« Vegan Débutant » de Marie Laforêt

Marie Laforêt est une auteure de livres de cuisine vegan prolifique qu’on ne présente plus aujourd’hui. Si j’avais une seule phrase pour décrire son dernier livre, Vegan Débutant, c’est que c’est un ouvrage qui porte parfaitement son nom.

Tout le monde connait la grosse bible « Vegan », mais si j’admire réellement le travail colossal que ce livre à représenté, toutes les personnes -non vegan- qui l’ont feuilleté chez moi, ont eu la même réflexion : « qu’est ce que c’est compliqué d’être vegan ! Il faut tout faire soi même?! » Si vous connaissez la cuisine végétale vous savez bien que non, et quand j’ai découvert ce livre j’étais au contraire plus que ravie de voir qu’on n’était pas obligé.e d’acheter de l’industriel pour manger vegan ! Mais il me semble que ce livre était un peu un frein pour certains car contenant beaucoup trop de recettes pour se lancer.

Avec Vegan Débutant, au contraire, nous avons « seulement » 45 recettes de bases, toutes très bien expliquées et une belle introduction nous présente les aliments phare de la cuisine végétale, avec en plus (mais quelle bonne idée!) les lieux où les trouver. Et ça, c’est quand même un sacré plus pour les débutants.
J’ai par exemple le livre « Pâtisserie vegan », de Bérénice Leconte qui utilise beaucoup de margarine pour ses viennoiserie notamment, mais jamais il n’est mentionnée laquelle. Et c’est bien dommage car ce n’est clairement pas avec celles sans huile de palme qu’on trouve en grande surface (La Saint Hubert bio) ou en magasin bio (Vita coco) bien trop humides toutes les deux qu’on peut réaliser de la pâte feuilletée correcte. De même pour la crème de soja « à fouetter », impossible de savoir laquelle, ce n’est pas ma Soy qui va monter en chantilly. Et si je n’étais pas pâtissière, je n’aurais jamais su où trouver la crème de tartre également beaucoup utilisé avec l’aquafaba.

Pourquoi je le précise? Car trop de livres hésitent à citer des marques ou à donner de vrais conseils sur les produits à utiliser, dans l’espoir de s’adresser au plus grand nombre, mais c’est dommage car certaines recettes se font avec un produit spécifique, ou une qualité de produit spécifique (ce qui est le cas de la pâte feuilletée par exemple), et la réussite de la recette est bancale autrement. J’avais par ailleurs vraiment apprécié ces précisions dans Ma petite crèmerie vegan, où Sébastien Kardinal n’hésite pas à donner les liens, les fournisseurs.

Donc si vous êtes vraiment débutant en cuisine vegan, ou que vous souhaitez offrir ce livre à un entourage qui a envie de vous recevoir sans stresser, ce livre est absolument parfait.
Chaque recette est très bien expliquée, détaillée et les photos, les pas à pas comme dans « Vegan », sont néanmoins très explicites. Impossible de se tromper.

A titre personnel, j’ai déjà beaucoup de bases en cuisine végétale maintenant, donc ce n’est pas forcément un ouvrage que j’aurai acheté pour moi-même. Mais les 45 recettes proposées sont vraiment à utiliser au quotidien ou pour celles et ceux qui sont amené.e.s à recevoir des personnes végétaliennes. Tout le monde peut se lancer grâce à un sommaire de recette très simple :

Où trouver des produits pour la cuisine vegan

Avec les avantages et inconvénients de chacun

10 ingrédients indispensables

5 ingrédients à découvrir

Aliments classiques de la cuisine végétales, ces basiques (plus qu’indispensables à mon sens) sont présentés en détail : seitan, miso, flocons d’avoine, légumineuses, ainsi que des informations générales sur comment les cuisiner et où les trouver.

Remplacer les aliments d’origine animale

Un pratique petit tableau pour ceux qui veulent s’y retrouver dans la composition de leur assiette en terme de nutrition et / ou de texture (lait de vache –> lait végétal ; oeuf –> tofu soyeux ou aquafaba… ; gélatine –> agar-agar…, etc.)

Cuisiner vegan avec un petit budget

Fidèles lecteurs et lectrices de ce blog, vous savez que je suis une fervente convaincue de l’alimentation biologique et qu’il est tout à fait possible de s’alimenter sainement avec des revenus moyens. Marie Laforêt nous donne donc plusieurs conseils plein de bon sens pour cuisiner sans se ruiner. Je dois reconnaitre que j’aime énormément son discours à l’heure où sur les réseaux sociaux beaucoup passent leur temps à nous montrer les nouveautés vegan industrielles sous plastique. On n’apprend pas aux gens à s’alimenter correctement en ouvrant une barquette de nuggets ou de steak végétal. Alors que mixer des lentilles avec de la fécule et des flocons ne demande aucune compétence en cuisine, prend 5 minutes et est bien plus sain (et économique !).

Soja et gluten

Petit point fortement bienvenu sur ces deux aliments régulièrement sujets à controverse, là encore tout est très claire et simple à comprendre. Entre le gluten qui fait fondre les intestins et le vilain soja qui ferait pousser des seins aux petits garçons et provoque la pré-ménopause (??!), il y a de quoi s’y perdre ! Merci de dé-diaboliser ces aliments !

Cuisiner sans viande ni poisson

Recettes de tofu (ouiii), de seitan (oui oui oui), de protéines de soja texturées, de légumineuses et de champignons..

Cuisiner sans oeufs

Réaliser un appareil à quiches, des croquettes, des beignets (qu’ils ont l’air bons !), de la mayonnaise…

Cuisiner sans produits laitiers

Comment réaliser du fromage frais, de la béchamel, de la sauce fromagère ou du pesto…

La pâtisserie vegan

Des meringues à l’aquafaba, en passant par les muffins ou cookies, de la classique tarte aux pommes au moelleux au chocolat… Des recettes de bases pour le quotidien !

Vous l’aurez compris, je trouve que ce livre convient parfaitement au public qu’il cible. Il ne conviendra pas forcément aux aguerris qui maitrisent déjà tout ceci mais c’est l’un des ouvrages à (s’)offrir sans hésiter pour démystifier cette merveilleuse cuisine.

20 commentaires sur “« Vegan Débutant » de Marie Laforêt

  1. bonjour Mélanie !
    je me suis achetée vegan au tout début, et au tout début, j’ai tenté pas mal de recettes ….. dont certaines m’ont profondément déçues (et je suis looin d’être la seule :p un des avantages de beaucoup causer sur les blogs et réseaux sociaux !!! non !je ne suis pas mauvaise, je dis juste les choses telles qu’ells sont )
    alors moi ce qui me ferait immmmmmmmmmmensément plaisir, si tu avais un peu de temps, siteypèèèèèèèèè ( tête d’ange qui vient de naïtre et auquel on ne peut dire non [ ON ] c’est que tu NOUS fasses un topo comment remplacer l’oeuf, plutôt avec ça que ça, avec des dessins (ou pas ) simples , le genre de truc que tu peux imprimer et coller sur ton frigo, histoire qu’on l’ait toujours sous la main et qu’on pense à toi par la même (opération cirage de pompes [ ON ]
    non mais c’est vrai quoi !! chaucun(e) (non ! je ne mettrai pas de tiret l’écriture inclusive me gonfle passablement et c’est pas le sujet (rire sarcastique ) ) chacun(e) y va de son petit truc et au final ben on note sur des fiches, qu’on gribouille, suivant le dernier truc sorti bref !! c’est la loose totale !!
    et en plus, ça me servrait bien sur mon groupe, sans parler de toutes les nouvelles (ou pas) qui entrent chez toi et qui trouvent THE truc tip top !!
    houlà … je me suis encore lâchée ce matin, je file !!
    des bisous et merci touplinplin ♥♥♥
    belle journée !!!!!!

    J'aime

    1. Bonjour !
      Alors : j’essaie de me mettre à l’écriture inclusive car si c’est moche à lire (je le reconnais, mais peut être n’est ce qu’une question d’habitude?), je suis tout à faire pour l’égalité masculin féminin :p Après, j’y pense une fois sur deux.
      Pour les oeufs, Ophélie Veyron avait rédigé un très bel article à ce sujet, bien mieux que je ne pourrais le faire. Mais dans tous les cas, il n’y a pas UNE solution pour ce dernier, cela dépend vraiment de son rôle dans les préparations.
      https://antigone21.com/2013/06/02/comment-remplacer-les-oeufs/
      Il me semble par ailleurs qu’un très beau tableau circulait sur facebook avec des illustrations, je vais essayer de le retrouver !
      Quand aux déboires avec les recettes de Marie Laforêt, oui, j’en ai beaucoup entendu parlé, et j’en ai moi même fait les frais^^. Après c’est une auteure dont j’aime la démarche générale qui est de proposer une cuisine simple et pas axée sur le tout industriel, c’est aussi une cuisine très riche en légumes (ce que j’aime énormément) et qui, surtout, ne nous bassine pas avec la cuisine « sans » (du vois de quoi je parle : le sans gluten-sans soja-sans arachides-sans noix sans…) qui concerne, en terme de terrain allergique une toute petite minorité de personnes et pourtant qu’on vend comme la base d’une alimentation saine. Et elle fait la part belle au tofu. Du coup, je vote pour. Mais il est vrai que certaines recettes mériteraient d’être affinées, je suis bien d’accord.
      Pleins de bisous et à bientôt !
      Mélanie

      Aimé par 1 personne

      1. oh mais bien sûr que je le connais cet articlle d’Ophélie !! tu penses !!
        donc si on ne peut faire mieux merci !!!!
        je vais remettre au goût du jour dans le groupe et me le réimprimer (bizarrement, mes feuilles ont disparues pendant le déménagement .. .grrrr)
        non !! je ne vais pas rebndir sur le sans (tiens !tu parles pas du healthy?? je sors 😀 ) ni des compléments alimentaires naturels issus de plantes toussa toussa ..
        (non, mais pour l’écriture inclusive, tu as des enfants toi !!! t’es OBLIGEE !! moi ça me fait juste une bonne raison pour faire une fois de plus, ma résistante 😀 😀 )
        ♥♥♥

        J'aime

  2. Bonjour Mélanie, je ne me sentais plus très intéressée par les livres de Marie Laforêt (trop orientée jolie photo, trop mode avec de tout nouveaux ingrédients, trop de recettes longues à faire ou qui ne me concernent pas comme les eaux parfumées, etc…) mais tu m’as convaincue de revoir mon jugement : je vais aller le feuilleter en librairie ! Merci pour tout le boulot que tu fais.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Sylvie,
      Je ne possède pas tous les livres de Marie Laforêt car tous les sujets ne m’intéressaient pas, comme toi. J’en ai par ailleurs revendus certains qui ne m’avaient pas convaincu (les glaces et les fromages par exemples, après plusieurs tests, maintenant il s’agit aussi de mon goût, j’ai énormément de mal avec le goût du soja en cuisine et dans les glaces c’est flagrant). J’aime beaucoup Vegan même si j’ai eu de nombreux ratés comme beaucoup je crois, je le reconnais, car j’y pioche de nombreuses idées. J’ai mes classiques et j’adapte à ma cuisine. J’avais beaucoup aimé Healthy vegan pour les nouvelles recettes de légumes et de céréales sans gluten que je cuisine beaucoup qui avec lesquelles je finissais par tourner en rond : polenta, sarrasin, riz, etc. Tout le reste, je crois que j’ai suffisamment donné mon avis sur les aliments tendance ou trop axé célibataire-qui-a-du-budget par ici 😉
      Mais je suis vraiment convaincu par celui ci car la semaine dernière , nous avons mangé chez mon frère, cuisinier depuis plus longtemps que moi, carnivore convaincu et qui pourtant veut nous faire à manger vegan de plus en plus lorsqu’on vient ; et il était tout perdu de ne pas savoir comment faire une béchamel sans beurre. Je me suis dit qu’un livre très simple, avec ces basiques, c’était vraiment une bonne idée pour débuter et celui ci répond vraiment à cette problématique. Pas de chichis, les recettes sont vraiment très simples et avec peu d’ingrédients !
      Belle journée à toi !
      Mélanie

      J'aime

  3. Bonjour Mélanie. Cet article tombe bien car suivant Marie Laforêt sur Instagram, j’avais donc noté la sortie de ce livre, mais je me demandais si ça valait le coup d’investir. En fait je me rends compte ( merci encore Mélanie ) que ma bible est ici, chez toi, en quelques mois j’ai appris les bases de la cuisine végétale et plus, puisque comme dans beaucoup de choses dans lesquelles je m’investis, j’aime aller à fond. Faire mon propre tofu, mon seitan, utiliser mon okara dans de multiples recettes, marier des ingrédients que je ne soupçonnais pas s’accommoder ensemble, c’est quand même grâce à toi et à la simplicité, ou plutôt devrais-je dire l’accessibilité avec laquelle tu présentes cette cuisine, sans chichis… Le site de Marie Laforêt ( et bien d’autres ) est dans mes favoris , mais il y a un côté « girly-tendance-parisien-c’est la mode » qui ne me convient pas forcément ( je sais que ce n’est pas le cas, mais l’emballage me fait cet effet )… Ici, chez toi, on est dans ta cuisine, je me sens plus proche de cette façon d’expliquer, de dire les choses, et puis ton franc parler, ça me cause. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Que ton message me fait plaisir Cyril, merci beaucoup. Comme toi, le fait maison m’est indispensable et si évidemment je comprends que beaucoup de personnes n’aiment pas cuisiner, cela me fatigue de voir que la seule alternative qu’on leur propose c’est de l’industriel, tout végétal soit-il ou une cuisine très tendance complètement déconnectée et chère. Le gros point fort de Marie Laforêt, comme de quelques blogueuses est d’être une excellente photographe et forcément, cela peut faire peur car on s’éloigne du résultat du plat dans nos assiettes, sans belles lumières ni mise en scène travaillée. Et en même temps, si les livres de cuisine se vendaient avec des photos moches, ou pas travaillées -comme les miennes ^^…ils ne se vendraient pas.
      Concernant mon franc parler, ma foi, je ne me vois pas m’exprimer autrement donc ca va continuer !
      Belle journée Cyril (ici ce sera seitan maison ce midi avec des frites de patates douces et mayonnaise). Vacances en somme !

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Mélanie, C’est convaincue par le dernier livre de Marie Laforêt que j’ai lu ton article pour me faire une idée autre que la mienne qui est celle d’une débutante :o) je suis ravie de lire ton avis positif, pour ma part il m’aide beaucoup pour varier mes plats, découvrir des saveurs et de nouvelles recettes. Mais je dois dire que je pioche un peu partout quand la recette ne me semble pas trop compliquée, c’est un peu affolant les listes d’ingrédients à rallonge de certaines recettes ! Ce n’est pas le cas de ce livre, elle a vraiment réussis a faire les choses simplement et les explications du début du livre sont très claires. Belle semaine :o)

        J'aime

      2. Bonjour Nat,
        Je suis contente de voir que j’ai visé juste dans mon appréciation, ton retour confortera certainement d’autres lecteurs ! Et il est vrai que la simplification est le maitre mot de ce livre, ca fait du bien pour ceux qui s’y perdent !
        Belle soirée !
        Mélanie

        J'aime

  4. Hello Mélanie! Tu me donne envie d’aller feuilleter ce livre de plus près, il a l’air en effet bien complet et tout de même utile même si on n’est plus débutant… Merci en tous cas de parler de choses qui me gênent ces derniers temps: les produits durs à trouver (et qui reviennent cher quand on fait à manger pour plus de 2 personnes!), et le problème du plastique… Du coup, c’est un peu hors sujet, mais j’ai eu le même problème avec la margarine dans Pâtisserie Vegan, c’était ma première pâte feuilletée et avec de la vita coco ça a été infernal à travailler! Est-ce que tu as trouvé quelle margarine il faut utiliser pour avoir un bon résultat?

    J'aime

    1. Bonjour Eleilla,
      Bien sur même les non débutants peuvent y trouver leur compte pour varier 😉
      Je ne fais pas de pâte feuilletée à titre personnel mais il y a des grossistes bio, Keramis notamment qui en vendent, beaucoup plus fermes que celles du commerce ! J’imagine bien que ca devait coller de partout, la margarine vita coco ne se durcit pas assez au frigo, pour certaines recettes c’est vraiment problématique !

      J'aime

  5. Coucou Mélanie,
    Je partage ton avis, je me suis offert Vegan débutant il y a quelques semaines et toutes les recettes testées ont été réussies et délicieuses !
    Je le trouve vraiment complet et simple 🙂 Et comme tu le dis précédemment dans ton article, il est bon de voir que l’on peut manger végétalien sans aliments industriels et emballés.
    J’ai hâte d’être demain pour la sortie de ton livre !
    Bonne après – midi,
    Kathy

    J'aime

    1. Merci Kathy de ce retour ! La cuisine emballée ça devrait juste servir à dépanner. Au moins ce livre montre qu’on peut manger sainement et facilement à petit prix !
      Au plaisir,
      Mélanie

      J'aime

  6. Hello Mélanie,
    Sachant que malheureusement je fais partie des intolérants alimentaires suite à une grave infection de l’intestin (je dois éviter le gluten, entre autres), me recommanderais-tu tout de même ce livre ou plutôt le healthy (qui m’avait un peu perdue)? En transition vers le végétarisme, le veganisme reste un but vers lequel je me dirige et bien que j’adore cuisiner, c’est parfois compliqué pour une newbie qui bosse beaucoup et rentre tard le soir 🙂
    Merci de tes conseils!
    Aimee

    J'aime

    1. Bonsoir Aimée,
      Effectivement si tu dois éviter le gluten ce n’est pas forcément le livre adapté. Même si toutes les recettes n’en contiennent pas, les pâtes à tartes, cakes salés et les basiques pâtissiers, entre autres, sont à la farine de blé. Je crois qu’il y a beaucoup de personnes sur ce blog qui n’ont pas beaucoup de temps pour cuisiner, je vais peut être songer à un article pour s’organiser dans ces cas là… !
      Le Healthy est bien pour le sans gluten en effet mais il y a beaucoup de recettes pour démarrer, c’est peut être cela qui t’a perdu? Peut être te tourner vers un livre plus petit, qui sera plus facile à prendre en main avec des basiques serait plus judicieux. Il me semble qu’aux Editions la plage tu as « vegan et sans gluten » d’Angélique Roussel, qui est un petit livre :
      https://www.laplage.fr/catalogue/vegan-et-sans-gluten-angelique-roussel/`Je ne l’ai ni lu ni feuilleté, mais c’est peut être mieux pour démarrer ! Si j’étais à ta place, je pense que j’essaierai plutôt de chercher quelques basiques sans gluten sur des blogs :
      – une pâte à tarte,
      – un cake sucré qui peut se décliner en muffins par exemple
      – Une recette de galette de flocons de légumineuses et céréales (ici tu as le fameux steak aux flocons de pois chiches et légumes râpés qui se décline à volonté et se prépare en 5 minutes).
      Après, je ne connais pas vraiment les livres de cuisine sans gluten. J’ai celui de Cléa qui est vraiment très très bien et qui pourrait te convenir. Il est végétarien donc il y a des oeufs. Je m’en sers surtout pour la partie céréales qui changent 😉 pas du tout pour la partie pâtisserie donc je n’ai pas testé.
      Je vais réfléchir à quelques idées !

      J'aime

  7. Bonsoir, pour Aimée : il y a le livre de Valérie Cupillard « Cuisinez gourmand, sans gluten, sans lait, sans œufs » chez Prat Éditions à 22 €. Il contient de bonnes idées, surtout en pâtisserie familiale.

    J'aime

    1. Merci Sylvie,
      Je n’ai plus le réflexe Valérie Cupillard car il y a tellement d’oeufs dans ses recettes que j’ai revendu tous ces livres sauf 1. Je vais lui remettre sous son message !

      J'aime

  8. Bonjour, j’avais déjà entendu parlé de ce livre grâce à la youtubeuse Eva lespetitsplats. Je pensais me l’acheter pour faire mes premiers pas dans ce monde inconnu de la cuisine vegan, ton article me donne encore plus envie de m’y mettre :).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s