Pour inaugurer l’automne, je vous propose une recette très simple issue de mon livre « Vegan & IG bas » : une purée de potimarron et des lardons de tempeh, un combo doudou et réconfortant à souhait.

Une purée bien dense au délicieux goût de châtaigne avec des lardons croustillants : cette recette est idéale si vous êtes pressé.es, en 15 minutes c’est prêt ! Le potimarron est riche en glucides et en réalisant une purée dense, c’est donc un plat qui cale, mais si vous voulez un plat qui vous rassasie plus longtemps, vous pouvez ajouter un peu de riz basmati, l’un des seuls à avoir un index glycémique assez doux, ou remplacer une partie de la courge par de la patate douce.

purée potimarron et tempeh

Purée de potimarron et lardons de tempeh

Pour 4 personnes

  • 900 g de potimarron avec la peau (poids évidé)
  • 300 g de tempeh
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre
  • 2 cs de sauce soja
  • 1 cs de paprika fumé (ou simple à défaut)
  • 3 cs d’huile d’olive
  • 1 cc d’ail en poudre
  • Couper le potimarron en cubes pas trop gros pour raccourcir la cuisson. Les placer dans un faitout et ajouter de l’eau jusqu’à la moitié. Verser le bouillon de légumes en poudre, mélanger et mettre à cuire 10 minutes.
  • Couper le tempeh en lardons. Les faire bouillir 5 minutes dans l’eau chaude si c’est du tempeh acheté en magasin, facultatif si maison.
  • Dans une poêle chaude, verser l’huile d’olive, l’ail, le paprika puis les lardons de tempeh. Bien mélanger et laisser griller à découvert à feu moyen. Quand les morceaux sont bien dorés, verser la sauce soja pour déglacer et réserver.
  • Ecraser le potimarron en purée avec un presse-purée et servir chaud avec les lardons de tempeh.

Pour vous avancer, vous pouvez réaliser une plus grosse quantité de lardons, les laisser refroidir et les congeler. Il vous suffira de les passer rapidement à la poêle, ou de les intégrer dans vos préparations à la dernière minute (cake, tarte, quiche, poêlée…)

Si l’alimentation végétale à index glycémique bas vous intéresse, mon livre Vegan et IG bas (je vous explique tout dans cet article de présentation) est disponible dans la boutique, au format papier (derniers exemplaires de la 3ème réimpression) et numérique ! Vous êtes déjà nombreux.ses à l’avoir acheté, n’hésitez pas à laisser un avis dans la boutique.

Vegan & IG bas (Papier + ebook offert)
  • Une partie nutrition végétale avec de nombreuses informations accessibles
  • Des tableaux clairs avec les lises d’aliments, et comment remplacer ceux à l’IG élevé
  • De nombreuses recettes simples pour cuisiner au quotidien

Disponible dans la boutique !

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

23 commentaires

  1. Louise says:

    Cette recette tombe à pic. Pour la deuxième fois (de notre vie !), on a acheté du tempeh. Je n’avais pas trop d’inspiration pour le cuisiner mais cette recette me tente bien, pas trop d’ingrédients et ils sont tous dans nos placard =)
    J’en ai profité pour jeter un oeil à l’article sur les 3 recettes pour cuisiner le tempeh facilement, ça a l’air pas mal. Merci pour le partage !

    1. Bonjour Louise,

      Le tempeh c’est un grande histoire d’amour, qui avait pourtant mal démarrée vu la tronche et l’odeur du gars^^ !
      Si c’est une version du commerce, le faire bouillir lui enlève son amertume, qui peut déplaire. Mais vraiment, en terme de mâche et de parfum, c’est un de mes aliments préférés !
      Si tu testes, redis moi !
      Bonne journée

      Mélanie

    1. Bonjour Sandrine,

      C’est une composante importante de repas équilibrés sur le long terme et cela permet, de plus, de bien varier ses menus pour ne pas tourner qu’autour des aliments raffinés.
      Belle journée,
      Mélanie

  2. Cathy says:

    Bonjour
    Merci j adore le potimarron, pour le bouillon en poudre depuis un moment je suis intéressé, pour un peu plus de saveurs dans mes plats
    Quelle bouillons conseilles tu ?
    Merci Mélanie pour ses super recettes

    1. Bonjour cathy,
      je n’en ai plus là, mais de mémoire le rapunzel n’est pas trop mal, quoiqu’un poil trop salé. Si tu en trouves, c’ets vraiment ce taux qu’il faut regarder car souvent il est énorme…En grande surface je ne sais pas du tout, mais je pense qu’il doit y avoir du choix.
      Il faut bien regarder la proportion de légumes (la plupart du temps c’est vraiment du foutage de g****.
      La présence d’additif comme du sucre, des exhausteurs de goût. Un bon bouillon sec devra avoir majoritairement des légumes et du sel. IL sera plus cher mais tu en mets mois. Sinon, autant mettre juste du sel chez toi 😉
      Je regarderai plus en détail ceux de mon magasin et en GMS la prochaine fois, c’est une bonne idée d’article.

  3. Karine says:

    Bonjour Mélanie,
    Moi aussi, je suis intéressée par des info pour trouver un bon bouillon de légumes SANS sel !
    Si quelqu’un a une piste 🙂
    Je sais qu’on peut faire sécher des légumes et les mixer mais mon four est HS.
    Merci.
    J’ai des potimarrons au jardin mais ils sont minuscules cette année. Pas de quoi faire bombance.

    1. Bonjour Karine,

      le bouillon maison, sinon, rien de plus facile : tu faire bouillir tes pelures (propres) de légumes.
      Peu importe : carottes, poireaux, oignons, ail, pommes de terre, navets, etc, sans sel (pour que les saveurs et minéraux ailles bien dans l’eau). Tu laisses complètement refroidir et tu filtres. J’en mets dans des bacs à glaçons et hop, du bouillon concentré gratos.
      J’en ai deux de la taille d’un pommes ^^

      1. Karine says:

        Merci Mélanie pour ta réponse.
        Je pense qu’avec la fameuse livèche en plus, pas besoin de sel et ça m’arrange 🙂
        Bonne journée.

  4. Cécile says:

    La saison des courges et potirons est de retour ! Yes ! Merci pour cette recette.
    Ayant découvert ton blog (et ta chaîne YouTube) récemment, j’ai décidé de balayer l’ensemble de tes articles depuis le début ! Oui oui j’aime bien la lecture, en plus ça parle d’alimentation, de bien-être, avec bon sens et humour 🙂 Je viens de terminer le billet sur ta routine bien-être grâce à l’alimentation (avril 2015), j’ai beaucoup aimé, me suis reconnue parfois, partage ton point de vue (souvent) et appris des choses (comme toujours). Bravo également pour l’article bien fourni sur les protéines.
    Merci pour le temps que tu passes ici.

    1. Bonjour et Bienvenue alors Cécile !
      Humour et pédagogie vont de pairs effectivement, ce qui n’empêche pas de m’agacer parfois, mais c’est de bonne guerre !
      Très bonne fin de semaine !
      Mélanie

  5. Naomi says:

    pour mon bouillon de légume maison, je fais sécher les feuilles des branches de céleri à l’air ambiant. C’est une bonne base avec un peu de miso, les pelures de carottes et le verts de poireau (qui sont frais, eux).

  6. Hegron says:

    Recette testée ce soir, en effet le gout des « lardons » est bluffant ! Et la rapidité et la simplicité annoncée est bien au rendez-vous, merci Mélanie pour cette délicieuse recette !

  7. Arlette Nicolas says:

    Bonjour, recette au tempeh pour demain, j’ai reçu le ebook, très intéressant et l’envie de faire toutes les recettes. Pour le bouillon j’ajoute de l’ache des marais qui est une plante aromatique genre céléri, mais en fait elle a le goût du »maggi », cela parfume bien, et pousse bien au jardin à condition d’avoir toujours de l’eau dans la soucoupe, mon pot a le derrière dans mon petit bassin.
    Si cela peut vous être utile, belle fin de semaine à toutes

    1. Karine says:

      Bonjour Arlette,
      Sympa l’info sur la livèche : je vais en planter dès que ce sera le bon moment 🙂
      Je viens de lire que cette aromatique n’apprécie pas d’être en pot à cause de sa très grosse racine.
      Si tu as le temps de répondre : ta plante est dans un pot de quel diamètre et de quelle profondeur ?
      Tu confirmes que tu procèdes comme pour les papyrus ?
      Merci beaucoup pour ton retour.

      1. Arlette Nicolas says:

        Bonjour Karine
        Ma livèche est en pot de 20cm depuis plusieurs années, je l »ai posée sur une pierre dans le bassin, pas de problème, je ne m’en occupe plus!!!!!!!!

  8. Arlette Nicolas says:

    Bonjour Mélanie,
    Je l’ai planté au printemps, j’avais acheté un petit pot sur le marché, elle passe l’hiver dans l’eau,mon bassin ne gelant pas, il est en eau courante, le pot est à côté des papyrus, je suppose protégé quand même, cela vaut le coup d’essayer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :