Gâteau vegan, recette de base / Avec et sans gluten

Vous êtes fous. Je vous le dis cash, je ne m’attendais pas à un tel accueil de mon petit grainu aka « Prenez-en de la graine ! « .

Quand on rédige un petit support comme celui-ci, c’est mille questions, « c’est pas beaucoup 13 recettes, et en même temps ce n’est pas non plus un thème passe partout », « et si j’ai fès des fotes d’otograf », « et si Paypal dépose le bilan » mouahahaha « et si personne ne le lit », « et si… ».

Bref, je ne vous raconte même pas mon état d’esprit pour le prochain sur lequel je travaille personnellement depuis quelques semaines, qui sera gros ET imprimé. (J’ai un très sérieux problème d’addiction au travail, mais j’en prend mon parti, don’t worry comme dirait l’autre).

MERCI

Parce qu’au moment où les blogs se vident au détriment des réseaux sociaux -qui, s’ils ont leurs sacrés avantages, ne remplaceront jamais l’espace large d’échange des commentaires d’un blog (ou de Youtube !), ni l’accès à long terme aux informations que l’on propose, vous êtes toujours là, à laisser des petits mots. Allez retrouver un « truc » ou une astuce dans une story ou sous un posta Insta ou Facebook ! Alors merci de rester et pour toutes les personnes qui arrivent chaque jour ici ou ailleurs, bienvenues !

Les statistiques du blog ne cessent d’augmenter et ne comptez pas sur moi pour jouer les femmes blasées « nan mais les chiffres ne comptent pas, seule la satisfaction du travail accompli rentre en ligne de compte dans la réalisation de son soi-même spirituel et dans la joie intrinsèque au travail accompli de façon optimale, blup blup ».

Non, c’est du travail, donc forcément, on a envie d’être lu, surtout quand c’est pour faire la propagande du tofu et des graines de tournesol.

(C’est bon, on peut l’avoir la recette du gâteau, ou pas?)

Aujourd’hui, je vous partage une recette de gâteau de base, pour ceux qui veulent se lancer dans la pâtisserie végétale, ou ceux qui connaissent des ratés permanents !. C’est à dire, comme à mon habitude, avec des ingrédients que vous avez tous dans vos placards, qui peut se décliner ensuite selon les parfums choisis.

Autre énorme avantage de cette recette, c’est qu’elle se prépare aussi bien en gâteau classique dans un moule à manqué, mais aussi en muffins, en cake, en mignardises. Seule la durée de cuisson variera. C’est le genre de recette qu’on prend très très vite l’habitude de préparer en cinq minutes : on pose le cul de poule sur la balance, et on ajoute tout d’un coup !

Je vous propose deux versions, une avec gluten, classique, et une sans gluten, qui a fait l’objet d’essais répétés pour trouver l’équilibre parfait avec des farines simples et surtout, SURTOUT, pour être d’une simplicité enfantine à préparer.

Parce que moi je ne suis pas du tout fan du « ajouter la gomme de guar avec le psyllium dans la farine de noix de chpoutpout, patienter jusqu’à ce que des bulles apparaissent et tentent d’entrer en communication avec vous. Ajouter ensuite le lait de souchet fermenté à base de graines pré-germées avec l’huile de pépin de courges de Marseille (et uniquement de Marseille au risque de rater complètement votre recette) et cuisez à basse température à 80 degrés pendant 8 heures afin d’assurer un moelleux incomparable à votre gâteau et une digestion optimale. »

Je préfère crever l’intestin perforé avec du gluten aux OGM que de me lancer dans un truc pareil.

Ces bases sont natures.

Vous pouvez y ajouter par exemple :

  • Vanille en poudre ou extrait liquide, cannelle, quatre épices
  • Zestes de citron ou d’agrumes
  • Cacao (en troquant le poids équivalent de cacao à la farine) ou pépites de chocolat
  • Des gros morceaux de fruits ou une pomme râpée par exemple, des cerises (bientôt!), des framboises, etc. La texture ne sera pas modifiée, avec ou sans gluten.

Ensuite, comme dans n’importe quelle recette de gâteau, vous pouvez ajouter d’autres liquides, du chocolat fondu, jus de citron en plus grosse quantité, purée d’oléagineux, café liquide. Mais la texture sera modifiée.

Et j’anticipe les questions : j’aime la texture de ces gâteaux avec CES quantités. Vous pouvez les modifier comme vous voulez, mais forcément, ce sera un autre gâteau 😉

Recettes imprimables en PDF : Gâteau vegan de base

La recette en vidéo :

Gâteau de base avec gluten

1 moule à manqué de 20 cm ou 12 muffins

  • 300g de farine (épeautre ou farine de blé demi complète)
  • 100g de sucre de canne
  • 3g de bicarbonate (ou 10g de levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 35 cl de lait végétal (voir notes)(30cl suffiront pour une farine très blanche type t45/55)
  • 2 cs de jus de citron
  • 60 g d’huile d’olive ou neutre en goût
  1. Préchauffer le four à 180° et chemiser un moule au besoin.
  2. Verser le jus de citron dans le lait. Si vous utilisez du lait de soja, il va très légèrement cailler et apporter du moelleux au gâteau. Mais tout autre lait sera très bien !
  3. Dans un cul de poule, verser la farine, le sucre, le bicarbonate ou la levure, le sel.
  4. Ajouter le lait au citron, l’huile et mélanger à l’aide d’un fouet.
  5. Parfumer votre gâteau et mélanger à nouveau.
  6. Verser dans le moule et enfourner pour 35 à 40 minutes pour un moule à manquer (20 minutes suffisent pour des muffins, vérifier au bout de 15 selon les fours).
  7. Laisser tiédir avant de démouler et refroidir complètement avant de découper (sinon le gâteau sera collant).

 

Version sans gluten, poires et pépites de chocolat

Gâteau de base sans gluten

1 moule à manqué de 20 cm ou 12 muffins

  • 100 g de farine de riz complet
  • 100g de poudre d’amande (ou noisettes pour un goût moins neutre)
  • 100g de farine de sarrasin
  • 100g de sucre de canne
  • 3g de bicarbonate (ou 10g de levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 40 cl de lait végétal (voir notes)
  • 2 cs de jus de citron
  • 60 g d’huile d’olive ou neutre en goût
  1. Préchauffer le four à 180° et chemiser un moule au besoin.
  2. Verser le jus de citron dans le lait. Si vous utilisez du lait de soja, il va très légèrement cailler et apporter du moelleux au gâteau. Mais tout autre lait sera très bien !
  3. Dans un cul de poule, verser les farines et la poudre d’amande, le sucre, le bicarbonate ou la levure, le sel.
  4. Ajouter le lait au citron, l’huile et mélanger à l’aide d’un fouet.
  5. Parfumer votre gâteau et mélanger à nouveau.
  6. Verser dans le moule et enfourner pour 35 à 40 minutes pour un moule à manquer (20 minutes suffisent pour des muffins, vérifier au bout de 15 selon les fours).
  7. Laisser tiédir avant de démouler et refroidir complètement avant de découper (sinon le gâteau sera collant).

On ne sent pas le goût du sarrasin mais il permet de faire baisser l’index glycémique. Les gâteaux sans gluten sont souvent très riches en sucre de part l’utilisation de farine de riz ou de fécule. Ici, il sera très légèrement parfumé.

Depuis que je suis me prépare davantage de plats pauvres en sucres, j’ai divisé par deux toutes les quantités de sucre dans mes gâteaux, et les enfants n’y ont rien vu. Et c’est aussi bon comme ça finalement ! Mais si vous êtes très bec sucré, vous pouvez ajouter 50g de sucre en plus !

Ce gâteau tout simple s’accompagnera à merveille d’une compote, se garnira très facilement de pâte à tartiner au chocolat, de confiture, se recouvrira d’un caramel de dattes. Bref, c’est une base douce et peu sucrée passe partout !

Version sans gluten à la cannelle et à la main dodue d’une enfants de 3 ans

Notes pour les débutants 

Les farines 

En pâtisserie, toutes les farines ne sont pas interchangeables sans modifications des autres ingrédients : plus la farine est complète, plus il lui faudra de liquides. Cela se joue à quelques millilitres, mais c’est nécessaire pour garder une consistance idéale, en pâtisserie comme en boulangerie.

Les farines d’épeautre et de petit épeautre sont vraiment délicieuses. Un peu plus coûteuses que celles de blé, elles sont plus digestes que ce dernier car contiennent moins de gluten (mais en contiennent tout de même). Néanmoins vous pouvez remplacer une farine de blé demi-complète (T65 ou T80) par l’équivalent en épeautre.

Le sucre 

Aliment texturant, si vous remplacez le sucre en poudre par du sucrant liquide comme le sirop d’érable ou d’agave, la texture du gâteau va forcément être modifiée par un déséquilibre aliment solide et aliment liquide. Il faudra en mettre moins.

Le bicarbonate

Si vous êtes un vieux de la vieille en pâtisserie, vous savez de quoi il retourne. Pour celles et ceux qui s’essaient aux gâteaux, le bicarbonate allié à un aliment acide (citron ou vinaigre ou lait de soja) possède exactement le même pouvoir levant que les sachets de levure chimique, tout en étant extrêmement économique ! Par contre il se dose correctement au risque de donner un épouvantable goût métallique à votre gâteau, et c’est irrécupérable une fois mélangé. Donc une balance est nécessaire, sinon, dosez une demie cuillère à café pour 300g de farine. Avec du lait de soja, votre gâteau gonflera tout de même car c’est un lait « acide », mais avec du jus de citron le résultat sera beaucoup plus visible ! Et c’est indispensable avec tous les autres laits végétaux.

Le lait (ou boisson végétale, gnagnagnagnagna)

Le lait de soja est mon lait préféré pour la pâtisserie, c’est celui qui lie le plus et qui a l’avantage de cailler au contact d’un acide, apportant du moelleux à un gâteau.

Le lait d’avoine arrive en deuxième position, crémeux il apporte également du liant, et fait maison il est ultra économique et très rapide à réaliser.

Viennent ensuite les lait d’amande, de cajou…que je n’utilise jamais en raison de leur coût.

Evitez absolument le lait de riz qui n’a aucun pouvoir liant et qui vous donnera un conglomérat de miettes. Réservez-le  pour les riz au lait, gâteaux de semoule, boissons ou autres crèmes desserts. C’est néanmoins un lait très sucré naturellement que j’évite d’utiliser.

L’huile

Le gras indispensable aux desserts ! Vous remarquerez que j’en mets peu : c’est une base de gâteau volontairement économique et l’huile coûte cher. J’utilise une huile d’olive douce (goûtez la votre avant, toutes n’ont pas du tout la même force !). Vous pouvez utiliser de l’huile de tournesol, mais j’essaie d’éviter cette dernière qui ajoute encore des oméga 6 à l’alimentation alors que nous en consommons bien de trop (je préfère garder le tournesol pour ma mozzarella 😉 ). L’huile spéciale cuisson ou de l’huile de coco désodorisée seront très bien.

Vous pouvez utiliser des purées d’oléagineux, tout ou en partie en remplacement de l’huile, vous aurez un gâteau plus dense (et moins économique).

Version Pacman avec gluten

Pour des gâteaux ultra fondants, vous avez le moelleux vegan absolument fondant, le brownie chocolat, betterave et framboises qui est l’un de mes préférés, le moelleux aux pommes irrésistibles avec son caramel de dattes parmi les dizaines de gâteaux du blog !

***

N’hésitez pas à me dire si vous l’essayez ou à partager vos recettes inratables !

104 commentaires sur “Gâteau vegan, recette de base / Avec et sans gluten

  1. Merci Merci Merci
    je reviens de la biocop après avoir cherché en vain des recettes bio / vegan (le copain de ma fille// sans gluten / (sa mère)/ et sans sucre (mon fils diabétique (mais là je triche, j’en faisais avant des sans sucre) )
    Donc je vais me lancer dès demain, je te tiens au courant.
    je cherche une recette de crêpes vegan (et sans gluten, peut -être..)
    Merci encore. Cath

    J'aime

  2. J’ai bien envie de tester ces recettes ! D’autant que je viens d’en vanter le coté pratique à une copine. J’ai voulu télécharger la version à imprimer, j’ai cliqué et je suis tombée sur un message « url not found »… Euh, ma lucidité m’invite à penser que ce n’est pas normal…
    Bon dimanche à toi et aux tiens

    J'aime

  3. Merci Mélanie pour ce blog, cette pédagogie et tout le travail que tu fournis. Après avoir beaucoup flânée sur les blogs culinaires, j’en viens à vouloir perdre moins de temps à baver sur des belles photos ou des ingrédients chelou/tendance/bobo/… et à consulter des recettes faciles et accessibles : ton blog est génial pour ça, ne change rien !
    Petite question: j’ai essayé ta recette avec gluten mais le résultat m’a paru un peu sec et « cahoutchouteux », surtout la croûte. Il faut dire que j’ai oublié de mettre le citron dans le lait de soja, ca peut venir de là ? Ou le four n’était il pas assez chaud? Merci d’avance pour tes conseils (car j’ai lu les commentaires et personne n’a trouvé à redire!)

    J'aime

  4. Bonjour Mélanie !
    J’ai découvert ton blog via le livre de Sandrine Costantino (Végébon) dédié à l’alimentation végétale des enfants. Cela fait quelques fois que je parcours ton blog : il est vraiment très riche, et j’apprécie beaucoup ton humour 🙂
    Maman d’une petite fille de 20 mois, j’apprécie énormément la cuisine simple que tu partages (notamment tes posts autour du batchcooking): je vais d’ailleurs tenter ton cake demain matin avec elle (je viendrai faire un retour).
    Belle après-midi !

    J'aime

    1. Voilà, comme promis un retour. Je l’ai fait avec du cacao (35g – le reste de mon paquet, j’aurais voulu 50 ^^). La texture est vraiment impeccable: j’ai rallongé la cuisson à 50min (mon four a un peu de mal je trouve avec la pâtisserie), il a parfaitement levé et n’est pas retombé. Sucré comme il faut, je perçois juste un peu trop le goût de la poudre à lever (je tenterai un peu moins, genre 7g la prochaine fois) et je trouve qu’un ingrédient avec un peu plus de « corps » (poudre de noisette, version pommes-cannelle ou avec pépites de chocolat) lui apporterait un peu plus de profondeur gustative.
      Toujours est-il que c’est mon premier gâteau végane réussi, et qu’il est bon: là est l’essentiel, le reste c’est du détail 🙂 Merci pour la recette !

      J'aime

  5. Bonsoir Mélanie,
    Et tout d’abord, MERCI : pour toutes ces recettes, pour tout ce partage que vous nous offrez, c’est un vrai plaisir, de vous lire, de tester, de faire, de refaire …. Je ne me lasse pas !
    Cette recette me tente beaucoup, mais mon four m’ayant lâchée il y a quelques jours, je me demandais si une cuisson vapeur serait bienvenue ? Sinon, il me faudra attendre le remplaçant …..
    Merci encore à vous,
    Bonne continuation !

    Chris

    J'aime

      1. Merci Mélaniepour la réponse, je l’ai fait cet après-midi, sans gluten et avec des pépites chocolat-amandes-fleur de sel ….. On s’est régalés 😋
        À bientôt pour de nouvelles recettes !

        Chris

        J'aime

  6. je mange sans gluten, sans produits laitiers et sans oeufs et je cuits au vitaliseur. Donc super, je vais tester votre recette et je vous dis ce qu’il en est. Trouvé sur fb par une de vos fans.

    J'aime

  7. test réussi sans gluten. Les pépites choco sont tombées dans le bas du gâteau mais cela fait finalement joli. La prochaine fois j’essaierai avec la poudre de noisette. La farine de riz était semi complète mais je ne pense pas que cela changeait quelque chose et j’ai mis moitié moins de sucre car je dois l’éviter (maladie de lyme).

    J'aime

  8. J’ai fait le gâteau cette après midi, un mixte entre les deux recettes : j’ai utilisé du petit épeautre qui contient du gluten mais moins que le blé ou le grand épeautre (mon médecin qui s’est formé la nutrition m’a proposé un régime sans gluten mais m’a dit que je pouvais consommer un peu de petit épeautre, ce que je fais mais je suis loin de le faire toutes les semaines). En plus du petit épeautre, j’ai mis aussi de la poudre d’amande et j’ai fait la variante avec purée d’oléagineux, de l’amande donc et j’ai parfumé avec de l’extrait d’amande. Le résultat a été top. Je suis bluffé par la tenue du gâteau, c’est la première fois que j’ai un gâteau comme ça sans y mettre d’œufs. La prochaine fois je ferai complétement sans gluten. La recette est dans mon fichier !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s