Après la poêlée aux choux de Bruxelles, on continue avec les légumes d’hiver pour des recettes qui changent un peu. Aujourd’hui, je vous propose des palets de chou-fleur aux pois chiches.

Il faut toujours ruser pour faire manger du chou-fleur aux enfants. Le curry avec des patates douces et le gratin avec des pommes de terre sont deux classiques ici, mais de temps à autres, j’essaie de varier et ainsi de ne pas (me) lasser. Ces petits palets sont assez simples même s’il y a un peu de cuisson et surtout, ils peuvent s’adapter à vos placards. 

J’aime beaucoup utiliser des flocons de légumineuses, ça cuit extrêmement vite, c’est très riche en protéines et (le pourquoi du comment je ne sais pas !) je les digère mieux que les pois chiches entiers !

Palets de chou-fleur aux pois chiches

Pour 18 palets environ

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 7 + 15 minutes

  • 600 g de fleurettes de chou-fleur
  • 2 cs de levure maltée
  • 100 g de flocons de pois chiches
  • 1 cc de paprika fumé
  • 1 cc de cumin en poudre
  • ½ cc d’ail en poudre
  • 2 cs d’huile
  • 2 cs de graines de lin (mixées ou non*)
  • 8 cl de lait végétal
  1. Rincer les fleurettes de chou fleur et les cuire à la vapeur pendant 7 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient fondantes.
  2. Dans un saladier, mélanger les flocons, les épices, le sel, le lin et la levure maltée.
  3. Quand les fleurettes sont cuites, les verser dans le saladier avec le lait et l’huile, et écraser à la fourchette jusqu’à obtenir une farce grossière. Laisser reposer 15 minutes minimum (plusieurs heures sans problème au frais, ce sera même plus facile à former).
  4. Préchauffer le four* à 210 degrés. Former 18 boulettes avec les mains ou une petite cuillère à glace et les déposer sur une plaque allant au four. Aplatir légèrement avec une spatule et cuire 10 minutes. Retourner délicatement et poursuivre 5 minutes. Servir avec des crudités, une bonne mayonnaise et pourquoi pas un peu de sauce sriracha si vous aimez manger pimenté !

A savoir

  • Le lin sert ici de liant, qu’il soit mixé ou non, en développant un mucilage au contact d’un liquide. En revanche, si vous le mixez vous pourrez bénéficier de ses oméga 3, ce qui ne sera pas le cas en le gardant entier, puisque les sucs gastriques ne peuvent percer l’enveloppe. 
  • Vous pouvez remplacer le lin par 3 cs de fécule de maïs ou 4 cs de farine de blé.
  • Privilégier de petits palets plutôt que des gros steaks. J’ai voulu éviter de rajouter plein de farine / fécule pour garder une texture moelleuse et fondante et un plat sain à IG bas. Par conséquent, le petit format se tient mieux.
  • J’ai aussi testé la cuisson à la poêle, ça se tient bien également. Cuire 2 minutes de chaque coté à feu moyen-fort dans une poêle huilée. Si vous divisez la recette, ce sera plus rapide. Le four amène un petit côté légumes rôtis que j’aime néanmoins beaucoup.

Vous pouvez retrouver sur Youtube ma dernière vidéo FAQ, je n’ai pas rédigé d’article, pour vous en avertir ! Je le fais systématiquement dès qu’il y a des recettes car c’est plus simple à relire par écrit, mais pas pour ce type de vidéo papotage. Donc n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne pour être notifié.e :).

Je vais trèèèès prochainement vous partager le sommaire de mon livre papier en newsletter ainsi que les modalité si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Alors même combat, n’hésitez pas à vous abonner (en bas de page) pour ne pas rater les quelques jours de pré-commandes, avant sa sortie en librairie prévue le 17 mars !

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez nos formules abonnements à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

Webzine Le Coup de Fouet !  Spécial été

Numéro en cours : Spécial été
Grossophobie ? | Recettes fraiches | Cocktails


Prochain numéro le 1er septembre : Alléger sa charge mentale en cuisine

Découvrez nos anciens numéros : Cuisine indienne vegan, Pizzas vegan, Plancha vegan, Apéro vegan, etc.

34 commentaires

  1. Cath says:

    Bonjour Mélanie et merci pour cette nouvelle recette !
    Questions : que fait-on des 2 cuillères à soupe d’huile ? C’est pour une éventuelle cuisson à la poêle ? Et à quel moment doit-on mettre les graines de lin ?
    Sinon, j’attends ton livre papier avec impatience (je ne suis pas trop e-book), et apprécie bcp la démarche de Marie Laforêt qui donne leur chance à toutes les bloggeuses véganes sérieuses (une sacré coup de projecteur !) à un prix abordable pour nous.

    1. Coucou,
      Oups, j’ai corrigé la coquille dans le déroulé !
      Je trouve aussi que Marie propose les bons sujets aux bonnes personnes, et c’est du coup une ligne éditoriale très cohérente !

      1. Cath says:

        Ah tout de suite avec un peu de gras, c’est plus gourmand ! 🙂
        Assez d’accord sur “les bonnes personnes”, et ton sujet te va comme un gant, en effet. (Et celui de ta talentueuse collaboratrice “Délia”, c’est pour quand ? ;)).

      2. Haha, je ne veux pas m’avancer pour Vanessa, mais je crois qu’il faudra un très bon sujet pour la motiver ! Elle bosse déjà tellement (bien) sur les livres des autres + les légumiades !
        Et bien sur, avec du gras, tout est meilleur 🙂

  2. Agnès says:

    Coucou Mélanie,
    Merci ! Pour remplacer les graines de de lin, c’est bien au choix fécule ou farine ? sinon je voulais te demander, la levure maltée, c’est “que” pour le goût (au cas où je pourrais faire la recette sans…)

      1. Agnès says:

        D’accord, merci beaucoup. Dans mes intolérances c’est noté “levure” (comme le lin d’ailleurs), alors bon… Bonne soirée 😊

  3. Fanny Godard says:

    Oh ça m’a l’air hyper sympa ça ! Je me la note pour quand j’aurais du chou-fleur et des flocons de pois chiches. J’ai d’ailleurs retenu la leçon la dernière fois avec ton autre recette brocoli/flocons de sarrasin et je ne changerais pas le type eheh.

    Sinon j’étais contente d’avoir un mail de ta part aujourd’hui 😀

    1. Coucou Fanny,

      J’évite de vous harceler dans vos boites mail^^
      Avec la sortie prochaine de mon livre + le nouveau numéro du Coup de fouet qui sort début mars, je vais forcément un peu en parler, alors je ne veux pas vous saouler d’avance !! Et je finis le loooong article lecture de janvier donc tu vas en avoir d’autres à venir !
      Bises !

  4. Super, une idée pour cuisiner le chou-fleur… j’en manque toujours un peu… Je suis comme toi avec les flocons de légumineuses (et même de céréales) : je les digère bien mieux que le produit “brut”. Mon interprétation, c’est que dans les flocons les fibres sont complètement écrasées et qu’en plus il y a une précuisson, donc moins de risques de ballonnements. Je ne sais pas pour toi, mais pour moi, c’est pareil avec les farines de légumineuses : aucun soucis de digestion, alors qu’on peut pas en dire autant d’un bol de houmous…
    Bonne soirée

  5. Modestine says:

    Merci pour cette recette! Elle me donne envie d’acheter du chou fleur, on n’en mange jamais car il n’y en a pas dans notre jardin…

  6. Fikatou says:

    Bonjour Mélanie ! Merci pour la recette. Il est tôt et je ne suis peut-être pas bien réveillée mais je ne vois pas l’étape où on se sert du mélange flocons, épices, sel, lin et levure maltée. Je suppose qu’on roule les boulettes dedans avant de les déposer sur la plaque ? Merci d’avance.

    1. Agnès says:

      Bonjour,
      Je crois que c’est plutôt ça :
      “Quand les fleurettes sont cuites, les verser dans le saladier (qui contient flocons, les épices, le sel, le lin et la levure maltée) avec le lait et l’huile, et écraser à la fourchette jusqu’à obtenir une farce grossière.”
      Mélanie confirmera ou pas.

      1. C’est tout à fait ça Agnès 🙂

        Ce n’est pas une panure, sinon je l’aurai précisé, on mélange tout ensemble, c’est encore plus rapide !

  7. Miss_pim says:

    Bonjour,

    Merci pour cette recette qui a l’air top! Je ne pense jamais à utiliser les flocons de légumineuses alors que je suis certaine que je les digererais mieux, tout en bénéficiant des protéines … merci de les avoir rappelés à mon bon souvenir !
    Petite question : peut on préparer le mélange en mode meal prep et faire cuire les galettes à j+1, j+2… ou il faut mieux les cuire et réchauffer ?
    Bon réveil!

    1. Estelle says:

      Bonjour Miss_pim,
      Personnellement, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas réaliser la farce d’avance, il n’y a pas d’aliment fragile dans le mélange. J’ai réalisé ma farce un matin, j’ai façonné les palets le soir, j’ai cuit une partie le soir même (délicieux!) et j’ai gardé l’autre partie prête à être enfournée pour J+1 ou J+2.
      Je ne sais pas encore ce que ça donnera mais je ne pense pas que ça devrait poser de soucis! 🙂

  8. Cécile Klanjek says:

    Bonjour Mélanie,

    Recette testée à midi avec mes filles (qui n’aiment pas le chou-fleur, et moi qui n’aimepasle chou-fleur cuit), avec ketchup et moutarde douce (faut bien survivre face au monstre).
    Bouchée 1 : Bof, tu ne la refais pas.
    Bouchée 10 : c’est super bon, tu peux la refaire.

    J’ai fait une partie au four et l’autre à la poêle. Là les avis sont partagés.
    Mais la recette est validée !

    Comme pour la poêlée aux choux de Bruxelles !

    Donc si vous avez des idées pour les légumes pas faciles à apprivoiser, je suis preneuse !

    Merci !!

    1. Bonjour Cécile,

      L’usure, il n’y a que ça de vrai !! De manière générale, les samoussas aux légumes, ça marche toujours pour planquer des mal aimés 🙂
      Mais je vais faire une liste pour bientôt alors !

  9. Estelle says:

    Bonjour Mélanie 🙂
    J’ai testé la recette hier car j’avais justement tout ce qu’il fallait! Ca tombait donc à pic!
    C’est vraiment très très bon! J’en ai même préparé plus, j’avais 900g de chou fleur (j’avais confiance!) et j’en ai déjà façonné d’avance (sans les cuire) et on en remangera dans la semaine. Merci pour cette recette simple, rapide et gouteuse! Ca m’a donné envie de tester la version sarrasin-brocoli que vous avez publié l’année passée.
    Merci pour ce travail!!! 🙂 C’est toujours un plaisir de lire vos posts, de découvrir vos recettes du Webzine et du blog…. Et je me réjouis fort pour le livre! (bon vu que je viens de Belgique, les FDP seront sûrement trop élevés que pour que je me décide de prendre la version dédicacée…. mais qui sait! Quoi qu’il arrive je me l’offrirai!)

    PS: j’ai beaucoup aimé votre vidéo une journée dans mon assiette d’hier! Merci pour votre travail!

    1. Ravie de lire que tu as aimé Estelle ! Merci beaucoup ! La version au sarrasin est vraiment sympa aussi, plus forte en goût mais quand on aime le sarrasin, c’est délicieux !

      Merci pour ton si gentil message, vraiment il me fait chaud au cœur !

  10. Sarah Pepey says:

    Recette en cours de cuisson, les parfums sont divins! merci Mélanie pour ces recettes faciles et congelables, un vrai gain de temps dans l’organisation serrée des soirées 👌

  11. Francoise Jacqueline says:

    Bonjour Mélanie
    Recette testée et grandement approuvée la semaine dernière.
    J’ai obtenu 6 gros “steaks” qui ont tenu sans problème avec une cuisson au four; j’ai saupoudré de gomasio avant d’enfourner, très très bon, merci.

    1. Bonjour Françoise,

      Merci pour ce retour ! Au four c’est moins délicat effectivement, contente que t’ai plu !
      Et le gomasio, c’est toujours un condiment sympa avec les épices 🙂

  12. Anne-Lise says:

    Bonjour Mélanie, j’ai des flocons de riz que l’on m’a donnés tu penses que ça peut remplacer les flocons de pc ? Merci d’avance.

  13. aude says:

    recette testée ce soir.
    J’adore l’idée ! Même si en ce moment les choux fleurs n’ont pas beaucoup de gout je trouve… du coup, n’étant pas très habituée aux flocons de pois chiches, j’ai trouvé ça très fort en gout de pois chiche. Je trouve que c’est toujours un peu la loterie, des fois j’adoooooore les pois chiches, des fois je leur trouve un gout fort pas très agréables, c’est un peu le cas pour mes flocons (est-ce lié à la marque…).
    Mais je vais sans nulle doute finir par m’habituer au gout 🙂 (et puis j’en ai une plaque de 20 à finir :-D)
    avec une bonne sauce tanin – citron – sriracha, ça s’est quand même laissé manger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :