Vous commencez à me connaître, vendre pour vendre, c’est pas du tout mon créneau, sinon il y a longtemps que j’aurais écrit un ebook avec des recettes vegan minceur et digestes, riches en protéines qui rendent le cheveux soyeux (hein que ça vend du rêve ?). J’ai plutôt envie de vous montrer comment utiliser vos supports et ressources en cuisine !

ressources en cuisine

4 conseils pour utiliser ses ebooks

L’imprimer si vous le pouvez

Pour que les ebooks ne restent pas dans un coin obscur parmi les 346 téléchargements.

Contrairement à ce qu’on pense, ça ne prend pas beaucoup d’encre, j’ai très peu de photos en pleine page. Imprimer les supports qui nous plaisent est le meilleur moyen de les avoir en cuisine et de s’en servir. Ou de les coller au WC et de les bouquiner. Franchement, je ne serai pas vexée, j’ai une étagère dans mes toilettes. I get it !

La plupart des imprimantes maison proposent l’impression au format livret sans difficulté, donc encore moins de pages.

Les ranger dans un classeur sous pochette plastifiée vous permettra aussi de les sortir sur le plan de travail sans risque de les tacher. Et on peut très bien lire l’intégralité sur tablette/ordinateur et n’imprimer que les recettes / pages qui nous intéressent.

D’ailleurs, je joins désormais à tous mes webzines 2 feuilles PDF avec toutes les recettes dessus.

Se créer un dossier dédié aux ebooks de cuisine

De la même façon qu’on a une étagère de livre de cuisine, avoir un fichier dédié est sacrément plus simple pour s’y retrouver. Les ebooks ne sont pas moins qualitatifs que des livres papiers, tous ceux que j’ai écrit ou ceux que j’achète sont des ressources pratiques qui méritent d’être lues et de ne pas prendre la poussière. Et pour ça le meilleur moyen c’est de les ranger.

Cela peut être un rangement :

  • par autrices/auteurs ;
  • par saison ;
  • par mode de cuisine (conserves, déshydratation…) ;
  • par thématiques (protéines, petit budget, santé…)

Les miens sont sur Dropbox comme ça je les retrouve aussi bien sur mon téléphone que mon ordinateur ou ma tablette. Sachant que je les imprime quand ils sont adaptés au quotidien.

Les lire entièrement

Que celui ou celle qui n’a jamais lu ses ebooks en entier lève la main ! Bouuuh, oui je vous juge !

Selon votre besoin initial : des recettes, de l’organisation, des conseils nutrition, etc, le meilleur moyen de profiter du contenu que vous avez entre les mains, c’est de le lire entièrement.

Même les recettes, oui oui. On ne s’arrête pas à la photo et on lit le déroulé car parfois on se rend compte que c’est super simple et complètement à notre portée.

Lire une recette permet de se projeter (ou pas !) dans sa réalisation et c’est important pour passer en cuisine ensuite, ou pour appliquer les conseils donnés.

L’idéal est même d’avoir un carnet ou une application de notes et de noter celles qui vous font envie (avec le nom du ebook à côté) pour y revenir lors de la préparation des menus.

Ceci étant, c’est tout à fait valable avec des ebooks sur le sport, le bien-être, les loisirs créatifs, la gestion budgétaire… Lisez en entier.

Programmer les recettes qui vous font envie.

Si vous avez acheté plusieurs ebooks et livres, il est fort probable que certains ne soient pas de saison. Concentrez-vous en priorité sur ceux que vous pouvez mettre en application maintenant.

Listez les recettes qui vous plaisent et soyez réalistes. Personne ne cuisine cinq nouveaux plats dans une semaine ! Soyez indulgent.e avec votre planning et choisissez-en une ou deux par semaine pour commencer.

J’espère que ce coup de pied au derrière (donné en toute amitié) vous donnera envie de trier / imprimer et de vous plonger dans vos supports, qu’ils soient récemment achetés ou pas !


Comment utilisez-vous vos ressources numériques en cuisine ? Je sais que nous somme une majorité à préférer le papier mais pour tout un tas de raisons financière et logistique, c’est tout simplement trop compliqué à mettre en œuvre de façon régulière. Et en tant qu’autrice, pouvoir partager mon savoir à travers des ebooks, c’est formidable.

De l'inspiration tous les 15 jours

Recevoir gratuitement de l'inspiration !

Une newsletter tous les 15 jours
+ un eBook gratuit "10 astuces qui changent la vie en cuisine vegan"
+ un récapitulatif des nouveaux articles du blog tous les vendredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Retrouvez la motivation en cuisine avec
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine trimestriel dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Je découvre ➜

Couverture boutique Le coup de fouet 18 crèmerie végétale

Numéro en cours : Ma crèmerie végétale du quotidien  Végétarisme ? Fait maison ou produits achetés ? Comment remplacer les produits laitiers ? Je vous propose des pistes de réflexions et des recettes faciles.


Prochain numéro le 7 avril.

16 commentaires

  1. Léa says:

    J’achète peu d’ebook mais je regarde et sauvegarde beaucoup de recettes de blog ou des réseaux, et comme tu le dis, ça finit bien souvent dans les oubliettes de mes favoris! Ma petite astuce, c’est que j’ai un carnet de recettes dans lequel je note les recettes testées et approuvées par toutes la famille, et comme dedans j’ai beaucoup de recettes de base, je m’en sers souvent. Le format papier est bien plus pratique pour moi que le format numérique, d’autant que je n’ai pas d’imprimante. Ça me fait penser d’ailleurs qu’il serait temps d’inscrire plusieurs nouvelles recettes approuvées récemment 😉
    Et c’est très juste quand tu dis d’être modeste dans les nouvelles recettes à essayer, souvent je m’en programme trop mais par confort je préfère faire des recettes que je connais par coeur et qui sont plus rapides à mettre en oeuvre.

    1. Bonjour Léa,

      J’ai aussi une boite à recette où sont rédigées celle que je cuisine tout le temps, mes basiques.
      Et oui, vraiment je le répète souvent mais je vois trop de gens essayer des nouveautés sans arrêt et non seulement c’est fatiguant mais en plus ça n’aide pas à s’améliorer en cuisine. Vaut mieux en maîtriser une et passer ensuite à la suivante !

  2. Isabelle SOURBADERE says:

    Ici on imprimé, puis dans un porte vues qui a déjà bien vécu mais fait le job. Ensuite les enfants et moi le lisent et chacun choisit la recette qu’il veut tester en priorité. Et certaines deviennent des classiques

  3. Nellie says:

    Bonjour Mélanie,
    Moi je suis une grosse consommatrice de livres de recette, pour soutenir les personnes que je suis déjà, et parce que j’aime ça !!
    Et effectivement si je n’imprime pas, je ne m’en sers pas. Alors ça coûte c’est certain, mais je fais imprimer par un site Internet. Au moins les livres ne restent pas coincés dans les méandres intersidéral de l’espace internet 🤣
    La bisette !
    Nellie

    1. Laura says:

      Bonjour Nellie, pourrais tu nous partager le site sur lequel tu fais imprimer tes ebooks ou webzine? Je pense que je vais me faire offrir ça pour mon anniversaire. J’attends le 20eme numéro du Coup de Fouet et j’imprime tout! Merci 🙂

      1. Nellie says:

        Bonjour Laura ! Le site s’appelle CoolLibri.
        Pour un webzine pour l’instant ça m’a coûté aux alentours des 7€. Plus ou moins en fonction du nombre de pages 🙃 et de ce que l’on choisit en finition.
        Bonne journée
        Nellie

      2. Coucou Laura !
        je l’ai fait pour les 14 premier chez l’imprimeur, sous plusieurs formats et le format qui revenait le moins cher était le format A5 agrafé sur du papier recyclé, environ 3 euros (d’autant que les 10 premiers sont courts).
        C’est sans doute moins cher en ligne !

    2. Bonjour Nellie,

      Merci pour ce retour. C’est sur que faire imprimer ça permet d’avoir une jolie qualité. je l’ai fait aussi pour les premiers et maintenant j’imprime mes fiches recettes, ça me prend deux pages et une poignée de centimes, pratique ensuite sous pochette plastifiées.
      Bonne journée !
      Mélane

  4. MOTTET LAURENCE says:

    c’est franchement une très bonne manière de faire ,je l’ai appliqué avec les ebook sur le fer et le calcium est je les ai toujours sous la main merci encore je les utilise toutes les semaines

    1. Merci Laurence pour ton retour, c’est effectivement le meilleur moyen de mettre en pratique !
      Surtout ces thématiques nutrition quand on a besoin de se pencher dessus souvent jusqu’à ce que ça rentre 🙂

  5. Estelle Hennuy says:

    Bonjour Mélanie, 🙂

    J’étais-suis une très grande consommatrice de recettes (j’avais du temps, haha). Mais les fardes sont remplies de recettes testées ou à tester, j’ai un grand nombre de recettes enregistrées sur IG et plusieurs livres vraiment chouettes….. et je les utilise si peu finalement. Ca reviendra mais vraiment, j’ai appris à me centrer. J’ai fait un tri dans mes livres et dans mes recettes et je le fais régulièrement (nos envies changent! et on collectionne parfois plusieurs versions d’une recette similaire : pas besoin de 45 recettes de “cake au yaourt” par ex! Et une fois qu’on a trouvé la recette qui nous plaît, finalement, à quoi bon en garder d’autres versions!) et je fais régulièrement un tri dans les comptes/blog que je suis.
    Maintenant que j’ai un bébé, j’ai fort réduit les sources de recettes car de toute façon, je n’ai pas le temps. Tu es devenue ma source principale d’idées car tu combines tout ce que j’aime et tout ce dont j’ai besoin… tout en ne me décevant jamais. J’adore tes deux livres et tes webzines, tes ebooks, et ton blog (une vraie fan – en même temps j’entrevois beaucoup de centres d’intérêt similaires (et de valeurs) entre nous, hors cuisine : boulange, lecture, jardinage, aquarelle, lettering, ….) enfin bref, j’aime te lire et j’apprécie ton travail et tous tes partages. Je suis heureuse de pouvoir soutenir ton travail! Tous tes webzines et ebooks sont imprimés chez moi.
    Par contre la nouveauté d’avoir toutes les fiches recettes sur une page (R/V) c’est super! Maintenant je n’imprime que cela! 😀 Ca prend beaucoup moins de place! (ma farde est pleine^^) quelle super idée!

    Je suis une fan des versions écrites et imprimées, donc j’annote mes livres (parfois), j’imprime les recettes et les annotes dès que testées/modifiées/appréciéés!! 🙂 Les livres et les recettes que j’utilise beaucoup (comme les tiennes) restent à disposition dans la cuisine, à portée de main (autant pour moi que pour mon compagnon ou même les gens qui nous rendent visite 🙂 )

    1. Coucou EStelle,

      Tu t’en douteras, je fais aussi partie de l’équipe “une bonne recette par catégorie ça suffit amplement”.

      Bon d’accord, j’avoue quelques gâteaux au chocolat et cookies différents sur le blog, mais c’est plus dans l’idée d’avoir UNE bonne recette avec des ingrédients différents et ce qu’on a sous la main ^^.

      Et je regrette de ne pas avoir pensé au format fiches recettes plus tôt, mais c’est l’avantage d’évoluer avec un format, ça change !
      Merci pour ton retour en tout cas 🙂

      Mélanie

  6. Laetitia Merlin says:

    Article très intéressant.
    J’avoue que j’imprime tous les webzines pour les avoir au format papier c’est plus simple à lire.
    Mais l’idée du Dropbox est hyper intéressante.

    Et sinon je fonctionne avec l’appli “recipe Keeper” qui permet d’enregistrer toutes les recettes issues de blog (la source est indiquée), ou recette a entrer soi même ou issu d’un pdf.
    Et on crée les catégories qu’on veut.
    Typiquement j’ai créé une catégorie “a tester” ou encore “rapide” (mais aussi, plat complet ou plat d’accompagnement, nécessite un four)
    Les recettes sont aussi classées par type de plat (que l’on crée soi même : gâteaux, simili fromage, boulange, tartes, légumes farcis, tortillas, etc…)
    On peut prendre des notes sur chaque recette pour mentionner les adaptations ou temps de cuisson ou les ratés/succès.
    Surtout si on l’a suffisamment renseigné avec des recettes, on tape “betterave” dans l’onglet de recherche et hop on a une liste de recettes à faire, recettes approuvées ou que l’on souhaitait tester.
    Option que je n’utilise pas assez : planification des repas de la semaine possible depuis l’appli.
    Bref c’est sur le téléphone et c’est parfait pour moi.

    Mais mon organisation n’est pas encore au top !
    Entre les différents supports je ne suis pas au point.

    J’achète les webzines et les livres des créateurs que je souhaite soutenir mais je n’exploite pas assez ces supports au final.

    1. Bonjour Laetitia,

      Je ne connais pas cette application, c’est carrément ingénieux !
      Et c’est vraiment bien de regrouper ses créations et celles du net.

      Concernant l’organisation, j’ai envie de radoter : simplification et épuration. On se noie surtout dans l’accumulation en fait. Même l’appli la mieux rangée du monde, si elle contient trop de recettes on n’en fait pas grand chose 🙂
      Donc on trie, on note ce qu’on veut tester et aussitôt on le programme, notamment pour les webzines qui sont souvent saisonniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :