Je n’avais pas prévu de publier de recette de Noël (pas taper). Je trouve qu’il y a un choix énorme dans la blogosphère pour qui veut s’atteler au fait maison : terrine de noël vegan, rôtis divers, les belles bûches, les cheesecakes trop gourmands, je ne vois pas bien ce que j’aurais pu apporter de plus cette année. D’ailleurs je ne vois toujours pas honnêtement. Ce billet est en réponse à ces énervés de tous bords alimentaires qui pètent un plomb dès qu’une « imitation » du foie gras arrive sur la toile.

Mais qu’est ce que ça peut bien vous faire qu’on « reproduise » l’allure, la texture, voire le goût du foie gras de façon 100% végétale ? Mais franchement, si vous n’avez pas envie de le manger, cuisinez autre chose et arrêtez de perdre votre salive à critiquer – méchamment qui plus est – ces soi-disant vegans qui n’ont pas d’imagination et saluez plutôt ceux qui prennent enfin la décision de ne pas en acheter !

img_5168

Une cuisine plurielle

Il y a des centaines de blogs de cuisine végétale qui démontrent chaque jour à quel point cette dernière est à la fois unique, plurielle, inventive, réjouissante, gourmande, colorée. Si on emprunte au registre connu pour garder à ces fêtes un air de souvenir, de famille, où est le problème? Parce que si les gens consomment du foie gras, à bien y réfléchir, c’est parce que c’est bon, certes, mais surtout parce que cet aliment est synonyme de richesse, de fêtes, de rareté, de Noël.

Alors, si une fois qu’on a pris conscience de la cruauté sans nom infligée aux oies et aux canards que le foie gras représente, on décide de trouver des substituts, moi je dis bravo! Bravo de faire ce pas de refuser de consommer ce produit si emblématique de Noël, bravo de renoncer à son égoïste plaisir, bravo d’essayer de se créer d’autres repères festifs. Parce que c’est ce dont nous avons tous besoin à Noël : des repères, une routine annuelle gourmande qui mette à l’honneur le plaisir, et peu importe que ce soit sous forme de terrine végétale ressemblant au foie gras, ou de repas à l’opposé des classiques carnés. L’essentiel est d’y prendre plaisir et de pouvoir le faire en famille. D’autant que dans la majorité de ces recettes « d’imitation », sont à l’honneur des ingrédients de qualité et que le résultat doit être vraiment très bon.

Du classique mais du bon !

Je ne fais pas dans l’originalité avec cette recette de terrine de noël vegan, j’y ai mis presque tous les ingrédients qui sont pour moi synonymes de terrine de Noël. Je les ai moulés dans mes cercles à pâtisserie, parce qu’ils ont quand même plus la classe que dans un bol (mais en fait on s’en fout!). Mais je me suis imposée le défi supplémentaire de réaliser une recette presque 100% made in France sans huile de coco, de beurre de cacao ou autre ingrédients venant de loin que l’on retrouve souvent dans les terrines végétales.

Et bien je peux vous dire qu’hier on s’est pété le bidon avec du pain maison et que j’ai bien hâte de la glisser au milieu des plats carnés lors du repas de famille. Avec mon plateau de fromages qui ressemblent aussi aux autres. Et ouais. (Promis juré craché en 2017, je vous donne la recette de mes crottins de soja).

Cette recette est sans gluten, sans huile de coco, sans beurre de cacao, soja.

Cette recette est avec : des oignons rissolés doucement, des châtaignes du Périgord, des champignons français, du miso franco-italien, de l’agar-agar de Roscoff, du sel de Noirmoutier. Je vous mets quelques variantes selon votre placard et vos goûts. Une fois tous les ingrédients réunis, la recette se prépare en 20 minutes dont 10 de cuisson. Il vous faut un blender (normal) ou un bon mixer plongeant.

img_5170

Terrine de noël vegan

Pour l’équivalent de 2 cercles 1/2 à pâtisserie, soit environ 15 grandes tranches. Ou un grand moule à terrine classique, recouvert de film alimentaire ou papier cuisson. 

EDIT : cette recette se stérilise très bien dans des bocaux !

  • 100g de noix, trempées au moins deux heures dans de l’eau bouillante pour les attendrir
  • 200g de champignons (poids sans les pieds)
  • 200g de châtaignes cuites
  • 1 bel oignon – 1 gousse d’ail
  • 20cl de crème liquide végétale
  • 1cc bombée de miso blanc
  • (si vous n’en trouvez pas ce n’est pas grave, mais ne le remplacez pas par du miso brun, bien plus fort)
  • 2 CS de tamari ou sauce soja
  • 20cl d’eau ou 10cl eau et 10cl de vin blanc
  • 4g d’agar Agar pour une texture crémeuse mais qui se tient / 6g d’agar Agar pour une texture plus ferme
  • 1cc bombée de sel, 1cc rase de poivre
  • En option : 2 CS de porto, ou d’Armagnac, ou de cognac. Si vous en avez, sinon, c’est excellent sans.

Pour une terrine qui claque encore plus, insérer des fruits séchées moelleux bien mixés avec un peu d’eau type figues, abricots, au moment de verser la préparation. Une couche de préparation, une couche de fruits, une couche de préparation. Ou alors des éclats de pistache.

Déroulé

  1. Emincer l’oignon et l’ail et les faire revenir dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils soient fondants.
  2. Ajouter les champignons, les marrons et couvrir avec l’eau ou le mélange eau/vin blanc. Ajouter la cuillère de miso blanc, mélanger et laisser complètement réduire.
  3. Dans le blender, verser les noix trempées et égouttées, le contenu de la poêle, le sel, le poivre et le tamari. Mixer une première fois pour obtenir un mélange grossier.
  4. Dans une casserole, porter à ébullition 30 secondes la crème et l’agar-agar en fouettant continuellement. Verser dans le blender et mixer aussitôt. La préparation doit être parfaitement homogène. Si vous ajoutez de l’alcool, le faire à ce moment là. Au besoin rectifier l’assaisonnement en goûtant !
  5. Verser dans les moules, laisser tiédir et placer au frais au moins 4 heures.

Servir avec de la fleur de sel, du poivre, du confit d’oignons, de figues, de pommes. Et régalez vous !

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

48 commentaires

  1. Résé says:

    alors tu sais quoi?? j’adore les tartinades (gnèkk gnèkk les véganes mal bouchonés)c’est mon plaisir du matin avec mon thé (ben quoi?? )
    je partage de suite sur mon groupe et je le mets de suite dans mon pinterest et je me prépare ça vite fait crois-moi !!
    il est super beau et fait drôlement (!!) envie !!!
    mais où trouves-tu du miso, agar agar fabriqués si près de chez nous?? (oui!! chuis curieuse ) 😉
    merci pour ce partage ! bises !

    1. Mélanie says:

      Haha, Merci Résé 😉
      Le miso blanc c’est Danival qui en commercialise en magasin bio avec du riz italien et du soja français, il est absolument délicieux, j’en mangerai à la cuillère ! Et j’habite en Bretagne ou il y a des cultures d’algues bio à Roscoff, dont l’agar agar que j’achète en gros pot de 100g, toujours en magasin bio.
      A très bientôt!!
      Mélanie

      1. Résé says:

        samedi je vais à un cours de cuisine au magasin bio, je vais chercher !!!
        arf la Bretagne … vous avez tout vous !! grrr
        mais à côté de chez moi (Mornac) on a aussi du sel !! gnèkk gnè kk

  2. Merci pour cette recette ! Pour ce Noël, j’étais partie pour tester une recette de foie gras « végétarien » à base de lentilles, champignons, noix, etc. Mais ton « pâté » me donne tellement envie que du coup j’hésite ! ^^ »

    1. Mélanie says:

      J’ai failli mettre des lentilles dans la recette, pensant qu’elles apporteraient une belle rusticité ! A tester !
      Et vraiment navrée d’être la source de tant d’indécision 😉 Préparer les deux? Ou un par semaine?

  3. pauline says:

    bonjour,
    pour les champignons il faut 200g poids sans les pieds. donc on pèse les 200g sans les pieds, mais est ce qu’on met quand même les pieds? et si non, pourquoi ne pas mettre les pieds?
    merci d’avance

    1. Mélanie says:

      Bonjour Pauline,
      Les pieds ne sont pas toujours très beaux et ils sont un peu plus durs, je ne les mets pas. Je les garde pour faire des soupes en général. C’est aussi simple de les couper tous sous le chapeau et de nettoyer éventuellement les pieds plus tard pour une autre recette. Mais si ils sont nickel vous pouvez les mettre bien sur.
      Bonne soirée!
      Mélanie

      1. Mélanie says:

        Entre 4 et 5 jours au frais en raison de la présence de crème. Dans une boite idéalement pour que les bords ne sèchent pas !
        Bonne journée,
        Mélanie

  4. Jordane says:

    Un grand merci pour cette recette ! Testée et plus qu’approuvée il y a deux jours, je suis en train d’en refaire pour ce soir et demain, c’est un vrai délice.

    1. Mélanie says:

      Merci de votre retour!! Je suis super contente de voir qu’elle vous plaît !
      Je vous souhaite de très belles et gourmandes fêtes de noël!
      Mélanie

  5. Pauline says:

    Bonsoir,
    Pensez vous qu’on puisse congeler?
    Car ça en fait une sacrée quantité avec les proportions de la recette…
    En tout cas c’est très bon! 😀

    1. Mélanie says:

      Bonjour,

      Oui ça fait une quinzaine de très belles tranches en effet ! L’agar-agar ne supporte pas toujours bien la décongélation, mais à tester, ça ne coûte rien plutôt que de jeter. Par contre comme il y a de la crème, à manger dans les 3 mois ! 😊 En tout cas merci pour votre retour sur dégustation, c’est gentil !
      Belles fêtes de fin d’année !
      Mélanie

  6. Laetitia* says:

    Recette réalisée pour les fêtes, c’était parfait 🙂 !
    Bien que j’ai divisé les quantités par 2, il m’en restait pas mal que j’ai congelé. Résultat : pas très beau mais toujours aussi bon !

    1. Mélanie says:

      Bonjour Laetitia !
      Merci de votre retour ! Disons que c’est une bonne quantité quand on est nombreux ! 😁 et en effet l’agar-agar ne supporte pas bien la décongélation mais cela ne change pas le goût, tant mieux !
      Au plaisir
      Mélanie

  7. Kathy says:

    Bonjour Mélanie,
    J’aimerais faire cette recette ce week end ( je commence mes tests pour Noel 🙂 ) .
    Par quoi puis – je remplacer les noix ? Les noix me donnent d’affreux aphtes alors j’évite d’en manger …
    Bonne journée,
    Kathy

    1. Mélanie says:

      Bonjour Kathy,

      Les noix qui ne sont pas fraîches me donnent aussi beaucoup d’aphtes, mais plus du tout une fois trempées, comme dans la recette. Si jamais tu voulais essayer néanmoins une autres noix, tu peux prendre des noisettes, en les faisant tremper plus longtemps pour qu’elles se mixent bien par contre.
      Bon test 😉
      Mélanie

    1. Mélanie says:

      Merci de ce retour ! Je mets systématiquement 4 g maintenant et elle se tient parfaitement ! Peut être pas assez bouillie? 😉
      Avec grand plaisir et belle soirée Sandrine !
      Mélanie

  8. Testée cette semaine, un régal ! Même avec un robot plus toute jeune, la texture est bien lisse. Elle est bien crémeuse, je ne suis pas très douée dans l’utilisation de l’agar agar !
    Les enfants ont aimé, et ce weekend elle sera servie à l’apéro !

    1. Mélanie says:

      Merci Jen pour ce retour !
      L’agar-agar se dose minutieusement, il vaut mieux s’équiper d’une cuillère balance ou d’une balance très précise. Et il faut vraiment bien la faire bouillir 30 seconde à 1 minute selon les liquides pour qu’elle prenne bien.

      Un de mes fils, qui déteste à peu près tout ce qu’il y a dedans quand c’est présenté en entier (champignons et noix), la dévore à chaque fois !
      Bonne journée!
      Mélanie

  9. aelys says:

    Alors pour moi la réalisation de cette terrine n’a pas été sans mal.
    Déjà j’ai voulu mixer l’appareil au thermomix et c’était une mauvaise idée ; autant pour les veloutés, je trouve le thermomix parfait, mais avec une consistance plus épaisse, je n’arrive jamais à avoir un résultat parfaitement lisse. Or, j’ai obtenu un appareil vraiment épais… d’autant que j’ai peut être laissé bouillir un peu trop la crème de soja (j’ai toujours peur de ne pas laisser assez bouillir l’agar agar !) du coup elle était devenue assez épaisse aussi.
    Bilan, la texture de ma terrine n’allait pas du tout du tout, granuleuse et pas vraiment prise, même au bout de 12 heures au frigo.
    Perdu pour perdu j’ai décider de repasser la terrine au mixer (cette fois ci dans mon mini hachoir qui hache vraiment très fin… à condition de ne pas en mettre trop à la fois) et j’ai ajouté un peu d’agar agar bouilli dans un fond d’eau.
    Cette fois ci la texture est vraiment nickel, lisse et prise juste ce qu’il faut.
    Mais j’ai du forcer un peu trop sur l’armagnac, et c’est dommage. ☹ en fait j’ai mis l’armagnac alors que l’appareil était encore chaud, je pense que ça a du masquer un peu le gout de l’alcool et j’ai ajouté une cuillère supplémentaire…. Une fois la terrine refroidie, le gout de l’armagnac couvre le gout des légumes (nettement) et ce n’est pas le but ! ma terrine n’est donc pas mauvaise, mais pas géniale non plus.
    A retenter pour ne pas rester sur un demi échec !

    1. Quelle aventure dis moi !! Ce que tu peux faire la prochaine fois, c’est pré mixer tous ls ingrédients et ajouter la crème après ! ton robot fatiguer peut être moins ! A retenter ! Et au pire, si c’est trop costaud, tu la mixes avec des haricots blancs, assez doux, pour en faire une tartinade crémeuse eux belles saveurs.

  10. Alice says:

    Hello, cette recette est terrible ! Facile à faire et très facile à manger comme souvent avec les recettes du blog ! J’espère juste réussir à ne pas tout manger avant Noël! 😀

  11. laurence says:

    Bonjour Mélanie, un petit mot pour dire MERCI de cette délicieuse recette. Testée et plus que validée (avec Armagnac, niac, niac ^ ^) ! Je vais la copier dans mon cahier dans les incontournables 🙂 Bonnes fêtes de fin d’année !

  12. Audrey says:

    Bonjour Mélanie, j’ai réalisé ta terrine, elle était très bonne avant de passer au frais mais après quelques heures passées au frigo, elle n’avait plus aucun goût ☹️, je l’ai laissé se réchauffer a température ambiante mais rien n’y a fait. La texture était parfaite, j’ai incorporé le confit d’échalotes que je destinais a mettre sur les tartines pour relever tout ça . Je ne m’explique pas cette perte de goût ☹️. Je retenterais a l’occasion👍

    1. Bonjour Audrey,

      Alors là, je ne sais pas quoi te dire, ça ne m’est jamais arrivée et je l’ai fait X fois pour le boulot et pour nous…! Si en plus c’était assez parfumé et assaisonné à la sortie du mixeur, je ne sais pas du tout, désolée !

  13. Bonjour Mélanie,
    Cette recette…. mais que c’est bon, et pourtant je viens juste de finir la recette…
    Elle est vraiment à tomber ! J’en ai testé une à base de beurre de cacao la semaine dernière et ça ne m’a pas convaincue. Celle de la petite Okara est encore sur ma liste des recettes à faire.

    Mais là, vraiment on s’est régalé, rien qu’à « nettoyer » le bol de la préparation.
    Encore merci pour tous ces partages !

    Juste une question : pourquoi ta préparation est rose ? La mienne est marron, j’ai pris des champignons bruns, c’est peut-être pour ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :