Réaliser ses conserves maison de plats préparés (vegan)

ll y a quinze jours je me suis fait une session de conserves, et je m’étais promis il y a un bout de temps de prendre des photos pour vous les partager (pas les photos, mon talent de stylisme culinaire étant proche du néant, on s’en fiche pas mal).

Il m’arrive régulièrement de préparer une grosse quantité de plats complets style dhal, chili, couscous, mijoté de lentilles, bourguignon de seitan… ou de sauces tel que houmous, tartare d’algues, pesto et de les stériliser ensuite pour en avoir de prêts. Je sais que beaucoup préfèrent la congélation (plus rapide à mettre en oeuvre) mais, pardon, le petit « poc » à l’ouverture du bocal qui finit trois secondes plus tard dans la casserole sans avoir besoin d’anticiper, est bien plus jouissif que le temps de décongélation d’un plat.

Matériel

Pour réaliser des plats préparés en avance il vous faudra :

  • Un faitout assez grand ou une grande sauteuse (selon la composition de votre foyer bien sur !) si vous préparez des plats chauds
  • Des bocaux (je recycle mes bocaux de compote ou de légumineuses achetées parfois déjà cuites)
  • Un bouilleur (grosse marmite pour stériliser qu’on trouve à trois franc six sous sur Le bon coin, ou en grande surface rayons conserves, ou un faitout (le même pourquoi pas) assez haut pour que l’eau recouvre les bocaux
  • Un entonnoir à confiture, sauf si vos avez une passion pour le ménage. En plus ça sert aussi à ranger tout son vrac en trois secondes en rentrant des courses, sans pester après les flocons qui ont la fâcheuse tendance à finir partout autour du bocal !

 

Ja rajoute toujours des protéines de soja dans les chili : je les digère mieux que les haricots rouges et comme elles ont bien plus de protéines que les HR, c’est plus intéressant et ça apporte une mâche supplémentaire que j’aime.

 

 

Mode d’emploi

  1. Nettoyer les bocaux et couvercles (pas besoin de les stériliser, faites en sorte qu’ils soient très propres (lavés à l’eau très chaude avec du produit vaisselle / savon). Pas de couvercles rouillés ou très usagés.
  2. Préparer le plat / la sauce que vous voulez.
  3. Verser la préparation dans les bocaux à l’aide de l’entonnoir, ou de cuillère ou poche à douille (bien plus propre) si sauce froide. Assurez vous que les bords externes du bocal soit impeccables et au besoin nettoyez avec une éponge propre.
  4. Dans un faitout, (une grande casserole si petits bocaux), placer un torchon dans le fond. Les bouilleurs disposent d’une grille dans le fond. Cela évite aux bocaux de se fracasser le cul pendant l’ébullition. Tant qu’à faire, autant éviter le chili au verre pilé.
  5. Déposer avec amour vos bocaux en les serrant bien, il ne doit pas y avoir d’espace libre. Au besoin, ajouter un bocal rempli d’eau (si vide, il va flotter, poussée d’Archimède, tout ça).  Recouvrir complètement d’eau (froide si bocaux froids, chaude si bocaux chauds pour éviter un choc de température et de les faire exploser (chili verre pilé bis).
  6. Placer sur le feu et porter à ébullition, ce qui peut prendre du temps selon la quantité d’eau. Maintenir l’ébullition le temps souhaité, puis éteindre le feu. Laisser complètement refroidir dans le faitout (sinon le choc des températures… vous avez compris), vous allez entendre des « POC », c’est le vide d’air qui se fait.

Temps de stérilisation que je pratique

Se calcule à partir de l’ébullition. Peut varier d’une préparation à l’autre : un coulis de tomates va monter plus vite à ébullition qu’un chili (il vaut mieux plus que pas assez) :

  • Les mini bocaux à condiments : 20 minutes.
  • Les pots à confiture 30 minutes.
  • Les bocaux de 75 cl à 1 litre : 30 à 45 minutes.

Je précise bien VEGAN dans le titre, car les temps de stérilisation avec des produits animaux sont en général plus longs. Mais qui voudrait bien stériliser du boeuf aujourd’hui quand on a des protéines de soja, franchement ?!

Une fois stérilisés, les bocaux se conservent de longs mois dans un placard.

Une fois refroidis, placer les bocaux sur un torchon et assurez-vous que tous les couvercles sont creux, ils ne doivent pas être bombées. Je les laisse 48 heures, pour m’assurer que la stérilisation est parfaite et je les range ensuite dans un placard.

Ci-dessous une liste pas du tout exhaustive de ce que je prépare en bocaux.

  • Soupe (moins maintenant que j’ai un blender chauffant qui fait tout et que j’aime d’amour très fort)
  • Chili
  • Dhal
  • Mijotée de lentilles à la tomates
  • Seitan en sauce style bourguignon
  • PST sauce blanche (béchamel très légère) ou en réduction comme dans cette recette
  • Houmous, tartare d’algues, pesto, caviar d’aubergine
  • Bolognaise
  • Terrine de lentille
  • Terrine de noël
  • Coulis de framboises du jardin

Je ne liste pas les classiques style confiture ou légumes au naturel (‘avec juste eau et sel) car j’en prépare peu. Je préfère passer du temps à réaliser des plats complets. Et je préfère également déshydrater mes fruits pour avoir des snacks sains toute l’année ensuite plutôt que de faire des confitures.

Ensuite, je ne prépare pas de compote ou de coulis de tomates car il y a pour moi ZERO intérêt à acheter des fruits et des légumes pour en préparer et donc de passer beaucoup de temps, alors que ce sont des produits qui ne coûtent rien à l’achat, même en bio. C’est évidemment différent si ce sont vos propres fruits et légumes, ça va de soi.

Information importante : seules les préparations très acides ( chutneys), lactofermentées, ou très sucrées (confitures) se conservent sans stérilisation à l’eau bouillante. Il ne suffit pas de retourner un bocal de soupe et le laisser refroidir pour le stériliser.

****

Et vous, plutôt bocaux ou congelo ? (ou rien parce qu’on a franchement autre chose à faire et/ou qu’on est super riches, donc ont peut les acheter tout prêts)

55 commentaires sur “Réaliser ses conserves maison de plats préparés (vegan)

  1. Ce n’est pas malin de lire votre article au moment du déjeuner… on vous chiperait bien un bocal pour ce midi!

    Les bocaux sont très « home sweet home ». Jolies couleurs, promesses gourmandes dans les placards… Pas pareil que surgeler, mais surgeler est très pratique aussi. Donc les deux, mon capitaine! Mon glamour et immédiat (faut penser à décongeler d’avance, et quand on a une cervelle de petit pois, pas évident).

    Merci pour votre article.

    J'aime

  2. Aussitôt publié, aussitôt lu (ça se voit que je n’ai pas envie de bosser ?).
    Encore un article complet et détaillé, merci. 🙂
    J’avoue que j’ai un peu de mal avec la stérilisation. J’ai lu des horreurs sur le botulisme et ça m’a bien refroidie, d’autant que les consignes de sécurité hyper précises, ce n’est pas trop mon truc, j’aime les choses simples et sans prise de tête. Pourtant ce serait bien pratique quand j’ai la flemme ou que je manque de temps pour cuisiner. Du coup, je congèle un peu, mais j’ai un micro congélateur, qui contient déjà du pesto (ta recette à toi), de l’aquafaba pour faire de la mousse au chocolat (encore ta recette à toi) et parfois du houmous donc ça laisse peu de place libre. Alors si, je fais quand même des bocaux de légumineuses en suivant une technique qui fait qu’en 1h30 c’est plié, soit le même temps que pour cuire lesdites légumineuses (les choses simples et sans prise de tête, toussa toussa), mais je me suis arrêtée là. C’est sûrement purement psychologique et j’espère bien un jour dépasser ça et ne pas me contenter d’un plat de pâtes avec ce qui me tombe sous la main (du pesto congelé par exemple) dès que je n’ai pas le temps de cuisiner.

    J'aime

    1. Bonjour Cathy,
      La stérilisation c’est sans risque si :
      1. tout est propre,
      2. les plats suffisamment stérilisés.

      Et si tu ne crains pas tes légumineuses en conserves, c’est exactement la même chose avec un plat 😉

      J'aime

  3. Mille mercis… tu arrives toujours à point nommé quand je me pose des questions sur tel ou tel truc. Alors je te le dis d’avance : mon prochain chantier est la lacto-fermentation 😀

    Trêve de plaisanteries ! Merci de prendre le temps d’écrire, je n’ai toujours pas pris le temps de lire tes articles sur l’IG bas car je veux justement avoir le temps de tout bien intégrer.
    En tout cas, pour réduire ses produits congelés, c’est top ! Même si je ne me verrais pas me passer d’un congélateur, pour garder mes pochettes BD et pains de glace pour mes douleurs notamment.

    J'aime

    1. Bonjour
      Merci pour cet article
      Je rêve d en faire mais j avais l impression que c’etait compliqué ! Enfin à voir quand je le ferai moi-même !😉
      Je trouve ça pratique quand tu veux partir en vacances et que tu veux pas cuisiner t emmene tes pots et t as juste à ouvrir le top
      Congeler c est bien mais la c est que pour la maison

      Je vais essayer ! Dommage j aurai pu le faire cet été avec mes tomates !
      Affaire à suivre…

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Mélanie,
    MERCI pour ce partage. Les conserves maison, je connaissais. J’en ai fait beaucoup à une époque mais j’ai toujours (naïvement ??) cru qu’il fallait les bocaux ad hoc, en verre épais avec la rondelle de caoutchouc qui allait bien. Et là, révélation, un bocal réutilisé, ça fonctionne ! Vous m’ouvrez de nouvelles perspectives 🙂
    Bonne journée.

    J'aime

  5. Je stérilise souvent au four. Donc pas intégralement immergés mais dans la vapeur. Celà fonctionne super bien aussi. /* & ça finit de cuire les pois chiches et autres légumineuses, gain de temps ! */
    Merci pour la piqure de rapel, j’ai de la rataouille à faire ce soir !

    J'aime

  6. Merci puce super article, c’Est aussi une de mes méthodes de conservation préféré et très pratique quand je n’ai pas le temps ou quand je bosse 💪💪💪. Merci Mélanie ❤️

    J'aime

  7. Merci pour ce super article !
    Ça me donne pleins d’idées pour nourrir mes deux grands ados quand je ne suis pas là…. ça m’évitera de leur remplir le congélateur de produits tout prêts que nous n’avons pas l’habitude de manger chez nous !
    Je n’y avais même pas pensé !

    J'aime

  8. Comme toi, je réalise pas mal de conserves. Ne serait-ce que parce que je n’ai pas de vrai congélateur et que je préfère garder le (mini) espace que j’ai pour stocker du pain, des tranches de cake ou mes zestes d’agrumes. Et puis c’est si agréable de rentrer de déplacement ou du bureau et de n’avoir simplement qu’à verser le contenu d’un bocal dans une casserole (voir directement dans l’assiette, sans passer par la case réchauffage). Plutôt que les « vrais » plats préparés, j’avoue que pour ma part je privilégie les soupes, la ratatouille, ce genre de chose (mais j’ai tout de même une ou deux conserves de dhal !). Je me suis mise aussi à faire moi-même mes conserves de légumineuses cuites (en particulier les pois chiche, si longs à cuire !). Au niveau équipement, j’utilise la cuve de mon cuit-vapeur (un vitaliseur de Marion), et je cale les bocaux avec de vieux torchons. Jusqu’ici, je n’ai jamais eu de casse, et aucun problème de conservation (j’ai des bocaux qui datent de plus d’1 an, j’ai un peu tendance à oublier ceux du fond de l’étagère…). Bref, je suis d’accord avec toi : réhabilitons la conserve maison ! Bises

    J'aime

  9. Bonjour Mélanie, merci de ce nouvel article. La stérilisation me tente bien mais c’est trop de manipulation pour mon seul bras valide, alors c’est option congélation pour moi. Mais finalement, à part quelques légumineuses et les plats qu’on n’a pas pu finir (même en mangeant 2 fois dans la semaine) parce qu’on en avait trop fait, il n’y a pas grand chose dans notre petit congélateur.
    Bon wend 😁

    J'aime

  10. Merci une fois de plus Mélanie ; pour l’instant je pratique surtout la congélation. Une question concernant les couvercles STP : tu les changes à chaque fois ? Parce que pour ouvrir les bocaux il faut parfois « soulever » un endroit pour faire entrer un peu d’air, ce qui peut peut légèrement le « déformer », sans pour autant qu’il donne l’impression de mal fermer … 🤗

    J'aime

    1. Bonjour Fabienne,
      Alors, j’ai beaucoup de force dans les mains et les bras, mais quand j’utilise un couteau, je ne déforme pas le couvercle car je sais pile où il faut le mettre pour le vide d’air 😉 Donc non, je ne les change pas tant que le léger joint intérieur est en bon état.

      J'aime

  11. Bsr Mélanie,
    Si je te suis exit les pots type Le Parfait avec le caoutchouc orange à changer à chaque stérilisation donc comment fais-tu pour les tiens. Cela m’intrigue. Pour le moment c’est congel mais pour avoir lu un autre sujet sur les bocaux cela me trotte depuis dans la tête. Pour l’entonnoir je ne saurai plus m’en passer.

    J'aime

    1. Bonjour Christel,

      Mon père fait ses conserves avec les bocaux le Parfait et réutilise un sacré paquet de fois les joints.
      De la même façon, je réutilise les couvercles tant qu’ils sont en bon état et pas déformés.

      Bonne journée !

      J'aime

      1. Bjr Mélanie,
        Merci pour ta réponse. Je vais m’essayer avec les bocaux Le Parfait. On m’en a donné et trop génial de pouvoir réutiliser les joints.
        Bonne soirée!

        J'aime

  12. Salut Mélanie, merci pour cet article 🙂
    Pour l’instant je fais uniquement des bocaux de légumes lacto-fermentés et du vinaigre de pomme / poire.
    Quand j’aurai un jardin, je me mettrai aux bocaux ! Et je dégainerai ton article 😉
    Bises !

    J'aime

  13. Bonjour bonjour, je fais de temps en temps des bocaux de confitures, chutneys, etc, j’utilise mon congélateur (mais gare aux coupures d’électricité à la campagne), je déshydrate ou sèche les champignons, herbes, simples etc … mais je dois avouer que ton article mérite que l’on se penche sur les recettes salées … Je médite là-dessus ce week-end puis je pense tester quelques unes de tes recettes pour valider ! Merci à toi et une belle journée 🙂

    J'aime

  14. Bonjour Mélanie,,

    Je ne trouve pas votre mijoté de lentilles à la tomate dans vos recettes?? Pouvez vous m’aider, merci
    Je voudrais en faire des bocaux.

    Bon dimanche

    Lise de Nîmes

    J'aime

    1. Bonjour Lise,
      Non, il n’y ai pas (je crois), c’est simplement des oignons revenus avec du ras el hanout et un peu d’huile, puis j’ajoute des lentilles sèches mais trempées au préalable avec du coulis de tomates et du bouillon. Et ça mijote tranquillement. Quand c’est cuit, je mets en bocaux de 1 litre, encore chaud, et je stérilise 30 minutes.

      Bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  15. Ah! Les conserves, souvenir d’une autre vie ! Maintenant, j’en fais de moins en moins même si je suis d’humeur à essayer celle de pois chiches nature pour les avoir sous la main sans avoir à prévoir trois jours à l’avance entre mettre à gonfler puis cuire avant utilisation. En fait, pour moi, la stérilisation servait à conserver les récoltes du jardin. A l’époque où nous étions 5 à la maison c’était entre 80 et 100 pots de haricots verts par saison sans compter les fruits. En plats cuisinés, c’était les sauces tomates et les ratatouilles. J’avais les étagères de ma cave pleines de conserves, plus le congélateur. Maintenant, c’est beaucoup plus restreint vu que je vis seule mais c’est toujours pour les surplus du jardin. Les plats cuisinés, du moins les restes car faits en trop grande quantité, les 3 tiroirs de mon mini congélateur me suffisent.

    J'aime

  16. Bonsoir !
    Merci beaucoup pour cet article que j’attendais avec impatience. J’avoue que te voir utiliser des pots classiques pour la stérilisation m’intriguait. Je pensais vraiment qu’il fallait utiliser les fameux bocaux avec joints de caoutchouc et clairement, l’investissement financier me rebutait !
    Avec ta méthode, c’est beaucoup plus simple !! Super pratique pour la vie de tous les jours mais aussi pour les vacances en camping (oui, je pense déjà à l’été et aux futures vacances ;-)).
    Une dernière question, quels méthode et contenants utilises-tu pour les terrines ?
    Merci.
    Magali

    J'aime

  17. Coucou Mélanie,
    je ne stérilise plus souvent, étant seule, l’oiseau a quitté le nid il y a bien longtemps, je cuisine moins, mais quand je fais un plat qui prends du temps je fais plusieurs portions pour le congélo et je les mange rapidement, je préfère le goût des aliments stérilisés que congelés trop longtemps, je trouve que la saveur se dégrade. Pas plus de 3 mois au congélateur en ce qui me concerne. Par contre j’adore faire mon coulis de tomate, pour en avoir tout l’hiver, je le prépare avec amour et dixit mes petits fils « c’est le meilleur du monde », tu parles je le mijote aux petits oignons, ail, thym, laurier, origan, pour les pizzas c’est le TOP. En général j’en donne à ma belle fille pour les pâtes. Je m’en sers pour les lasagnes aussi, miam, miam. Avant je cuisinais pas mal de viande, et je faisais du cassoulet pour 10 afin de stériliser les portions, idem pour le bourguignon et autres plats made in cocorico, mais ça c’était avant 😉 Je n’ai jamais essayé de stériliser des PST va falloir que j’essaye 🙂 Mille mercis pour tout et autant de bisous pour ta patience à me lire.

    J'aime

    1. Bonjour Catherine,

      Je t’avoue que quand ils seront loin du nid, il y a un paquet de choses que je ne ferai plus DU TOUT, et ma vie s’en trouvera allégée ! Et le coulis de tomates maison avec beaucoup d’oignons et d’herbes, c’est quand même quelque chose oui !
      TRès bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  18. Bonjour Mélanie,
    Un grand merci pour ce post instructif et alléchant (et pour ton blog en général, que je lis avec plaisir sans commenter souvent!).
    J’ai une question: est-ce que la sauce peut être peu cuite au moment de mettre en pot? Autrement dit: est-ce que la sauce ne va pas continuer de cuire pendant la stérilisation?
    J’aime quand les légumes ou les haricots ne sont pas totalement mous 🙂
    Je suis aussi intéressée pour avoir les informations sur la prolongation de la cuisson des légumineuses pendant la stérilisation, si jamais tu as un retour d’expérience à ce sujet!
    Merci! bonne journée

    J'aime

    1. Bonjour Agathe,

      Pour cuire un plat, il faut facilement doubler les temps de stérilisation de certaines préparations. Ici, il s’agit de stériliser des plats déjà cuits, donc les temps ne sont pas très longs. Pour préparer ainsi du chili, je trouve que les haricots rouge restent fermes (je les cuis maison). Cela attendrit un peu les pois chiches oui, et les haricots blancs restent les plus fragiles, il faudrait presque ne faire qu’une demi cuisson à l’eau et finir dans le bocal.

      A bientôt !

      J'aime

  19. Miam, merci pour cet article intéressant. On manque cruellement d’infos et de recettes de bocaux à stériliser vegan. Si tu pouvais nous en donner avec les temps de cuisson et de stérilisation ça sera topissime ! (tartare d’algues, Chili sin carne…)
    Je n’arrive jamais à savoir si je dois mettre les légumineuses déjà cuites dans un plats et le stériliser (les légumineuses ne donnent elles pas de la bouillie après ?) ou alors les mettre à moitié cuites et stériliser.
    Encore merci !

    J'aime

    1. Bonjour Blandine,

      Je stérilise des plats/préparations déjà cuits donc les temps ne sont pas très longs. Par contre, tu peux tout à fait les précuire (pour les légumineuses) et les finir en bocaux bien sur, il faudra allonger la durée, mais je n’ai pas de chiffres à te donner. Je dirai néanmoins 1 heure, étant donné qu’il n’y a pas de perte d’eau.
      Au plaisir,
      Mélanie

      J'aime

  20. Bonjour Mélanie

    Merci pour toutes tes bonnes recettes, je me suis régalée avec certaines qui me disaient « mange-moi » rien qu’à les lire!!!
    Par contre, comment fais tu pour stériliser de l’houmous???!!! j’ai déjà tenté de faire des bocaux de houmous mais à l’ouverture du bocal je me suis retrouvée avec une texture sèche et granuleuse. Rien de très savoureux ! est ce que tu rajoutes un peu plus de liquide ou tu fais stériliser moins longtemps, J’avoue que ces premiers essais d’houmous m’ont assez rebutée et du coup je fais les pois chiche en conserves.
    Merci beaucoup du temps que tu accordes à ton blog. Une véritable aide !
    A bientôt

    J'aime

  21. Merci beaucoup! J’ai fait quelques conserves en septembre ( des soupes courgettes pois cassés) avant que des bonnes ames ne me flanquent la frousse en parlant de botulisme et de mort certain. Alors j’ai tout mis au compost.
    Mis à la lecture de ton article, je vais récidiver!

    J'aime

    1. BOnjour, Mais non je ne vais pas l’enlever 😉 Ce site est une vrai mine d’or en plus !

      Je ne conserve que pour une durée ultra limité les aliments dans l’huile : mes gousses d’ail pour la semaine ou mes oignons mixés. Sinon en effet, c’est plutôt dangereux à long termes!

      Pour le reste, si les bocaux et couvercles sont propres, et correctement stérilisés (assez longtemps), aucun souci !

      J'aime

  22. Bonsoir Mélanie,
    Merci pour ton article. Je découvre que tu stérilises le houmous!!??? ça n’altère pas la consistance?
    Moi, je ne fais que mes bocaux de légumineuses, d’ailleurs il faut que je m’y remette, on a plus rien pour faire du houmous 🙂
    bonne soirée

    J'aime

  23. « Il ne suffit pas de retourner un bocal de soupe et le laisser refroidir pour le stériliser. »

    Pour ma part, je mixe ma soupe chaude et je retourne les pots/bouteilles pour les laisser refroidir. Ainsi, au frigo, je peux les garder une dizaine de jours sans travail complémentaire. Ca aide quand je dois faire des grosses soupes et qu’on n’est pas bcp là pour les manger tout de suite.

    Sinon, je congèle des portions individuelles de soupes pour le travail que j’accompagne avec de la semoule en plat de « placard ». Ca décongèle le matin au bureau et à midi, y’a plus qu’à faire bouillir de l’eau pour se faire un peu de semoule pour accompagner la soupe.

    En tout cas, je testerai la stérilisation de chili (j’adooooooore le chili) 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s