Fromage·Plat chaud·Plat froid·Sucré·VG pratique

2 heures en cuisine, du lait, des pâtes, du fromage et un évier !

Nouvelle petite rubrique ! Vous avez été nombreux à me demander comment je m’organisais au quotidien et surtout nombreux à trouver que le fait maison prend énormément de temps. Plutôt que d’essayer de dresser un long article ennuyeux sur comment s’organiser en cuisine (cela dépend tellement de ce que vous cuisinez, de comment vous dressez vos menus, si vous les rédigez en avance, si vous mangez chez vous tous les repas ou juste le soir, etc.), je trouvais plus intéressant de vous proposer de temps en temps ce que je prépare en une fois.

Le fait maison demande beaucoup de temps. Si, en plus, on y ajoute la volonté de diminuer voir supprimer certains aliments que l’on achetait auparavant pour ne plus avoir leurs emballages dans la poubelle, on finit par ne plus quitter la cuisine de la journée. Aussi passionnant que soit la démarche zéro déchet, on devient très vite submergé sans organisation et j’ai atteint un très gros ras le bol il y a peu, qui m’a donné envie de remplir mon caddie de biscuits, de bocaux de plats préparés, de sauces toutes toutes prêtes, et j’en passe. Mais je sais que j’aurais regretté ces achats impulsifs et que mon porte monnaie m’aurait fait la guerre un moment. D’autant que les économies réalisées m’ont permis d’investir dans du matériel de cuisson basse température, rien du tel qu’un achat concret pour mesurer les efforts réalisés !

Quand on se lance dans cette démarche, l’essentiel est pour moi de cibler rapidement ce qui ne vaut pas la peine de passer des heures en cuisine. Pour ma part, un exemple très concret : le tofu. Si cela revient moins cher de le faire soi même, en revanche entre le temps de trempage, de cuisson, de mixage, d’égouttage, de repos, pour un petit bloc à l’arrivée, je préfère autant l’acheter tout fait. Cela donne certes un déchet, mais franchement, à côté de ce que j’ai éliminé, c’est vraiment mineur. Et puis ma commune recycle les emballages plastiques alimentaires, alors si cela ne règle pas le problème à la source, au moins il est recyclé. A l’inverse, aujourd’hui, je n’arrive plus à mettre 4 € dans un paquet de 10 biscuits vegan quand ça me coute 1,00€ d’en préparer 45.

Pour essayer de gagner du temps en cuisine, je choisis, comme beaucoup de personnes qui font maison la grosse majorité de leur repas, de fabriquer en gros plusieurs fois par semaine. Ma façon de préparer mes menus à beaucoup évolué également, à la fois pour gagner du temps en course et aussi en préparation, mais ce sera l’occasion de rédiger un article dédié un peu plus tard.

Aujourd’hui, je vous propose donc en image mes deux heures de cuisine de la journée qui m’ont permis d’avancer un peu :

  • Préparation de 2 litres de lait d’avoine / sarrasin dont vous trouverez le déroulé dans cette vidéo. J’ai mis moitié flocons d’avoine, moitié sarrasin
  • Réalisation de barres de céréales avec l’okara obtenu
  • Réalisation de mozzarella vegan toujours avec le lait d’avoine pour garnir un gratin de pâtes et l’autre moitié pour réaliser des croques monsieur mozza/chorizo qui serviront dans un cocktail dinatoire avec des copains
  • Cuisson du riz au lait d’avoine à la vanille pour quelques goûters.
  • Et en supra bonus, astuce débouchage d’évier !

Cela n’avance pas beaucoup dans les repas, pour cette fois ci, mais mes menus sont très simples cette semaine donc je les préparerai juste avant de manger.

Pour commencer on fait de la place sur le plan de travail (note à moi même : virer le sac de 5 KG d’amande, ranger l’égouttoir à vaisselle, ranger un robot, sortir le moule à fromage AVANT de te retrouver comme une débile avec la casserole bouillante et l’agar agar qui commence à prendre…).

On prépare les moules et accessoires qui vont nous servir. On s’assure que le lave vaisselle est vide pour ne pas se retrouver avec une montagne de vaisselle dans l’évier. On met un CD qui déboite et hop !

–> On commence par le lait d’avoine. J’en ai réalisé deux litres pour en avoir suffisamment pour mes préparations et pour qu’il m’en reste pour les porridges du petit déjeuner du lendemain.

img_5348

–> Ensuite avec l’okara, j’ai réalisé les barres de céréales. Mes premières au déshydrateur et je suis ravie du résultat ! Un bon goût de pruneau (que vous pouvez remplacez par des dattes), bien nourrissantes. Je rajouterai un peu de sucre la prochaine fois, ou des dattes, qui sucrent plus que les pruneaux.

barres-de-cereales

Pour une quinzaine de barres okara & fruits secs (four ou déshydrateur)

200g d’okara bien humide

100g de pruneaux (Je rajouterai 50g de dattes ou 2 CS de sirop sucré : agave, érable, riz…)

40g de noix

40g de raisins secs

40g de graines de lin mixées finement au préalable

1 CS de purée d’amande

1.Tout mixer.

2. Etaler à l’aide des mains humides sur un papier cuisson ou sur une feuille allant au déshydrateur puis former un carré de 5 mm de hauteur environ. A l’aide d’un couteau, découper les barres.

3. Enfourner 2h à 55/60°C, séparer les barres, les retourner les et poursuivre 2 heures à 45°C. Les barres doivent se détacher sans problème et bien se tenir. (Si vous les préférez plus sèches, poursuivez la cuisson encore une heure ou deux). Laisser refroidir et ranger dans un bocal.

La cuisson au déshydrateur, ou au four à basse température, permet de conserver une très grande partie des nutriments. Si vous souhaitez simplement des barres « plaisir » cuites plus rapidement, procédez de la même façon mais à 180°, 7-8 minutes de chaque côté pour cette épaisseur . Le temps de cuisson dépend de l’épaisseur de vos barres. Je les ai préparé assez fines, plus fines que celles du commerce.

–> Gratin de pâtes aux poireaux et mozzarella au paprika fumé. J’ai doublé ma recette de mozzarella en ajoutant du paprika fumé et j’ai mélangé un tiers avec les pâtes et les poireaux cuits avant qu’elle ne se solidifie, au sortir de la casserole. Un filet d’huile sur le dessus puis au four 30 minutes, on obtient un gratin bien crémeux et grillé sur le dessus. Un gratin de pâte digne de ce nom en somme.

img_5352

(Mon plat n’est pas encore passé au four, mais sinon c’est tout croustillant sur les bords !)

 –> J’ai préparé du riz au lait, avec le lait d’avoine toujours, dans mon nouveau faitout basse température Warmcook (que du bonheur ! Je vous en parlerai dans un prochain article quand j’aurai réalisé davantage de tests, mais le risotto d’hier soir, sans mélanger une seule fois et avec 15 minutes sur le feu et 15 minutes hors du feu, c’est juste fou).

riz-au-lait

 Pour 10 personnes

1 litre de lait d’avoine

200g de riz rond

150g de sucre

1 belle pointe de couteau de vanille en poudre

  1. Porter le lait à ébullition avec le sucre et la vanille. Ajouter le riz bien rincé au préalable, mélanger.
  2. Si vous avez un faitout à fond épais type basse température, laisser cuire 15 minutes à couvert, éteindre le feu et sans enlever le couvercle poursuivre 15 minutes. Sinon laisser mijoter à feu doux en remuant régulièrement environ 40 minutes (tout dépend du riz, vérifier de temps en temps la texture). Laisser tiédir à couvert.

Et enfin, pour faire vibrer vos petits coeurs, mon astuce débouchage d’évier, qui en prend un petit coup après toute cette cuisine et malgré les grilles. (Avouez, rien que pour cette astuce ca valait la peine de lire l’article, hein? En plus je vous fait un montage pas à pas de folie. Je sais. Je sais. Ne me remerciez pas.)

evier

  1. Dans une bolinette, mélanger à parts égales du bicarbonate de soude et gros sel. 2 CS de chaque si évier peu bouché pour 2 canalisations. Déposer ce mélange sur l’ouverture de la canalisation.
  2. Verser un petit verre de vinaigre blanc. Le mélange va beaucoup mousser.
  3. Puis la mousse va faire gloup gloup, et tout descend dans la canalisation.
  4. Verser alors de l’eau bouillante pour terminer le travail.
  5. Voilà. En plus d’avoir bien travaillé, vous avez un évier est magnifiquement désencrassé. La classe.

J’espère que ce format d’article vous aura plu !

34 réflexions au sujet de « 2 heures en cuisine, du lait, des pâtes, du fromage et un évier ! »

    1. Bonjour Lili!
      Chouette si cela t’a plu !
      Je connaissais l’astuce du citron mais le gros sel coûte mois cher alors c’est plus pratique en gros sachet d’en avoir sous le coude.
      Belle journée à toi aussi !
      Mélanie

      J'aime

    1. Bonjour Angélique,
      Les laits se conservent 2/3 jours au frais donc il vaut mieux éviter d’en préparer de grosses quantités si tu ne t’en sers pas autrement en cuisine. Tu peux très bien ne faire que 1/2 litre à la fois.
      Bonne journée !
      Mélanie

      J'aime

  1. J’ai découvert ton blog il y a peu, mais j’ai déjà testé beaucoup de recettes. Elles ont en général beaucoup de succès auprès de tous les membres de la famille, ce qui n’est pas gagné 😅 ! J’aime beaucoup ce format d’article et quand tu parles de ton organisation en général. Et le créneau: familiale/sain/économique/assez rapide, c’est exactement ce que je cherchais 😊! Alors merci beaucoup pour ce blog et tout le temps que tu lui consacres!

    J'aime

    1. Bonjour Anne !
      Merci de ton mot ! J’essaie de rédiger le plus d’articles possibles en ce sens, car j’ai moi même beaucoup de difficulté à trouver chaussure à mon pied sur les blogs pour de la cuisine familiale ET économique !
      A très vite alors 😉
      Mélanie

      J'aime

  2. Génial !! C’est une super idée de proposer un package cuisine avec recettes ET entretien.
    Je ne connaissais pas cette technique pour déboucher l’évier et j’en restais au pénible démontage du siphon … je vais enfin me libérer de cette affreuse corvée 🙂

    Hâte de lire les prochains articles de ta rubrique.
    Bon week-end !

    J'aime

    1. Merci Odile !
      Ca fait un long moment que je voulais le faire en vidéo et puis…pas de lumière en hiver, trouver un moment sans enfants… c’est plus simple en article. Et oui, c’est ultra efficace (sauf super méga gros bouchon de cheveux par exemple, ce n’est pas du destop ;)). Mais en entretien régulier, impeccable.
      Et j’ai souri devant ton bel article sur le dhal, j’ai fait le mien cette semaine et je compte le mettre dans les prochain jours, les grands esprits se rencontrent (ou les amoureuses des lentilles corail!)
      Bises et bon weekend !

      J'aime

  3. Bonsoir,
    Merci pour cet article ! j’espère qu’il y en aura d’autres ! Moi aussi j’essaye de faire plusieurs choses en cuisine en même temps. Du coup, j’ai l’impression de gagner du temps car je ne range qu’à la fin (bon si quelqu’un arrive en plein milieu, ça fait peur !), je gagne du temps aussi car je ne lave pas forcément les robots si la base est la même.
    L’astuce débouchage je la connais je me dis d’en faire une routine 1 fois par mois dans la cuisine et la salle de bain en préventif mais je ne la tiens pas encore.
    Une astuce dont je suis un peu fière et que je vais partager ici… je fais souvent les mêmes gâteaux qui tournent en boucle pour le gouter. Ton gâteau au chocolat par exemple en fait partie mais je trouve long de tout peser, sortir tous les bocaux, les ranger ets… alors que c’est un gâteau rapide ! Du coup, la 1ère fois que je le fais je pèse tout 2 fois : farine, sucre, fécule… tout ce qui est sec et je met dans un bocal avec une étiquette (sinon je suis foutue) et la fois d’après j’ai juste a rajouter les ingrédients mouillés. Ça fait comme un kit en quelque sorte. Du coup une fois sur deux ça prend juste quelques minutes de plus et l’autre fois c’est ultra rapide.

    A +

    J'aime

    1. Merci!! Oui il y en aura d’autres car j’ai des sessions toutes les semaines, donc il y a de quoi faire. Après il faut que je n’ai personne dans les pattes, c’est autre chose !
      C’est une super idée ton bocal de préparations ! je devrais faire ça avec mes biscuits. Je ne lave pas non plus entre chaque préparation quand je fais du salé, un coup sous l’eau et hop.
      A bientôt Mélanie !

      J'aime

  4. Merci Mélanie pour cet article, le contenu, le format, c’est super !
    J’ai reçu le savon amandes y bulles aujourd’hui et effectivement l’odeur est délicieuse !
    Merci beaucoup et bonne continuation, ton blog est une mine !

    J'aime

    1. Bonjour Emilie !
      Super si c’est déja arrivé, j’ai eu les dernières adresses hier matin, d’où le retard 😉
      Je l’achète sur Boutique Vegan en ligne le parika, ils n’en vendent pas en magasin bio. Je retrouve les saveurs fumées que j’aimais tant avec cette épice mais sinon, on peut mettre du piment, du paprika simple, des herbes…
      Bonne soirée !
      Mélanie

      J'aime

  5. Je sens que ces articles vont devenir mes préférés ! Au passage, j’adore aussi le style d’article « cuisine familiale » comme les légumes au four avec les pois chiches rôtis, effectivement c’est tout simple mais c’est ça qui est bien, et je découvre plein d’associations d’aliments vraiment cool 🙂
    merci pour tout !

    J'aime

  6. Bonjour, je découvre avec un grand bonheur ton blog aujourd’hui, je me suis bien plongée dedans et pleins de trucs me tente. Je te rejoins tout à fait sur l’organisation, on me pose pas mal de questions la dessus du coup je détaille aussi depuis peu mes cessions cuisine sur mon blog (attention pas végan ni même végétarien mais curieux !). Un grand merci pour ces partages

    J'aime

  7. Un petit commentaire qui n’a pas grand chose à voir avec l’article (même si j’ai découvert les flocons de sarrasin et que j’adore ça!) mais rapport au matériel basse température. Qu’est ce qui vous a fait pencher vers Warmcook ? Il me semble que sur IG vous parliez également de DEL… Y-a-t-il un autre critère que le prix (qui est très très élevé)?

    J'aime

    1. Bonsoir Laetitia,

      Mon coeur balançait vraiment plus pour la marque DEL, car j’ai eu des très nombreux échanges avec le gérant, qui n’est pas avare d’explications, mais comme vous dites, le prix a été un sacré frein. Je ne connaissais pas la cuisson basse température et commencer avec du matériel aussi coûteux m’a semblé impossible avant de savoir si j’allais vraiment en faire un usage fréquent et si j’allais constater la différence. Depuis quelques semaine que j’ai le WARMCOOK, je suis plus que ravie et absolument bluffé par cette cuisson et je ne regrette pas un instant mon achat. Il est possible, comme on le lit partout que la température soit un peu plus difficile à cerner que sur les DEL, mais je ne suis pas exigeante à ce point en tant que débutante. J’espère avoir répondu à votre question, et n’hésitez pas si vous en avez d’autres 😉
      Bonne soirée,
      Mélanie

      J'aime

      1. Bonsoir, Merci pour la réponse plus que rapide!
        Je suis également une grande débutante de ce type de cuisson mais, même si on ne peut pas contrôler de manière précise la température, peut-on être sur que c’est bien « basse température » et pas juste une casserole avec un fond épais?!

        J'aime

      2. Bonsoir,
        Il suffit d’y glisser un thermomètre et oui, c’est le cas ! Ce qui me bluffe le plus, c’est que je mets à cuire dedans mes légumes ou même du riz ou des pâtes, par exemple, et à mi cuisson, j’éteins et ça continue de cuire tout seul. Le risotto ( et dieu sait que je suis une puriste), se prépare sans jamais remuer une seule fois (!), les légumes sont à la fois fermes et fondants, sans aucun ajout d’eau et je n’ai jamais rien brulé depuis que je l’ai. Même les oignons rissolent tranquillement sans jamais attacher. La température monte très lentement grâce au fond et c’est vraiment un sacré plus car on n’est jamais en surchauffe. Il suffit d’éteindre dès que l’aiguille arrive au début ou au milieu de la zone verte (en dessous de 80°) et de laisser cuire à l’intérieur grâce à la chaleur du fond. Pour être honnête je vais même investir dans une 9 litres pour mon travail, tellement cela me bluffe pour la cuisson des légumes et céréales qui n’accrochent jamais au fond et donc l’économie d’énergie mis bout à bout en éteignant le feu plus tôt. J’ai fait une ratatouille (bon ok, avec que des légumes d’hiver ;)) mais chacun avait bien gardé son goût, épatant. J’ai des faitouts à fonds épais dans mon labo mais je ne pense pas que ce soit les mêmes matériaux pour le fond car ça ne gère pas du tout la cuisson de la même façon.
        Comme je comprends tes hésitations, j’ai passé tellement de temps à hésiter, à chercher, à comparer, c’est un investissement. Mais ce faitout a remplacé 2 cocottes minutes, 2 casseroles, ma marmite à confiture et bientôt ma yaourtière, alors j’aurais du mal à en dire…du mal ! Même mon mari qui est à des milliers d’années lumière de cuisiner, est toujours bluffé quand je dépose ma gamelle de risotto ou de mijotée de légumes sans que je n’ai rien eu à faire. Le riz au lait c’est un bonheur, ça ne brûle pas, tu laisses cuire 20 minutes, tu éteins et ça finit tout seul. Je vais arrêter là sinon je vais faire un pavé !

        J'aime

  8. Merci pour tous ces détails, c’est vraiment super du prendre du temps pour me répondre 🙂
    J’ai craqué pour le faitout de 3.8L, j’espère en être satisfaite à l’usage mais il a tout pour me plaire !

    J'aime

    1. N’hésite pas à venir me donner ton avis une fois que tu l’auras en main. Il y a une petite période d’adaptation, mais après c’est facile 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s