Cette recette de crème au chocolat et chantilly coco façon liégeois fut l’une des premières que je réalisais lorsque que je fis la connaissance de l’agar-agar. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette petite poudre blanche, l’agar-agar est une algue qui a un très fort pouvoir gélifiant.

Crème au chocolat et chantilly coco façon liégeois

Elle est inodore, incolore, ne possède aucun goût et remplace la gélatine pour toutes les recettes qui se mangent froides : flan de légumes, de fruits, mousses, crèmes, et même dans les confitures que l’on veut très peu sucrer et que l’on réalise avec des fruits contenant peu de pectine. Elle se dilue dans un liquide froid, se porte à ébullition une minute et il suffit ensuite de la verser dans le récipient souhaité et de laisser la préparation refroidir. Selon le dosage, on obtient des préparations qui vont du flan bien pris aux crèmes moelleuses type panna cotta. Vous pouvez la trouver en sachet de 2g, facile à doser et pour une utilisation occasionnelle ou en pot de 50g (qui revient bien moins cher au kilo).

L’autre petite découverte de cette recette, qui pour moi est récente, est la chantilly à la noix de coco.

Extra. Délicieux. Bluffant. Rapidissime. Il s’agit simplement de fouetter de la crème de coco bien froide avec du sucre à l’aide d’un batteur électrique.

Et donc crème au chocolat + chantilly noix de coco… Je dis ca, je dis rien.

Mais c’est trop bon.

IMG_0754

Crème au chocolat et chantilly coco façon liégeois

Pour 6 personnes

  • 500 ml de lait
  • 80 g de chocolat en morceaux (au lait ou noir)
  • 1 cc rase d’agar agar
  • Une boite de crème de coco (400ml)
  • 15 g de sucre glace ou de sirop d’agave en poudre.
IMG_0762
  1. La veille placez au frigo le lait de coco, votre saladier et vos batteurs. Placez le chocolat dans un saladier.
  2. Dans une grande casserole, versez le lait et l’agar-agar, fouettez pour bien mélanger et portez le lait à ébullition pendant au moins 30 secondes toujours en fouettant (d’où la grande casserole pour ne pas que cela déborde!)
  3. Versez la moitié sur le chocolat, patientez 30 secondes et remuez jusqu’à ce que tout le chocolat soit fondu. Ajoutez le reste de lait et versez dans 6 ramequins ou 6 pots à yaourt en verre.
  4. Laissez refroidir et placez au frais.
  5. Le lendemain, ouvrez la boite de lait de coco et récupérez la crème qui est séparée de l’eau de coco (environ 150g, il faut y ajouter 10% de son poids en sucre fin).
  6. Placez-la dans un saladier avec le sucre et montez-la en chantilly avec un fouet électrique.
  7. Déposez la chantilly sur les crèmes au chocolat, allez au fond du garage pour manger un pot tranquillement, et placez au frais en attendant de déguster.
cremechocolat

Abonnez-vous pour accéder à du contenu exclusif

Chaque mois, un mini-webzine vous sera envoyé pour chaque don libre, avec un minimum de 5€ (sans engagement).
En vous abonnant, vous aurez accès à un contenu exclusif et indépendant !

Prochain numéro le 1er décembre :

Fêtes de fin d’année

Je m’abonne !

16 commentaires

  1. Cel says:

    Amoureux des « liégeois », malheureusement hors de pris en bio, mon chéri et moi-même en salivons d’avance… je testerai ça dès ce week-end !😋

    1. Mélanie says:

      C’est vrai que tous les desserts du quotidien « tout prêt » sont très chers, je n’en achète jamais non plus. J’aime beaucoup cette recette. Ce n’est pas aussi crémeux qu’un « vrai » liégeois avec une crème à base d’œuf, mais c’est bien plus rapide et léger!

  2. Cel says:

    Ca y est , nous l’avons testée! Un régal pour les yeux et les papilles….😋
    Par contre, j’ai galéré avec la Chantilly Coco :mise au frigo, la crème de Coco est devenue trop dure, impossible à fouetter. Pas grave, je ne me suis pas laissée abattre, je l’ai mise de côté pour une autre recette et j’ai ouvert une autre boite à température ambiante : nickel ! Chantilly extra ! J’ai léché le bol… Mais le pb c’est à nouveau posé pour les pots que j’ai remis au frais : la Chantilly c’est transformée en un bloc dur 😩…. comment résoudre ce pb (mis à part l’option « tout déguster immédiatement »)?

    1. Mélanie says:

      Ah mince, je n’ai jamais eu ce problème.
      J’ai réalisé cette recette avec deux marques de crème et lait coco. La crème de coco a tendance à bien figer au froid, mais de là à devenir dure, je n’ai jamais eu ce souci. Peut être n’était elle pas assez fouettée? Frigo trop froid? Aucune idée, désolée ! J’ai conservé mes pots plusieurs jours au frais et elle était toujours crémeuse.

  3. Guérineau says:

    J’ai utilisé de l’Agar-agar pour réaliser de la confiture de cerise et là ô surprise, la texture ressemblait à de la gelée mais genre « jelly »de cerise ! Donc j’ai réduit les doses pour les confitures suivantes, celles-ci, à base de mûres et le tout a bien pris. Tout ceci pour dire qu’il fallait que je me réconcilie avec ce produit, et bien je crois que c’est chose faite, en lisant votre recette, Mélanie, merci !.

    1. Mélanie says:

      Merci pour ce retour !
      C’est vrai que l’agar agar est délicat à doser quand on a pas beaucoup l’habitude de l’utiliser. Les préparations peuvent vitre se transformer en flan compact ! C’est pourquoi l’achat d’une petit cuillère doseuse est indispensable pour moi et en plus cela ne coute rien (j’ai trouvé la mienne à 7€ en grande surface). et de la bonne confiture au bon gout de mûre, mmmm, quel régal !

  4. Louan says:

    Est-ce que ce n’est pas plutôt du « lait de coco » en boîte que vous utilisez ? Car vore description y ressemble. Je vis dans l’hemisphére sud, on utilise beaucoup les produits coco. Le lait de coco est un lait translucide qui forme une croûte de pâte blanche quand on le laisse tranquille au frais. et ici la « crème de coco » reste très liquide et ne se separe pas comme ça je crois. ça ressemble à du lait classique. Il y a écrit « crème de coco sur votre boîte » ? ou « lait de coco » ?
    Merci en tout cas pour vos belles recettes.
    Par contre je pensais que c’était des recettes vegan, et je vois du lait, par quoi le rempaceriez-vous pour une recette vegan ?
    merci

    1. Mélanie says:

      Bonjour Louan, merci pour votre commentaire ! Que j’utilise du lait ou de la crème de coco, le résultat est identique après un passage au frais : deux phases et une plus solide. Les recettes sont vegan, quand je ne précise pas le lait c’est qu’ils sont tous possibles (soja, amandes, riz, avoine…) Pour une raison de coût j’utilise surtout celui de soja.
      A bientôt!

  5. Carine says:

    Bonjour Mélanie,
    J’ai testé cette recette et j’ai un souci avec la crème. Elle s’est scindée en 2 phases qui ont pros toutes les 2 mais le dessus est granuleux.
    Qu’est-ce que j’ai loupé ? Une idée ?
    À part ça, c’est très bon !
    Bonne journée 🙂

    1. Bonjour Carine,
      Je ne vois pas non, normalement le taux de matières grasses fait qu’on n’a pas deux phases (ce qui arrive quand 2 mélanges opposés sont en présence, eau et huile). Peut être que la crème coco n’était pas assez grasse ?
      Tant mieux si au moins le goût était au RDV !
      Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :