Dans la vidéo Cookbook tour du jour, je vous partage six livres de cuisine, un livre de nutrition et j’en profite pour répondre à la question fréquente : “comment se renouveler en cuisine ” !

Les livres :

“Great british vegan” de Aimee Ryan

“The friendly kitchen” de Fanny Mijon

“Cuisine japonnaise vegan ultra facile” de Tim Anderson

“Pizzas vegan” de la fée stéphanie

“Lunchbox vegan pour le boulot” de Healthy lalou

“So nat” de Zohra LEVACHER (coup de cœur total !)

“La meilleure façon de manger végétal” de Fabien Badariotti et Léa Lebrun

La vidéo Cookbook tour et se renouveler en cuisine

Chapitrage :

00:00 Début
01:25 “Great british vegan”
03:07 “Pizzas vegan”
06:16 “Cuisine japonnaise vegan ultra facile”
08:31 “Lunchbox vegan pour le boulot”
09:52 “The friendly kitchen”
12:06 “So nat”
16:16 Comment se renouveler en cuisine ?
21:12 “La meilleure façon de manger végétal”

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez nos formules abonnements à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

Webzine Le Coup de Fouet !  Spécial été

Numéro en cours : Spécial été
Grossophobie ? | Recettes fraiches | Cocktails


Prochain numéro le 1er septembre : Alléger sa charge mentale en cuisine

Découvrez nos anciens numéros : Cuisine indienne vegan, Pizzas vegan, Plancha vegan, Apéro vegan, etc.

14 commentaires

  1. Vibrisses says:

    Bonjour Mélanie,
    merci pour ce booktour sympathique et alléchant. Non, je n’achèterai pas tous les livres présentés, soyons raisonnable. Un ou deux pour y trouver mon bonheur sera un bon début. Je ne mange pas exclusivement végétalien, néanmoins énormément moins de viande (1 à 2 fois par semaine contre tous les jours avant). Je (re)prends goût à la simplicité qu’on oublie trop souvent dans nos vies trépidantes. Merci pour votre travail de réassurance, votre engagement bienveillant : je ne me sens pas obligée d’être végane pour vous suivre. Ce que vous proposez , et la façon dont vous le faîtes, est chouette pour moi. Je vous remercie également pour votre belle sagesse. Si, si! Ce que vous dites à propos du dernier bouquin est tellement agréable à entendre : attention de ne pas devenir control-freak. Dans la même idée, j’avais écouté votre vidéo où vous remettiez les pendules à l’heure sur la cuisine à la maison, le monde extérieur, l’éducation des jeunes enfants à qui on laisse bien sûr la liberté, leur liberté. Merci pour ça ! Dans ce monde brutal d’injonctions permanentes et menaçantes, vous entendre sur le sujet m’a fait un bien fou. Vive la curiosité, les découvertes, sans contraintes, mais avec pédagogie et tranquillité.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message. On ne peut obliger personne à être vegan, on ne peut qu’espérer que les gens finissent par ouvrir les yeux et décident que les efforts à faire pour passer à une alimentation végétalienne en valent la peine pour épargner les animaux et l’environnement.
      Et je ne peux qu’approuver la simplicité en cuisine, elle me semble un préalable à la découverte et à l’envie de s’y mettre !
      Bon weekend,
      Mélanie

  2. Cécile says:

    Bonjour Mélanie,
    Merci beaucoup de partager tes lectures.
    Je te fais énormément confiance : j’ai acheté ton dernier livre et l’ai egalement offert à ma fille. Le pâté de lentilles au laurier, d’un jardin ami, a créé des étonnements à une fête de fin d’année.
    Je me suis également tournée vers la Fourche, sur tes conseils.
    Mes 2 ingrédients pour nuancer ma cuisine quotidienne : Algues – la laitue de mer ou ma préférée le wakamé – en remplacement du persil ou basilic sur les pâtes, la pizza, en salade…
    + graines de sésame ou huile de graines toastées (onéreuse)
    Ravissements culinaires,
    Cécile

    1. Bonjour Cécile,

      Je suis vraiment heureuse de lire que mon livre te sert, c’est la plus belle récompense !
      Comme toi, je suis très amatrice des algues et je m’en sers assez facilement en assaisonnement, dans mes sandwich aussi. Et l’huile de sésame, quel bonheur, ça devrait exister en fût !
      Beau week-end à toi,
      Mélanie

  3. Bonjour Mélanie,

    Tes “cookbook tours” font partie de mes vidéos préférées et cette sélection m’inspire particulièrement – plusieurs des titres que tu présentes sont justement sur ma liste d’envie et ta vidéo n’a fait que renforcer ma hâte de les découvrir.

    Je partage entièrement ton avis sur le livre “The Friendly Kitchen” – même si ce n’est pas un livre de recettes pour tous les jours selon moi, on peut y piocher plein de belles idées pour agrémenter ses plats du quotidien de toppings, sauces, etc., aussi variés qu’originaux. C’est une belle source d’inspiration pour moi et j’apprécie le fait que les recettes y soient classées par saison. J’espère bien avoir l’occasion de goûter la cuisine de Fanny dans son restaurant parisien un jour !

    Concernant le livre de cuisine japonaise – je me demandais si l’auteur expliquait dans l’ouvrage son lien avec le Japon ? J’ai cherché des informations à son sujet sur le net, mais je n’ai pas trouvé de détails particuliers à ce propos. Je constate de plus en plus de cas d’appropriation culturelle parmi les créateur·rices d’ouvrages et ressources en ligne culinaires donc j’essaie désormais d’être plus vigilante sur ce genre de “détail”.

    Bon week-end à toi !

    1. Eve says:

      Ah tiens, Natasha, en regardant la partie de la vidéo sur le livre japonais, ça m’a fait penser à tout ce que j’ai appris sur l’appropriation culturelle grâce à toi. J’ai récemment écouté un podcast québécois intéressant sur le sujet: le podcast s’appelle “on s’appelle et on déjeune” et l’épisode en question “l’appropriation culturelle s’invite en cuisine”

      1. Bonjour Eve, merci pour cette recommandation ! Je vais l’écouter prochainement et suis ravie de découvrir un autre podcast sur le thème de l’alimentation par la même occasion (j’aime déjà beaucoup “Bouffons”, même si certains épisodes me laissent sur ma faim, haha !).

    2. Bonjour Natasha,
      Merci pour ton mot, j’aime beaucoup ces vidéos aussi, même si j’achète vraiment moins de livres qu’à une époque. Ils restent néanmoins une vrai source de plaisir, d’inspiration et aussi, de satisfaction à voir la cuisine végétale envahir les rayons (même si c’est malheureusement au détriment d’une qualité éditoriale…).

      Concernant le livre de Tim Anderson, je me suis posée la même question. Il a habité quelques années au Japon et possède un restaurant de cuisine japonaise depuis plusieurs années également (c’est dans l’introduction du livre). J’ai cherché ensuite un livre de cuisine vegan japonaise rédigé par un.e japonais.e, et je n’ai rien trouvé en français. Je rejoins évidemment ton constat, et suite à tes remarques sur IG à ce propos, et j’essaie d’être de plus en plus vigilante sur ce sujet.

      Bon week-end à toi également !
      Bises,
      Mélanie

      1. Merci pour ta réponse Mélanie ! Le fait qu’il ait habité là-bas plusieurs années lui confère une certaine légitimité et je ne doute pas de ses connaissances en matière de cuisine japonaise. J’espère néanmoiins qu’à l’avenir, davantage de livres d’auteurices originaires d’autres pays et continents seront traduits en français… Mais pour l’heure, force est de constater que les maisons d’éditions françaises semblent préférer traduire les livres d’un homme blanc sans origine japonaise qui vit en Occident plutôt que ceux d’auteurices originaires du Japon ou bien de personnes qui vivent là-bas.

        J’espère que tu es rétablie et que le reste de ton été sera plus clément !

        Des bises

  4. Nolwenn says:

    Merci beaucoup pour la présentation et ton avis sur ces quelques livres de cuisine vegan dans la jungle des parutions.
    Merci beaucoup aussi pour “l’apparté” sur se renouveler en cuisine. Je dois dire que j’ai aussi parfois une tendance à me perdre dans l’enregistrement de recettes de cuisine publiées sur des blogs ou instagram, ou dans des livres.
    Je sais aussi que les tca dont je souffre actuellement n’aide pas à la concrétisation des recettes aussi….
    Pour le dernier livre, je confirme ton avis, oui il est très complet mais pas à ne pas mettre dans toutes les mains…et surtout pas à des personnes ayant des TCA… j’ai la chance d’avoir suffisamment de recul sur ma maladie pour avoir refermé rapidement le livre pour ne pas m’offrir de nouvelles injonctions et un rapport encore plus difficile avec ce que j’arrive actuellement à faire.
    Bonne continuation d’inspirations et de découvertes au travers de ces livres et d’autres que tu exploreras peut-être durant l’été.

    1. Bonjour Nolwenn,

      jungle est bien le mot et avec, à mon avis, une grande baisse de qualité éditoriale, tant les sujets sont semblables et peu creusés… C’est le “problème” aujourd’hui, il y a tant de recettes gratuites sur le net, que pour tirer son épingle du jeu dans un livre, il faut y réfléchir, et c’est rarement le cas. On produit juste.

      Et en effet, c’est pour ça que j’ai tenu à parler du livre très complet sur la nutrition. C’est vraiment une bible incroyable mais pour les personnes fragiles, à éviter.

      Bon weekend !
      Mélanie

  5. Christel says:

    Bonsoir Mélanie,
    Merci pour cette sélection de livres. J’ai eu l’occasion de feuilleter celui sur les lunchs box et j’ai hésité à le prendre ayant déjà pas mal de livres. A voir donc. J’ai aussi décidé de ne plus acheter de livres de cuisine végétarienne pour être en adéquation avec mes convictions. J’ai eu l’occasion de tester le Friendly Kitchen il y a 2 mois. L’Association végétarienne organise des soirées restaus et ce mois ci c’était le Soya que j’ai adoré.

    1. Bonjour Christel,

      Je crois qu’aujourd’hui on a effectivement suffisamment de matières livresques en cuisine végétale pour s’y “cantonner”.

      Et ça m’agace tellement quand je tombe sur un livre à 90% vegan mais quelques recettes avec des oeufs ou du beurre. Je me dis que c’est vraiment dommage de ne pas aller au bout, au moins dans le livre même si l’auteur est majoritairement vegan mais pas complètement. Ça laisse toujours sous entendre que ce n’est pas très grave si pour quelques recettes on y met des produits animaux. Le message derrière est un peu flou, du coup.

      C’est vraiment bien de pouvoir découvrir des restaurants ainsi ! En plus ça permet de rencontrer des gens j’imagine ?

      A bientôt !
      Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :