Express·Fromage·Sans gluten

Mozzarella vegan sans soja, sans gluten, sans huile de coco

 Que je suis contente de vous partager cette recette dont j’ai réalisé pas moins de 3 essais cette semaine ! Le but? Réaliser un fromage qui fonde légèrement (il ne fait pas de fils), qui gratine et qui ait une belle texture en bouche sur les pizzas et dans les croque monsieur.

img_4825

Cette recette est sans soja (mais vous pouvez en utiliser bien sur) et sans gluten pour convenir à la majorité, et sans huile de coco.

L’huile de coco est certainement celle qui est la plus utilisée dans les fromages vegan qui fondent mais je me sens un peu mal à l’aise face à la déferlante absolument prodigieuse de publicité autour de cette huile. Ne nous mentons pas, c’est une excellente huile d’un point de vue cosmétique comme culinaire et je m’en sers, mais je suis assez perplexe, ces derniers temps, face à la demande en constante augmentation en raison des milles vertus que lui prêtent blogs et médias. Comment la production va t-elle suivre? Est ce que les conditions humaines et animales – des singes sont dressés pour ramasser les noix de coco dans certaines exploitations – derrière ces récoltes ne vont pas s’aggraver? Est ce que nous n’allons pas aller vers une monoculture comme l’huile de palme? Je n’ai pas la réponse à ces questions mais j’ai décidé de trouver des alternatives un peu plus locales quand je le pouvais, et de ne l’utiliser qu’occasionnellement.

Revenons à nos moutons : Cette recette de fromage à cuire est très simple et d’un goût assez doux. Je l’ai relevée avec un peu d’ail et de citron mais on peut imaginer ajouter des herbes, du paprika fumé (EDIT : testé avec ce dernier et c’est délicieux!!, sur des patates au four, on dirait une tartiflette!), une version au poivre, au piment, etc… Je verse la préparation encore chaude dans des moules à muffins comme ça j’ai de jolies rondelles à déposer sur mes pizzas ou dans mes croques une fois refroidie ! Pour ces derniers, j’ai utilisé les tranches végétales fumées de la marque Weathy, et c’est parfait. Je l’ai également essayée sur des tomates farcies aux blettes, un régal et une chouette texture.

Et pour finir, sur cette pizza au pesto et tomates, un bonheur! Même mes enfants à qui je n’arrivais pas à faire oublier la traditionnelle tomate fromage ont dévoré. Ils ne m’ont pas laissé le temps de la gratiner mais en poursuivant la cuisson sous le grill, c’est bien le cas !

img_4828

Pour l’équivalent de 4 moules à muffins de fromage (2 à 3 pizzas)

20 cl de crème de riz liquide (ou d’avoine, de soja**)

20 cl de lait de riz non sucré* (ou d’avoine, de soja**)

30 g de fécule (ici maïs)

1,5 cs de jus de citron

1 cc de sel

1 cc bombée d’ail en poudre

3 g d’agar agar

60 g d’huile d’olive

*Bien vérifier car même dans certains laits natures, il y a du sucre !

** Le soja donne une texture plus ferme, il fond un peu moins vite qu’avec le riz qui est un lait/crème moins liante que ce dernier.

  1. Mélanger tous les ingrédients dans une casserole au fouet et porter ensuite à ébullition en fouettant sans cesse tranquillement, pendant 4/5 minutes. La préparation va se transformer en crème épaisse, maintenir l’ébullition au moins 1 minute pour que l’agar-agar agisse.
  2. Verser dans des empreintes en silicone, ou dans des ramequins. Laisser tiédir à température ambiante et placer au frigo au moins 2 heures. Utiliser sous 3/4 jours.

Pour utiliser sur une pizza, cuire votre pizza dans le milieu du four une bonne dizaine de minutes et finir 1 à 2 minutes sous le grill.

 

img_4827

Le petit coin qui commençait à gratiner !

11 réflexions au sujet de « Mozzarella vegan sans soja, sans gluten, sans huile de coco »

  1. ohlala, quel bonheur cette recette!!! Il faut vraiment que je teste! je suis surprise que ça fonde malgré l’agar-agar qui je trouve ne donne pas un résultat fondant!
    Et oui, l’huile de coco, ce nouveau produit miracle! ce qui m’effraye encore plus, c’est l’engouement pour l’eau de coco qui fait les noix de coco n’arrivent plus à maturité, elles sont cueillis jeunes pour satisfaire nos envie de smoothie, mais du coup, les noix de coco vont se faire encore plus rares…

    J'aime

    1. Bien d’accord avec toi sur ces engouements, nous avons déjà parlé des modes alimentaires…Concernant l’agar agar, c’est ce dosage qui fait que cela fond très bien. J’ai commencé avec plus pendant mes tests et le résultat n’était pas du tout pareil. Mais il faut vraiment une dizaines de minutes au four + passage sous le grill et là c’est top !

      J'aime

  2. Un grand merci pour la recette et surtout pour la lucidité dont vous faites preuve concernant l’huile de coco ici… mais qui est tellement vrai pour d’autres choses dès lors que la consommation explose. Ca fait tellement plaisir de se sentir moins seule à lire des considérations qui prennent en compte l’ensemble des conséquences !!!!!!!!!!! Merci merci merci !

    J'aime

    1. Bonjour Mylène ! Oui,je suis bien d’accord, il est parfois difficile de sortir de sa zone de confort quand on a l’habitude d’utiliser certains ingrédient et il faut dire que l’emploi multi-usage de l’huile de coco ne facilite pas la tâche mais il y a des considérations bien plus large et finalement, la preuve, il est facile de trouver des alternatives !
      Au plaisir!
      Mélanie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s