Dans la démarche de consommer plus responsable, diminuer le chocolat est une bonne décision. Grâce à vos idées, j’ai listé plusieurs alternatives sympathiques pour Pâques, ou pour toutes occasions festives où le chocolat est roi ! En bonus, je vous ai préparé une recette de (vraie) pâte de fruits super rapide !

Un aliment trop banalisé

Denrée importée, hautement banalisée, le cacao est pourtant, comme de nombreux produits de l’hémisphère sud, l’objet d’abus et d’exploitations qui ne cessent pas.

70% de le production mondiale de cacao provient de l’Afrique de l’Ouest et cette culture nécessite une grande main d’œuvre. On parle majoritairement d’exploitations familiales où 1 million d’enfants travaillent. La Côte d’Ivoire, principal producteur de cacao, a vu ses forêts réduites de 90 % en 60 ans. Entre plantations de cacaoyer, constructions, déforestation, les dégâts d’une telle disparition sont immenses sur la biodiversité. Pourtant, aujourd’hui l’export de cacao représente 40% des exportations de la côte d’Ivoire, c’est dire l’importance économique de cette culture et des dérives qui en découlent : trafic, exploitation des enfants, traitements, braconnage sur les rares forêts restantes et dans les espaces sauvages ou les animaux privés de foyer tentent de trouver refuge, multiplication des intermédiaires qui cherchent à tirer profit de cet or noir.

Moins mais mieux, on y revient toujours

Acheter du chocolat, oui. Mais du bon. Et quand j’écris bon, je ne parle pas que du goût. Je parle des conditions de travail, de la juste rémunération des producteurs, du respect de l’environnement sur place, et de l’impact carbone des cultures et de l’acheminement jusqu’à chez nous.

Quelques labels ont vu le jour et assurent des conditions de travail décentes, une juste rémunération et des programmes de plantation dans des régions souvent dévastées par la déforestation et les monocultures. Parmi ces labels je pense à Artisans du monde, Ethiquable, des marques comme Kaoka, Grains de Sail qui développe par exemple le transport par voiliers, … Ce n’est pas exhaustif évidemment, mais le chocolat, c’est comme un tee-shirt. Une tablette à 50 centimes, ce n’est pas normal. Est-ce qu’on veut manger de la souffrance, est-ce qu’on veut cautionner ses abus ?

Ici, j’ai pour habitude de promouvoir la modération dans un premier temps pour se déshabituer progressivement afin de remettre à leur juste place les produits importés. Il ne s’agit pas de boycotter mais de choisir en conscience une bonne tablette de temps en temps plutôt que 4 boites de Kinder, de Mars ou de chocolat Nestlé, épinglés de nombreuses fois pour travail des enfants et l’absence de contrôles efficaces sur les plantations.

Pâques, comme Noël, est un point fort des ventes de chocolat. C’est pourquoi je vous ai proposé de me soumettre vos idées sur mon Instagram, et j’en ai fait une liste. Il y a de quoi piocher, que ce soit dans le fait-maison, ou acheté tout prêt !

Alternatives au chocolat pour Pâques à manger !

  • Pâtes de fruits (recette ci-dessous, ou achetées !)
  • Noix caramélisées
  • Fruits confits
  • Sablés à la caroube
  • Roudoudous
  • Meringues
  • Guimauve vegan
  • Montécaos
  • Assortiments de Fruits secs (un joyeux mélange de raisins, abricots, noisettes, amandes)
  • Cuir de fruits
  • Loukoums
  • Bonbons vegan (la page Instagram d’Accidentellement vegan en recense plein, et il y en a de plus en plus sans gélatine : Haribo, Krema, Skittles…)
  • Chouchou (pralin), suivre la recette de praliné, mais ne rien mixer.
  • Orangettes (recette dans mon livre Fêtes végétales)
  • Sachets ou bocaux de pop corn maison
  • Cookies du placard
  • Sablés de Noël
  • Réglisse vegan
  • Energy balls (avec ou sans chocolat), ou façon brownie
  • Mini madeleine
  • Financiers
  • Dragées
  • Un pot de praliné
  • Des petits pots de confitures (le format mignardise plait toujours aux enfants !)
  • Pots de caramel salé
  • Chasse au trésor avec un seul gros chocolat au bout
  • Chocolat bio et équitable en petite quantité
  • Les petits oeufs en sucre

Des cadeaux !

  • Livres
  • Bon cadeau
  • Un petit jouet
  • Coloriages de Pâques
  • Chasse aux loisirs créatifs
  • Maquillage pour enfants ou adolescent.es
  • Sachets de graines à planter (en avril il y a encore beaucoup à faire !)
  • Jeu de société pour la famille
  • Galets peints à chercher et récompense après

Emballages

Les réalisations maison peuvent être emballées avec un système D. Pas besoin de sachets plastiques :

  • Bocaux (protègent bien de la rosée du matin notamment si la chasse au trésor est matinale)
  • Sachets kraft (par exemple ceux des légumes du magasin ou du marché si propres)
  • Récipient en verre (c’est moins sexy mais ça peut dépanner)/(Et puis vu la durée de vie du contenu, j’ai envie de dire que c’est parfait)
  • Papier cuisson pour enrober pâtes de fruits, caramels durs…

Et n’oublions pas que dans ces moments là, ce que les enfants aiment c’est chercher et trouver ! Peu importe quoi.

Pâtes de fruits express à la compote de pomme & cannelle

En bonus, je vous propose une recette de pâte de fruits ultra rapide, à base de compote. Il existe des versions à l’agar agar, mais la texture n’a vraiment rien à voir avec celles des pâtes de fruits denses et fondantes à la fois.

Pour 350 g de pâtes de fruits à la pomme (environ 25 morceaux)

  • 220 g de purée de pommes
  • 220 g de sucre + pour l’enrobage
  • 1 cc de cannelle
  1. Préparer un petit récipient carré ou rectangle avec un papier cuisson (comme une boite repas en verre ou en inox).
  2. A côté du plan de cuisson, poser une assiette.
  3. Dans une casserole, verser tous les ingrédients, mélanger, et porter à ébullition.
  4. Mélanger sans cesse, tranquillement. Quand la préparation boue, mélanger énergiquement pendant 10 minutes, la préparation épaissie. Au bout des 10 minutes*, déposer une goutte sur l’assiette et la pencher à la verticale. Si la goutte coule à peine, voir fige complètement, retirer la casserole du feu et verser dans votre plat chemisé. Lisser et couvrir d’un torchon*.
  5. Laisser reposer au moins 48 heures. Si vous aimez les pâtes de fruits très fermes, patientez 4 jours avant de couper des cubes et de rouler, éventuellement, dans le sucre. Si vous ne les consommez pas tout de suite, conservez les pâtes de fruits dans une boite hermétique.

A savoir

  • La compote est très riche en pectine donc il n’y a rien besoin d’ajouter. Par contre si vous tentez avec une autre compote de fruits, il faudra utiliser de préférence du sucre enrichi en pectine (« vitpris »…), qu’on trouve facilement au rayon confiture, ou avoir un mélange moitié pommes – moitié autre fruit.
  • Le temps de cuisson est court car les quantités sont faibles. Si vous augmentez les quantités, il faudra prolonger la cuisson et réaliser régulièrement le test de l’assiette.
  • Le torchon évite que la poussière ou des bêbêtes viennent dessus, mais permet quand même un séchage de la pâte de fruit.

Si vous avez d’autres alternatives, n’hésitez pas les rajouterai ! N’hésitez pas à partager cet article, c’est gratuit et ça peut semer des graines.

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

25 commentaires

  1. Mathilde says:

    Merci pour ces belles idées Mélanie! J’avais déjà pensé aux pâtes de fruits et livres puis cette semaine, j’ai décidé de crocheter des petits personnages issus de dessins animés que mes neveu-nièces aiment bien. C’est la première fois qu’iels seront chez nous à cette saison et ça faisait longtemps que je ne leur avais rien fabriqué donc ce sera chacun un livre et chacun un personnage/animal + probablement des pâtes de fruits achetées – si j’ai le temps d’aller au magasin – ou des cookies aux fruits confits et d’autres aux fruits secs car on en a fait dernièrement et on s’était régalé 😉.

  2. Merci pour ces super idées !!
    L’an dernier on a fait la chasse au trésor, cette année je suis tentée par les galets peints mais je n’ai pas de galets… alors on refera probablement une chasse au trésor ;).
    Je ne suis pas fan de pâte de fruits, mais ta recette me fait envie !

    1. Coucou Sandrine,

      Moi je suis dingue de pâte de fruits, c’est certainement la confiserie que je préfère (bon, il y a les marrons glacés dans le game, ne les oublions pas…! Et es orangettes aussi, argh !!)

      Je ne sais pas par quoi on pourrait remplacer les galets…des rouleaux de PQ finis (comment ça c’est pas aussi vendeur comme idée ?!), des coquillages si près de la mer ?
      Bises !

  3. Martine says:

    Hello hello, merci pour cette recette qui me donne trop envie. Par contre je ne consomme que du fructose ou du sucre de coco. Crois-tu que ça soit possible de remplacer le sucre par du fructose ou du sucre de coco? Et si oui, combien en mettrais-tu?
    Bisous de Suisse

    1. Bonjour Martine,
      Le sucre de coco va prendre tout le dessus, et je ne sais pas si le fructose gélifie de la même façon ! Désolée de ne pouvoir mieux te répondre.
      Mélanie

  4. Avec un an à la maison (télétravail + chômage), en couple on a mangé beaucoup de chocolat… Toujours du bio et quasi systématiquement du équitable… Mais je sais que c’est trop (et je veux pas voir le budget bout à bout !). On déménage sur la période de pâques, donc cette année on va refiler le travail du lapin de pâques à une mamie qui n’achètera pas éthique… Mais je garde précieusement toutes ces idées pour faire quelque chose l’année prochaine sans que ce soit des œufs en chocolat à trouver. C’est génial toutes ces alternatives (et j’aurai une bonne excuse pour garder des bocaux) merci pour la compilation et la recette.

  5. Fonfonlala says:

    Merci pour toutes ces belles idées, hâte de tester la recette de pâte de fruits. Je ne pensais pas que cela pouvait être si simple

  6. Eve-Marie says:

    Merci pour cet article plein de bonnes idées. On est fans de pâtes de fruits ici, enfin surtout de pâtes de coing, je vais tester ta recette express qui m’a l’air canon !
    Ici chaque année les enfants cherchent des œufs en bois dans le jardin, et une fois la chasse finie, ils reçoivent la récompense : 1 œuf au chocolat noir, bio et équitable. Ils sont ravis car ils gardent le plaisir de chercher plein d’œufs dans le jardin, et moi j’ai plus besoin de recycler les œufs en chocolat qui n’ont pas été mangés, car ça traînait souvent jusqu’en été, je n’en pouvais plus.
    Il a fallu surtout éduquer ma belle famille sur le sujet qui offrait une orgie de kinder aux enfants.

  7. Bistroumpf says:

    Pour nous, c’est chasse aux cailloux depuis 4 ans. Ils sont emballés avec les chutes de papier cadeau de Noël (d’il y a 4 ans), 1 couleur pour chaque enfant (20 cailloux chacun, comme ça on sait s’il en reste à trouver…), des + petits pour le grand de 14 ans ;-). Et en récompense des chocolats fait maison en quantité raisonnable. Toujours un grand succès. Les cailloux sont même ressortis pour les goûters d’anniversaire !

  8. Merci pour ces idées. Depuis deux ans je n’achète plus que chez le chocolatier : un bras donc j’en achète moins. Je demande à mamie et Tata de faire pareil.
    Ce matin j’ai découvert une boutique alsacienne et ils font des gâteaux en forme de mouton pour Pâques, je ne connaissais pas cette tradition !

  9. Marie-Claire Loubet says:

    Merci pour cette recette hyper rapide et simple à faire ! Miam ! Ma petite-fille qui aime les pâtes de fruits va se régaler !

  10. Lucile says:

    Hummm, cette pâte de pommes a l’air délicieuse, je vais tester !! Merci ! J’ai un gros soucis d’addiction au chocolat, même si 80% de ce que j’achète est labellisé (les 20% restants c’est pour les pâtisseries et autres douceurs que j’achète dans les boulangeries/pâtisseries ou ailleurs). Dur, dur de s’en passer, je me sens « en manque » quand j’en mange pas ! Mais rien n’est perdu 😉

  11. ppaolaasso says:

    Merci pour ces bonnes idées. Ici, on cherche déjà des idées autre que du chocolat parce que sinon l’année d’après je cuisine un gâteau pour utiliser le chocolat. On aime les pâtes de fruit et les livres.

  12. Chez nous on a jamais été très chocolat (ma maman n’aime pas ça), mais plus « petits cadeaux » pour Pâques : petits livres, jeux de carte, boites de crayons de couleur, pâte à modeler, emporte-pièce… Une activité qui nous plaisait beaucoup : la confection de petits paniers en jonc, que l’on remplissait de fleurs (pâquerettes par exemple) et de poussins en peluche pour décorer la table. Sinon, on aimait aussi confectionner des oeufs en papier maché (à partir d’un ballon de baudruche), et là encore les remplir de petits objets, petits cailloux bien blancs, ou encore, plus gourmands, de petits sablés (idéalement en forme de poisson ou d’oeufs) !

  13. Marion says:

    Bonjour Mélanie
    J’adore la pâte de fruits et ta recette à l’air super appétissante ! Peut-on la réaliser avec de la compote en pot (genre marque Priméal ou Biocoop) ou faut-il faire une compote soi-même ?
    Merci par avance pour ta réponse !

  14. Anne says:

    Perso je mange essentiellement du chocolat noir Bio et équitable (marque Alter Eco), et j’ai du mal à imaginer réduire ma consommation… Mais ton article fait réfléchir, alors même si il ne m’a pas fait spécialement plaisir merci de nous amener à réfléchir et nous remettre en question 😉
    Personne n’a pensé à citer les calissons comme alternative pour Pâques ? C’est tellement bon 😋 Et il en existe maintenant des vegan.

    1. Bonjour Anne,

      ce qui nous demande de changer des habitudes profondes, surtout quand on n’a pas à titre personnel de bénéfices à en retirer, est rarement agréable en effet. S’informer permet aussi de développer son empathie et de ne plus avoir un comportement de consommateur.rices autocentré.es quand des enjeux importants sont bien présents. Ca demande du temps mais ça vient !
      Je nes avais pas qu’ils existaient des calissons vegan ! tu as une référence ?

      1. Anne says:

        Bonjour Mélanie !
        C’est Philippe Segond qui propose une recette vegan de calissons. Certes ce n’est pas à la portée de toutes les bourses… 🙁 Mais c’est un artisan réputé alors la qualité doit être au rendez-vous. Apparemment on peut commander en ligne 😉

  15. Gauroué says:

    Bonjour Mélanie ! Chez nous, la véritable star de Pâques a toujours été la nougatine, déclinée en œufs et en lapins (nous allions nous fournir en Suisse voisine, pas moyen d’en trouver sous cette forme en France). Les œufs en chocolat de mauvaise qualité pouvaient difficilement faire concurrence !

    1. Bonjour,

      je suis une dingue de nougatine ( et par chance j’ai une excellente dentition !!) C’est chouette de pouvoir en commander avec des formes sympa, c’est gourmand !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :