Avec les mails et les SMS, nous avons perdu l’habitude d’écrire alors qu’il n’y a rien qui ne fasse plus plaisir qu’un courrier dans la boite aux lettres qui ne soit pas une publicité ou une facture. Cette année j’ai renoué avec le plaisir d’écrire sur des cartes et je vous explique comment je m’organise.

J’ai conservé de mon enfance et de mon adolescence d’énormes classeurs de correspondance avec ma grand-mère, mes tantes, des amies. Je conserve aussi les cartes postales qui m’ont été envoyées. C’est un immense plaisir de les relire et de se replonger dans une époque qu’on oublie vite, tant la vie d’adulte est chargée.

Que ce soit des lettres, des feuilles remplies de photos découpées dans les magazines, de cartes, des mots griffonnées au dos d’un bout de carton, ces documents sont la preuve vivante qu’à un moment, quelqu’un a pris le temps de nous écrire.

Prendre le temps d'écrire

Comment renouer avec les cartes ?

On peut souvent prendre peur en se disant qu’une correspondance prend du temps mais avant même de s’engager dans une relation écrite, on peut simplement envoyer une carte sans attente de retours derrière.

Pour un anniversaire, Noël, la nouvelle année, pour soutenir une personne qui va mal ou au contraire qui connaît de grands bonheurs dans sa vie. On ne garde pas les SMS, mais on conserve le papier comme autant de preuves de ce qui a existé et de ce temps qu’on a pris pour nous.

Mon organisation est simple et j’essaie depuis peu de l’améliorer pour être plus régulière :

  • J’ai acheté récemment un joli petit répertoire (Oberthur) où j’écris au fur et à mesure les adresses de mes amies et de ma famille avec leur date de naissance à côté.
  • J’ai une chemise avec des timbres, des enveloppes et de belles cartes. Mais ça peut très bien être une feuille blanche
  • Je suis en train de me créer un fichier calendrier d’anniversaire perpétuel afin de l’imprimer et de le glisser dans cette pochette pour anticiper.
  • Et c’est tout !

Écrire un petit mot sur une carte prend peu de temps, pas besoin de pondre une poésie si on ne le sent pas et quel plaisir de l’autre côté de recevoir cette petite attention.

Comment se lancer à écrire des cartes / lettres ?

Pas besoin d’investir dans du beau matériel, même si ce dernier participe au plaisir.

Un stylo à bille et une feuille d’imprimante suffise largement !

Par la suite, vous pouvez commencer à acheter de jolies cartes et enveloppes ou à les fabriquer vous mêmes. De mon enfance à ma vie d’étudiante, avec ma grand mère nous nous écrivions toutes les semaines. On découpait des images dans les magazines que l’on commentait à l’écrit : des robes incroyables, des repas fastueux, des tapis qui nous faisaient rêver, des photos de nature où l’on s’imaginait. Écrire peut-être drôle et en fonction des centres d’intérêt que l’on partage avec certaines personnes, on peut tout à fait s’amuser à proposer des clins d’œil sur une feuille de papier sans débourser un rond.

Avoir plusieurs timbres d’avance facilite la démarche, que ce soit des beaux timbres ou des timbres économiques, peu importe.

Que glisser dans un courrier ?

Que l’on se fende d’une courte carte ou d’une lettre, on peut y ajouter des petites attentions :

  • Un sachet de thé ou de tisane
  • Un sachet de graines à planter
  • Des pétales de fleurs
  • Vaporiser un peu de parfum (oui, ça se fait toujours !)
  • Une photo ou un dessin qui nous fait penser à la personne
  • Une recette ou un poème, un dicton qui nous a plu.

La fin d’année est tout à fait propice à cette activité alors je commence déjà à regarder les cartes que j’ai envie d’envoyer. Vous écrivez des cartes ?

De l'inspiration tous les 15 jours

Recevoir gratuitement de l'inspiration !

Une newsletter tous les 15 jours
+ un eBook gratuit "10 astuces qui changent la vie en cuisine vegan"
+ un récapitulatif des nouveaux articles du blog tous les vendredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Retrouvez la motivation en cuisine avec
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine trimestriel dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Je découvre ➜

Couverture boutique Le coup de fouet 18 crèmerie végétale

Numéro en cours : Ma crèmerie végétale du quotidien  Végétarisme ? Fait maison ou produits achetés ? Comment remplacer les produits laitiers ? Je vous propose des pistes de réflexions et des recettes faciles.


Prochain numéro le 7 avril.

30 commentaires

  1. Léa says:

    J’adore écrire et recevoir des cartes, et depuis quelques années je me suis mise à la correspondance aussi. Quel plaisir de “rencontrer” des personnes, lier des amitiés par écrit, et prendre le temps de se poser, réfléchir à chaque mot, comme une petite méditation finalement. Et on retrouve la joie enfantine de découvrir une enveloppe à son nom dans la boite aux lettres 🙂
    maintenant que j’ai une fille, j’ai insisté auprès de ma famille sur le fait qu’elle aime recevoir des cartes, je me retrouve en elle à chaque carte reçue, la joie qui illumine son visage, c’est magique!

    1. “La joie enfantine”, c’est tout à fait ça !
      Mes enfants aussi reçoivent des cartes à leurs anniversaire, et vraiment je remercie les personnes qui prennent encore le temps de le faire. C’est tellement chouette de voir leur visage s’illuminer car on a pensé à eux.

  2. Estelle says:

    Bonsoir Mélanie 🙂
    Quel plaisir de te retrouver ce soir:)

    Je me suis remise a envoyer des cartes il y a 3ans, pour souhaiter une bonne année (j’anticipe pas assez et j’envoie début d’année souvent). Deux années consécutives, j’ai réalisé les cartes moi-même, de manière personnalisée, a l’aquarelle. J’ai adoré, en plus les personnes les ont souvent conservées voir affichées chez elle (ça fait plaisir!). L’année passée, enceinte, je n’avais pas le temps de les faire et donc je les ai achetées. C’est un réel plaisir! Je suis toujours tres contente d’en recevoir a mon tour…
    Cette année et l’année passée j’ai réecris pour les anniversaires également : je suis retombée sur la boîte à souvenirs lors d’un tri, et relire les cartes que j’avais reçues et conservées tout au long de ma vie m’a donné l’impulsion de le refaire pour les autres! En espérant que cela leur fasse également Plaisir.

    Je trouve cela dit que les frais de timbres deviennent vraiment fort chers (en Belgique en tous les cas).

    Cette année.j’ai reçu plusieurs cartes pour la naissance de ma fille et une pour des condoléances… cela m’a très fort touché.

    Vive les mots écrits a la main. ❤️🧡

    1. Bonjour Estelle,

      C’est tout à fait ça, se replonger dans les souvenirs et ainsi avoir l’envie d’en offrir à d’autres.
      Une carte écrite aura toujours tellement plus de valeur qu’un SMS, ça vaut le temps qu’on prend à le faire ! 🙂

  3. Aurore BF says:

    OUI !
    Un grand OUI 😁
    Mais ça je pense que beaucoup de monde le sait autour de moi.
    J’ai un immense plaisir à en envoyer, imaginer et espérer susciter de la joie , de l’amour par la pensée du temps accordé et signifié. Simplement.
    Et oui, sans attente de retour.

    J’adore fabriquer mes enveloppes et on m’en a déjà commandé. C’est venu de certaines enveloppes faites main reçues jeune fille. De ma cousine et mon père. En voyant que c’était possible, j’ai demandé à ce dernier comment et il m’a montré comment réaliser un gabarit pour en refaire. Sur le principe, je trouve génial que la première chose visible dans la boîte soit déjà personnalisée. Colorée. C’est ce qu’on voit avant la carte.
    Et pas de méprise, j’adore les jolies cartes. Mais avec une affection plus particulière pour les enveloppes.

    En tout cas top d’en parler ici.
    Pour une anecdote cuisine/courrier, j’ai effectivement envoyé un jour une recette sur un petit carton dans une mini enveloppe à un ami qui voulait celle du houmous.

    Le répertoire est assez indispensable j’en conviens. Ça évite de demander chaque fois. Je me suis cassée les fesses à fabriquer le mien parce que je trouvais pas mon compte avec les tout faits. Jai découpé le bord des pages pour créer les onglets des lettres avec plus de pages aux lettres ou jai le plus de noms. Contente de l’avoir fait il y a plusieurs années maintenant.

    Point timbre : c’est le point noir. Celui qui coûte des sous, on va pas se mentir. Et les prix sont plutôt en hausse que l’inverse.
    Par contre, précisons que les “beaux timbres ” ne coûtent pas plus chers que les Marianne. C’est la modalité tarif lettre verte ou rouge qui change.
    Sauf erreur de ma part : il me semble d’ailleurs que ça vaut pas le coup/coût de payer en rouge prioritaire. Ça arrive pas franchement plus vite et c’est un courrier susceptible de prendre l’avion, contrairement au vert.

    J’ai aussi entretenu une correspondance écrite. Le genre qui fait peur, 5-6 pages chaque fois , qui augmentent en 7 etc.
    C’est fou ce qu’on partage différemment aussi sur ce format. On se “rencontre” autrement comme tu dit Léa dans ton commentaire.
    Estelle, je te rejoins comme tu l’auras compris, sur le coût financier. Je vais démarrer des échanges sans engagement avec une copine en suisse et ça semble bien onéreux.
    J’ai ajouté des carnets de timbres sur mes listes de cadeaux.

    Et j’approuve totalement le poids souvenir de l’écrit papier comparé au numérique . 2 usages différents. Je garde tous mes courriers. Un bonheur à relire. Plein d’émotions.

    Je pensais faire un commentaire court mais le sujet me passionne et j’aurai encore tant à partager sur le sujet hihihi !!
    Je n’ose regarder le pavé de ma réponse .

    Envoyez des courriers ! Merci à ma maman de m’avoir donné ce goût et écrit à chaque vacances loin d’elle en le faisant elle-même.
    Ce sont des cadeaux 💌

    1. Coucou,

      Ça ne me surprend pas de toi que tu aies fabriqué ton répertoire, c’est astucieux pour ajouter le nombre de pages souhaité ! J’ai opté pour l’option flemme mais j’ai quand même longtemps cherché un qui soit joli, pas un truc scolaire à grand carreaux qui me rappelait le vocabulaire de langues au lycée.

      C’est intéressant ce que tu dis sur le poids du papier VS le numérique, étant beaucoup sur les réseaux, les gens se contentent souvent d’un smileys en guise de réponse à un message ou à une publication (et je ne jette pas la pierre il y en a tant).
      Personnellement, je trouve aussi beaucoup de valeur aux longs mails, aux longs messages écrits sur ordinateurs (je sais que beaucoup complexent de leur écriture manuscrites) et dans ce cas, je ressens le même plaisir. Mais la différence est bien sur qu’on garde moins ces traces là.

      Je t’embrasse !

      Mélanie

  4. Alice Fasquel says:

    J’adore recevoir des cartes ! Avant, déjà j’aimais en envoyer mais j’oubliais toujours de répondre. Jamais réussi à tenir une correspondance même si j’aurais aimé. Mais je fais quand même des cartes postales tous les étés et celles que je reçois sont affichées dans les toilettes. Tradition familiale. Depuis quelques années j’ai découvert lappli fizzer qui permet de faire des cartes en ligne avec nos photos et depuis j’envoie des cartes pour les annivs(depuis qu’on a des enfants on envoie des photos de nos filles magnifiques à tout le monde bien évidemment). Mals encore une fois je les env