Non classé

Charlotte vegan aux fruits rouges

IMG_1411

Cette recette est une commande d’une lectrice pour l’anniversaire des ses enfants alors j’espère qu’elle leur plaira !

La charlotte est l’un des desserts que je préfère en fin de repas ( avec la glace ) : c’est frais, léger et facile à digérer. Quand on a déjà un apéro-entrée-plat-fromage dans l’estomac et que tout ce beau monde te donne l’impression d’être à nouveau au cinquième mois de grossesse, que t’as juste envie d’aller t’affaler sur le canapé les premiers boutons du pantalon enlevés (pfff, trop nul quand t’es une femme et que t’as mis une robe + bas + talons, et que tu es obligée d’attendre d’être chez toi pour te mettre à l’aise), c’est vraiment le dessert idéal.

Et en plus qui se prépare obligatoirement en avance. Que demande le peuple?

La traditionnelle recette de la charlotte est très simple : boudoirs ou biscuits à la cuillère et un mélange de fromage blanc, oeuf et sucre. Comme je souhaitais une recette végétale, j’avais envie de tester depuis quelques temps une recette de génoise sans oeufs et pour l’appareil, un mélange extrêmement sain, simple et gourmand que j’ai mis au point après quelques essais, sans oeuf ni produits laitiers que l’on peut décliner avec n’importe quel fruit.

Il fallait, de plus, absolument assurer le démoulage. N’importe qui ayant déjà réalisé une charlotte sait que ce moment où elle s’écrase lamentablement dans le plat de service tu deviens un être particulièrement associable, fermé à tous les gens bienveillants qui te disent  « c’est le goût qui est important » ou « mais on est en famille » ou encore « tant que tu fais pas ça au boulot… ». A tel point que les fois d’après tu prépares ton discours de présentation : « Aujourd’hui, je vous ai préparé une nouvelle version de pudding / purée de fruit / vomis du petit dernier, juste pour ne pas avouer que tu as mis du temps à aligner amoureusement des boudoirs.

Préambule à la recette :

– Si vous souhaitez utiliser de l’agar-agar dans vos recettes, je vous conseille d’investir dans une petite cuillère balance (moins de 10€). Cela vous permettra de doser à la perfection cette poudre magique. D’ailleurs je m’en sers aussi pour la levure, le sel, les épices, le bicarbonate…Vous pouvez trouver l’agar agar en sachet de 2g, bien pratiques lorsqu’on démarre, mais quand on en utilise beaucoup, les petits pots de 50g sont bien plus économiques.

– La recette correspond exactement à un moule à charlotte. Vous pouvez bien sur utiliser d’autres moules, les proportions seront peut être à revoir. Dans le pire des cas, il vous en restera un peu.( Mince, des bouts de biscuits supra moelleux aux amandes à tremper dans le thé/café du petit déjeuner ! Damned!)

– Cette recette, comme toutes celles avec de l’agar agar ne se congèle pas ! Mais elle se prépare 24h en avance sans problème, tant que vous la démoulez avant de servir pour que les boudoirs restent bien moelleux.

– Si vous n’êtes pas copain avec le goût du soja nature, comme moi, pas d’inquiétude, on ne le sent absolument pas. Le tofu soyeux remplace à la fois les oeufs et le fromage blanc et le chocolat blanc apporte l’onctuosité. On peut supprimer ce dernier, le texture sera davantage celle d’un flan.

Génoise pour faire les boudoirs (2/3 de la recette de VG-zone) : Cette recette est absolument parfaite : moelleuse, dense, customisable à volonté (cacao, pistache, noisette), et se prête parfaitement bien aux boudoirs).

–> Pour un flexipan ou un moule à génoise (33x23cm)

210g de farine

140g de sucre de canne

8g de poudre à lever

2g de bicarbonate de soude

1 pincée de sel

35g d’huile de pépins de raisins

20 cl de lait de soja (vanille pour moi)+10cl d’eau

80g d’amande effilées

1. Préchauffer le four à 200°.

2. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs.

3. Dans un verre doseur, mesurer le lait, l’eau et l’huile. Verser 1/3 de la préparation dans le saladier et mélangez bien. Ajouter le reste petit à petit en fouettant bien.Verser dans le moule et répartir les amandes.

4. Enfourner pour 20 minutes à chaleur tournante. Le biscuit doit être doré. Sortir du four, laisser légèrement refroidir et retourner sur une plaque pour laisser complètement refroidir avant de découper en boudoirs de la taille de votre moule.

GÉNOISE

Placer dans le fond du moule un rond de papier sulfurisé et répartir les boudoirs en les serrant bien.

chemisage

L’appareil à la framboise

400g de tofu soyeux égoutté

300g + 200g de framboises (fraiches ou surgelées)

20 cl de crème Amande cuisine

100g de bon chocolat blanc (surtout pas les premiers prix bas de gamme archi sucré)

6g d’agar agar (2 cc rases)

Quelques framboises fraiches pour la décoration (facultatif)

blender

1. Dans un blender, mixer 300g de framboise en purée. Ajouter le tofu soyeux égoutté et mixer à nouveau.

IMG_1390

2. Dans une casserole, verser la crème d’amande, l’agar agar et le chocolat blanc. Porter doucement à ébullition et fouetter pendant une minute. Verser dans le blender et mixer à nouveau avec le tofu soyeux. La prise étant rapide, enchainer avec la suite immédiatement.

montagecharlotte

3. Verser une partie de la crème dans le moule, déposer quelques framboises et recouvrir avec des boudoirs en appuyant. Recommencer une nouvelle fois jusqu’en haut du moule. Filmez et placer au frais au moins  une nuit.

4. Démouler au moment de servir et décorer de quelques framboises fraiches en saison ou d’un coulis réalisé avec quelques framboises surgelés.

IMG_1411

15 réflexions au sujet de « Charlotte vegan aux fruits rouges »

  1. Oh waouw ! Elle doit être à tomber cette charlotte.
    On la rediffusera sur notre page Facebook 🙂
    Merci d’avoir utilisé notre génoise en tout cas 🙂

    J'aime

    1. Merci !! Je l’ai testé à de nombreuses reprises et vraiment elle est très, très bonne ! Pas facile pour une pâtissière de métier comme moi de reprendre toutes les bases à zéro et je m’inspire beaucoup de votre travail 😉

      J'aime

  2. Est ce que tu penses que l’on peut changer l’appareil tofu soyeux avec une mousse aux fruits rouges à base de crème de coco montée en chantilly (+ un peu d’agar agar) ou bien est-ce que ça va être trop « dense » ? 🙂

    J'aime

    1. Non, je ne pense pas que cela soit trop dense, mais sans doute faudra t-il bien penser à la sortir un peu en avance. L’inconvénient de la chantilly coco est qu’elle est très ferme au sortir du frigo, il faut juste penser à remettre à température ambiante. Mais à mon avis, c’est une très bonne idée et ce sera bien crémeux!

      J'aime

    1. Bonjour Plume,
      Merci pour votre petit mot !
      Concernant les poires, oui pourquoi pas, mais à condition qu’elles soient bien mûres et très parfumées, au risque de voir leur parfum de dissoudre dans la crème. Contrairement aux fruits rouges ou mêmes les fruits jaunes de l’été (nectarine, pêche) qui ont un parfum plus puissant.
      A tester en tout cas !

      J'aime

  3. Testé aujourd’hui ! Avec mix fraises/framboises et seulement 50g de chocolat blanc seulement (car qq gourmands étaient déjà passé dans le placard…) et de la crème d’épeautre car je n’avais pas de crème d’amande.
    La génoise est excellente, ma charlotte se tient bien. C’est bon. Mais avec 50g seulement de chocolat et la crème l’épeautre, la préparation aux fruits manque qd même un peu de sucre/saveur. Il aurait fallu compenser. J’avais mis un peu de fève de tonka pour retrouver un peu l’amande mais ça n’a pas suffit.
    Dans notre cas, on a pris soin de tjs y associer un morceau de génoise et ce n’était pas si mal.
    Les enfants par contre n’ont pas aimé (mais bon, elles st peut-être trop accroc aux dessert chocolatés)
    Donc avertissement à ceux qui, comme moi, ont du mal à suivre une recette à la lettre : ici c’est important !!!

    J'aime

    1. Merci de ce retour ! En pâtisserie, on ne rigole pas : si c’est marqué 100g, c’est qu’il faut 100g ;).
      Le chocolat blanc apporte une partie du sucre et du goût, et la crème d’épeautre est plus neutre en goût que celle d’amande donc oui, cela a du jouer sur le résultat ! D’autant que le chocolat blanc que je prends contient beaucoup de beurre de cacao, puissant en saveurs. C’est une bonne idée la fève tonka, j’en ai très peu gouté mais j’aime beaucoup son petit goût.

      Pour les fraises, je préfère un poil les framboises qui sont plus acides et ressorte mieux quand elles sont mixées, que les fraises, plus douces. Mais on fait avec les productions du jardin n’est ce pas ?!

      A très bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s