Ces unpopular opinions qui font que parfois je suis à côté de la plaque.

Halloween

Vraiment, ça ne me parle pas, je n’ai pas grandi avec, j’ai zéro référentiel sur cette fête. Mais la fête de l’automne avec des courges partout et des bougies c’est un grand oui.

Joli

Je ne supporte plus ce mot. 10 ans de traiteur de mariage m’ont vacciné à vie contre cette expression. Le joli jour de X et W, le joli buffet, les jolies photos, les jolies tables, joli joli, joli, jolie journée à vous, aaaaaah. En plus joli, c’est comme gentil. Tu ne sais jamais si c’est un compliment parce que c’est un mot tièdasse. Quand on peut employer formidable, excellent, superbe, beau, divin, et bien joli c’est le bas de gamme.

Le féminin sacré

Je crois que le coup de massue a été quand un livre de coloriage de vulves est paru.

Je me suis dit : ça y est on a touché le fond. Tout ce qui érige une spiritualité liée aux règles me refroidit absolument. C’est un phénomène biologique bien relou avec lequel je n’ai absolument aucun tabou, mais par pitié, rien de sacré là-dedans. Des vulves partout oui, mais pas de sacré.

Je n’ai aucun problème à parler des règles.

Évidemment, situation gênante pour tant de personnes. Mais les gens t’annoncent sans frémir qu’ils sont enrhumés. Comprendre, qu’ils ont de la morve qui coulent du nez, des glaires dans la gorge et qu’ils crachent toute la journée. Ça ne pose de souci à personne d’entendre et d’imaginer cette maladie dégueulasse et contagieuse. Et moi il faudrait que je me taise sur le processus naturel non contagieux d’auto-wash de mon utérus et de celui de la moitié de la Terre ? Nope.

J’aime pas le quinoa et les graines de chia

Je pense que c’est à cause de ça qu’on me refuse ma carte de membre VIP de la véganie. 

Je n’aime pas les strings

Je n’ai jamais compris comment on pouvait apprécier d’avoir une ficelle en mode tronçonneuse dans la raie. Et ce passage à bactéries de l’avant à l’arrière, oh my god, bonjour les cystites.

J’adore les histoires d’amour

Pour le coup ce n’est pas impopulaire mais tabou à voix haute. J’aime les lire, les écouter, les regarder. Je ne suis pas du tout romantique mais je trouve formidable d’avoir accès à des histoires de couple sans la partie tri du linge, nettoyage de la bonde de la douche, détartrage des WC ou encore répartition des devoirs des enfants. Rien ne me met plus le sourire qu’une magnifique histoire d’amour et des dialogues savoureux.

Je n’aime pas parler pour ne rien dire

Je ne sais pas meubler, j’ai horreur de ça. Je déteste les potins ou parler de la météo. J’aime beaucoup ce dicton qui dit : “le bruit fait peu de bien, mais le bien fait peu de bruit”. Quand je suis bien, je n’ai rien à dire. Du coup, ça donne parfois des situations très gênantes, surtout qu’on s’imagine volontiers que je suis quelqu’un de volubile alors que pas du tout.

Je déteste le shopping

J’ai horreur d’aller acheter des vêtements. Avec plus d’argent, je serais une très bonne cliente de ces sites qui te livrent des vêtements une fois que tu as répondu à un questionnaire en ligne. Les seules courses qui me mettent en joie ce sont les accessoires de cuisine et les plants pour le jardin.

J’adore Demis Roussos

C’est le premier vinyle que l’on m’a offert et ça restera toujours dans mon cœur. Forever and eveeeerrrrr.

Je n’ai jamais su dire avec précision l’âge de mes enfants quand ils étaient petits

Je suis toujours choquée des parents qui te sortent sans même prendre une fraction de seconde de réflexion : “il a 19 mois, 23 mois, 32 mois”. On a toujours arrondi aux six mois près. De même je n’ai jamais gardé les dents, et je ne me souviens pas à quel âge ils ont eu leur première dent. Qu’est-ce que je me fiche de leur première dent, si vous saviez. C’est déjà tellement pénible cette période, on ne va pas en plus garder des preuves.

J’hésite toujours sur la date de naissance de mes enfants

J’ai toujours un temps de réflexion avant de donner la date de naissance de mon fils aîné qui est né un mois en avance, la veille de l’anniversaire de mon mari et le jour de la fête des mères, et celle de mon 2ème qui est né une semaine après la date anniversaire de notre anniversaire de mariage. D’ailleurs c’est cette date que j’ai donné à la place de sa naissance pour sa carte de médiathèque. Je crois qu’il m’en voudra à vie.

Heureusement, je rattrape le coup avec ma fille née 3 jours avant Noël. Impossible d’oublier la maternité vide à cette époque.

Je siffle tout le temps.

Ma grand-mère n’avait de cesse de me répéter que les filles bien élevées ne doivent pas siffler. Mes parents ont sacrément foiré mon éducation car je passe ma vie à siffler. Et je siffle rudement bien figurez-vous, à défaut de savoir chanter.

Je suis vegan

Je crois que niveau unpopular opinion dans la société française aujourd’hui, on est en haut sur le podium. 


J’espère que vous n’allez pas rompre avec moi si vous aimez les plats pas beaux qui font peur et les strings.

Abonnez-vous au webzine
Le coup de fouet !

Le coup de fouet !, c’est un webzine dans lequel je partage avec passion et humour des recettes, des astuces et des informations pratiques autour de l’alimentation végétale, de l’organisation en cuisine et des repas du quotidien.

Découvrez notre formule abonnement à un webzine culinaire pétillant et motivant.

Je m’abonne ➜

La cuisine des algues de la Corée

Numéro en cours : La cuisine des algues de la Corée
10 plats traditionnels pour découvrir la culture gastronomique coréenne


Prochain numéro le 7 janvier : Pâtisserie vegan” – 10 basiques en pas-à-pas pour les réussir à tous les coups !

82 commentaires

    1. Coucou,

      Tu es sacrément réactive dis moi, alors qu’il n’y a même plus de notifications d’articles !
      (Avoue, tu mets à jour chaque minute le site)
      Tant mieux si ça détend, c’est le but 🙂

  1. j’adore ce post ! je partage l’écrasante majorité de ces unpopular opinions … Enfin je lis du mal du féminin sacré !! pour moi ça va dans le même sac que les sorcières, la sororité et tout le tralala ésotérique lorsqu’il est utilisé comme moyen de te clouer le bec sur le système de domination sexiste, en te disant qu’être femme c’est trop bien alors que pour l’instant, pas trop, non … (ya encore du boulot, disons, avant que ça soit serein)
    Seules différences ; j’aime le quinoa mais pas spécialement Demis ! Continue à détester ce que les gens aiment et vice versa, je continue à te suivre ^^

    1. Il y a clairement du boulot avant que ce soit serein, c’est certain ! Je trouve aussi que ça éloigne des vraies questions de société sur le féminisme de se focaliser sur ce sujet spécifiquement de cette façon complètement… j’ai pas le mot…déconnectée ?
      Je te laisse ton quinoa !

  2. Agathe says:

    Je te rejoins sur l’achat de vêtements. Souvent je veux remplacer un vêtement abîmé et du coup j’ai un truc en tête et je trouve pas …et les discussions de la pluie et du beau temps : j’aime pas non plus. Le pire c’était dans le milieu pro, surtout avant quand j’étais parfois avec des étrangers et qu’on devait faire ça en anglais 😱

    1. Ohlala, parler de la météo en anglais pour meubler… le cauchemar 🙂 !
      It’s sunny today ! Oh yes, but tomorrow will be windy. Oh no, it’s a very bad news ! I know, but we are lucky, no ouragan here. (pardon je m’emballe).

  3. Pauline says:

    J’ai bien ris à la lecture de cet article.
    Halloween n’est pas trop mon truc non plus, même si je m’y plie pour mes amies. Je déteste acheter des pantalons. Je suis incapable de manger des bananes, pas super pratique quand les premières recettes de gâteaux vegan que je trouvais était à la banane… (merci d’ailleurs de proposer d’autres choses). Je n’aime pas les filets de Tofu à l’ail des ours (pitié ne me lancer pas des pierres, je vous les laisse dans les magasins). J’en ai marre de toutes ces séries qui sortent et veulent nous prendre tout notre temps (vive la lecture). La dernière est vraiment osée… Pendant longtemps j’ai détesté aller à la mer (mais je me soigne) : le vent qui enmele les cheveux, le sable qui entre dans les chaussures ou colle aux pieds, l’eau trop froide, bref, j’apprends à tolérer ça pour la beauté des vagues. Je suis toujours admise ici ? 🙂

    1. Le tofu à l’ail des ours, la mer, le sable dans les doigts de pieds, mais… mais… ? Bon, au moins tu ne fais pas partie de ces personnes que je dois traquer mentalement car mon tofu est en rupture ^^!

      Je n’achète plus de bananes et très peu avant alors c’est vrai qu’il y a peu de recettes avec ici !

      Et oui, je te garde !

  4. Eve says:

    Comme toi, j’ai du mal avec les dates de naissance de mes garçons, nés le même mois à deux ans d’intervalle, l’un à la date initialement prévue pour l’autre… et pas de problème non plus pour ma fille, née exactement 1 mois avant Noel!
    Pour me rassurer sur le fait que je ne suis pas une mère indigne: dans mon travail, je demande tous les jours à des parents les dates de naissance de leurs enfants, et au moins la moitié hésitent.

    Sinon, comme opinion impopulaire: Je n’aime pas « le petit prince », mais alors pas du tout. Pas aimé petite, ni ado, ni maintenant.
    Et puis, quasi trahison ici: je n’aime pas le tofu…pressé, mariné, à l’ail des ours, rosso, à la japonaise…Pardon pardon pardon

    1. Marthe says:

      Je disais pas plus tard qu’aujourd’hui au boulot (je suis bibliothécaire…) que je n’aimais pas Le Petit Prince. Contente de savoir qu’on est plusieurs 😉

    2. Il m’a fallu deux jours pour digérer ce chagrin de lire sur mon blog, une abonnée qui n’aime pas le tofu.
      Mais j’ai fait mon deuil, passée la période de déni.
      Ça me rassure de voir que la plupart des parents ne s’en souviennent pas, plus beau jour de la vie, mouais, tu parles !

  5. Christelle says:

    Nan mais tellement vrai tout ça !
    Quelle perte de temps d’aller constamment acheter des chaussures, des fringues, des sacs et j’en passe parce que c’est la mode. Je change un élément de ma garde-robe seulement quand j’en ai vraiment besoin, du genre un jean déchiré aux fesses car porté jusqu’à l’usure. Je préfère investir dans la qualité au moins je sais que je serai tranquille pendant plusieurs saisons.
    Par contre j’adore aller me balader au marché, dans les jardins, en librairie/papeterie, au magasin bio.
    Excellent ce que tu penses du string. J’ai des sous vêtements nude qui sont nettement plus agréables à porter avec des vêtements blancs ou très clairs que cet espèce de truc en triangle. Et pour finir sur les vêtements, l’hiver je suis team pyjamas hyper douillets et chaussettes (même pour dormir) et pas un pyjama avec un bas taille basse et un haut qui t’arrive sous la poitrine hein, non moi j’ai besoin d’avoir les reins couverts.

  6. Raphaëlle says:

    J’adore ! J’en partage quelque unes, avec en tout premier ‘j’aime pas parler pour ne rien dire’
    Effectivement très mal perçu, en ce moment presque tout le monde aime faire du bruit avec sa bouche, du coup quand tu ne dis rien tu es cataloguée bizarre, psycho-rigide, psycho tout court

    1. Exactement, tout le monde a besoin de donner son opinion sur tout ou de repartager ce qu »il se passe dans le monde pour montrer qu’on sait et qu’on valide. Comme si on n’avait pas assez de surenchère d’informations H24 !

  7. Adeline says:

    Merci pour cet article si bon à lire ! Ça me met en joie de voir tous ces rappels, aussi bien dans l’article que dans les commentaires, de ce qui fait la diversité des humains. J’adore les saveurs amères et je déteste les bananes, je n’ai jamais vu La grande vadrouille mais j’ai l’intégrale de Columbo en dvd, je trouve la mer bonne en Bretagne et le soleil trop fort au sud de la Loire… et je déteste qu’on me fasse la bise qui claque du vent à 3 cm des joues !

  8. Arlette says:

    Bonjour, j’ai bien ri et j’ aime ces billets d’humeur et d’ humour. Ici les vêtements quand je ne peux plus les réparer, et j’ai une voisine qui me fournit, je transforme, on aime les bananes le tofu ( je le masque pour mon mari!)

  9. J’ai fait une fois du pouding aux graines de chia, je les ai pas laissées gonfler assez longtemps, j’ai eu l’impression de manger un bol de de pépins de kiwi…

    Mais comme jsuis pas du genre a me laisser arrêter par un raté culinaire, j’ai retenté le truc, en laissant bien gonfler les graines cette fois. Bon ben là, j’ai mangé un bol de petits trucs gélatineux (vraiment y’a aucun moyen de décrire ça autrement), une expérience différente de la première mais pas beaucoup plus concluante.

    J’ai plus jamais racheté de graines de chia.

    Honnêtement j’ai réellement du mal à comprendre comment on peut vraiment aimer ça. Je suis sûre que plein de gens font semblant pour Instagram en fait.

    Et sinon j’aime pas les smoothies non plus. Et alors les smoothies bowl, n’en parlons même pas…

    1. Je crois aussi qu’il y a l’effet healthy du truc. C’est obligé.
      Bon, les smoothies j’aime bien, mais je préfère les jus.
      Et on ne fait pas de « jus bowl ». pas encore en tout cas ! Tendance à créer… ?

  10. Gaëlle says:

    Excellent !! LOL ! idem pour les strings j’en ai jamais mis, je préfère être à l’aise dans mes shortys !
    Et le shopping, pfff, alors oui j’use mes fringues jusqu’au bout ! surtout pour les chaussures, quand on fait un 34 fillettes, youpi …

  11. sandra says:

    Un grand merci Mélanie pour cet article qui fait du Bien!! 🙂 J’ai tellement ri, je te rejoins sur beaucoup de points! je te souhaite bonne continuation dans tes projets, a tout bientôt

  12. Antonia says:

    Je comprends tellement pour les strings, rien que l’idée d’en mettre un me file la nausée.
    Par contre pour Halloween vu qu’à la base c’est une fête bretonne je suis limite déçue pour toi. 😁
    Pour le reste tant que t’es vegan moi ça me va. 👌

    1. Halloween est une fête irlandaise à la base, pas du tout bretonne, et aujourd’hui, ça n’a plus rien à voir avec la tradition d’origine. Je comprends vraiment qu’on aime l’ambiance, c’est tout le côté merchandising qui me gâche le reste.

  13. elodie peuzin says:

    Coucou Mélanie, encore un post qui tombe à pic !!!!
    Soyons clair(e)s les strings à 46 ans c’est juste pas possible, oui je suis nold et c’est très bien comme ça, et en plus si je dois porter ça avec ma blouse d’infirmière qui est approximativement taillée comme un sac de patates, oubliant que 70% des infirmier(e)s sont des femmes et ont des formes … la mort assurée au bout de 12h de taf !!!
    Quand au quinoa et aux graines de chia … déso je peux pas !!!
    Moi aussi je confonds regulièrement la date de naissance de mes enfants !!!
    Autre Unpopular, Game of thrones … j’y arrive pas … voila voila
    bises

  14. SilviaZL says:

    Hahaha merci j’adore ce genre de post, j’ai adoré lire celui-ci et je suis d’accord avec pas mal de points dont le fait que je déteste les strings (mais quand j’étais plus jeune j’en ai porté😂)

  15. Béa says:

    Coucou Mélanie qu’est ce que j’ai ri, j’adore. Nous avons pas de choses en commun notamment Halloween je déteste ça comprend pas le principe non plus d’aller quémander des bonbons aux portes des gens alors qu’on dit aux enfants de ne pas accepter les bonbons d’un inconnu et les strings mais of course quel utilité de ce truc. J’ajouterai aussi à la liste pour ma part les séries, films, musique ou même livres qui ont la quote où les gens sont complètement accros voir déglingos… , comprends pas l’engouement et j’ai horreur de ça désolée pour les fans d’Harry Potter, de la casa del papel, de Yanns et sa chanson clic clic panpan…

    1. Coucou Béa,

      C’est là qu’on voit qu’on est toutes et tous différents et que c’est pas simple d’afficher des goûts qui ne font pas toujours l’unanimité !
      Bon week-end 🙂

  16. Espinet says:

    Merci Mélanie pour ce billet plein d’humour et de vérités qu’on ne dit jamais ! Et c’est si bien écrit ! J’ai bien rigolé, et je me suis retrouvée sur pas mal de points. J’ai donc tout naturellement partagé avec Monsieur qui a également beaucoup ri avec moi (il a été choqué d’apprendre l’existence de cahiers de coloriages très thématique 🤣).

  17. Laetitia says:

    Merci Mélanie !
    Un peu de rire le matin c’est toujours bienvenu.
    Comme toi je déteste le shopping (coup de bol, mon mari adore, du coup il gère, parfait), Halloween me laisse de glace et les strings 😵no way !
    Par contre j adore cuisiner et grâce à toi et d autres (prend pas la grosse tête) je vegetalise de plus en plus nos assiettes. Donc merci Mélanie !

  18. meryem says:

    on a beaucoup de point commun, ça fait carrément bizarre de découvrir après tant d’années qu’on est pas seule avec ses opinions

  19. Céline says:

    Tu serais en quelque sorte la Micheline Dax de la cuisine vegan! Réjouissante image…
    Moi je me suis découvert une passion pour les culottes taille haute mais je n’aime pas les pantalons taille haute (ni taille basse d’ailleurs), du coup je pensais lancer une mode mais pour l’instant je sens bien que c’est poussif à démarrer, pourtant ça marche chez les hommes (mais bon, moi y’a rien écrit en grand et en capitales en haut de mes culottes, c’est peut-être ce qui fait défaut… je n’ai rien à vendre… si j’écris au blanco « moi j’aime pas les strings », tu marches dans le groupe?)

    1. Je trouve cette mode absolument…moche^^Vraiment, entre ça et les baggies / « chie-dedans », OMG.
      Bon, après j’assume avoir zéro goût en matière de mode, mais j’ai mes limites tout de même !

      Bien sur que je marche quand même héhé !

  20. Romeyron says:

    Bonjour
    Bravo et merci je me retrouve dans ton personnage sur les dates anniversaire les âges exacte et les dents de lait.
    Je croyais être la seule. Tu m’as fait sourire de bon matin 5h exactement. Ça fait du bien.
    Merci merci 😘

  21. mimilolmca says:

    Bonjour,
    Merci je me sens moins seule ! Je suis incapable de dire à quel âge ils ont marché, les dents … J’ai eu droit au regard accusateur des médecins qui me demande ça 17 ans après pour un diagnostique chez mon fils … Et bien sur je n’ai noté ça nul part ouh la mère indigne ! mais c’est pas grave je me souviens de leur dessins, de leur partie de fou rire avec le chat et c’est beaucoup plus important à mon sens. Alors dire leur âge mois (c’est comme savoir à quelle semaine exacte de grossesse on est )… hahaha
    pour la féminité sacré … j’avoue que moi aussi ça commence à me saouler … un corps est un corps avec toutes ses parties, aucun tabou la dessus mais à un moment stop quoi.
    et pour tout le reste bin, comme toi.. le shopping je ne vois pas l’intérêt (j’entend par la se promener sans but dans les magasins), les string … no comment … Parler pour ne rien dire, je me souvient d’un prof au collège qui nous répéter : il vaut mieux se taire et passer pour un C.. que l’ouvrir et montrer qu’on en est un .. du coup bin si t’as rien à dire : tait toi 😉

    passe une bonne journée, je vais lire ton autre newsletter en attente dans ma boite mail

  22. Merline says:

    HA HA HA bien essayé, mais tu ne te débarasseras pas de nous comme ça !!! tu nous as appris à être ouvertes d’esprit, à accepter nos défauts, nos imperfections, à nous foutre de ce que pensent « les autres » , alors maintenant,on ne va pas te lâcher parce parce qu’on n’est pas raccord avec tes avis/ressentis sur tel ou tel truc de la vie. c’est drôle, c’est bien écrit, alors fuck les donneurs de leçon ! j’aime beaucoup le fait que tu ne sais pas trop bien situer la date de naissance de tes enfants ! ça me rassure tellement !!! 🙂 alors continue et surtout ne change rien !!

  23. Sylvie says:

    Tu m’as bien fait rire comme chaque fois, j’aime ton naturel et ta façons de nous raconter tes aventures
    Pour moi Halloween n’existait pas qd j’étais enfant , il y avait juste St Nicolas et les « cloches »de Pâques mais bon j’avoue je suis une « senior (quelle horreur ces définitions)
    Le féminin sacré m’énerve aussi , les femmes peuvent vivre sans sacralisation, non?
    les règles et leurs tabous, c’est pas possible…
    j’aime de moins en moins le quinoa, ou c’est pas assez cuit ou c’est trop cuit
    je préferre le sarrasin et le chia dans un pain aux graines ça va
    qd j’étais enfant si on sifflait et que les cloches sonnaient, si en même temps on faisait une grimace , et bien on restait comme çà grimaçante , moi j’étais très fière que mon père m’ait appris à siffler
    Demis Roussos bof, ado j’aimais beaucoup Julien clerc mais maintenant il m’horripile.
    Les enfants, l’ainé a lui aussi des enfants et je ne sais jamais si ils ont eu la rougeole ou la varicelle ou les oreillons
    et être végétarienne c’est déjà compliqué à expliquer alors vegan c’est la fin du monde
    et rester des heures dans une libraire, c’est vraiment un bonheur

  24. Lamecarlate says:

    Ouh, ça fait plaisir à lire !

    Le féminin sacré, ça me hérisse – et c’est pour ça que je m’éloigne pas mal du féminisme militant en ce moment, qui tourne pas mal autour des sorcières et du sacré, j’en peux plus. (et apparemment, comme ça suffisait pas, on passe au masculin sacré, sérieux, lâchez les gonades de tout le monde avec vos conneries new age, lààà)

      1. Lamecarlate says:

        Ah bin c’est tout aussi essentialiste et tourné vers une spiritualité mélangée, le new age, quoi (je suis à l’affût de ce genre de choses parce que j’écoute le podcast Méta de choc en ce moment, ça… aiguise).

  25. sev says:

    Ah Ah Ah!!! oui moi non plus je n’aime pas Halloween (ni les soirées déguisées quelles qu’elles soient en fait), je n’aime pas parler pour ne rien dire , les féminins sacré me donne des boutons, pas fan de quinoa et je déteste le shopping fringues (J’adore les ustensiles cuisines et les librairies…). Je rajouterais que j’ai horreur des termes « bienveillants » que l’on emploie à toutes les sauces et « parentalité positive » – je comprends bien le concept et je ne dis pas que je suis contre mais ces termes mielleux je ne peux plus!!
    Problème: je ne supporte pas les gens qui sifflent, je crois que je suis misophone, le son est pour moi tellement dérangeant que ça me rend limite folle si ça ne s’arrête pas et je pourrais taper!!!!!

    1. Comme toi, ces terme ont été largement sorti de leur contexte et employés à tout va, et beaucoup par des personne qui ne le sont pas du tout !
      Je ne connaissais pas « misophone », je me coucherai moins bête ce soir. Je ne siffle que seule ou en famille, je n’aime pas imposer mon talent aux inconnues ^^.

  26. Bonjour Mélanie !

    J’ai adoré lire cet article et en apprendre plus sur tes goûts !

    Je te rejoins sur plusieurs points: Halloween me laisse de marbre (ce qui ne m’a pas empêché d’admirer les citrouilles sculptées sur mon chemin quand je vivais au Canada mais ça s’arrêtait là), le féminin sacré est un concept que je trouve extrêmement problématique, j’ai essayé des strings ado (quelle idée !) mais plus jamais depuis, le « small talk » ce n’est pas du tout mon truc, je parle des règles sans gêne (notamment au lycée où j’essaie de sensibiliser les élèves aux avantages/inconvénients des différents types de protections). Le quinoa, j’ai mis un moment à trouver des manières de le cuisiner qui me plaisent, mais maintenant j’aime ça en revanche, les graines de chia, je n’y vois toujours aucun intérêt… J’en avais acheté pour une recette il y a des années et il m’en reste encore !

    Merci pour cet article qui change et belle soirée à toi !

    1. Bonjour Natasha,

      Oh que j’aime cette expression « small talk », c’est tout à fait ça. En même temps j’ai conscience de son utilité pour socialiser (surtout en zone rurale où TOUT tourne autour de la météo), mais comme je ne suis pas très douée pour socialiser, et bien je ne dis rien. J’ai aussi le même pot de chia depuis des années, il va finir aux oiseaux cet hiver (mais est ce que les oiseaux mangent du chia, faut que je vérifie et que je n’en fasse pas des petits bobos non plus !).

      Bises !
      Mélanie

  27. Decidement je t’adore meme si je suis pas toujours en accord avec tes écrits , mais c’est plutot sain, ca ! (je ne n’aime toujours pas le tofu meme si j’ai decidé de faire des « re-tests)

    Pour Halloween ca ne te parle pas moi oui
    En 1983, nous avons rencontré un canadien qui faisait le tour de l’europe en velo : il est né une aminitié qui dure toujours et là bas il m’avais envoyé des photos des boutiques decorée et des reunions deguisée » et pour mes enfants, alors que cela n’etait pas « la mode » je faisias des fetes avec leur copain avec la malle a deguisement, des patisseries maison customisées (la encore j’etais avant gardiste , personne ne faisait des gateau araignée dans les années 80 , debut 90) et ca a fait de super bons souvenirs a tout le monde et je decore mon « dehors » un petit peu car sur un chemin de rondonnée les gens aiment beaucoup mes deco qui change . Il me dise que ca leur donne le sourire … et ca ca me fait plaisir de faire venir des sourires … Ok mo je prle (enfin ecrit ) pour ne rien dire

    T’es dans les meilleures !!! en effort vegetal, j’ai testé la bechamel de chou fleur – tu connais ?
    Bel automne

    1. Bonjour Isabelle,
      Mais non, tu n’écrit pas pour rien, j’adore lire les commentaires !

      Alors je comprends absolument que l’on fête Halloween dans les pays où c’est la tradition, carrément ! Je trouve les décorations et l’ambiance très chouettes (pas le côté trucs qui font peur non, plutôt le côté courges allumées), mais ici, ça ne me fait rien.

      Oui, j’ai déjà fait de la béchamel de chou fleur et de plein d’autres purées de légumes qui me restait d’ailleurs, c’est une super façon de recycler certains restes !

      Bonne journée !
      Mélanie

  28. ChantGD says:

    Bonjour Mélanie et ses lectrices,

    merci pour cet excellent article qui m’a fait bien rire (je suis d’accord avec quasi tout) et les commentaires aussi étaient vraiment intéressants. Mais après tout, on a lectorat que l’on mérite.
    Belle journée à tout le monde (j’ai failli écrire « Jolie journée », par taquinerie ;-D).

  29. Lucie D says:

    J’aurais presque pu écrire cet article tant je me reconnais dans ce que tu écris !! Ton franc-parler et ton humour sont pourvoyeur de bonne humeur et ça fait du bien !!
    Merci

    1. Bonjour Lucie,

      J’avoue que j’aime beaucoup écrire, même si on sort de la ligne éditoriale, on a besoin de sourire en ce moment, aucune raison de s’en priver !
      Bonne journée !

  30. mathilde.chausson says:

    Merci Mélanie, j’ai bien ri à la lecture de ton billet !! Et reconnue en partie je dois dire 😀 Ca fait du bien de lire des unpopular opinions, on se sent moins seule.

    JOLIE journée à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

%d blogueurs aiment cette page :