Du gras ? Du croustillant ? Le tout quasiment gratuit et facile à faire ? Viendez donc voir ces nuggets vegan à l’okara qui font tellement de bien !

Depuis que je prépare mon lait de soja (quand je le prépare, ce qui n’est pas systématique), je cherche régulièrement de nouvelles idées pour utiliser l’okara de façon simple.

Un résidu précieux

Pour rappel, l’okara est le résidu qui reste du filtrage du lait. C’est un concentré de protéines, et ce serait vraiment dommage de ne pas l’utiliser.

–> Après vous avoir proposé des crottins à l’okara, je l’ai également déshydraté 12 h pour en faire de la farine de soja.

–> Je l’incorpore dans des cakes salés en remplacement d’une partie de la farine.

–> J’ai aussi réalisé des boulettes panées avec un reste de purée de légumes. C’est de cette dernière recette que sont nés les nuggets du jour !

Ce n’est pas une recette spécialement rapide, mais par contre c’est ultra économique (si on part du principe que l’okara est le déchet du lait de soja, c’est donc quasi gratuit…) et elle se congèle parfaitement bien, tout en ne nécessitant aucun matériel précis. (Bon là je me mords un peu la langue car pour avoir de l’okara, faut quand même de quoi mixer les fèves en amont).

De l’okara obtenue facilement

Je réalise mon lait à l’extracteur dès que j’en fais plus d’un litre (évidemment, la classique technique du blender et de la passoire / tissu reste valable !). Une fois les fèves trempées 24 heures, je les rince bien et je verse en alternant de l’eau et les fèves dans l’extracteur. Je me base sur un litre d’eau pour 100g de fèves pesées sèches. Autant vous dire qu’on gagne un temps fou, qu’on n’en met pas partout, rien à filtrer. Le lait sort d’un côté et l’okara de l’autre. Il ne reste qu’à cuire le lait et à le mettre en bouteille. Vous pouvez ensuite réaliser tofu, fromage, desserts, sauce… Comme le lait de soja est un lait cuit (contrairement au lait de flocons ou d’oléagineux maison), il se conservera au frais 4/5 jours sans problème, contre 2/3 pour les premiers.

Du gras et du croustillant, meilleure combinaison !

L’okara qui ressort de l’extracteur est plus sèche que celle que l’on obtient en pressant. Pour cette recette, je l’assaisonne et lui apporte un peu de matière grasse. Les nuggets sont simplement des boulettes d’okara assaisonnées en roulés dans la panure. Confinement oblige, c’est le système D pour cette dernière mais je vous donne des idées pour varier.

Pour paner ces nuggets vegan à l’okara, il faut un liquide qui enrobe l’aliment et une panure sèche qui va adhérer à ce liquide.

Aliment liquide –> lait, crème, fécule + eau pour les plus faciles

Panure : Chapelure classique, biscottes ou cracottes mixées, graines torréfiées et mixées (comme pour mon tofu pané dans cette recette), flocons, graines de sarrasin

Pour 23 nuggets de 30 grammes pièces

Ce sont de nuggets assez gros et denses, 3 par adultes suffisent largement. Vous pouvez bien sur en faire de plus petits, ils cuiront plus vite.

  • Environ 600 g d’okara sèche (résidu de 500 g de fèves de soja)
  • 2 cc d’ail en poudre
  • 2 cc de sel fin
  • 1 cs de levure maltée
  • 1/2 cc de poivre
  • 4 cs d’huile d’olive

Enrobage & Panure

  • 4 cs de fécule de maïs légèrement délayées dans de l’eau
  • 50 g de corn flakes
  • 5 cracottes de sarrasin
  • 1/1 cc d’ail en poudre
  • 1/2 cc de sel fin
  • Huile pour friture
De l’okara aux nuggets (merci la cuillère glace qui dose très bien !)
  1. Mélanger dans un cul de poule tous les ingrédients à la fourchette.
  2. Former à l’aide des mains des boulettes de tailles homogènes. Les miennes font 30 grammes, c’est bien suffisant car c’est dense en bouche, et au delà, ça se délite trop à la friture. Les aplatir légèrement.
Système C (comme confinement, des fois que…)
  1. Préparer la panure en mixant les ingrédients. (Je me suis trompée de lame aussi j’ai une poudre fine. C’est plus sympa avec quelques morceaux !).
  2. Dans un bol délayer la fécule
  3. Placer rapidement les nuggets dans le liquide puis dans la panure à l’aide de deux fourchettes. Une fois tout terminé, placer au frais au moins 30 minutes. La panure va bien adhérer. Vous pouvez les congeler à ce stade.
  1. Porter de l’huile à ébullition dans une casserole ou un faitout, et placer les nuggets dedans par petits groupes. Je leur ai donné deux bains, un premier de 3/4 minutes et un deuxième d’une minute, comme pour les frites. Ainsi l’enveloppe extérieure est bien croustillante.
  2. Ensuite, laisser égoutter sur une grille (à gâteau par exemple) et servir aussitôt. Vous pouvez également congeler ces nuggets vegan à l’okara à ce stade, une fois bien refroidis, et les réchauffer au four ou à la poêle.
Le gras c’est Ma vie, ô merveille !
Tu veux un bout de mon nugget à l’okara ?

***

Je m’étais dit que j’allais vous partager un peu moins de nourriture parce que quand même on en est un peu beaucoup innondé. Mais z’enfin, ces petits nuggets vegan à l’okara ne pouvaient pas attendre. Et puis vous savez quoi ? J’imagine que cela fonctionne aussi avec d’autres okaras, si de soja vous ne consommez pas. Amande, avoine… Faites vous plaisir. Sinon, si jamais vous avez des grosses protéines de soja qui trainent, vous les réhydratez dans un bon bouillon de miso, et vous panez.

Bref, tant que ça finit en friture.

J’espère que vous allez bien.

Les annonces faites n’ont rien pour nous rassurer. Des mots écologie, résilience, sobriété, relance (vraiment) « verte« , on n’en voit pas le bout du nez dans les discours des hautes sphères. La remise en question ? Je vois surtout des convictions déjà présentes qui se renforcent, plutôt que de vraies réflexions à venir. J’espère que si vous êtes confiné.es votre moral tient bon (et si vous avez des coups de mou, c’est bien normal, aucune raison de culpabiliser), et que si vous allez travailler, vous arrivez à souffler un peu ! Plein de pensées pour les enfants qui sont quand même, eux aussi, privés de beaucoup de choses mais qui tiennent bon !

Ici, on profite de la pause des vacances pour savourer les matinées sans travail scolaire. J’ai quasiment fini mon prochain ebook qui sera disponible début mai si tout va bien, et je lis. Qu’est-ce que je lis. Je suis à deux doigts d’ouvrir un blog dédié à la lecture c’est vous dire (pour de vrai). En plus c’est trop bien les blogs de livres, y’a même pas besoin de savoir faire des photos. Mais bon, je vais déjà finir la liste de livres spécial « c’est qui-qui est meilleur que Robin Hobb » ( spoil : personne !) promise pour Instagram, répondre aux messages et on verra !

Je vous fais plein de bises bien huileuses et pleines de miettes de fritures. Ne détournez pas la joue, c’est malpoli.

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

22 commentaires

  1. j’aime bien les bisous gras,ça veut dirre qu’on s’est bien régalés en amont !!!!
    merci et bravo pour ton inventivité ♥
    (( ici, pour les poublelles, ils ne ramassent carrément pas les jaune …..) je pleure
    des bisous plein ♥♥♥

  2. Bertille says:

    Une question peut-être bête (désolée) : est-ce que ce n’est pas « gênant » (pour la digestion par exemple) de manger l’okara cru quand on réalise à l’extracteur le lait de soja ? En attendant la réponse merci merci pour cette recette gourmande et réconfortante !

    1. Marie says:

      Bonjour. Merci pour cette recette et pour les vidéos 😉 Je voulais savoir si vous aviez pu partager votre recette de pâte à pizza sans gluten à l’okara ? Merci d’avance, belle soirée !

  3. Emie says:

    Bonjour Mélanie 😊
    Comme dit plus haut dans un commentaire, je pensais que la cuisson même de 5minutes n’était pas suffisante pour pouvoir consommer l’okara. Je m’entêtais à le faire cuire nettement plus longtemps donc tu merci pour cette info 🤗 ! Et merci pour la recette 😛

    1. Bonjour, L’okara cru est indigeste (comme toutes les légumineuses crue non germées en fait), mais là ce sont des petits nuggets donc ils ont largement le tempes de cuire suffisamment 😉

      Bonne journée !

  4. Nadine Coumont says:

    Mélanie…n’arrête jamais ce blog… !!! chaque fois que je viens y faire un tour, je repars avec des « trucs » à essayer…que ce soit alimentaire ou livresque ou autre (j’ai adoré ma rencontre avec mme Jo du Yoga…je suis vraiment rouillée…)…. Bref…continue….j m’en vais paner mes nuggets….un tout grand merci !!!!

  5. Camille says:

    Bonjour Mélanie !
    Est-ce que tu penses que l’okara d’avoine se prêterait à cette recette… ? On ne fait jamais de lait de soja à la maison mais souvent du lait d’avoine ! D’ailleurs souvent on oublie l’okara au frigo malheureusement… Mais du coup j’y pense en lisant ton article, ça se congèle en fait, non ?
    Bonne soirée et merci pour ton blog !

  6. Oriane says:

    Bonjour Mélanie ! Recette testée grâce à ton article (je n’avais pas de friteuse, cela s’est bien passé à la poêle ; je n’avais pas de corn flakes mais un reste de panko, je n’avais pas d’okara…Non là c’est une blague ! ) C’était très bon, les enfants se sont régalés, on s’est fait une sorte de salade Cesar avec ! La texture intérieure, un peu fondante, rappelle un peu les poissons panés.

    1. Bonjour Oriane,

      Merci pour ton retour sur la recette ! On fait en système D comme on peut 😉 Et de mémoire, la panko est une des meilleures panures en terme de croustillant donc ce devait être bon !

  7. Maud says:

    Une super recette, j’ai eu un super résultat 🙂 Juste un peu trop de sel à notre gout mais ca dépend peut etre du type de sel …

  8. Solange says:

    Bonjour Mélanie, merci pour cette recette qui m’a donné envie de retenter le tofu maison ! Ne possédant pas d’extracteur, je vais faire avec la technique de la passoire et du sac à lait. Tu indiques que l’okara sera alors plus humide que celle à l’extracteur. Possible de suivre la recette des nuggets telle quelle ou serait-il préférable de sécher l’okara avant, au four par exemple ? Merci et à bientôt !

  9. Julie says:

    Bonjour et merci pour cette belle recette. Étant allergique au gluten manifestement, j’ai du abandonner des nuggets du commerce que j’aimais bien… Pour info j’ai vu de l’okara chez biocoop ! Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :