Bretagne vegan

Vous trouverez dans cet article une liste des restaurants / salons de thé / traiteurs, et par la suite commerces … où il est possible de manger et consommer végétalien. J’espère que cette liste va s’agrandir avec le temps ! Les restaurants indiqués sont ceux qui proposent systématiquement à la carte un menu ou une partie du menu végétalien. Je ne peux pas lister ceux qui « si tu appelles deux jours avant, envoies un mail et trois idées consentent à faire un menu », mais ils existent bien sûr !

Merci à tou.te.s celleux qui m’ont envoyé des adresses sur Instagram, ça m’a sacrément aidé !

Manger végétalien en Bretagne, facile ?

Et bien non, pas du tout (comme dans à peu près toutes les provinces françaises…). Si l’offre s’agrandit doucement, on compte très peu de restaurants en dehors des grandes agglomérations.

De plus, alors qu’on pourrait se dire, « chouette une galette », ayez à l’esprit qu’une grande partie des crêpier.e.s graissent leur bilig avec du saindoux (graisse de porc) Le mélange traditionnel est d’ailleurs saindoux/jaunes d’œufs, et que nombreux.ses sont celleux qui ajoutent des œufs dans la pâte à galette. Pensez toujours à demander. Quant au dessert, on se retrouve souvent avec un sorbet cassis et framboises. Ou framboises et cassis. Toi-même tu sais.

Je n’ai évidemment pas listé toutes les pizzerias où l’on pourrait manger une pizza avec des légumes en boite dessus et trois olives immondes (vous la sentez la lassitude puissance mille ?), et là encore, beaucoup de pizzaiolo.a mettent des œufs dans la pâte (oui, j’en fus la première victime et très, très énervée de l’apprendre après coup. Si j’avais été allergique aux œufs, je serais morte, signalé nulle part. On n’a pas idée de mettre des œufs dans une pâte à pizza bon sang, et c’est en fait très courant. En appelant les fois d’après, ailleurs, même réponse, des œufs, des œufs et des œufs. Mais what the phoque ??! ). Donc pensez à appeler avant, et à demander. Again.

Enfin, il y a bien sur la cuisine du monde où l’on peut à peu près toujours trouver une assiette, mais là encore dans les restaurants asiatiques la sauce poisson est pas mal utilisée (même dans le pad thaï végétarien), dans les restaurants qui proposent une cuisine du Maghreb, les légumes sont souvent cuits dans le bouillon de la viande (même pour le couscous végétarien).

MAIS, il y a un mais. Je fut tellement surprise de voir autant de belles adresses avec des menus de qualité qui non seulement jouent la carte du végétal, mais aussi du local et souvent du bio. En dehors des restaus traditionnels qui font l’effort de développer un menu végéta*ien réfléchi (= « ils ont aussi le droit de bien manger ces gens après tout »), on compte de nombreux café éco-responsables, des bistrots bios, avec une vraie démarche éthique et engagée et ça, MON DIEU ça fait plaisir. Si le dessert est encore toujours le maillon faible, il faut souligner les avancées et ne pas hésiter à faire des suggestions.

Donc ceux qui sont listés proposent vraiment des menus végéta*iens, et très souvent végétaliens.

(Je suis quand même hyper sympa. Je mets Nantes). 

Nantes

***

Bien sûr, si par chance j’en ai oublié, donnez moi les noms en commentaires ! Restaurants, épiceries vegan, traiteurs, boutiques de vêtement, cosmétiques… 

J’ai commencé par les restaurants, mais je l’étofferai au fur et à mesure avec les autres commerces.

%d blogueurs aiment cette page :