J’aurais pu appeler cette dernière galette de pois chiches, ou crêpes de pois chiches, mais franchement, j’ai trouvé l’utilisation et la rapidité de préparation si identiques à l’omelette, que je ne vais pas m’embarrasser d’appellations. Cette omelette vegan farine pois chiches est moelleuse, express, à garnir ou à servir nature bien assaisonnée, cette omelette est non seulement délicieuse mais parfaite pour un repas sur le pouce comme pour recevoir à prix doux.

Et oui, imaginons-la garnie d’une poêlée de champignons persillés avec des cubes de potimarron ou de patates douces rôtis ou sautés, avec du fromage vegan et des tomates confites, ou encore de pommes de terre sautées avec des lardons de tofu fumé, le tout accompagné d’une belle salade façon plat de bistrot !

Côté santé, on ne présente plus le pois chiche. Légumineuse phare d’un régime végétal tant sa richesse en protéines, en fer, en fibres, en folate (vitamines B9, indispensable en quantité importante en cas de grossesse notamment), et son index glycémique bas en font un allié de choix au quotidien. On le trouve en farine comme ici, ou en panisse, en pâte à gâteau, à tarte, en grains rôtis ou bouillis dans un couscous, en tartinade avec le fameux houmous…

J’ai testé plusieurs versions pour que chacun puisse, selon ses habitudes d’achats ou alimentaires, la réaliser. Avec un yaourt de soja, du tofu soyeux, de la crème liquide végétale (toute crème sera parfaite). Il est tout à fait possible de réaliser cette omelette juste avec de l’eau et de la farine. On obtient la socca, spécialité niçoise, traditionnellement cuite au four ou au feu de bois). Mais je trouve que le résultat s’éloigne vraiment du moelleux d’une omelette.

Omelette vegan farine pois chiches

Pour 2 personnes

  • 120g de yaourt (ou 120g de tofu soyeux, 120g de crème végétale liquide)
  • 80g de farine de pois chiches
  • 10cl d’eau froide
  • 1 belle pincée de curcuma (facultatif, pour la couleur)
  • 1 gousse d’ail frais ou en poudre
  • Huile d’olive pour la cuisson
  • 1 cc de sel
  1. Mixer tous les ingrédients, ou  les mélanger à l’aide d’un fouet dans un salade. Ajouter les liquides au fur et à mesure pour éviter les grumeaux.
  2. Faire chauffer la poêle et verser de l’huile dessus. Quand elle est bien chaude, verser la préparation. Dès que les bords se décollent (rapide), passez une spatule en dessous.
  3. Garnir éventuellement avant de servir.

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

61 commentaires

      1. cilestendra says:

        Bonjour,

        J’ai enfin testé et je suis vraiment contente, j’avais peur de ne pas aimer avec la farine de pois chiche mais finalement ça me plait beaucoup. C’est vraiment une recette hyper rapide et pratique a faire, la je me suis fait un riz cantonais (juste riz omelette de pois chiche et petit pois), et je me disais que avec des patates ou des champignons ça doit être très bon aissi. Alors merci pour cette chouette recette 🙂

  1. Résé says:

    faite ce midi 😉
    j’étais un peu sceptique (oui …bon ….. ) 😀
    et franchement un délice !!! je ne ferais plus que cette recetteci !!
    merci !
    et à bientôt !!
    ((pour le bruit de fond …. je préfère à certaines musiques!!) 😀

      1. Forget says:

        Bonsoir:)!
        Toi qui a tester un peu toute les omelettes vegan pourrai tu me dire qu’elle est celle qui a le plus le gout de l’oeuf s’il te plait?
        Bonne nuit et merci 😉

      2. Mélanie says:

        Bonjour,
        En réalité je n’ai testé que celle ci et le tofu brouillé ! Celle aux pois chiches ne donne pas du tout un goût proche de l’oeuf alors que le tofu façon oeuf brouillé, poché avant d’être revenu à la poêle avec un peu de curcuma est assez troublant oui. On trouve la recette facilement sur le net !
        Bonne journée,
        Mélanie

  2. Mag says:

    J’aime bien ton blog, après le super gâteau au chocolat, j’ai teste l’omelette. Je l’ai trouvé un peu sèche, et je n’ai pas retrouvé le moelleux de l’omelette traditionnelle. Peut être trop cuite ? Avec des tomates, des champignons et du chorizo c’était malgré tout très bon ! C’était ma première faite avec du yaourt, j’essaierai au Tofu soyeux la prochaine fois. Merci pour toutes ces belles recettes. La semaine prochaine, j’essaie ton gâteau aux pommes

    1. Mélanie says:

      Bonjour! J’ai réalisé la recette de très nombreuses fois, que ce soit avec du yaourt, du tofu soyeux ou de la crème et la seule fois où elle était sèche c’est parce qu’elle avait trop cuit oui. Il faut bien chauffer la poêle pour que le dessous cuise instantanément et pouvoir la replier rapidement.

  3. Bonjour!
    Je dois préparer un brunch jeudi midi. J’ai envie de tester ta recette et je me demande si en touillant pendant la cuisson ça peut donner quelque chose qui se rapproche des oeufs brouillés ?
    Merci merci ^^

  4. fleur says:

    Bonjour, c’est une recette très inspirante. Je l’ai déjà faite deux fois. Une alors qu’il ne me restait plus que des petits pois et une boîte de salsifis, et une hier pour un riz cantonais et monsieur était ravi (alors qu’il râle tout le temps). Même sans suivre les proportions, elle est inratable. Je m’amuse d’autant plus que je la fais à la crêpière comme ça elle est parfaitement ronde. Merci beaucoup pour toutes ces excellentes recettes 😀

    1. Mélanie says:

      Bonjour Fleur,

      Moi je dis que lorsqu’on arrive à convaincre la gente masculine, c’est dans la poche ! Et je bidouille aussi souvent quand je n’ai pas ce qu’il faut, un peu de farine de châtaigne, un peu moins de yaourt donc j’ajoute de l’eau, des épices…le résultat est toujours gouteux ! Et j’adore la préparer pour du riz cantonais, c’est un plat tellement bon !

      Ravie de faire une adepte de plus 😉

      Belle journée à vous !
      Mélanie

  5. patricia says:

    salut Mélanie ! J’ai envie de la tester ce soir. Quel type de poêle utilises-tu? Je n’ai pas de poêle antiadhesive et j’ai un poêle en acier que je n’arrive pas à bien utiliser car les préparations collent toujours ! Merci pour ton avis 😉

    1. Mélanie says:

      Bonsoir Patricia,
      Désolée, je ne l’ai pas vu suffisamment tôt !
      J’ai une poêle en fonte pure (que j’ai mis 6 mois à culotter, une vraie plaie, mais maintenant c’est du bonheur !) Et une autre aussi en fonte avec un léger revêtement qui n’adhère que très peu. Si ta poêle en acier est bien chaude et bien huilée, elle devrait saisir immédiatement l’omelette et tu pourras la décoller facilement. Mais c’est vrai que ces matériaux sont vraiment compliqués à apprivoiser. Ma poêle en fonte, c’est une pour faire les crêpes, et je n’arrive toujours pas à en faire dedans, c’est un carnage. Pout tout le reste maintenant c’est bon ! Bonne soirée!
      Mélanie

  6. Testé et approuvé ce midi ! Grâce à toi je vais pouvoir me remettre à ce type de plat que j’evitajs car je pensais impossible de remplacer le tofu soyeux (que je n’ai pas l’habitude d’acheter). Reste à apprivoiser ma crêpière en fonte pour ne pas obtenir une brouillade (j’ai du mal en général avec mes poêles en fonte).

    1. Mélanie says:

      Je ne vais pas te rassurer, j’ai investi, et c’est peu de le dire vu le prix, dans une crêpière en fonte Staub il y a un an, et malgré un culottage efficace, jamais de lave vaisselle, de détergeant, etc, j’arrive à tout cuire sauf ce qui est fin, dont les crêpes…. Je me suis rachetée une banale poêle anti-adhésive pour les crêpes, que je veille à ne pas rayer, ça m’énervait trop !!

  7. Chlo' says:

    J’ai essayé plusieurs recettes d' »omelette » à base de farine de pois chiche, dont la tienne, et je dois me rendre à l’évidence: je déteste le goût de la farine de pois chiche (alors que j’adore les pois chiches, le houmous, les falafels, etc.), peu importe ce que j’incorpore dans l’omelette (oignon, tofu fumé, herbes…), je trouve le résultat difficilement mangeable.
    Je réessaierai le jour où j’aurais réussi à me procurer du sel kala namak, ça m’aidera peut-être à apprécier un peu plus les omelettes végétales…

    1. Mélanie says:

      La très légère amertume peut en effet ne pas plaire, rassure toi tu n’es pas la seule ! Perso, je n’aime pas ce gout d’oeuf dur, je m’y suis déshabituée et ça m’énerve en fait ! C’est bête car il y a d’autres saveurs que j’adore retrouver, comme la saveur fumée par exemple, mais le goût d’oeuf, non ! Ce sel fonctionne bien avec un aliment neutre à la base comme le tofu brouillé. Avec la farine de pois chiches, je ne sais pas si ce sera aussi probant ! Je crois que certains ont testé avec la farine de lupin, qui est aussi forte mais vraiment différente au goût. A essayer?

    2. Mon fils de 10 ans n’aime pas l’omelette de pois chiche (rien à faire pour le tenter). Ce soir, j’ai refait cette omelette en la lui faisant goûter avec ce fameux sel kala namak récemment trouvé et… MIRACLE ! Le goût de l’œuf l’a tellement bluffé qu’il a accepté de manger et s’est ré-ga-lé ! (par dessus mon épaule : « Ah bon ? J’aimais pas ça avant ? » Quelle blague !). Cet exemple n’est pas la garantie que tu apprécieras mieux mais ça vaut le coup d’essayer je trouve !

  8. Elle est prête (un peu grillée peut-être mais j’ai goûté, c’est très savoureux), et ce soir on teste le riz cantonais !
    Merci pour cette idée, j’adore le pois chiche sous toutes ses formes 🙂

  9. Cécile says:

    Testée hier midi : visuellement c’était bluffant et au goût c’était très bon !
    En revanche, au moment de replier l’omelette, celle-ci s’est cassée 🙁 Et quand j’ai voulu la retourner, ça a été un carnage : elle s’est complètement délitée. Est-ce que cette omelette est faite pour être cuite d’une seul côté (ce qui donne une omelette « baveuse ») ?

    Et un grand MERCI pour ces vidéos de qualité (et pour ce blog en général, qui est une vraie mine d’or) !

    1. Bonjour,
      Plus l’omelette est épaisse plus elle est fragile, du coup je la fais très fine et elle se replie / retourne sans souci 😉
      Après, c’est le coup de main du chef qui viendra !!

      merci à vous !

  10. Mamyol says:

    Ma première omelette sans œufs ce midi (il me restait un yaourt soja, j’ai du mal avec leur goût, même avec sucre ou confiture ils passent mal) donc j’ai fait l’omelette.
    A la place de l’eau j’ai mis de l’aquafala dont je ne savais quoi faire car les meringues c’est bon mais plein de sucre et que je n’ai pas voulu déroger de ma semaine sans courses pour aller chercher du chocolat. Au passage, si un jour tu as une recette pour l’utiliser en salé je suis preneuse.
    Et je l’ai garnie de champignons à la tomate que j’avais en petite quantité. J’ai échappé mes épices ce qui la faite d’un jaune pétant. C’est après l’avoir mangée que j’ai songé à une photo, trop tard.
    Question goût, par contre, la farine de pois chiches, pas mauvais, mais pas vraiment mon truc, la consistance m’a rappelé celle de blinis que j’avais testés, alors qu’avec d’autres farines j’avais adoré. Est-ce dû au fait que je l’ai faite trop épaisse ?
    Mais je referai, peut être avec du tofu soyeux de façon à peser la bonne quantité pour une seule part (sans mettre tout un pot) et en ne la faisant pas plus épaisse qu’une crêpe. Car le plus gros avantage que j’ai trouvé, c’est que le goût de l’œuf ne me reste pas sur l’estomac ! Il faudra aussi que j’essaye version sucrée avec des pommes.
    En tout cas je suis ravie de toutes ces découvertes !

  11. Joël says:

    Sympa cette recette, on peut ajouter ce qu’on veut, comme une omelette classique. J’ai utilisé de la crème soja cuisine et des pommes sautées. Merci Mélanie

  12. Aurelie says:

    Je viens de la réaliser à midi avec une petite salade mon dieu quel régale j’adore moelleux riche goutu tous pour plaire. Un grand merci pour ce partage et bien d’autre 😊

  13. Christelle says:

    Bonjour,
    Un simple mot, MERCI
    Mon petit garçon est intolérant principalement au gluten, protéine de lait, œufs.
    La recette (pour la deuxième j’ai rajouté du maïs) a été approuvé par lui donc lorsque ses copains auront de l’omelette le midi, lui aura la sienne.
    Encore une fois Merci

  14. agathe says:

    MERCI pour cette recette qui a été un succès pour toute la famille ce soir! Très moelleux on a été bluffé! Et le petit gout d’ail qui fait toute la différence… A bientôt!

  15. Sylvie says:

    Bonjour Mélanie
    Rappel pour moi d’essayer cette omelette suite à une présentation hier en story d’instagram par @lathelize , ne l’ai faite hier soir , c’était délicieux , merci pour vos recettes et articles

  16. Annelise says:

    Merci pour cette délicieuse recette onctueuse! Nous avons testé nature et nous nous sommes régalés! Ca me tente bien d’essayer en mode sucré au petit déjeuner. Merci pour toutes ces recettes partagées, pour le moment nous nous sommes régalés à chaque fois et c’est chouette de se faire autant plaisir en cuisinant végétarien/végétalien, un grand merci!!

  17. Linda says:

    Bonsoir, je viens de faire la recette garnie de champignon, mon mari a beaucoup aimé!et moi aussi. Je n ai pas osé en faire gouter aux enfants j essayerai sans les champignons car ils n aiment pas ça. Merci infiniment pour cette super recette simple et rapide.

  18. Amandine says:

    J’ai enfin réaliser ta recette ! Avec de la crème de riz 😉 bon je l’ai légèrement cramé mais je trouve ça très très bon 😋😋 merci Mélanie 🙂

  19. BENEDICTE SCHERRER says:

    Confinement, j’en profite pour tester des recettes nouvelles et utiliser des ingrédients oubliés au fond du placard, ici la farine de pois chiches.
    Très bon, super rapide et facile = tout pour plaire !
    Merci d’élargir mon champ des possibles !!

  20. mariane says:

    bonjour Mélanie, depuis que j’ai envie d’essayer je me lance ce week-end car j’ai de la farine de pois chiche youpi !!!
    je suis très omelette classique ca va être sympa d’avoir une alternative . merci

  21. Sonia C. says:

    Un grand merci Mélanie pour ce partage.
    Recette approuvée. En plus, j’ai mis du curry et du persil. Ce fut parfait 🙂
    Quel bonheur de trouver des recettes accessibles grâce à vous. Je vais bientôt en tester d’autres 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :