaleur (elle retient la chaleur moins longtemps).

Les avantages et inconvénients de la cuisine à la fonte de fer

Les inconvénients

  • Le poids. Et oui, ce n’est pas un mythe la fonte ça pèse son poids, et si vous avez des problèmes aux articulations des bras et des poignets, oubliez !
  • Il y a un entretien manuel après chaque utilisation. Clairement, au début on se dit que c’est compliqué, mais pour ma part, en moins de 5 minutes, ma poêle est lavée, séchée et regraissée à chaque fois. Vous comprendrez que vu la dextérité mon mari évite de me coller à ce moment là, de peur de se prendre un coup de poêle en fonte dans la tête.

Les avantages

  • Le principal : il n’y a aucun produit toxique. Un revêtement naturel se crée au fur et à mesure des utilisations (je vous en parle plus bas), c’est donc un matériau parfaitement sain pour la santé ! En clair, rien n’attache une fois le culottage réalisé, et même qu’on observe une caramélisation des plus réjouissantes !
  • C’est très solide, avant de casser votre cocotte en fonte, vous risquez d’attendre longtemps.
  • Il y a une excellente inertie à la chaleur : reine des mijotages, la cocotte en fonte nécessite peu d’énergie à la cuisson. Couvercle fermé, votre plat restera chaud un bon moment.
  • C’est un matériau tous feux, induction, mais aussi barbecue, cheminée, four…
  • On peut aussi bien saisir que mijoter, c’est donc un matériau très polyvalent quelle que soit votre façon de cuisiner.
Sauteuse 26 cm, ma préférée !
Sauteuse 26 cm, ma préférée !

Mode d’emploi de la fonte

Le culottage : la clé de cuissons sereines sans accroche !

Avant de recevoir quelques échantillons de la gamme Lodge, je m’étais achetée il y a plusieurs années une crêpière en fonte, lassée de mes poêles Téfal dont le revêtement tombait en lambeau. Le gondolement prolongeait la cuisson des crêpes au centre et cramait les bords. Malgré un bon graissage de départ, je n’ai jamais réussi à cuire des crêpes dedans, même au bout de six mois. J’ai hésité entre la jeter d’énervement au fond du jardin (mais bon, si d’aventure je l’oubliais et passait la tondeuse dessus, ça fait cher le coup de nerfs) et la ranger dans un placard. Ce que j’ai fait, jusqu’à tomber sur une vidéo de culottage de bilig (on ne juge pas, chacun ses hobbies). En réalité, ce n’est pas un bon graissage, mais plusieurs bons graissages qu’il faut avant de rendre une pôele / cocotte / crêpière en fonte… opérationnelle.s !

Et effectivement après un bon moment à m’en être occupée, plus jamais je n’ai eu de souci.

Poêlon en fonte Lodge
Poêlon en fonte Lodge

J’ai pu tester avec LODGE plusieurs façons de culotter la fonte, je vous les explique et vous choisirez selon votre équipement et le temps dont vous disposez.

Matériel :
  • Huile de cuisson (spécial friture / neutre / pépin de raisin / tournesol…)
  • Un chiffon ou un pinceau
  • Une hotte (vraiment, c’est recommandé) ou une grande fenêtre, ou aucune vie sociale prévue dans les 48 heures au même endroit.

Au four

  1. Préchauffer le four à 200 degrés.
  2. A l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon, huiler toute la poêle / cocotte (intérieur et extérieur) largement. Puis poser la gamelle à l’envers sur la grille du four.
  3. Laisser ensuite chauffer 45 minutes.
  4. Laisser tiédir, puis passer à l’eau chaude en brossant avec une brosse dédiée ou une éponge douce. 
  5. Sécher sur le feu complètement.
  6. Recommencer : huiler, chauffer 45 minutes, tiédir.

Idéalement, il faut réaliser cette opération au moins 3 fois. Cependant, si vous n’avez pas de temps à y accorder à la suite, profitez de la cuisson d’un plat pour glisser votre poêle sur la grille du dessous.

Ce qu’il se passe : à la chaleur, la fonte se dilate et l’huile pénètre à l’intérieur. Au fur et à mesure des culottages, le revêtement naturel se crée. Plus vous répétez l’opération, plus le revêtement est épais.

Directement sur le feu (de votre plaque de cuisson, de votre cheminée, d’un barbecue…)

  1. Mettez la hotte pleine balle, ou faites le culottage dehors ou fenêtre ouverte.
  2. Allumer le feu, huiler la poêle et laisser chauffer jusqu’à ce que ça fume.
  3. Retirer du feu et laissez tiédir.
  4. Remettre une bonne couche d’huile à l’aide d’un torchon ou d’un pinceau  et laisser à nouveau chauffer jusqu’à ce que ça fume.
  5. Recommencer 4 à 5 fois. Cette méthode prend moins de temps dans la durée mais génère plus de fumée et d’odeurs.

La fonte va se patiner. Si elle est terne, elle manque d’huile. Et elle attachera. Le culottage est à la fois une protection contre la rouille et fabrique la couche anti-adhésive. Une fois qu’il est réalisé, pas besoin d’y revenir.

Crêpière 26 cm en fonte
Crêpière 26 cm en fonte

Entretenir ses gamelles en fonte

  • A éviter : Le liquide vaisselle. De l’eau chaude uniquement, si la nourriture a attaché, on laisse un peu tremper, et puis on frotte (rien d’abrasif, encore une fois la fonte ne craint rien, mais vous allez décaper la patine à l’huile). Le produit vaisselle ne va pas abimer votre fonte, mais va dégraisser (c’est son rôle !), donc il faudra davantage huiler ensuite.
  • On fait toujours sécher sur le feu dès la poêle lavée : le fer rouille (et oui !) donc on ne laisse pas la poêle sécher naturellement, on risque d’avoir de l’eau qui stagne et qui va finir par attaquer la fonte.
  • On huile légèrement intérieur et extérieur dès que la poêle est sèche et on range.

Bien cuire avec la fonte

  • On ne démarre jamais à froid, on laisse toujours la fonte devenir chaude, avant d’y verser un peu d’huile (ou pas !) et d’y déposer les aliments.
  • Les premières cuissons uniquement, on évitera les aliments acides qui vont décoller la graisse (tomates, jus de citron…).
  • On baisse ensuite le feu. La chaleur se répartit dans toute la gamelle, pas juste sur le fond.
  • Même s’il n’y a aucun revêtement chimique, on évitera autant que possible le métal afin de ne pas entamer le revêtement naturel de la fonte. Préférez le bois ou maniez les spatules métal avec douceur (vous pouvez couper directement dedans, votre santé ne craint rien).
  • Votre culottage se poursuit et s’entretient à chaque cuisson. Vous vous en servez ensuite comme n’importe quelle poêle.

Les avantages de la gamme LODGE

La qualité équivalente à des produits bien plus chers

Ceci étant du à la fabrication à grand échelle et pour une qualité identique. J’ai deux crêpières en fonte, une française et une américaine donc, et aucune différence à l’usage. On a tendance à dire qu’il vaut mieux investir pour que ça dure plus longtemps. Sauf qu’on ne peut pas toutes et tous investir 100 euros dans une poêle, donc je suis contente de connaitre cette marque.

Des accessoires qui facilitent la prise en main.

Accessoires pour la cuisson en fonte

Adieu torchon à devoir trouver pour ne pas se cramer la main en prenant la poignée, risquer de lâcher la poêle et se briser le pied (oui, je le rappelle, votre poêle, elle, ne craint pas grand chose). Vous trouverez des embouts silicone à glisser sur les manches juste avant de prendre la poêle ou les poignées des cocottes, des plaques à pizza… (pas pendant la cuisson, le silicone va chauffer).

Un entretien facilité

Vous avez à disposition une belle brosse douce pour nettoyer toutes vos gamelles et des grattoirs pour décoller au besoin ce qui est attaché.

ACCESSOIRES LODGE

***

Article en collaboration avec Warmcook, que je remercie pour sa confiance renouvelée. Vous avez une réduction de 10% toute l’année sur leur site, avec mon code affilié LECULDEPOULE.

Je pense n’avoir rien oublié sur la cuisine à la fonte, si c’est le cas, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires !

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

48 commentaires

  1. inizan says:

    Bonjour Mélanie.
    Je souhaiterais débuter avec la fonte.
    Mais je ne sais pas avec quel matériel commencer.
    Est-ce que vous connaissez le diamètre de l’ensemble que vous avez mis en photo en haut de votre article svp.
    Merci.
    Bonne journée.
    Nadine.

    1. Bonjour,

      Pour le duo, c’est une taille unique (le poêlon pouvant servir de couvercle au besoin), la cocotte et le poêlon mesure 26 cm de large.

      Tout dépend de ce que vous avez déjà chez vous, ou de ce que vous souhaiteriez remplacer? Le plus simple pour moi est la poêle 26 cm.

      Bonne journée Nadine,

      Mélanie

  2. Magali says:

    Bonjour Mélanie
    Merci pour cet article très complet ! Je crois que je ne suis pas encore prête pour toute cette technicité autour de la fonte, mais je vais laisser mariner ces informations et peut-être que quand ma Tefal me lâchera…
    Bonne semaine
    Magali

    1. Bonjour Magali,

      Je comprends tout à fait que cela puisse impressionner au début. Il y a une mise ne route avec le culottage et ce n’est pas aussi simple que de glisser la poêle dans le lave vaisselle après usage 😉 !
      Bonne semaine,
      Mélanie

      1. Magali says:

        D’autant plus que ma crêpière tefal, je ne l’a met même pas au lave-vaisselle. J’enlève éventuellement les petites miettes de crêpes et elle retourne direct dans le tiroir !

  3. Marie Caroline says:

    Bonjour Mélanie. Tu parles a une convaincue, car je possède 2 poêles Lodge et 3 cocottes skeppshult achetés sur le site ScandieVie, car avant warmcook ne les vendait pas… j’ai eu pas mal de discussions sur FB et ils m’ont demandé de faire une vidéo, j’ai refusé à cause de mon travail… J’ai mis un lien sur FB qui explique bien comment s’en servir, c’est une vidéo sur YouTube, je ne sais pas si je peux mettre le lien ici, tu me diras, cependant on peut le trouver sur le site Warmcook FB… Par contre tu dis exactement comme moi pour l’utilisation et le culottage et cela me fait très plaisir… Je recommande fortement ces poêles et cocottes en fonte pour une cuisine savoureuse et saine… Belle journée

    1. inizan says:

      Bonjour Marie.
      Je veux pas votre lien svp,merci?
      J’ai envie de me lancer dans la fonte.
      Peut-être que vous avez la réponse à la question posée à Mélanie au-dessus?

      1. Marie Caroline says:

        https://youtu.be/2VmPbJLY8k8 C’est le lien que j’ai mis sur FB Warmcook… C’est tout pareil pour les poêles Lodge et skeppshult… J’espère que Mélanie ne m’en voudra pas de mettre le lien, mais c’est exactement ce qu’elle explique… Moi je mets au four a 200 comme le dit Mélanie, car moins d’odeur et moins de fumée… Je la culotte trois ou quatre fois au four comme cela je peux y mettre de la tomate une fois bien culottée… bonne journée…

    2. Bonjour, J’ai mis un lien plus haut !
      On trouve plusieurs températures de culottage mais comme toi, je préfère mettre plus et moins longtemps, sinon, bonjour les odeurs !

      Bonne journée,
      Mélanie

  4. Alia says:

    Bonjour Mélanie et merci pour cette lecture très instructive du lundi matin! Faute de place, les poêles et casseroles sont souvent empilées les unes sur les autres dans le tiroir. Le fait d’huiler la poêle avant de la ranger ne pose pas trop de problème? Penses-tu que ta super technique de culottage fonctionnerait avec une poêle en fer? Ma mère n’a pas encore rageusement jeté sa poêle De Buyer dans le jardin mais on n’est pas loin… Belle journée!

    1. Bonjour Alia,
      Elles sont empilées ici aussi, tant qu’on ne les jettes pas les unes sur les autres, non, pas de souci !

      Et non, c’est différent avec le fer, ce n’est pas aussi long, mais il y a aussi un culottage à réaliser. Je connais moins, mais tu devrais trouver des vidéos sans problème !
      Bonne journée !

  5. Marie Caroline says:

    Bonjour, ce n’est pas à moi de vous répondre à la question que vous posez à Mélanie, elle seule peut vous répondre, car je ne sais pas quel diamètre elle a choisi… j’ai aussi acheté les capuchons rouges pour à emboiter pour ne pas se bruler, mais attention ne mettez pas ces capuchons dans le four.

      1. Nadine, je pense que Marie Caroline, voulait juste spécifier que c’était à moi de donner un lien (et elle a raison, mon article est sponsorisé et je ne vais pas mettre de liens vers une autre marque 🙂 )
        A très vite !
        Mélanie

  6. Kitty says:

    Merci pour tout ces bons conseils, j’ai ressorti les cocottes et creprière des grand mères de mon mari ❤️. C’est increvable et ça mijote parfaitement à tout petit feu, bref un plaisir !

      1. Marie Caroline says:

        Mélanie, Ma première poêle en fonte (il y a longtemps) en mettant la poêle chaude sou l’eau chaude, elle s’est cassé en deux, c’est ma grand-mère qui m’a tout expliqué… Depuis, je n’ai plus fait d’erreur, par ailleurs j’ai récupéré celle de ma grand-mère dont je ne connais pas la marque, mais toujours nickel elle à un grand âge cette poêle, depuis j’en ai acheté d’autres et pour la fonte je suis parée, j’ai tout ce qu’il faut et même des poêles en fer…
        Je viens de commander sur Warmcook deux autres capuchons, la brosse et les grattoirs ainsi que deux plats à four américaines avec ton code… Belle journée… Kiss

  7. inizan says:

    Merci beaucoup Mélanie.
    Je cuisine essentiellement au vitaliseur( vapeur douce).
    C’est surtout pour les crêpes et pancakes que je cherche une poële.
    Mais je m’étais dit que tant qu’à investir je pouvais prendre le lot.
    Bonne journée.

  8. Camille says:

    Merci pour cet article très complet! Je suis à deux doigts de me laisser tenter et de remplacer ma poêle Tefal pour de la fonte 😀 ça me semble encore un peu fastidieux donc je vais réfléchir encore un peu avant d’investir mais l’idée fait son chemin grâce à toi! 🙂

    1. Bonjour Camille,

      L’idéal est en effet d’avoir un peu de temps devant soi pour s’en occuper au début, un weekend ou une demi journée en vacances et après, hop, terminé ! C’est vraiment le culottage qui prend du temps (et encore, si on utilise le four, pas besoin de rester devant ! ).
      Bonne semaine !

  9. Brune says:

    Je ne comprends pas pourquoi les gamelles en fonte sont vendues si chères ! L’argument artisanal a.bon dos, je ne sais pas si le creuset est si artisanal que ça. La fonte va ne coute rien, en plus c’est généralement fait avec de la récup. J’ai vraiment l’impression que les fabricants français se sont entendus entre-eux et que les consommateurs se sont habitués à ces prix excessifs.

    1. Bonjour Brune,

      Comme tout ce qui est artisanal, cela ne tient pas tant au matériau de base qu’au savoir faire manuel. Dans des boites comme le Creuset, tout est vérifié à la main, pièce par pièce, aucun éclat ou rayure n’est toléré sur les cocottes. Mais il y a aussi, comme tu le dis, l’image bien française qui entre en jeu. Ceci étant, ces prix sont quasiment les mêmes chez tous les fabricants de fonte un peu connus. Mais pour le coup, je dois avouer que je suis vraiment contente d’avoir découverte Lodge, car même si ce n’est pas français, c’est bien plus accessible. Et de la fonte reste de la fonte !

  10. Rah bah merde, j’aurais adoré lire ton article avant de culotter les miennes (ya 3 semaines) !
    On l’a fait, mais genre 2h de cuisson à chaque fois et Seb a eu la main lourde sur l’huile du coup sur les angles ya comme une épaisseur qui collasse…genre comme fondu mou.
    Bon, c’était pas hors de prix comme poêle qui fait grill mais du coup on a sans doute pas fait le truc comme il fallait.
    Je prends bonne note pour les 3 autres qui sont dans mes affaires de stylisme.
    J’aime bien ce type de matériaux, niveau cuisson c’est quand même bien cool.
    Super article, complet et j’suis contente que tu ai pu être rémunéré, ça fait plaisir !

    1. Bonjour Laura,
      il est tout à fait possible de frotter à la paille de fer les bords pour enlever l’excédent de graisses et de culotter une fois au four par exemple.

      Tu frottes, tu rinces bien sous l’eau chaude et tu huiles à nouveau avant d’enfourner. Cela t’évitera des amas de graisses brulées (puisque cela va recuire à chaque fois) !

      Merci pour ton gentil message !

      Mélanie

  11. Emma says:

    Bonjour Mélanie !
    J’ai une question concernant l’article. Quand vous parlez du patinage et que vous dites « plus besoin d’y revenir », cela veut-il dire qu’il n’y a plus besoin d’huiler + chauffer mais il faut quand même huiler après chaque utilisation?
    Je me demandais aussi si les poignées n’étaient pas « grasses », c’est à dire si quand l’huile a bien pénétré c’est comme si on touchait une poêle classique sèche. Je n’ai jamais utilisé de fonte en cuisine donc je ne vois pas trop comment le métal pourrait tout absorber.

    Merci pour cet article très complet et détaillé !

    1. Bonjour Emma,

      Ne plus y revenir, cela signifie qu’après vous vous ne servez comme n’importe quelle poêle. On met un filet d’huile pour y faire revenir les aliments, mais pas besoin de faire fumer ou de repasser au four. Il y a toujours un fini un peu gras, mais très peu, puisqu’on huile légèrement (fine couche) entre chaque utilisation. Et ce n’est pas le genre de gamelle qu’on secoue sur le feu ! Donc on touche peu les poignées quand on cuit. Mais on n’a pas les mains collantes non, au pire ça hydrate un peu 🙂

      Bonne soirée !

      Mélanie

  12. Cassiope says:

    Merci pour cet intéressant article, Mélanie. J’ai reçu un grill en fonte que j’utilise peu car il « colle ». Maintenant j’ai compris pourquoi, je vais le culotter le we prochain. Après usage normal, tu conseil de le sécher sur le feu, pourquoi pas avec un torchon à vaisselle ?

  13. modestine says:

    Merci pour cet article très complet et tous les conseils. J’ai beaucoup de gamelles en intox, mais tout ce que tu expliques me donne envie de fonte…

  14. Cécile BREYSSE says:

    Bonjour Mélanie et merci pour toutes ces explications ! Effectivement ça m’éclaire beaucoup mieux, car ce culotage me posait bien des questions. Par contre, ma question c’est : vu que tes poeles sont toujours graissées, comment les ranges-tu pour ne pas que ça mette de la graisse partout dans tes placards (dans le mien sont rangés aussi la passoire, les couvercles, des casseroles en inox… je n’ai pas envie que tout soit tout gras tout le temps 😉

  15. Shinigamylle says:

    Aaaaaaah ! Je suis contente de voir que tu as réussi à te réconcilier avec ta crêpière en fonte :p ! En fait le truc pour maximiser rapidement un culottage, c’est d’y cuire des trucs faciles qui collent pas (genre faire revenir des oignons ou des légumes) dans une quantité assez généreuse d’huile, en 3-4 cuissons à peine ça y est c’est assez efficace pour y faire des crêpes (et tout autre truc qui colle de ouf) de façon super efficace 😀

    Elle a l’air top cette marque en tout cas ! Je suis allée en Nouvelle Zélande y’a peu et c’était les soldes, je suis tombée sur une sauteuse en fonte qui m’est revenue à même pas 30€, j’étais ravie, elle est géniale, elle fait pile la taille de mon braséro donc c’est parfait pour y faire cuire des trucs au feu de bois 😀 Alors que de marque française, j’aurai pas pu en acheter, le prix est parfois un peu trop élevé (et pas toujours justifié)…

    Je rajouterai par contre que attention, il vaut mieux éviter de cuire les trucs acides en terme général, pour faire revenir un croque monsieur à la tomate pas de soucis, mais faire une sauce tomate, ça risque juste de décoller le culottage en gros morceaux, ça m’est déjà arrivé à cause du beau frère qui a fait une sauce tomate dans une de mes poêles en fer, et l’horreur, le culottage s’enlevait en gros morceaux, j’ai dû tout gratter pour le refaire, fiouh, c’était très chiant !

  16. Marie Caroline says:

    Shinigamylle Bonjour.
    Lorsque la fonte est bien culottée c’est-à-dire qu’elle est bien noire et lisse, alors là, on y fait cuire ce que l’on veut, sauce tomate et tous les aliments acides…

    Ne jamais mettre des aliments acides tant que le culottage n’est pas complet. Le mieux après un bon culottage c’est d’y faire cuire un poulet, elle continuera à se culotter au fil des cuissons
    . Hier j’ai fait des œufs au plat sur le couvercle de ma cocotte, ils n’ont pas du tout collé et le gout est juste fabuleux rien n’a voir cuit dans du Téfal..
    Pour les poêles en fer, ce n’est pas pour faire de la sauce tomate, juste de la friture lorsqu’elle est bien culottée, œufs, frite, etc..
    Bonne journée à tout le monde…

      1. Marie Caroline says:

        Christel, bonjour… Je suis végétarienne, mais j’ai de la famille qui ne l’est pas… En fait Warmcook m’avait dit au téléphone de faire cuire un poulet que c’était très efficace, donc j’ai fait cuire un poulet et n’ayant pas de la famille à la maison, je l’ai apporté bien chaud à un pauvre monsieur qui faisait la manche et il était très content… par contre je mange des œufs parce que je suis végétarienne, mais pas de lait…
        Voilà l’histoire du poulet et ma cocotte en fonte a été parfaitement culottée, mais je l’avais culottée avant. Bonne soirée 😇😀😀😀

  17. Marie Caroline says:

    Bonjour, si vous avez une vielle cocote en fonte rouillée ne pas la jeter pas voici comment procéder, il y a également pour la culotter… Celle de ma grand-mère je l’avais fait dehors… Celles que j’ai acheté, les Lodges j’ai procédé au four pour le culottage… Bonne journée
    https://youtu.be/au9ZB2_ayJ0

  18. Marie Caroline says:

    Bonjour Mélanie. Je viens de commander à nouveau avec ton code la poêle en fonte naturelle 26 cm LODGE, j’ai la 30 cm que je trouve trop grande et une plus petite de 22 alors pas d’hésitation, la 26 cm m’ira très bien pour tous les jours et j’ai toutes les tailles. 🙂 🙂 🙂

  19. Bonjour Mélanie, je te remercie pour tes conseils et d’aider à supprimer les revêtements pourris. Je voudrais savoir quelle est la différence entre la fonte et ma poêle Mineral B de Buyer qui est une tôle d’acier. Est-ce que je peux lui appliquer le même traitement ? J’ai fait un culottage récent et elle a eu une couche noire dans le fond. Cette couche est partie au fur et à mesure des cuisson, et donc j’imagine qu’elle est partie dans nos repas. Cela me parait embêtant de manger du brûlé rebrûlé 12 fois. Qu’en penses-tu, et est-ce pareil avec la fonte ? Merci !!

    1. Bonjour Ségolène,

      La fonte est beaucoup plus épaisse et gardera la chaleur par rapport à la fonte d’acier, qui sert davantage à saisir. Oui, je sais qu’il faut la culotter mais je ne pourrais pas te donner plus d’infos, désolée, je n’en ai jamais eu. Bonne journée !

  20. Anne-Laure says:

    Merci Mélanie, article super clair et complet dans lequel j’ai appris plein de choses. Je cuisine déjà avec la fonte mais uniquement des cocottes. Je fais suivre à mon mari afin qu’on soit sur un pied d’égalité sur l’entretien de la fonte 😉

  21. Tyney says:

    Bonjour
    Merci pour cet article très complet sur la fonte, il me donne envie d’en faire acheter à mes proche (ayant des problèmes articulaires ça n’a pas l’air d’être la meilleure solution pour moi) tellement cet achat paraît rentable (que ce soit au niveau économique et santé) et plus simple à mettre en place qu’on pourrait l’imaginer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :