Plat chaud·Sans gluten

Riz cantonais revisité

Le riz cantonais, que j’affectionne beaucoup, est un plat très facile à végétaliser. D’habitude je le prépare avec des lardons de tofu fumé et mon omelette de pois chiche. Aujourd’hui, je vous propose une version hivernale sans soja et avec des champignons marinés qui vont amener cette saveur umami, la fameuse!

Comme je vous l’ai expliqué dans ma petite vidéo de retour du maraicher, j’essaie de trouver des recettes pour inclure davantage de crucifères à table. Je suis la seule à les apprécier ici, à quelques exceptions, aussi je cherche des recettes un peu en mode fourbe et sournoise, ni vue ni connue. Bon, ça c’est sur le papier, car s’il y a bien un légume difficile à planquer gustativement parlant, c’est bien le chou ! Néanmoins, tout le monde a mangé mon duo de semoule au chou fleur sans sourciller, la petite dernière s’est même régalée, et mon mari qui n’aime pas les dattes (c’est un motif de divorce valable, on est bien d’accord?) les a beaucoup aimé chaudes. Alors aujourd’hui, même pas peur, je met sur la table certainement le chou le plus fort en goût dans une belle recette !

Elle demande un tout petit peu de préparation, quoiqu’on peut en profiter pour écouler un reste de riz et doublé une préparation d’omelette la veille pour en garder exprès, mais elle est facile et est délicieuse réchauffée. C’est un plat que je servirais volontiers pour recevoir accompagné de samoussa par exemple !

riz-cantonnais-revisite

Pour 5/6 parts

350g de riz cuit

400g de champignons de Paris

4 CS de sauce soja ou tamari

1 omelette de pois chiche refroidie ou tiédie

100g de choux de Bruxelles.

  1. Faire mariner à température ambiante les champignons émincés finement avec les 4 CS de sauce tamari au moins une heure. Ils vont dégorger et s’imprégner de la sauce.
  2. Préparer l’omelette de pois chiche et la découper en morceaux une fois tiédie (pour ne pas vous brûler et la transformer en purée !)
  3. Rincer les choux de Bruxelles et les émincer les finement (<–le mode fourbe et sournois).
  4. Dans une grande sauteuse, faire revenir les champignons sans matière grasse. Quand il n’y a presque plus de jus, ajouter les choux de Bruxelles, le riz froid et l’omelette. Laisser cuire 5 minutes à feu doux et à couvert. Servir chaud ou réchauffé (encore meilleur).

img_5329

6 réflexions au sujet de « Riz cantonais revisité »

  1. wouah !!chuis scotchée!!!
    bravo fourbe que t’es !!!!! 😀
    (à midi, j’ai glissé un panais dans ma fricassée de carottes/chou/patate douce !!
    ni vu ni connu 😀 😀
    (non! j’ai pas fait de photos …. et non! j’ai oublié pour la mettre sur mon blog ….)

    J'aime

  2. FAMEUX ! Franchement quelle bonne idée ! Les enfants ont adoré et moi aussi ! J’ai remplacé les choux de Bruxelles (que je n’avais pas) par du chou vert émincé et c’était à tomber ! Mille mercis !
    Ceci dit, je ne sais pas bien éplucher les champignons… Est-ce nécessaire d’ailleurs si on les prend bio ? Tes conseils seraient bienvenus !

    J'aime

    1. Oh que ça me fait plaisir !! Je suis vraiment une fainéante en cuisine : je n’épluche jamais les champignons. J’enlève les bouts qui ont le plus de terre, vite fait sous l’eau et hop! C’est un légume fragile qui se flétrit vite donc je le mange très rapidement après l’avoir acheté dans tous les cas.
      A bientôt Sylvie 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s