Express·Plat chaud·Sans gluten

Pois chiches grillés aux épices

Petite recette express ! Comme je cuis les pois chiches moi même, j’en profite toujours pour en faire une belle quantité et ainsi en avoir de prêt dans la semaine pour varier les recettes. Bien sur, l’incontournable houmous a toujours sa place, mais il y a de nombreuses façons de les préparer rapidement pour profiter de cette savoureuse et très économique légumineuse à l’excellent profil nutritionnel.

Celle-ci est l’une de mes préférées : les pois chiches sont simplement grillés à la poêle dans des épices et de l’huile bien chaude. On se retrouve avec de petites perles crousti-fondantes en bouche. Complètement refroidis, vous obtenez un super snack à l’apéritif pour picorer allègrement sans culpabiliser.

Pois chiches rôtis aux épices

img_5225

Pour 4 personnes

Environ 250g de pois chiches cuits et égouttés / 3 CS d’huile pour la cuisson

1 CS rase d’épice (soit paprika fumé, cumin, curry, curcuma, ras el hanout…)/ 1 cc de sel

  1. Chauffer une poêle et ajouter l’huile et les épices pour qu’elles grillent. La plupart des épices sont liposolubles, il est donc préférable de les ajouter au début des cuissons dans la matière grasse pour qu’elles se mélangent bien et exhalent tous leur parfums.
  2. Verser ensuite les pois chiches et bien mélanger pour les enrober. Laisser cuire 5 minutes à feu vif en remuant régulièrement. Servir aussitôt ou laisser complètement refroidir avant de proposer en grignotage.

Je les ai servi ici avec une purée de courge, de la crème à la levure maltée et un peu de cresson.

19 réflexions au sujet de « Pois chiches grillés aux épices »

    1. Bonjour Cindy!
      Il n’y a aucune question bête ! Si tu achètes une conserve ou un bocal de pois chiches ils sont déjà cuits, donc il suffit de les rincer. Si tu les achètes en vrac, secs, il faut les faire tremper 12H dans de l’eau. Ensuite tu enlèves l’eau et tu les mets soit 45 minutes dans une cocotte minute, recouvert de deux fois leur volume d’eau, soit 1h30 dans un marmite, toujours recouvert largement d’eau.
      C’est valable également pour les haricots blancs et rouges.
      A bientôt !

      J'aime

  1. chouette une recette express
    Moi je les fais parfois juste poêlés avec de la sauce teriyaki toute prête de Lima et j’aime beaucoup. Je testerai vite cette recette là, merci

    J'aime

  2. Une autre méthode de cuisson, depuis que je l’utilise les pois chiches ne sont plus jamais ni trop ni assez cuits :
    Les faire tremper 24 à 36 heures en changeant l’eau à mi-temps.
    Faire bouillir un grand volume d’eau dans le Vitaliseur de Marion
    Précuire les pois chiches à la vapeur dans le panier du vitaliseur pendant 20 minutes
    Les mettre dans la soupière du vitaliseur et ajouter de l’eau de source ou de l’eau filtrée et 2 ou 3 feuilles de laurier, une petite branche de thym et quelques brins de romarin.
    Goût et parfum garantis

    J'aime

    1. Bonsoir,
      Cela fait plusieurs fois que j’entends parler de ce vitaliseur et cela attise ma curiosité. Au vu du prix, y ‘a t-il un réel intérêt gustatif pour une grande partie des plats que l’on peut cuisiner? Que cuisinez vous par exemple dedans?
      Merci!
      mélanie

      J'aime

      1. Bonsoir,
        Je cuisine tout avec le Vitaliseur :
        les légumes, ils gardent leurs belles couleurs, leur goût cuits est proche de leur goût crus, cuits les uns à côté des autres chacun garde son goût propre (les printanières sont à tomber), le temps de cuisson est moindre que celui dans une marmite d’eau…..
        les fruits, idem pour la couleur, la saveur et le temps de cuisson. En compote, ils n’attachent pas comme dans une casserole et il est souvent inutile d’ajouter du sucre. Idéal pour les fruits filandreux comme la rhubarbe (elle est ainsi parfaite pour une tarte ou avec des pommes) ou durs comme les coings (qui fondent rapidement)…
        les légumineuses comme les pois chiches, les azukis etc..(finis les maux de ventre…)
        le riz, lavé, placé dans un récipient en verre ou porcelaine au diamètre inférieur à la passoire du Vitaliseur, recouvert d’eau froide à hauteur d’une phalange au dessus du riz. 15 à 20 mn suffisent. Le riz ne colle pas, il n’est jamais trop cuit.
        quelques gâteaux dont les pates se prêtent à la cuisson façon cocotte, les crèmes dessert à base d’algues. J’ai déjà réussi un cake citron. Il faut juste se faire à la couleur, évidement le gâteau ne dore pas puisqu’il est cuit par la vapeur, mais le goût reste le même.
        Mon Vitaliseur a remplacé ma batterie de cuisine. Je n’ai plus de cocotte minute (destructrice de minéraux et vitamines)
        Je ne le range pas dans un placard, il reste constamment sur la plaque de cuisson. La même eau peut servir à cuire tous les ingrédients différents d’un repas, les saveurs ne se mélangeant pas.
        Moi, je cuis les aliments à la suite les uns des autres, mais ma Maman qui est seule (et pas encore végétarienne, presque) cuit tout ensemble (légumes, viande ou poisson et fruits) en prenant soin de ne pas les faire se toucher.
        Je m’en sert depuis plus de 10 ans. Ceux à qui j’en ai offert en font le même usage que moi et ne servent plus des autres casseroles et compagnie.
        Le livre de recettes livré avec ne m’a servi que pour avoir une idée approximative des temps de cuisson car Marion Kaplan (la maman du Vitaliseur) n’est pas végétarienne. Mais il faut peu de temps pour se faire son propre mémo et ensuite, au recyclage le bouquin.
        Il s’agit certes d’une somme conséquente pour un ustensile de cuisine mais il est vite rentabilisé, perso je ne l’ai jamais regretté, je m’en sers chaque jour, il me fait gagner du temps dans la cuisine et surtout il permet une cuisine saine, belle et savoureuse (dixit mes amis).
        Dommage que nous ne soyons pas proches, je vous l’aurai prêté et vous l’auriez adopté.
        Continuez à nous faire plaisir avec votre blog, bien à vous,
        Dominique

        J'aime

      2. Je colle la quetsion d’une autre Mélanie ci dessous :
        « Bonjour Dominique,
        Je n’ai pas le vitaliseur mais le Vapok et j’en suis très contente aussi bien que je m’en serve juste pour la vapeur mais il faut que je tente les pâtes et le riz ça a l’air bien ! Quel est le titre exact du livre fourni avec ? Moi j’ai eut 100 recettes vapeur douce mais bof…
        Sinon ma question de base c’est pour les pois chiche, donc 20 min a la vapeur OK pui 20-25 min dans la soupière. Avec quelle quantité d’eau ???
        Merci »

        J'aime

      3. Bonjour Dominique,
        Vous m’intriguez beaucoup avec votre cuiseur. J’ai acheté il y a peu un déshydrateur et il y avait également le Vapok sur le même site, qui me semble similaire au vitaliseur de Marion. Je vois beaucoup d’avis de gens qui y préparent de la viande et du poisson par contre. Ce qui m’intéresserait de savoir, c’est est ce que les légumineuses y cuisent aussi vite qu’en cocotte minute? Peux t-on y faire rissoler des aliments pour y préparer des sauces ou des soupes en quantités, ou est ce « uniquement » une cuisson vapeur? (ce qui est déjà bien mais quitte à remplacer quelques casseroles de plus ! 😉
        Et oui, il me semble intéressant de tester ce type d’appareils avant d’acheter, mais il y a de très nombreux retours dessus, donc c’est assez facile de se faire une idée.
        Merci d’avance de votre retour et merci de votre gentillesse,
        Mélanie

        J'aime

  3. Bonjour Dominique, et Mélanie bien sûr
    Je n’ai pas le vitaliseur mais le Vapok et j’en suis très contente aussi bien que je m’en serve juste pour la vapeur mais il faut que je tente les pâtes et le riz ça a l’air bien ! Quel est le titre exact du livre fourni avec ? Moi j’ai eut 100 recettes vapeur douce mais bof…
    Sinon ma question de base c’est pour les pois chiche, donc 20 min a la vapeur OK pui 20-25 min dans la soupière. Avec quelle quantité d’eau ???
    Merci

    Mélanie (aussi)

    J'aime

      1. Bonsoir Mélanie(s)
        Oui, oui je suis toujours mes post.
        Réponse à une Mélanie :
        L’eau doit recouvrir largement les pois chiches.
        J’en ai cuit cet après-midi, la soupière était pleine. C’est une telle corvée de les peler après la cuisson que j’en fais toujours beaucoup et ensuite je congèle des portions pour en avoir toujours sous la main. Il y a toujours de la place pour les pois chiches et les amandes dans mes plats.
        Pour la cuisson des pâtes à la farine de blé à la vapeur j’ai un doute, je n’ai pas essayé. En revanche ça marche bien pour les pâtes à la farine de riz. Mais pourquoi pas, je me souviens avoir souvent cuit des raviolis aux cèpes à la poêle en les faisant revenir quelques secondes dans l’huile d’olive et en ajoutant peu à peu un bouillon tiède dans la poêle, façon risotto. Ca plaisait bien aux enfants qui n’aimaient pas trop les pâtes cuites dans un grand volume d’eau.
        Le livre est « 120 recettes à la vapeur sans gluten ni laitages » de Marion Kaplan. Pour ma part il y a trop de recettes à base de chair animale, alors j’ai copié celles qui me convenaient, noté les temps de cuisson et je m’en suis débarrassée.

        Réponse à une seconde Mélanie :
        Oui je fais mes soupes dedans, avec des légumes rissolés ou non, en grande quantité ou non. On peut procéder de deux manières, l’une classique, tous les légumes revenus ou non et beaucoup d’eau ou l’autre plus saine, on cuit les légumes ensemble dans le panier vapeur, on les transvase dans la soupière, on ajoute la quantité d’eau filtrée et chaude désirée (attention à ne pas en mettre trop, il n’y aura pas de perte d’eau) et on sert ou on mixe et on sert.
        On peut tout y faire finalement, en prenant soin de ne pas laisser les aliments attacher au fond, et encore cela m’est déjà arrivé et le Vitaliseur n’a pas été endommagé. Il remplace vraiment toutes les cocottes et casseroles. Même le micro-ondes (que je n’ai plus) pour réchauffer, puisque la vapeur de redescend jamais en gouttelettes sur les aliments (problème que j’avais avec un cuit vapeur classique ou électrique).
        En revanche n’ayant plus de cocotte minute depuis longtemps, je ne me souviens pas des temps de cuisson. Mais le goût des aliments est incomparable, la surcuisson est impossible et si l’on en croit les expériences côté vitamines et minéraux, il n’y a pas photo. L’eau arrive à ébullition le temps que je prépare les légumes et ensuite pour la plupart d’entre eux il y a plus ou moins 10 minutes de cuisson.
        Pour les légumineuses, si on augmente le temps de trempage d’un tiers, la cuisson est finie en environ 40 minutes ( le temps est également réduit s’il s’agit de légumes secs jeunes, proches de la récolte).
        Le Vapok me semble plus cher, et la forme du couvercle moins adaptée au glissement des gouttelettes sur les bords (et pas sur les aliments), mais je ne le connais pas.
        Perso, si je ne devais emporter sur une île qu’un seul ustensile de cuisson, ce serait celui-là, hihihhi.
        Avec votre déshydrateur et la pulpe des fruits passés à l’extracteur vous pouvez faire de délicieuses friandises sans sucre pour vos enfants (réponse à une autre de vos questions).
        J’arrête là mes réponses sans fin, je sens que je vais lasser les lectrices…..
        Bonne popote à vous les Mélanies.

        Dominique

        J'aime

      2. Un grand merci Dominique pour ce retour ô combien détaillé! Et non, je ne pense pas que vous lassiez qui que ce soit, on aime tous le plus d’avis possibles sur du matériel coûteux et qui propose une cuisine saine. Oui, je trouve le Vapok plus cher aussi mais avec d’aussi bons retours. J’ai trouvé une autre marque, le Warmcook, qui propose également des cuissons douces et avec insert vapeur avec de bons avis.
        Je vous avoue que l’idée de me débarrasser de pas mal de casseroles est alléchante, avec en plus l’option vapeur et la possibilité de cuire les céréales, riz pâtes, que nous consommons beaucoup, tout comme les légumineuses. Un des arguments qui me rebutait était l’argument santé avec les toxines supprimées par cette cuisson. Ne cuisinant qu’en bio, je ne voyais pas trop l’intérêt, même si bien sur, il y a toujours des résidus. Dans mon mode de cuisine actuelle, quand je fais cuire mes légumes à la vapeur au dessus, dans mon bol en verre, j’en profite toujours pour cuire autre chose en dessous pour gagner du temps. Mais d’après les avis, l’eau ne serait pas consommable? J’imagine que c’est dans le cas de légumes non bios?
        Là, c’est moi qui arrête avec mes questions, je pense que votre avis est suffisamment complet !
        Très belle journée!
        Mélanie (du blog !!)

        J'aime

  4. Bonsoir,
    Je ne peux pas faire « répondre » alors je créé un nouveau commentaire. Merci Dominique pour tes réponses.
    Pour répondre à Mélanie, j’ai le Vapok car je n’avais plus de cocotte donc il me fallait qq chose pour cuire à la vapeur. Je voulais qq chose à la vapeur douce car j’ai compris que la cocotte minute détruisait toutes les vitamines.
    J’ai pris le Vapok car il est un peu plus petit et ma cuisine n’est pas grande. jJe trouve le Vitaliseur de Marion trop imposant. Je pense qu’ils sont semblables. Seul le look change.
    Je m’en sert tous les jours pour les repas de mon petit dernier de 1 an. Après j’avais pris la soupière avec car je me suis dis qu’a dépenser autant d’argent, autant en rajouter encore un peu pour qu’il me serve encore plus. Mais justement ces derniers jours je regrettais car je en savais pas quoi en faire… Mais Dominique m’a réconcilié avec la soupière ! J’ai fait les pois chiche cet aprem et une soupe dedans ce soir.
    Je vais tester le riz car mon rice cooker montre quelques éraflures, ça ne me plait pas trop.
    Je me sert aussi beaucoup du grand fait-tout du dessous pour faire les pâtes. C’est meilleur dans une grande quantité d’eau mais je ne sais pas si c’est conseillé. En même temps je ne vois pas pourquoi ça l’abimerais.

    Voilà, voilà

    Mélanie

    J'aime

    1. Merci de ce témoignage. Je ne vois aucune raison pour que ça l’abime non plus.Quand je regarde le type de plat que je fais le plus, je pense que je vais pencher pour un cuiseur basse température sur lequel on peut rajouter un panier vapeur. Il me semble plus multifonction que le Vapok/vitaliseur car on peut faire revenir les légumes/etc en fonction rissolage doux (dhal, risotto, soupe, tajine, etc…) sans que ca n’accroche jamais+ cuire à la vapeur. La température reste basse aussi. Le coût est similaire mais moins imposant du coup. Par contre il faut vraiment que je trouve des infos sur le temps de cuisson des légumineuses dedans.
      Merci !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s