Je suis très bien équipée en matériel et robots de cuisine, aussi mes besoins sont désormais rarissimes (ce qui n’est pas le cas de mes envies, oups) et je n’achète plus beaucoup dans ce domaine. Cependant, parfois j’ai des coups de cœur ou envie de cuisiner autre chose et la collection s’agrandit !

Mes moules de cuisson

Je suis une très grande adepte du silicone platinium pour la cuisson de nombreux gâteaux depuis toujours.

Je vous recommande le visionnage de ce live pour tout comprendre sur les matériaux en cuisine et notamment le choix du silicone.

Ce matériau ne nécessite aucun graissage, se lave et se sèche facilement en plus de ne pas prendre de place dans le placard (enfin…. tout dépend combien on en possède^^).

En revanche on ne coupe pas dedans et on ne présente pas non plus. C’est pour ces deux raisons que ces dernières années, j’ai eu envie de compléter avec des plats en terre cuite. J’en ai quelques-uns dédiés aux gratins ou lasagnes de la marque Appolia (Bretonne), Peugeot, et j’aime beaucoup Emile Henry, qui est aussi une fabrication française bien robuste avec de magnifiques coloris. Je me suis donc offert un moule à tourte, qui se différencie des moules à tarte par son rebord plus haut. Donc très pratique pour de belles quiches dodues, ou des flans généreux.

Flan coco vegan

Cuisine solo : j’adapte mes gamelles !

Je mange souvent seule le midi depuis cette année en période scolaire, et j’avais envie d’avoir un matériel de cuisine adapté. Dans une grande poêle je me fais toujours trop à manger, et quand j’arrive à portionner correctement, évidemment, c’est trop grand et la poêle fume autour de ma portion. Pas terrible.

Je me suis donc offert une petite poêle en inox de 20 cm de la marque DeBuyer avec une épaisseur 5 couches, pour rester dans une cuisine en basse température comme avec mes faitouts Ecovitam, mais aussi pour pourvoir saisir au besoin. Comme tous ces matériaux de qualité, c’est coûteux à l’achat mais increvable.

Bonus : La poêle en inox est en plus un super anti-cernes, il suffit de la positionner entre son visage et l’objectif pour attenuer l’effet épuisement de fin d’année, magique !!

Faciliter l’envie de cuisiner des enfants

C’est mon intention de la rentrée prochaine (parait qu’on ne dit plus ‘résolution’, c’est has been, alors moi je m’adapte) : apprendre à cuisiner aux enfants. Ils ne sont pas réfractaires à l’idée -alors que j’ai catégoriquement refusé d’apprendre avant mes 18 ans au grand désarroi de ma mère, pardon maman, je me suis vraiment rattrapée depuis.

J’ai listé des choses simples pour démarrer :

  • maîtriser l’allumage de la cuisson (pas facile avec le gaz et un allume gaz, mais j’ai beau regarder des vidéos, je ne trouve pas comment réparé l’allumage électrique, ni comment savoir d’où vient la panne : contacteurs, fusibles, branchement, si quelqu’un dans la salle peut m’aiguiller, je lui serais très reconnaissante !),
  • éplucher et découper sans se blesser
  • Cuire dans de l’eau (pâtes, riz) et égoutter sans se brûler
  • des préparations simplifiées et plus sympas avec un “moule” à pancakes et des petits moules à glace colorés pour y verser un mélange de yaourt et de fruit. Rien de bien indispensable, mais c’est ludique !

Le petit moule à pancakes est de la marque Mali’s. Oui, c’est complètement gadget, mais j’aime les gadgets et les enfants adorent les gadgets alors vive les gadgets si ça les motive à cuisiner. Il y a beaucoup trop de fois le mot gadget dans cette phrase, so what ?

Les moules à glaces sont des Lékué en silicone platinium également (bien que pour du froid, ce soit moins nécessaire). Jusqu’ici, ils se régalent et on les prépare archi simplement :

  • Du yaourt nature mélangé à du sirop de fruits (menthe, grenadine, citron). Et on y ajoute des fruits frais, des pépites de chocolat.
  • Des morceaux de fruits frais coupés touts petits et du jus de pommes.

Voilà pour ces derniers petites courses culinaires.

Mon plus gros achat récent est mon four à pizza à gaz Ooni, mais je vous ferai un retour complet dessus dans quelques semaines. On est déjà des BFF tous les deux (comment ça vous le savez déjà vu je vous spamme tous les dimanches avec mes pizzas sur Instagram ?!) mais vu l’investissement, je vais pas bâcler la présentation de la bête.

Qu’est-ce que vous dites ?

Vous n’avez pas vu mes pizzas ? Ah mais il suffit de demander, moi je m’exécute facilement vous savez. Allez, pour la route, une pâte hydratée à 70% avec 48 heures de levée et maturation à température ambiante.

Pfiou, ça me donne des vapeurs cette belle pâte.

De l'inspiration tous les 15 jours

Recevoir gratuitement de l'inspiration !

Une newsletter tous les 15 jours
+ un eBook gratuit "10 astuces qui changent la vie en cuisine vegan"
+ un récapitulatif des nouveaux articles du blog tous les vendredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Retrouvez la motivation en cuisine avec
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine trimestriel dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Je découvre ➜

Couverture boutique Le coup de fouet 18 crèmerie végétale

Numéro en cours : Ma crèmerie végétale du quotidien  Végétarisme ? Fait maison ou produits achetés ? Comment remplacer les produits laitiers ? Je vous propose des pistes de réflexions et des recettes faciles.


Prochain numéro le 7 avril.

37 commentaires

  1. Gaelle says:

    Merci Mélanie! C’est un budget, c’est certain, mais avec la fréquence a laquelle on peut cuisiner, ça en vaut le coût!
    (Investissement dans un four Ooni également ici, dans les futures semaines. J’attends ton article avec impatience ! )

    1. Oui, je trouve aussi que ça vaut le coût quand on cuisine beaucoup, c’est un confort et ça participe vraiment au plaisir de cuisiner.

      Je préparerai la présentation et mon usage pour la rentrée, même en automne et hiver on s’en servira, ça cuit si vite pas besoin de passer 1 heure dehors !

  2. elodie peuzin says:

    Cc Mélanie, merci pour ce bel article… comme toi il ne me manque pas grand chose en cuisine mais maintenant et beaucoup grâce à toi j’investis dans des ustensiles de qualité. Je me suis notamment offert un duo de poêles Lodge et c’est un must have ( en plus t’as pas besoin d’aller à la salle de sport vu le poids du machin !) . Mon dernier achat c’est un mortier Emile Henry … hâte d’y préparer mon pistou et la soupe qui va avec ! Passe un bel été . Bises

    1. Coucou Elodie,

      Ah je l’ai vu aussi le mortier au magasin, super beau !
      Et c’est clair qu’on a une séance de musculation avec la fonte mais alors quel bonheur de cuisiner dedans une fois le culottage terminé !
      Bises !
      Mélanie

  3. Pfiou, la pizza, là, moi aussi ça me donne des vapeurs. Je défaille. Vite, vite, des sels ! (ou une pizza, ça marchera très bien aussi)

    Pour les moules à glace, j’avoue que le prix me rebute un peu… 4€ pour un moule, ça me paraît cher. Mais c’est peut-être surtout une vue de l’esprit ?

    1. Coucou,

      Le silicone platinium coûte toujours plus cher car il est de bien meilleure qualité.
      Après, ici on mange beaucoup de glaces donc c’est carrément rentabilisé mais selon les habitudes de chacune ça peut ne pas être le cas 🙂

  4. Sophie M. says:

    coucou, petite question la poele en inox n’attache pas? moi je suis ravie de la fonte depuis que ton article dédié m’a convaincue. J’ai une batterie d’empreintes Demarle, c’est du silicone platinium? En tout cas je trouve très quali, heureusement vu le prix! bises, bonnes vacances bien méritées !

    1. Coucou,

      On ne cuisine pas du tout de la même façon dans l’inox et dans la fonte. L’inox c’est parfait pour saisir ou pour mijoter mais uniquement quand c’est un fond épais. je n’ai pas trouvé de mini format en fonte d’où mon choix vers l’inox.

      Et oui, Demarle c’est du platinium, d’où les tarifs (qui ont vraiment augmenté cette dernière décennie…).

      Merci ! Bel été également !

  5. Raphaëlle says:

    Merci pour ce petit récap de tes derniers achats, je me mets aussi à investir dans de la vraie qualité
    Mon dernier achat c’est une petite plaque de cuisson individuelle pour déménager sur la terrasse car fait trop chaud ! (région Lyonnaise)
    Du coup je cuisine un peu dehors, mais surtout je vais y faire mes conserves et cuissons longues l’été

  6. Audrey says:

    Ta pizza donne trop envie !
    C’est le four à pizza qui fais cette belle croûte comme ça ? Tu prévois de partager une recette de pizza ? J’ai pas de four à pizza mais souvent ma pâte ressemble à du pain (je fais farine blanche, sel, levure et un peu d’huile d’olive pour la texture) ça m’embête un peu.

    1. Coucou Audrey,

      Alors c’est surtout la fermentation de la pâte et effectivement, la très haute chaleur du four qui la fait lever immédiatement 🙂
      La recette est dans le webzine dédié aux pizzas, c’est un fermentation longue.

  7. Delphine Labalec says:

    Encore un chouette article ! Alors moi je veux bien un tuto sur le moule à pancakes. J’ai investi il y a plusieurs mois mais j’ai jamais réussi à avoir de beaux pancakes avec… Je dois rater un truc. Donc si tu es en manque d’idée pour un short (pas taper !!!! 😝), n’hésite pas ! Et bonnes vacances !

  8. Juliette says:

    Bonjour,
    Merci pour ce récap. De mon côté j’ai une question robot. J’ai un robot magimix (3200 XL) qui est très bien pour râper, trancher, et pour mixer des poudres ou des purées épaisses/houmous et compagnie.
    Mais dès que je veux mixer des choses plus liquides, ce n’est pas adapté, ça fuit. Je pense qu’il me faudrait un format blender pour ça.
    Est-ce qu’il y a une bonne marque ?
    J’avoue que ce qui me rebute c’est aussi de devoir garder en parallèle mon magimix pour râper. + mon kitchenaid pâtissier, ça va faire du monde sur le plan de travail ! Il y a moyen de faire les 2 avec un seul robot ?

    Merci 🙂

    1. Bonjour Juliette,

      De retour de congés, je prends connaissance de ton message.
      Il y a de nombreuses marques qualitatives de blender, ce qui va faire la différence, c’est… ton budget et ce que tu veux faire avec. Pour de la soupe pas besoin d’un très puissant, mais si tu veux mixer des oléagineux ou du soja pour faire du lait végétal, il faudra un minimum par exemple.
      Et non, je trouve que rien ne remplace un robot pétrin comme le Kitchenaid pour la boulange (quand on en fait souvent, sinon, les mains c’est bien aussi pour de l’occasionnel) et certainement pas un robot à lames. L’idée est donc de réfléchir à ce que tu fais le plus souvent et, si tu manques de places, investir dans un mixeur plongeant pour la soupe sera u très bon compromis par rapport à un blender.
      Bonne journée !
      Mélanie

      1. Juliette says:

        Merci pour ces précisions !
        Je pense plutôt à des pestos, purées de fruits secs, pâtes à tartiner, houmous et autres tartinades à base de légumineuses, pâtes à crêpes ou autres pâtes fluides (par exemple j’ai voulu faire des crêpes à base de lentilles corail avec mon mixeur magimix, mais c’était liquide donc ça a fuit…) . J’ai déjà un mixeur plongeant pour les soupes, mais pour les houmous je ne trouve pas ça pratique (trop long/pas assez puissant pour avoir un rendu lisse).
        J’ai en tête un rendu plus lisse avec un blender, et surtout de pouvoir faire des choses fluides sans fuite !
        Je n’ai pas trop d’idée de budget, mais je suis prête à attendre un peu pour économiser et mettre le prix (je préfère investir dans du solide et durable !)
        Quelle serait un exemple de bonne marque ?
        Encore merci beaucoup

      2. Les blender Magimix sont très bien et certains modèles ont un bras pour remuer ce qui est plus épais (pâtes à tartiner, purée de légumineuses) !
        Avec une bonne garantie et c’est français 🙂

  9. Hélène Kerlidou says:

    Je comprends les gadgets j’ai aussi craqué pour ces moules à glace lekué et effectivement mes enfants vont pouvoir les préparer seuls !! Nous on fait un mélange de compote/yaourt ils adorent !

  10. Sophie PHAM says:

    Merci pour cet article très agréable à lire. C’est toujours un régal.
    Il va falloir que je comprenne comment culotter ma poêle. J’ai une poêle à crêpes Debuyer mais je ne l’ai toujours pas apprivoisé..

    1. Bonjour Sophie,
      Merci beaucoup. Debuyer c’est de l’acier si je ne me trompe pas.
      Je n’en possède pas dans ce matériau mais il me semble que c’est le même principe que la fonte, il faut lui faire absorber de l’huile au début lors de chauffage intenses pour qu’elle pénètre dans la poêle.

  11. Maud says:

    Les poêles De Buyer ont changé ma vie ! Ça y est, plus aucune poêle tefal chez nous maintenant, et mes crêpes sont divines avec leur crêpière en fer. J’adore !
    On a aussi une mini poêle de 12cm de diamètre pour les blinis ou pancakes de levain, qui sert aussi pour les œufs au plat de mon compagnon. Et j’hésite à acheter une poêle avec rebords plus haut pour faire sauter des légumes ou autre un peu comme celle que tu nous présentes en photo

    1. Coucou !
      J’avoue qu’avoir une sauteuse à bords hauts, c’est sacrément pratique pour mélanger des poêlées sans ne coller partout. Et Debuyer en propose plusieurs dont une gamme avec un fond épais comme ça, ça ne brûle pas !

  12. Delphine Labalec says:

    Coucou ! Petite question sur la poêle en inox… Est ce que ça marche pour des galettes (type paillassons) de légumes ? J’ai tenté la recette de “munglette” de “mure et noisette”. Comme elle précise qu’il faut une poêle anti adhésive, j’ai profiter de faire garde meubles pour piquer une tefal Cracra de mon fils, mais j’avoue que ça me plaît moyen. Or dans la mienne qui a un revêtement minéral, je n’ai jamais réussi à faire ce type de galettes, tout s’écrire quand je retourne… La fonte j’arrive pas à la culotter correctement donc … ça colle. Comme je dois me racheter une poêle plus petite, je me posais la question de l’inox… Qu’en penses-tu ?

    1. Coucou,

      Je n’ai pas encore essayé beaucoup de choses avec l’inox, mais il faut retenir que l’inox saisit les aliments, il faut donc que la croûte soit formée sur le dessous avant de remuer ou de retourner, sinon, ça accroche.
      Ne jamais remuer dès le début, sauf ce qui est très juteux comme les légumes.

      Qu’est-ce que tu n’arrives pas à faire avec la fonte exactement ? Il faut pas mal d’huile lors du culottage, en plusieurs étapes et après c’est juste re-huiler légèrement entre chaque cuisson.

      1. Delphine Labalec says:

        C’est le premier culottage que je n’arrive pas à faire, je pense que je ne mets pas assez d’huile par peur de l’odeur de graillon et parce que l’évacuation de ma hotte déclenche parfois les alarmes dioxyde de carbone… Il faudra que je prenne mon courage à 2 mains, que je m’y colle vraiment et que je suive le tuto correctement, mais je me pose quand même la question du revêtement à choisir pour une petite poêle que je dois acheter.

    2. Effectivement si tu en mets pas assez d’huile, en vas pas chercher plus loin.

      Oui, ça pue, c’est un fait, mais après tu es peinard et quitte à mettre la hotte à fond fenêtre ouverte, c’est le bon moment de l’année 🙂
      J’ai pris une petite poêle en inox pour tester, je trouve ça pas mal dans le sens où c’est plus léger, mais je trouve quand même que la fonte est bien plus polyvalente et que ça attache bien moins une fois correctement culottée.

  13. Svetlana says:

    Merci pour cet article.
    Je comptais justement m’acheter une petite poêle car je vis seule. Je lis dans les commentaires que l’inox est pas hyper facile à manier: je m’en doutais, mais ça doit être plus rapide à monter en température tout de même que la fonte (et moins lourd, oui !). La photo avec l’omelette de pois chiche me fait me demander si tu as réussi à bien le retourner et si tout ce qui est ail/oignons ça cuit bien… !
    DeBuyer en ont en acier aussi, j’ai du mal à comprendre la différence avec l’inox, je vais voir s’ils ont un guide d’achat. Sinon je me tournerai vers une mini poêle en fonte.
    Pour tout ce qui est dhal, mijotages en tout genre… Tu conseilles quoi ? (je devrais peut être re-regarder ta vidéo car il me semble que tu en avais publié une)

    1. L’acier c’est vraiment très fin et ça ne retient pas du tout la chaleur. Ça chauffe très fort donc c’est bien pour saisir les aliments.

      Dans la gamme inox avec triple fond, tu as un appareil qui reste chaud donc tu peux cuire sans cramer.
      Ceci étant, ça attache quand même bien plus facilement que la fonte pour les petites pièces.
      J’ai quand même un grosse préférence pour la fonte, qui reste pas si lourde en petit format.
      Mais l’idéal, c’est vraiment de prendre en main en magasin et de voir avec quoi tu es le plus à l’aise !

  14. Tracy says:

    Coucou Mélanie,
    As-tu vérifié les bougies d’allumage? perso les miennes étaient tellement cher que j’ai du racheter une plaque (le feu s’éteignait aussi dès que je baissais le feu .

    1. Coucou,
      J’ai vérifié, je n’ai pas compris comment les changer et j’en suis arrivée à la même réflexion que toi ; il faudrait sans doute remplacer la plaque. Qui est une 90 cm. Qui coûte un bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :