Cette salade de wakamé et concombre au sésame est une découverte très récente dans un restaurant japonais. Il y a des plats comme ça, qui ne paient absolument pas de mine, et dès que tu les porte en bouche, c’est un régal. Vous savez sans doute que j’aime énormément la cuisine des algues, et avec cette recette ultra simple, j’ai envie de continuer à vous donner envie de vous y mettre petit à petit.

Côté cuisine

Assiette avec salade de wakamé, concombre, carottes, sésame et des baguettes

Au traiteur japonais, cette salade de wakamé a une couleur vert fluo et un croquant vraiment sympathique ! Il m’a fallu plusieurs recherches pour comprendre que sa couleur fluo provient du fait qu’elle est surgelée. Les algues étant des denrées très fragiles fraiches, elles arrivent souvent congelées dans les restaurants, et c’est ce passage au froid qui lui donne sa belle couleur (et qui au passage casse les fibres et les rend plus digestes) !

Ici, j’ai opté pour des algues fraiches mais conservées dans du sel. On les trouve entre autres au rayon frais en magasin bio. Mais vous pouvez les commander en ligne. Vous pouvez les troquer sans problème contre du wakamé séché, plus facile à trouver et très longue conservation.

C’est une salade qui peut très bien servir d’accompagnement, d’entrée ou se suffire à elle même, si généreusement garnie. C’est bien croquant, avec ce merveilleux goût de sésame, un régal. Pour les non initié.es, sachez que les algues ne sont pas salées et qu’on n’a pas l’impression de boire la tasse quand on en mange. Elles ont des goûts et des textures très variés. Le wakamé est une algue à la saveur assez douce, légèrement iodée et c’est pour ça qu’elle est à l’honneur dans ma brandade de la mer ! C’est une algue parfaite pour les débutants. Avec sa couleur verte, hachée finement, elle remplace visuellement le persil dans les salades.

Côté santé

Comme toutes les algues, bien que les proportions soient très variables d’une algue à l’autre, le wakame est vraiment très intéressant pour le calcium, l’iode (attention aux personnes qui souffrent de dérèglements thyroïdiens, évitez une surconsommation), le magnésium, les fibres. Elle contient en proportions moindres, mais néanmoins à comptabiliser dans une alimentation équilibrée, du fer, des protéines, de la vitamine B9 ( très importante pendant la grossesse notamment).

Sur la question des protéines, on entend souvent que les algues en sont très riches. C’est à nuancer. D’une espèce à l’autre, on passera de 8% à 40% de protéines. C’est donc un très grand écart. Les plus riches sont la spiruline (cette dernière est d’ailleurs une cyanobactérie, pas une algue) et la chlorella. La nori se positionne très bien également.

De plus, on consommera difficilement 100g d’algues séchées au court d’un repas. C’est donc un aliment extrêmement intéressant qu’il convient d’intégrer à une alimentation végétale variée, de part sa grand richesse en minéraux, protéines, fibres, et son faible coût (voir son absence de coût si on à l’occasion d’aller les ramasser soi-même !).

Salade de wakamé et concombre au sésame

Pour 2/3 personnes en accompagnement

assiette avec salade de wakamé, concombre, carottes et sésame.
  • 120 g de wakamé frais, ou environ 25 g sec
  • 1 petit concombre
  • 1/3 de carotte
  • 1 cc de tamari ou sauce soja
  • 1 cs de vinaigre de riz (ou de cidre à défaut)
  • 1 cs d’huile de sésame grillé préalablement toasté / ou de gomasio
  • 1 cs de sucre
  • 1/2 cc de sel (à ajuster selon votre goût)

  1. Si vous avez des algues conservées dans du sel, immergez-les dans un saladier d’eau en les secouant doucement pour faire tomber le sel au fond. Recommencez 1 à deux fois et pressez-les dans vos mains pour les égoutter. Si vous avez des algues séchées, couvrez-les d’eau chaude et laissez-les se réhydrater 10/15 minutes, avant de les égoutter et de les presser.
  2. Préparer la sauce. Mélanger tous les ingrédients : sucre, sauce soja, vinaigre, huile de sésame, sel et graines de sésame jusqu’à dissolution du sucre.
  3. Emincer très finement le wakamé à l’aide d’un bon couteau.
  4. Emincer la carotte et le concombre finement.
  5. Assembler le tout et verser la sauce. Bien mélanger et laisser reposer au moins 30 minutes. Cette salade se conservera 3/4 jours dans un récipient hermétique.

Idées d’accompagnement :

  • Un bol de riz chaud et un bouillon miso au tofu, histoire de rester dans la thématique du Japon
  • Des makis (poivrons, tofu fumé pour une version été par exemple !)
  • Des nouilles soba, un wok de julienne de légumes
  • Dans un club sandwich, avec une base de houmous de haricot blanc (couper bien finement le wakamé dans ce cas !)
  • Sur de belles tranches grillées de pain façon bruschetta de la mer

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

20 commentaires

    1. Christel says:

      Rien à voir avec la recette mais je ne recevais plus les notifications et je pense qu’avec la nouvelle pagination du blog le problème est résolu. Bref! C’est cool.
      Bonne journée.

      1. Bonjour, On est en train de changer les éditeurs de mails et du coup, il y a un délai pour certaines personnes, mais ça va se corriger. Chouette en tout cas si tu les reçois à nouveau !

  1. Ahah, moi aussi je me demandais d’où venait la couleur fluo (bon, je penchais plus pour un colorant ou un conservateur chelou… du coup me voici rassurée !). J’aime beaucoup ce genre de petite salade, elle me parle bien. Tu crois que je peux tenter avec de la dulce aussi ? Bises et bon anniversaire au fait !

  2. modestine says:

    j’aime bien les algues, mais à cause du confinement j’ai raté la cueillette…. je dois me rabattre sur les algues séchées. J’ai hâte de goûter cette petite salade, dès que j’aurai du wakamé (c’est sur ma liste de courses). merci pour cette recette! Anne

  3. J’adooooore la salade wakame ! J’en achète surgelée en petits paquets dans l’épicerie asiatique (qui est aussi mon fournisseur officiel de tofu 😁 ) Du coup j’en ai toujours à portée de main, et d’une belle couleur fluo 🤣

  4. Fanny says:

    Bonsoir Mélanie,
    Ohlala je ne laisse jamais de commentaire, MAIS LÀ ! c’est un vrai coup de coeur cette salade !!!!
    C’est la première fois que je cuisine les algues (honte à moi qui ait vécu 5 ans en Bretagne….) et franchement tu m’as mis des paillettes dans les yeux 😀 ! Et en plus ça prend 5 minutes à faire !! Je l’ai faite 2 fois en une semaine ^^.
    Et j’en profite pour te remercier pour la totalité de ton blog que je suis avec assiduité depuis un bon moment et dont j’aime tenter les recettes ! Tu m’as permis à vraiment me simplifier la vie en cuisine :).
    Et merci aussi pour la belle découverte qu’est la fourche (sur laquelle j’ai commandé le Wakamé justement) !
    Bonne continuation à toi et continue de nous régaler par ton humour et tes talents culinaire 😉

  5. Cécile Herramhof says:

    Contente de tomber sur cet article car j’ai récemment acheté des algues Wakamé, pour tester… Habitant burn loin de la mer ce n’est pas un produit habituel chez nous. Sur le paquet il était noté de réhydrater 3 min dans l’eau froide. J’ai été déçue du résultat car c’était vraiment dur à mâcher (pas élastique, pas gluant, juste dur). Du coup je vais essayer ta façon de faire cad 10-15min à l’eau chaude ! Bon je croise les doigts ! Je vais aussi me laisser tenter par le gomasio d’algues (vu en vidéo)!
    Merci pour les idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :