A la base j’avais prévu de préparer plusieurs articles pour vous faire un unboxing La Fourche et un autre sur mes favoris divers et variés. Mais j’avoue être amatrice de longs articles qui regroupent pleins de découvertes ou d’infos donc c’est parti !

Ma commande La fourche

Si vous ne connaissez pas La Fourche, épicerie bio en ligne, je vous invite à lire mon article où je vous présente l’entreprise. Pour résumer dans les grandes lignes, vous trouvez les même produits qu’en magasin bio, mais 20 à 50% moins cher grâce à une adhésion annuelle. Livrés chez vous ou en point relai. Nous sommes adhérents depuis plus d’un an maintenant et vous dire que ces livraisons ont considérablement allégées ma charge mentale et une partie de mon budget n’est pas exagéré.

Toujours plus pratique

Ces derniers mois, sur le site vous avez maintenant la possibilité de conserver vos listes, de remplir votre panier au fur et à mesure (je pense à un truc, hop, je le rajoute), et d’enregistrer vos moyens de paiements. Dire que faire ses courses éthiques et bios à rarement été aussi facile est un euphémisme. L’équipe est toujours ultra réactive, le catalogue s’est considérablement enrichi puisque l’on trouve désormais de très nombreux cosmétiques bios, des produits de ménage, des produits pour les bébés (si vous avez des couches à acheter, clairement, ce sont des économies non négligeables). Une sélection de graines bios pour le jardin est également en vente et de plus en plus de gros format et de vrac.

Pour tous les budgets

Je travaille avec La Fourche depuis plusieurs mois maintenant et grâce à mon code affilié LECULDEPOULE20, vous pouvez avoir 20 euros de réduction sur votre adhésion annuelle, soit 49,00€ au lieu de 69€. Elle est extrêmement vite rentabilisée (ici, en 2 commandes, j’avais amortie celle de 2021).

Vous avez bien sur un mois d’essai gratuit avant de décider si oui, oui non vous souhaitez vous engagez. Le code est à entrer avant cet essai, et si vous poursuivez, les 20 euros seront déduit.

  • Sachez aussi que si vous avez un coefficient familial en dessous de 800, si vous êtes bénéficiaire d’un minima social, que vous êtes étudiant.e, l’adhésion est offerte ! C’est donc un excellent moyen de manger bio à plus petit prix.

Côté salé

Je vous mets des images de ma dernière commande pour que vous voyez que, rien qu’en alimentaire, c’est varié !

En salé, je prends chaque mois des conserves, en bocal ou en conserves. Et non, je ne fais pas systématiquement tremper mes légumineuses, moi aussi j’ai besoin de me lâcher la grappe et d’ouvrir des bocaux ! C’est pour ça que je bénis cette ratatouille qu’on adore, ces raviolis qui dépannent bien le midi. J’ai pris pour essayer ces mélanges légumineuses et céréales de la parque Celnat qui cuisent vite et sont intéressantes en protéines. Les petits bocaux de légumes confits sont des classiques spécial tartines. L’huile de cuisson, je l’utilise dans la majorité de mes cakes et gâteaux express, elle n’a pas d’odeur et supporte de bonnes températures. Je soutiens aussi la marque Biodemain qui accompagne les agriculteurs dans leur conversion en bio en attendant d’avoir le label (ici des pois chiches français en vrac).

Côté sucré

Les purées de pommes Coteaux Nantais sont mes incontournables du goûter avec une belle cuillère à soupe de purée d’amande dedans. Les farines Alliance bio sont excellentes. Je prends aussi dans mon magasin bio quand j’y vais, mais j’avoue que cette marque propose des farine de seigle et de sarrasin vraiment goûteuses et j’en prends chaque moi.

Je prends chaque mois deux tablettes de chocolat noir dessert, de leur propre marque La Fourche, co-crée avec les adhérent.es selon plusieurs critères comme le choix de la rémunération des producteurs, de la provenance, de l’emballage… et il est excellent, il fond parfaitement. Les céréales c’est mon jocker 300% sucre « maman t’es une déesse vivante ».

Ce mois ci je découvre le kombucha (boisson gazeuse fermentée à base de thé noir, un peu comme le kéfir) de la marque Captain Kombucha. Et bien après 24 heures, RIP la bouteille, 5 votes pour à l’unanimité.

Enfin, je prends chaque mois une pâte à tartiner pour changer un peu. Celle-ci est vraiment onéreuse mais avec mon fils ainé on l’adore, elle contient 50% de fruits secs et elle n’est pas trop sucrée.

Des chiiiips

Celles au poivre et celles au romarin, on les adooore ici. C’est notre plaisir mensuel ! Et une fois n’est pas coutume, j’ai glissé deux bouteilles de vin blanc dedans.

Si on se lâchait la grappe ?

Récemment, une personne me disait en message privé qu’elle n’arrivait pas à tout faire maison. Que c’était dur d’arriver à une cuisine végétalienne au quotidien, comme je le faisais en cuisinant tout maison, qu’elle culpabilisait de ne pas tout faire, d’avoir des déchets, de ne pas prendre le temps de vérifier chaque étiquette.

J’avoue avoir bugué et m’être demandée à quel moment je proposais un modèle de la femme parfaite en tablier immaculée qui cuisinais aux petits oignons dès l’aube. Tout en étant sexuellement hautement désirable, coiffée, l’oeil mutin et le sourire ultra brite. Comme nombre d’entre vous, en ce moment je suis sous l’eau. Je rêve de vacances à ne rien faire, d’un.e cuisinier.ère à domicile, d’une box spécial sex-toy arc en ciel envoyée chaque mois, j’en suis au stade où je regarde mes semis d’un oeil plein d’espoir en imaginant qu’ils vont aller se replanter tous seuls dans la terre en sautillant hors de leur godet. Alors pardon, mais vive la conserve, les plats surgelés et stop à la culpabilisation ! Bien manger n’est pas négociable (et bien manger recouvre énormément de données, pas juste la qualité nutritionnelle des plats. Bien manger c’est aussi se faire plaisir, se détendre, nourrir son cerveau et pas juste son corps), mais ça se joue dans la durée, on peut jongler avec les plats et les approvisionnements et arrêter de vouloir être miss / mister Zéro déchet, bio, locavore, healthy.

Cette parenthèse à toute sa place dans mes favoris. Même si on dirait que ça sort de nulle part.

Cela m’amène à vous partager quelques ebooks que j’ai acheté ces derniers temps de créatrices de contenus que j’aime beaucoup, elles et leur travail !

A lire !

(Pour rappel, bien sur que vous pouvez imprimer des ebooks que vous achetez pour être sûre de les lire et les utiliser).

« Tordue mais alignée « de Marie Duboin

Marie, de La salade à tout, est la co-auteure de 2 livres papiers formidables sur la (dé)consommation. Elle a également rédigé cet automne un ebook que j’ai beaucoup apprécié « Tordue mais alignée » qui raconte sa reflexion pour avancer au quotidien quand on veut tout bien faire mais qu’on est perdue face aux injonctions. Ca met un bon coup de pied aux fesses. « Comment trouver sa place dans cette période bien compliquée », « Comment s’épanouir professionnellement ? ».

Livre de développement personnel, mais surtout dialogue ouvert avec nous, j’ai beaucoup apprécié la franchise de Marie, que l’on retrouve d’ailleurs dans ses partages sur son compte Instagram. Sans langue de bois, on réfléchit au féminisme, à l’écologie, à la charge morale, mentale et cet ebook était pour moi une façon de soutenir ces réflexions qu’elle alimente en moi.

Les ebooks de La fée Stéphanie

Si vous trouvez que je suis productive, je suis une toute petite joueuse à côté de Stéphanie ! Ces derniers mois, elle a rédigé non pas un mais cinq ebooks de cuisine vegan ! Toujours avec cette pédagogie qui la caractérise et qui fait la qualité de son travail depuis des années sur son blog. C’est ainsi que se sont succédés en moins d’un an : « Cuisiner sans casser d’oeufs », « Mes brioches vegan », « Mes sandwich repas », « Douceurs de Noël et dernièrement, « Levain, mon beau levain » que j’ai vraiment apprécié. Il y a beaucoup de pas à pas et de recettes avec du levain autres que du pain ! Je les ai tous et je salue à chaque fois la qualité des recettes vegan.

Longue vie aux blogs

Je voudrais aussi souligner que, à l’heure où tout le monde muscle son pouce H24 sur les réseaux sociaux en enchainant des vidéos de moins de 30 secondes, il y a encore des blogs qui résistent et il faut donc les soutenir. C’est en effet de l’information pérenne, mais nous aurons l’occasion en d’en reparler. Je suis lectrice de longue date de celui (entre autres !) de Stéphanie, mais aussi de celui de Vanessa (Deliacious) dont la précision des recettes les rend inratables, de Sandrine (Végébon)Natasha (Echos Verts) dont je vous conseille d’ailleurs son très intéressant article sur son rapport à Instagram dans lequel je me retrouve, même si nous en faisons une utilisation différente. C’est pour moi toujours le même plaisir de prendre le temps de lire un article bien écrit, tranquillement (et sur mon ordinateur comme une vielle mémé de plus de 35 ans à qui le format smartphone sort par les oreilles^^).

Ce qui m’amène à un autre favori de longue date (je maitrise les enchainements à merveilles dans cet article, quelle classe !).

Socialter, un magazine engagé et pluriel sur les transitions

Voilà deux ans que je suis abonnée à Socialter. J’ai coupé depuis longtemps tous les médias qui dégueulent littéralement l’actualité sur moi (nous) sans recul ni analyse, me laissant hagarde, angoissée et inutile (coucou BFM). Je préfère 90% du temps lire des articles de fond et Socialter est un magazine où ces derniers sont particulièrement bien rédigés et, surtout, très accessibles. Oui, c’est important car ces sujets sont trop souvent réservés à une minorité très instruite et parfois le vocabulaire te fais sentir comme la dernière des cancres. Comprendre les enjeux d’aujourd’hui demande de se mettre au niveau du commun des mortels, ce que les élites pensantes oublient, trop habituées à un entre-soi intellectuel.

Socialter, c’est donc mon rendez-vous bimestriel. Ces derniers mois, j’ai pu me consacrer à essayer comprendre les enjeux autour du tourisme, de la gratuité, de la censure, de la démographie… avec des articles de qualité.

Beauté, bien-être

Les Inspyrées

Depuis décembre, j’utilise les produits de la marque pyrénéenne Les Inspyrées . Comme c’est une magnifique découverte, je peux enfin vous en parler après plusieurs semaines d’utilisation.

J’ai commencé par Le Savon, qui sert à la fois de shampoing solide et de savon pour le corps. Minimaliste, on aime. Il mousse vraiment beaucoup donc pas besoin de frotter longtemps et est pensé pour les peaux sensibles. Mon psoriasis adore et mes démangeaisons se sont faites la malle depuis presque deux moins maintenant. Comme déjà mentionné, ce problème de peau est très souvent lié au stress et il n’existe pas de remède miracle, mais des produits qui soulagent en étant très doux et respectueux. Double bingo pour ce produit que j’ai racheté.

Je me suis également offert une routine visage composée d’un hydrolat, d’un soin contour de l’œil et d’une huile de soin spécial peau normales à sèches et chaque application est un vrai bonheur. Les odeurs sont vraiment agréables, pas de sensation de gras, ma peau apprécie vraiment. Je sais que beaucoup de gens aiment cumuler les produits pour des actions plus ciblées. Personnellement, je suis très adepte du moins possible de produits, et je n’aime pas y passer trop de temps. Le service client est extrêmement gentil, répond à toutes les questions que l’on peut avoir sur sa peau pour adapter le mieux possible la routine. Certifiée Nature et progrès, fabriquée à la main dans les Pyrénées, cette entreprise défend de belles valeurs, avec simplicité, dans lesquelles je me retrouve beaucoup.

Déodorant Clémence et Vivien

Je vous parlais dans mon dernier article favori des produits Clémence et Vivien, également vegan, bios et avec une belle composition. Depuis plusieurs semaines, j’ai troqué mon déo Lamazuna, contre le leur, solide à la menthe poivrée et sauge et c’est un quasi sans faute. C’est un baume très dense donc il dure longtemps (contrairement à ma première impression en voyant la taille du pot). Il sent incroyablement bon à se sniffer l’aisselle à longueur de journée ((a menthe poivrée est une de mes plantes préférées, aussi ne suis-je pas très objective). Il est très, très efficace puisque je le met pour courir. Oui, je courre depuis plusieurs mois mais je vous reparlerai de mon corps de déesse quasi quarantenaire ultérieurement.

Seul reproche, il aurait tendance à laisser des traces blanches sur les vêtements, ce que le Lamazuna solide que nous utilisons ici à deux depuis des années ne fait pas. Du coup, j’attend un peu plus longtemps avant de m’habiller quand je le mets.

Leurs produits sont vendus sur La Fourche et sont en moyenne 25% moins cher du coup avec l’adhésion !


Je vais m’arrêter là pour cette selection. Je vous rappelle également que si vous souhaitez recevoir du contenu exclusif, vous pouvez vous abonner sur Tipeee. A la fin du mois, j’enverrai des recettes en contreparties et à partir de fin mai, un mini webzine mensuel sera envoyé chaque mois pour chaque don libre avec un minimum de 5,00€. Ce système me permet de rester indépendante de la publicité et de continuer à créer du contenu varié !

En attendant, lâchez-vous la grappe mais ne baissez pas les bras, go vegan et mangez des chips !

Abonnez-vous pour accéder à du contenu exclusif

Chaque mois, un mini-webzine vous sera envoyé pour chaque don libre, avec un minimum de 5€ (sans engagement).
En vous abonnant, vous aurez accès à un contenu exclusif et indépendant !

Je m’abonne !

38 commentaires

  1. Super article , avec de belles découverte. Moi j’ ai supprime tous mes amis et famille de fb car il me faut un compte pour gérer ma page fb. Marre d ouvrir fb et se croire sur le site BFMTV,lol.

  2. C’est trop ça. Oui, je sens que je vais aussi me/nous lâcher la grappe, et je m’auto-accueille dans le Club des Ceusses-qui-aimeraient-bien-juste-ne-RIEN-faire… Bon, en attendant, je file m’abonner à Socialter ! Bisous Mélanie, merci !

  3. lolo says:

    Haaaa les semis ! Il y a 20 minutes nous sommes rentrés de promenade et j’ai dit littéralement à mon conjoint : ha ben voila je n’ai toujours pas repiqué mes semis… depuis 15 jours ! En ce moment, c’est la loose du moral, et la culpabilité de se sentir mal. Donc on laisse trainer les choses à faire, on est pas 100% zéro déchet et compagnie. Mais il faut apprendre à lâcher du lest et pas d’auto flageller, et ça c’est dur ! Merci pour ton article qui fait du bien 🙂

    1. Et puis au pire si on oublie les semis, on achètera des plants. Et si on n’oublie les plants, on prendra des légumes chez le ou la maraicher.ère. Oui lâchons du lest !

  4. Cathy says:

    Moi qui suis plutôt vidéo habituellement, j’avoue que c’est bien pratique d’avoir cet unboxing La Fourche sur le blog, pour pouvoir y revenir facilement quand je me déciderai à passer commande. Car cela fait des mois que j’hésite, ayant une très chouette biocoop à 5 mn en voiture de chez moi et une encore plus chouette épicerie vrac à 10 mn à pied. Seulement voilà, je n’aime pas faire les courses, je n’ai jamais aimé, même si c’est bien plus agréable depuis que j’ai quitté les supermarchés anxiogènes. Donc si je peux y passer moins de temps, c’est quand même un sacré plus, d’autant que comme beaucoup en ce moment, je suis fatiguée et je n’ai envie de rien faire. Peut-être vais-je profiter de ma semaine de vacances pour me pencher sur la question. 🙂

    1. Bonjour Cathy,

      Tant mieux si cela peut aider par la suite !
      ça ne m’empêche pas d’aller au magasin bio pour le frais et les fruits, chez mes maraichers pour les légumes. Pour moi c’est vraiment une question de compromis et de me faciliter la vie car je n’aime pas non plus faire les courses ! Et autant payer moins cher les même produits… 🙂

  5. Merci pour cet article fort complet ! Je ne connaissais pas le magazine Socialter, qui du coup me fait de l’œil.
    Grâce à toi, je me suis abonnée à La Fourche, et j’ai pu découvrir une crème pour le corps de Clémence et Vivien qui sent divinement bon.
    Mes semis de tomates ont des noms beaucoup plus sages que les tiens : sainte Lucie et orange Bourgoin 😁.
    Bonnes semaines de « vacances » et vive les blogs et les chips
    Magali

  6. Nathalie says:

    Coucou, super ce partage de favoris!
    Jusque là je teste une autre plateforme que La fourche mais j’avoue que leur catalogue a super bien évolué puisque c’est justement parce qu’il était moins important que je ne m’étais pas inscrite chez eux.
    Et du coup, ont-ils souvent des produits indisponibles?
    Je rencontre ce problème actuellement.
    Sinon, en ce qui concerne les blogs, j’avoue que c’est grâce au tiens que je reprends goût à ce type de média et diminuer un peu les RS chronophages où effectivement il y a des tonnes d’infos qu’on n’a plus le temps de trier et d’assimiler. Enfin si j’aime toujours suivre tes storys (et celles de Marie) ^^
    Pour finir, je valide totalement pour le déo Clémence et Vivien puisque j’en suis à mon troisième pot !

    1. Bonjour Nathalie,

      Il y a effectivement Aurore market et Kazidomi sur le même schéma !
      Non, je ne trouve pas qu’ils aient beaucoup de ruptures (c’est arrivé +++ pendant le premier confinement mais normal…). Là les produits reviennent assez vite en stock, en tout cas ceux que j’achète.
      Le format story me plait beaucoup aussi de part sa spontanéité et le nombre de personnes touchées, mais comme je suis très peu de comptes, je ne passe pas trop de temps dessus (enfin, tout est relatif…). Je vais aussi racheter un pot quand il sera fini car l’odeur c’est vraiment le bonheur !

  7. Brigitte GILLE says:

    Bonsoir Mélanie,
    Je me suis inscrite à « La Fourche ». Quand je suis allée chercher mon premier colis, la dame me dit, vous avez de la chance, vous avez un gros cour sur votre colis. Je l’ai pris pour un cadeau de bienvenue. En tout cas Merci Mélanie.

  8. S says:

    Bonjour Mélanie, merci pour cet article! Je suis abonnée à La Fourche et remplis petit à petit mon panier, il me tarde de la valider. Je ne savais pas vers quels conserves me diriger pour me faciliter la cuisine alors tes recommendations m’aident beaucoup!
    C’est la première fois que je prends vraiment le temps de lire un article de blog complet après m’être abonnée à ta newsletter et suite à ta story insta a ce sujet et j’en suis ravie.
    À bientôt et bonne journée!

    1. Bonjour,
      Merci pour ton message ! Tu verras au fur et à mesure ce qui te plait, quel format. Au début je passais une commande par mois, du dépannage, désormais nous sommes passés à deux par mois pour un meilleur roulement et du coup je teste de nouveaux produits de temps en temps.
      Belle semaine !
      Mélanie

  9. christine says:

    Bonjour Mélanie, merci de partager ces belles découvertes. Je suis bien tentée par Socialter, je me demandais juste si ce n’est pas trop catastrophiste…Genre, juste des constats amers mais éclairés…qui te flinguent le moral quand même (moral déjà bien mis à mal en ce moment). Propose t-il des solutions, présente-t-il des initiatives, des alternatives ? En même temps, j’ai qu’à aller en acheter un pour me faire un avis…
    Belle journée à toi, bises malouines !

    1. Bonjour Christine,

      Non ce n’est pas catastrophique, c’est vraiment un magazine sur les transitions, donc il y a des analyses, des propositions, des explications, des débats. Je trouve que cela alimente la réflexion, permet de comprendre certains enjeux et on n’est pas obligée d’être d’accord avec tout, c’est le propre d’un média, on s’informe et après à nous de nous faire notre avis.
      Bises dinannaises !

  10. Maryan Novel says:

    C’est bien un blog. C’est le lieu où on a envie de rester à lire (relire) tes articles qui sont souvent très drôles, bien rédigés et qui ne prennent pas la tête. En plus j’y apprends des choses intéressantes.
    Toujours pas passé le cap de La Fourche, parce que je suis toute seule et je fais mes courses à la Biocoop à 10 min à pied ou au marché local bio chaque semaine, donc je me dis que… mais ça me tente bien, leurs prix sont effectivement moins chers que sur toutes les autres plateformes bio en ligne et même dans les magasins.
    Quant aux Inspyrées, ce sont des « voisins » du village d’à-côté, leurs produits sont vendus dans deux magasins de ma ville, alors le savon est un assidu dans ma douche et il est une parfaite compagnie pour mon psoriasis également 🙂
    Sinon, OUI bien sûr il faut se ménager ! Ne rien faire ou moins bien faire c’est quelque chose de normal voire qu’on devrait ré-apprendre à faire, à force de se voir culpabiliser sans cesse sur ces p*** de réseaux sociaux.
    Bonne semaine de « fausses vacances » et merci pour tes partages ici et sur les stories !

    1. Bonjour Maryan,
      Je suis contente de lire que le savon fonctionne chez toi aussi, c’est un petit miracle. Et pour le coup, archi local comme fabrication ^^!

      Pour La Fourche, moi j’explique et après chacun.e fait bien comme il/elle préfère tu sais. Ça reste des courses et si ton fonctionnement te plait, ne te tracasses pas trop !

      Merci pour ton très gentil mot, ça me touche beaucoup.
      Bonne semaine à toi aussi !
      Mélanie

  11. J’ai hâte de recevoir mon prochain Socialter ! Un cadeau d’anniv que je ne regrette pas du tout !

    Je suis bien d’accord : les blogs restent et sont des ressources précieuses, qui m’ont beaucoup aidée dans ma transition. Le tien, celui de Natasha, de Friendly Beauty, d’au vert avec Lili, d’antigone 21, de Stéphanie… Instagram regorge de contenus précieux mais les blogs restent un support plus riche, du temps long et sans pression du hashtag.
    Merci pour tous tes contenus !

    1. Bonjour Mathilde,

      La lecture du blog de Julie me manque beaucoup, il est vrai. Mais je comprends aussi que face aux soucis techniques répétés qu’elle a eu avec, elle préfère rester sur IG maintenant. Celui d’Ophélie m’a énormément aidé à réfléchir à l’antispécisme il y a quelques années. Il y a bien longtemps que je n’ai pas été dessus par ailleurs !

      Bonne semaine !

      1. Il suffisait que je commente ton article pour que le socialter arrive dans ma boîte aux lettres !

        Pas mal de blogs que j’ai découvert via le veganisme traitent maintenant de féminisme et d’intersectionnalité, les contenus ont changé et évolué, laissant voir le cheminement de leurs autrices

  12. FairyM says:

    J’adore tes unboxing la fourche! Je m’en suis pas mal inspirée et jamais déçue.
    Grâce à ton expérience j’ai pris mon abonnement à la fourche il y a un an et je me fournis exclusivement chez eux pour l’épicerie sèche.
    Je partage ton retour positif sur le SAV super réactif, le fait qu’ils cherchent à s’améliorer, la qualité des produits de leur propre marque crées avec nous les consommateurs.
    Bref, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde!

  13. Ah La Fourche, j’aimerais vraiment un équivalent en Allemagne ! Nous avons la chance d’habiter à « 2 pas » de magasins où l’on trouve ce dont nous avons besoin mais je me passerai bien de faire les courses à pied/avec une enfant de 2 ans/masquée/etc. parfois.
    Je note ta recommandation de la marque Les Inspyrées, leurs produits et leurs engagements ont l’air top !
    Et vive les blogs 🙂 !

  14. Marie says:

    Bonjour
    C’est déjà la troisième fois qu’on me parle de la fourche et, à chaque fois, je me pose les même questions :
    1-Si je commande sur internet, qu’en est-il des commerce locaux ?
    2-Si je commande, est-ce que je ne génère pas plus de déchets que si j’achète, justement, en magasin ?
    Il s’agit juste de questions, je ne prétends pas avoir les réponses. Mais, à chaque fois, ces deux questions m’empêchent de passer le pas. Surtout qu’il y a l’abonnement.

    1. Bonjour Marie,

      je pense que cette opposition est valable sur des magasins indépendants, par exemple est ce que ça vaut le coup d’aller chez La fourche plutôt que chez une petite épicerie locale pour le vrac ? En l’occurrence, moi je fais mes courses dans un magasin bio qui revend exactement les mêmes produits. Mais je préfère les payer moins chers, d’autant que La fourche a vraiment une belle démarche, là ou beaucoup de magasins bio deviennent ni plus ni moins des grandes surfaces du bio. Rares sont ceux avec un vrai cahier des charges. Si les prix étaient les mêmes, je choisirais quand même La fourche (ou autre système similaire mais éthique) car à ce moment de ma vie, ça me va de me simplifier cette partie là.
      Ce qui ne m’empêche nullement de continuer à aller au magasin pour tout le frais, les fruits, du pain parfois, un réassort. Ce n’est pas comme si on opposait une librairie de quartier avec Amazon.

      Concernant les déchets, j’avoue que je ne vois pas trop auxquels tu penses, vu que ce sont les mêmes produits, qu’il y a même du vrac (emballés dans des sachets krafts). Il y a certes le calage (en papier) en plus. Personnellement, l’hiver j’allume le feu avec et sinon il va enrichir mon composteur.

      Quand à l’abonnement, avec mon code cela revient 20 euros moins cher et c’est amorti très vite selon le rythme des commandes, des beosins (sinon, aucun intéret).

      Mais après ce n’est pas un système qui correspond à tout le monde, ni à toutes les période de la vie. Il faut faire selon ses besoins 🙂

      Bonne journée !
      Mélanie

  15. Pascale says:

    Bonjour Mélanie,
    Encore un chouette article rayon de soleil, merci. Je vois que nous fréquentons les mêmes blogs 🙂
    On m’a gentiment offert du kombucha maison avec un scobi. Depuis deux mois, je le fais donc moi-même : rien de bien compliqué (une souche, de l’eau sans chlore, du sucre, du thé noir) et hop ça fermente gentiment. On peut l’aromatiser avec un thé parfumé ou ajouter du gingembre, des épices… à la 2e fermentation. Bref, nous sommes fans.
    Et totalement d’accord : prendre le temps de respirer et ouvrir un bocal pour le dîner, ça fait du bien !

  16. Merciii de citer mon blog ! Oui il en faut pour tous les goûts, et longue vie aux blogs ! Personnellement c’est mon type de source préféré : j’aime leur univers et contenu entièrement personnalisé et je n’aime pas écouter de podcats, ni regarder de vidéo, et je n’ai pas de compte sur instagram et compagnie…
    Merci pour tous tes partages, bonnes idées, humeurs et recettes, et vivement la sortie du prochain ebook :D.

  17. Tu as laissé une coquille « vous pouvez avoir 20 euros de réduction sur votre adhésion mensuelle » l’adhésion est annuelle 😉
    Sinon j’adore ce format, parfait pour lire quand on est coincée comme présentement sous deux chats…
    J’ai fait ton poiscamole qui a été apprécié 🙂

  18. Alia says:

    Bonjour Mélanie !
    Merci pour cet article favoris, je les aime toujours beaucoup!
    Je n’ai jamais testée cette marque de kombucha, j’ai hâte de goûter! J’adore le Karma Kombucha grenade et le Voelkel citron vert/gingembre.
    Je prends note de tes tests de déo solides. Avec ma mère, on utilise un déo solide de la marque Belice, que l’on trouve en vrac dans notre magasin bio. J’en suis très contente (seul petit défaut, il devient rapidement très dur donc il faut le passer un peu sous l’eau chaude pour ne pas s’offrir une épilation des aisselles gratuites ^^).
    Je crois que je vais passer à la maison de la presse pour tester Socialter :)!
    Merci pour ton travail et courage pour tenir le coup !

    1. Bonjour,

      Je ne connais pas la marque que tu cites, mais si tu en es contente, c’est franchement l’essentiel ! Je n’ai jamais goûté la marque Karma Kombucha, j’avais peur que ce soit trop sucré, mais je n’ai jamais vérifié… ! J’espère que tu le trouveras en presse, je n’ai aucune idée s’ils sont distribués comme ça.

      Bonne journée,
      Mélanie

  19. Carolina.in.the.us says:

    Youpi, un long article à savourer 😍 Merci, grâce à toi, J’ai découvert La salade à tout, dont les valeurs me parlent beaucoup, et Socialter. Si tu as d’autres sites à conseiller sur l’info hors media mainstream, je suis preneuse !
    Et encore merci pour tes idées, conseils, ton humour et ta sincérité !

  20. Marine V says:

    Super article, merci pour tout ce partage. J’avais fait un super long long commentaires où je réagissais à un peu tout et je finalisais avec un remerciement pour m’éduquer sur l’usage des blogs car ce n’est pas du tout mon habitude sur le téléphone, je trouve souvent l’espace commentaires pas très pratique, alors que c’est important pour vous d’en avoir et justement en voulant publier mon super long commentaires, la page s’est rechargé et j’ai perdu tout ce que j’avais écrit …
    Vivement le webzine, que j’imprimerai car vive le papier !
    Merci

  21. Christel says:

    Bsr Mélanie,
    Merci pour toutes ces idées idées et je suis déjà plusieurs blogs que tu as cité. Je conseille aussi le 1er livre de la salade à tout « Arrête de surconsommer ». La Fourche n’est pas pour moi. J’ai la chance d’être entourée de nombreux commerces bios où je peux aller en vélo situé entre mon domicile et mon travail. D’ailleurs une 2ème biocoop vient d’ouvrir. Cela ne m’empêche pas de trouver chouette La Fourche et qui sait, me sera utile un jour. Je te conseille la page « Ecolome  » qui est géniale. Elle est sur Insta et facebook.
    Bonne soirée.

  22. Adeline says:

    Hello !
    Je plussoie pour Clémence et Vivien, c’est un déo au top du top. J’ai essayé le fleuri et le Menthe sauge : sans hésitation le menthe sauge est bien plus efficace, jamais d’accident d’aisselle 😀

    Pour la Fourche, ce qui me bloque, ce sont les emballages carton, car tu parles du calage oui mais il y a l’entourage aussi. Enfin je déménage bientôt dans un quartier avec 5 magasins bio différents tout autour, je trouverais sûrement tout ce qu’il faut (dont cette fameuse sauce Puttanesca que tu vantes mais que je n’ai jamais encore trouvée :/).

    Niveau sextoys, je ne sais pas si tu en as entendu parler mais le Womanizer est un petit objet diablement efficace. Très très original dans le fonctionnement (stimulation par ondes, quasi « sans contact » ^_^, action sur les parties profondes du clitoris), je le conseille même si la prise en main n’est pas forcément facile dans un premier temps et s’il est cher. Je pense que ça le vaut :))) Voilà pardon de m’éloigner un peu du sujet bouffe veggie, mais comme tu parles aussi de prendre du temps pour soi et se faire plaisir, ben voilà un bon pourvoyeur d’arc-en-ciel ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :