Aubergines rôties au miso

J’ai à peu près trente-cinq recettes en attente dans mes brouillons et dans mes carnets, mais j’ai beaucoup de mal à n’écrire que des recettes ici, pour être honnête. Même si je sais que c’est le contenu le plus recherché, j’aime de plus en plus varier les sujets. Sans toutefois aborder la mécanique quantique ou l’art du salto arrière en patinage artistique.

Mais quand j’ai un très gros coup de coeur, je ne tarde pas à vous en parler. Et avoir un coup de coeur avec un légume comme l’aubergine, ce n’était pas vraiment écrit.

L’aubergine se place un peu au rang de la courgette, dans la famille ZIG (Zéro Intérêt Gustatif) si elles ne sont pas baignées d’huile et d’épices. Leur principal avantage à mes yeux, elles ne sont pas chères, tout comme la courgette. Et… voilà. Bon j’exagère. A vrai dire c’est un légume insipide nature mais qui va aller se cuire des aubergines à la vapeur, franchement ? Et il y a quand même peu de légumes qui sont délirants natures. A part les tomates, et le melon. Et les carottes primeurs. Ah si le radis noir, c’est bon. Et l’ail. Et le chou rave un peu sucré.

Comme tout le monde, avec l’aubergine, je prépare de la ratatouille, et du caviar d’aubergine. Sauce que j’affectionne particulièrement, surtout à la marocaine, ou plus simplement, mais toujours avec beaucoup de citron et du tahin, façon baba ganoush. En dehors de ça…

Jusqu’à ce que je vois les belles photos sur Instagram de The friendly kitchen, lors de son passage au restaurant Le potager de Charlotte en tant que Cheffe : des aubergines rôties au miso ! Ça alors ! C’est l’un de mes condiments préférés et j’ai tout de suite aimé cette idée. Je ne connais absolument pas sa recette, mais j’ai procédé très simplement.

Avant de vous proposer la recette (j’ai prévenu, je ne sais pas n’écrire qu’une recette, alors patience !), quelques conseils pour cuisiner ce légume ZIG, sans y passer la bouteille d’huile.

  • L’aubergine étant une éponge, il sera utile de la faire dégorger avant de la cuisiner. Il suffit simplement de la couper (en tranches, rondelles, cubes, ou quadrillée) et de saupoudrer d’un peu de sel. Et de lui fiche la paix 10/15 minutes, idéalement. Elle va se recouvrir de petites gouttes, signe que l’eau se fait la malle.
  • On la cuit souvent au four directement sous le grill, car en brûlant, la peau donne une saveur caramélisée, savoureuse, à la chair.
  • La faire mariner avant de la cuire est vraiment un sacré plus. Coupez-la en tranches, salez comme indiqué ci-dessus, épongez avec un torchon propre et placez-la dans un plat plat (non, je n’ai pas écrit deux fois le même mot. C’est plus facile de mariner des aliments au même niveau, et toc). Ensuite vous pouvez ajouter épices, ail, un peu d’huile, et bien recouvrir chaque face pendant une vingtaine de minutes.
  • Tout comme sa fadasse copine la courgette, c’est un légume que j’aime utiliser pour réaliser des lasagnes sans pâtes. Euh… l’intérêt des lasagnes sans pâte, Mélanie…? Des fois, j’ai envie de repas sans féculent. Ou quand tu as des invités coeliaques, c’est drôlement pratique et beau. Et puis, je peux annoncer aux enfants que ce sont des lasagnes. Ils sont dupes 42 secondes mais au moins ils ne trainent pas des pieds pour venir à table. Et puis avec des légumes marinés dans l’ail et les épices et vite grillés à la poêle, les lasagnes aux légumes sont ca-nons.

Aubergine rôties au miso

La chair est fondante, très parfumée et un peu grillée, la préparation prend 5 minutes. Vraiment, rien à redire !

Pour 4 aubergines

1 à 2 cs de miso doux (non interchangeable avec le brun)

2 cs d’huile d’olive

1 belle pincée de sel pour faire dégorger + 1 belle pincée de sel pour assaisonner

Poivre, thym

Facultatif : des tomates séchées à glisser dans les quadrillages de l’aubergine (coeurs plein les yeux)

  1. Préchauffer le four à 180°. Laver les aubergines et les couper en deux.
  2. Les quadriller profondément sans percer la peau. Saupoudrer de sel et patienter 15 minutes.
  3. Essuyer les gouttes d’eau. A l’aide d’une petite cuillère, étaler le miso dans les fentes. Saupoudrer avec un peu de thym frais ou sec. Vaporiser un peu d’huile (Comment ? Vous n’avez pas de spray à huile ?!) et les retourner face quadrillée sur un papier cuisson.
  4. Cuire 35 minutes dans le milieu du four.
  5. A la sortie du four, assaisonner et servir rapidement. Ou laisser refroidir pour proposer en salade ultérieurement.

Je les aime simplement avec un riz aux petites graines (sésame, lin moulu) pour un repas léger le soir. Elles sont également superbes sur des tagliatelles, servies avec des petits cubes de tempeh grillés, un houmous ou un pesto de tomates séchées aux graines de courges sur les pâtes, par exemple, pour un repas complet !

Pour un caviar d’aubergine, c’est la même recette, sans le miso. Une fois cuite, vous prélevez la chair de l’aubergine et vous la mixez avec sel, ail, un peu de tahin (apport de protéines et de calcium, de fer, on ne va pas se priver car en plus c’est bon), un peu de cumin en poudre, du sel et un peu d’huile d’olive.

***

Et vous l’aubergine, amour ou indifférence complète ? 

 

33 commentaires sur “Aubergines rôties au miso

  1. Ici Amour total de l’aubergine ! Ce sinon préfère : tranchée et grillée (avec un peu d’huile d’olive) puis servie avec des pâtes en sauce tomate. Il y a aussi le gratin façon parmesane, tellementvgras meus tellement délicieux avec du pain pour saucer. Et les « bruscetta » avec de l’aubergine tranchée dans la longueur et grillée à la place du pain. Et bien sûr l’aubergine rotie et laquée au miso, celle revenue en cubes puis déglacer et servie avec du riz et des graines de sésame. Et tranchée et grillée puis langoureusement étalée avec une copine courgette elle aussi finement tranchée et grillée, sur une pâte à pizza garnie de sauce… je bave…

    Aimé par 1 personne

    1. N’empêche tu confirmes mes propos : l’aubergine c’est extra pleiiiin d’huile ou de sauce. C’est que tu me ferai presque envie avec ton combo aubergine courgettes sur la pizza/ mais bien grillée avant alors ! là je dis oui! Et j’aime aussi faire griller des tranches d’aubergine que je glisse dans mes quesadillas avec une crème de haricots blanc. C’est juste digne cette texture.
      Et je retiens l’idée de la bruscetta, c’est extra (mais ça ne se mange pas avec les doigts hein, donc mon repas zéro vaisselle avec les tartines, il est quand même pas mal 😉 )
      Bisous Sandrine.

      J'aime

  2. N’attendre que les recettes?
    Pas sur ce blogue! Non! Non!
    J’ ai toujours hâte de vous LIRE!
    Merci encore pour le partage 🌹
    Pour les aubergines, j’ai encore besoin de me faire tirer l’oreille.
    À part la ratatouille, ça ne passe pas souvent ici.
    J’essai Pour la pizza!

    J'aime

    1. Merci Guylaine,
      Ça me rassure et me conforte dans mon choix.
      Tout comme vous, à part pour la ratatouille, c’est compliqué. Ou alors en caviar d’aubergine, glissé en fonds de tarte mais c’est tout !

      J'aime

  3. bonjour mélanie
    je ne connais pas le miso : à tester donc !
    moi j’adore cuisiner les aubergines et les courgettes surtout que j’ai la chance qu’elles viennent du jardin de mon mari
    bien d’accord faut qu’elles soient relevées
    récemment j’ai fait un curry d’aubergine super bon qui peut se manger froid aussi
    https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/07/16/idee-curry-plein-de-couleurs-pour-vegetalien-egalement/

    sinon la courgette je fais du velouté et çà plait même mon fils qui n’aime pas les courgettes
    plein de versions : https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/07/09/veloute-de-courgettes-ma-version-et-les-autres/

    ou des courgettes farcies version végatarienne
    https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/07/02/idee-courgettes-farcies-vegetariennes-et-legeres/

    voilà des idées

    vu que j’en ai pas mal dans la jardin j’ai intérêt à avoir de l’imagination

    sinon les tians courgettes aubergines tomates

    et pour les non végétaliens tomates aubergines mozzarella super bon !!!

    en tout cas je vais essayer la tienne

    J'aime

    1. Merci pour ces recettes ! Je cuisine beaucoup la courgette car ça pousse tout seul et c’est donc gratuit 😉 Mais c’est toujours avec des épices ou en soupe avec du lait de coco, ou alors crues en salades avec une sauce archi crémeuse que je les aime.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui tu as raison les épices relèvent le goût fade des courgettes. Ah j adore aussi le lait de coco
        Y a aussi les tagliattelles de courgettes façon carbonara version végétarienne que j ai mise sur mon blog qui est une recette facile à faire
        Le miso ça à quel goût ?

        J'aime

  4. Heureusement que la recette donne envie parce que critiquer la courgette qui est un de mes légumes préférés ça va 5min :p
    Tu as utilisé quel miso ?
    J’aime beaucoup l’aubergine. Je trouve que si on la fait bien dégorger il n’y a pas besoin de mettre beaucoup d’huile.
    J’aime la faire simplement comme le fait ma mère avec du thym, de l’ail et une feuille de laurier.
    Mais il faut que je teste au four ça a l’air délicieux !

    Bonne journée 🙂

    J'aime

    1. Ton légume préféré? la Courgette? Mais ça ne va pas du tout ça ! Plus que les tomates? les poivrons ? Les oignons? Mince. Je ne savais pas que ça existait.
      😉

      J’ai utilisé du miso blond car j’adore le goût mais apparemment cela fonctionne aussi avec du miso brun, moins dosé je pense sinon c’est archi salé.
      Et en effet, une fois bien dégorgé, on économise un peu de matière grasse !

      Belle journée à toi aussi !

      J'aime

      1. Si on considère la tomate comme un légume alors non. J’avoue que j’aime encore plus les tomates et les oignons que les courgettes.
        Mais j’ai dit UN de mes légumes préféré :p

        J'aime

  5. ah mais que nenni !! je nepeux pas te laisser dire que l’aubergine en est au même niveau que la courgette ! non,non et re nonnon ! à la rigueur, la ronde de Nice (DU JARDIN) trouve grâce à mes yeux et farcie sinon c’est que de la flotte et très sincèrement, je préfère boire un verre d’eau ! ça et le brocolis (bien que lui ce soit pire +++) beurk de chez beurk 😀
    ta recette avec du miso blond que j’aime d’amour chéri de tout mon coeur ♥♥♥ ça doit bien déchirer sa mémé comem le dirait Omry ! 😀 😀
    Je vais voir demain ce que je peux trouver au marché !!
    merci beaucoup et bon wend !! ♥♥♥

    J'aime

    1. Toi aussi tu es une grande amoureuse du miso ? J’aime tellement ce condiment, je m’en ferai des tartines si le pot n’était pas aussi petit.
      Et, bon, j’exagère peut être un chouia, l’aubergine est meilleure que la courgette. Sans aucun doute. Mais pas autant que des oignons.
      Bisous !

      J'aime

  6. Ouh lalala…… mais encore ce midi je me disais qu’aucun légume ne pouvait rivaliser avec l’aubergine ! Je fais toujours la même recette qui fonctionne avec juste un chouia d’huile d’olive. Je les coupe en dés, puis sans les dégorger elles vont dans une poêle en fer avec un petit fond d’huile, un couvercle et sur feu moyen. Je mets aussi un soupçon de pimenton de la Vera (facultatif), et une gousse d’ail. Remuer de temps en temps. L’eau qu’elles rendent va aider a les cuire, puis le tout deviendra ultra fondant… On mélange avec des pâtes, et j’appelle cela les pâtes aux cèpes du pauvre !

    J'aime

    1. J’adore les recettes de pauvres ! J’essaierai comme ça, mais en général, juste poêlées je ne suis pas une grande fan. Mais avec des pâtes… tout va beaucoup mieux avec des pâtes ! Merci 🙂

      J'aime

  7. J’adore les aubergines, en théorie, mais en pratique je me rends compte que je ne sais pas souvent quoi en faire… à part en ratatouille rôtie ou en caviar. Il y a une recette d’Ottolenghi de risotto aux aubergines et au citron qui déchire sa race (dans ma famille tout le monde a aimé, même celle qui n’aime pas les aubergines. Et celle qui n’aime pas le citron !) mais c’est une recette végétarienne mais pas végétalienne.
    Et sur la question du contenu des articles, je rejoins ceux qui disent qu’on se réjouit quel que soit le sujet ! En plus, sur ce blog, même les commentaires sont souvent une mine d’idées et d’inspiration. Quelle joie !

    J'aime

  8. Coucou mélanie
    Ça changera d’habitude pour moi c’est toujours en ratatouille que je la cuisine, sinon je crois que tu fais une overdose dose de courgette!! Parce que c’est trop trop bon les courgettes! Dans un wok avec un peu d’huile sel poivre ou sauce soja, c’est une tuerie, mais les jaunes sont bien meilleure a dire vrai, j’en mets souvent dans des quiches: pâte feuilleté, courgette oignons, crème sojami. Pour l’aubergine, faut y aller pour la rendre délicieuse! Je vais essayer ta recette, j’avais même pas pensez au spray à huile, nan mais allo quoi, tu cuisine sain et ta pas de spray à huile!! Lol
    Bisous merci du partage

    J'aime

  9. Merci Mélanie (et au passage merci pour tout) ! Je n’ai pas de spray pour l’huile, ben non ;-), alors je pense qu’il me faudrait huiler au pinceau (plus grassouillet sans doute avec cette traître d’aubergine qui absorbe à toute allure, tant pis !) ? Je n’ai jamais pratiquer le grillage d’aubergine en les retournant ainsi, c’est pour que ce soit moins sec ?

    J'aime

    1. Bonjour Fabienne,
      Ce sera un chouia plus gras au pinceau mais on ne va pas chipoter 😉
      Et oui, c’est bien moins sec cuit face tranchée vers le bas, la chair est très fondante et cela ne l’empêche pas de griller tout de même.
      Merci à toi et bon dimanche !

      J'aime

  10. Merci beaucoup Mélanie pour cette prompte réponse et bon dimanche à toi aussi et à toute la famille ! Ah, au passage, je me relis ci-dessus, oups, je voulais écrire « je n’ai jamais pratiqué » et pas « pratiquer » ! Et je retiens l’astuce !

    J'aime

  11. Moi l’aubergine amour #coeuraveclesdoigtsetpleinlesyeux ahah. Mais effectivement, c’est pas un légume qui se mange nature (ce qui aurait plus tendance à être le cas des légumes d’hiver type courges diverses, carottes… Bref, veux-tu ouvrir le débat ? XD )
    En tout cas ta recette a l’air méga cool, je testerai. Et le caviar d’aubergine… Love encore.

    J'aime

  12. Ohlala, mais chez moi c’est l’amour total de l’aubergine, que je trouve bien moins insipide que sa comparse la courgette !
    Depuis que je la fait cuire au four juste peinte d’huile d’olive (donc très peu de quantité d’huile), j’en mange en continu pendant la saison. Chaude, froide, avec d’autres trucs, ou pas, juste rôtie au four et saupoudré de sel je trouve ça dément !
    J’essayerais ta version miso !

    J'aime

  13. Bonjour Mélanie,
    Et bien moi j’adore l’aubergine ET la courgette !
    Je cuisine l’aubergine comme toi au four (et d’ailleurs je vais essayer avec du miso, merci !)
    Les tranches d’aubergines à la plancha, c’est top, ou en gratin. A la vapeur, elles sont ultra tendres.
    Les grosses courgettes du jardin en soupe froide avec basilic ou menthe. Les mini courgettes crues (as tu essayé ? ) ou les petites courgettes sautées rapidement à la poêle avec une bonne huile d’olive. Je fais aussi au moins une fois par semaine en été, un gratin de courgette ou un flan avec des herbes aromatiques.
    J’aime beaucoup ton blog et ton style d’écriture !
    Bon été
    valérie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s