24 réflexions au sujet de « VIDEO Mes enfants, vegan ou pas? »

  1. Bonsoir Mélanie,

    Excellent sujet !!
    Je laisse moi aussi mes enfants consommer ce qui les inspire lorsqu’ils sont à l’extérieur, sachant que vu ce que je sers à la maison, le plus souvent, ailleurs, ça ne leur fait pas envie !! 😉

    Ils posent eux aussi beaucoup de questions, ce qui est normal quand on est dans une famille où l’on aborde ces problématiques, mais ne se sont pas encore construit de convictions, ni en faveur du végétalisme, ni dans l’autre sens…
    Parfois mon fils en a la larme à l’oeil de découper un beau légume, bref, c’est encore flou.

    En revanche, la question qui est déjà réglée pour eux est celle du bio, maison ou artisanal. Jamais ils ne mangeraient un biscuit industriel ou un soda bizarre, même si je les lâchais en vacances longue durée. C’est déjà une belle victoire !

    J'aime

    1. Bonsoir ! En effet c’est déjà un sacré pas! Ici, que du bio, mais les rares fois à l’extérieur, ils choisissent et sont trop petits pour choisir bio / pas bio (de toutes façons à la cantine aucune alternative, c’est réglé).

      Et comme tu dis, il y a des âges ou la réflexion n’est pas inné pour tous. Tu vois par exemple, ils sont hyper exigeants sur la propreté des lieux où on va et s’énervent de voir trainer des papiers, des bouteilles, etc…on parle beaucoup de déchets avec mon grand quand je lui explique pourquoi j’achète plus tel ou tel produit et ils ont bien compris le système de tri à la maison. Ca viendra pour la nourriture et puis ils sont déjà tellement ouverts aux plats que je leur prépare (quand je vois certains enfants qui ne décollent pas jambon/coquillettes/pom’potes) que ça me va amplement ! Je pense que c’est aussi facile pour moi, car finalement ils ne mangent qu’une dizaine de jours/an à la cantine et ma famille fait tout ce qu’il faut à chaque fois pour réaliser des repas VG, donc j’avoue ne pas être en conflit avec qui que ce soit. Certainement moins évident pour des parents qui ont des nounous, ou des parents (voir leur propre conjoint!) qui s’y opposent.

      J'aime

  2. Bonjour,
    Très bon sujet !
    je suis en transition, mais je suis pour le moment la seule a la maison, mes enfants sont de jeunes adultes. Par contre ils respectent mon choix, et c’est plutôt cool.
    Tu expliques merveilleusement bien les difficultés que peuvent rencontrer les parents de jeunes enfants, je trouve ton choix très judicieux d’expliquer sans culpabiliser. ils ont bien le temps de prendre conscience et de faire leurs choix.
    Bravo!
    Très bonne soirée.

    J'aime

    1. Bonjour LnaB,
      C’est très bien que tes enfants te laissent évoluer différemment sans heurts.
      Et oui, le respect est le maitre mot dans une relation pour que chacun développe son argumentation, sa réflexion en toute confiance et sans se sentir jugé et prenne son temps ! Malheureusement, difficile d’échanger sur ce sujet, l’éducation est tellement différente d’un parent à l’autre que souvent il se sent attaquer si différent. Mais là encore, dialoguer me semble toujours profitable !
      Très bonne journée et à bientôt
      Mélanie

      J'aime

  3. Bonsoir Mélanie, oui il existe des parents qui dressent leurs enfants et d’autres qui les éduquent. Les premiers ne valent pas la peine qu’on leur accorde la moindre importance.
    Je suis vegan. Ma fille aussi. Mes petits-enfants (10 et 8 ans) mangent végétalien chez moi (3 fois/semaine), végétarien chez leur maman, n’importe quoi chez leur papa (1 fois/mois et que personne ne s’avise de critiquer) et ce qu’on leur sert à la cantine (2 fois/semaine). Bien sûr qu’on en parle ensemble ! Ils sont conscients des choix de chacun, les respectent profondément et ne les jugent pas. Et moi je trouve que c’est très bien comme ça ! Ils feront leurs choix quand ils seront en capacité de les faire ! Si j’osais, je dirais que c’est comme pour la religion et la politique…

    J'aime

    1. Bonjour Sylvie,
      Je n’aurais pas pu mieux dire, « dresser » ses enfants, tu résumes parfaitement en un mot ce que j’ai mis une vidéo à exprimer. Ne pas juger et ne pas créer de culpabilité chez des enfants me semble être la meilleure solution à long terme pour qu’ils aient confiance en leurs choix et en leur jugement quand ils se forgeront leur propre réflexion, que ce soit dans 6 mois ou dans 5 ans. Dialoguer, il n’y a que ça d’important pour ma part ! Belle journée à toi!
      Mélanie

      J'aime

  4. Et bien quasi tout pareil que toi… La plupart du temps ce qu’ils veulent en extérieur, et base végétalienne à la maison. Pas à 100% car papa omni complète occasionnellement en courses avec un peu de charcuterie, et mamy donne des oeufs du jardin que les enfants mangent durs (je ne cuisine pas avec). Je ne leur interdit pas, ne force pas dans un sens ou l’autre, on en parle, j’explique, je sensibilise. Juste je suis assez stricte en extérieur avec les PLV pour le 3 ans car il y est très intolérant, comme moi.
    ça me parle d’autant plus que nos enfants ont le même âge, j’ai 3 garçons de 6 ans, 3 ans et des brouettes, et 8 mois.

    J'aime

    1. Bonjour Mireille de Droite (J’aurais du breveter celui là 😉 )

      Merci de ton retour, on est bien d’accord qu’on ne peut pas s’imposer tout le temps. J’ai la grande chance qu’on soit tous les 2 végétalien à la maison, donc la question ne se pose absolument pas. Mais le temps ou la papa était encore végétarien, il y avait parfois des oeufs (qui ne servaient jamais en cuisine/patisserie non plus) et du fromage et je ne me serais pas vu dire non aux enfants alors qu’en face le père en mangeait.
      Après, quand je suis là, en extérieur, dans la famille ou chez des amis, ils mangent aussi VGTL. C’est vraiment quand je ne suis pas là, que je ne leur donne pas de « consignes ».
      Au plaisir!
      Mélanie
      Concernant les allergies, c’est bien évidemment différent et pas le choix que d’être ferme!

      J'aime

  5. Bonjour Mélanie, sujet intéressant ! petite question, comment gères-tu la consommation de soja et dérivés avec les enfants car on lit tout et son contraire à ce propos (phyto oestrogènes etc) ? je me questionne

    J'aime

    1. Bonjour,

      Nous consommons du soja sous toutes ses formes depuis des années, mes enfants inclus. Il y a des gens sensibles, intolérants voir allergiques au soja, mais pour tous les autres il n’y a absolument aucune raison de se priver de cet aliment! C’est une excellente source de protéines, de calcium, de fer, il est plus qu’abordable financièrement. Les lobbies de l’industrie laitière n’arrêtent pas de pondre des « articles » pour le diaboliser, mais il a été prouvé en 2013 lors d’une très vaste étude que le soja n’avait aucun effet néfaste sur le corps humain. En dehors des sensibilités et allergies donc, aucune raison de le supprimer de sa table 😉

      J'aime

  6. Bonjour, merci beaucoup pour cette réflexion très rassurante! Je voulais te demander comment tu comptes faire avec ta petite dernière: j’ai moi aussi 3 enfants ( 8 ans, 4 ans et 6 mois) et je m’inquiète un peu pour bébé qui n’aura jamais été en contact avec les protéines animales… Je me sens à la fois fière de le nourrir sainement et en accord avec mes convictions, et coupable si, à cause de moi, il ne peut pas s’intégrer plus tard… Qu’est ce que tu en penses?
    Bonne continuation!

    J'aime

    1. Bonjour Ryonen,

      Merci pour ton message. Concernant ma fille, je ne me suis jamais posée la question et je ne me la poserais pas : les enfants sont pleins de ressources et ca ne m’inquiète pas du tout pour l’école. Elle fera ce qu’elle voudra, comme mes fils. Quand je parle de stigmatisation à l’école, c’est d’obliger, à distance ou via un autre adulte, un enfant à aller contre ses envies et de fait ,de le différencier de ses camarades MALGRE lui. Maintenant, quand ils font le choix par eux mêmes de ne pas manger de protéines animales ils le vivent très bien ! Ma fille mange 100% végétalien, comme mes fils, et si elle a la curiosité de manger autre chose à l’extérieur en notre absence, elle le fera. Et on en discutera.

      Maintenant, je pense que c’est plus facile, quand tu n’as jamais mangé de POA, de t’en passer!
      Au plaisir!
      Mélanie

      J'aime

      1. Touché ! Je vais faire la phrase en entier (mais seulement cette fois, c’est un peu pompeux sinon) : les protéines d’origines animales provenant d’animaux non humains ! 😉

        Aimé par 1 personne

  7. Ma fille de 5 ans en est au même point que ce que tu expliques : il faut pas faire de mal aux animaux, mais si y a du poisson pané à la cantine elle va dire qu’elle aime le goût et le manger.
    C’est bien jeune pour gérer tout ça, cette société contradictoire… laissons-les faire leur chemin !

    J'aime

  8. Merci Mélanie pour vidéo qui fait écho à mes questionnements existentiels ! 🙂 Mes deux grands (10 ans et 6 ans ) étaient omnis comme nous quand nous avons amorcé la transition vers une alimentation végétale il y a deux ans. Du coup ils ont « naturellement » continué à manger ce qu’ils voulaient à l’extérieur et végétal à la maison. Sans souci majeur. Des questions bien sûr, une phase végétarienne pour ma fille cet été, puis un retour à une alimentation omnivore à l’extérieur bref… On papote et ça va.
    J’aimerai bien que la cantine propose une alternative végé pour qu’ils puissent faire leurs choix en fonction de l’humeur du jour mais on en est à mille lieues.
    Là où je me suis pris la tête à fond ça a été pour mon dernier de 9 mois (tjs allaité) et sa diversification alimentaire à la crèche. Je me suis posée mille questions et en particulier celle d’offrir à mon fils la possibilité d’être végétalien « de naissance »… J’ai finalement abandonné cette idée, pour les raisons que tu expliques dans la vidéo, mais également face à l’absence d’alternatives proposées en collectivité… Même si ça me coûte vraiment.
    Reste la question de quel lait maternisé mon enfant boira à la crèche quand je ne l’allaiterai plus… Et je n’ai toujours pas tranché. La différence avec les autres aliments consommés à la crèche est que l’on nous demande de fournir le lait en question. Et dans la mesure où c’est moi qui achète et donc qui choisis… Je ne veux pas « stigmatiser » mon bébé mais je me sens incapable de lui acheter du lait maternisé de vache. A suivre. En attendant, il tête ! ^^
    Merci vraiment pour avoir eu le courage d’aborder ce sujet qui j’en suis sûre préoccupe beaucoup de parents VG. Bises tout plein !

    J'aime

    1. Bonjour Elsa ! Merci pour ce gentil message, oui sujet difficile qui touche à l’éducation, sujet également ô combien délicat d’un parent à l’autre 😉 Et non, rien de simple dans ces questionnements! Pour le lait maternisé de ta fille, si tu l’habite un peu avant avec une certaine marque (Prémiriz, La mandorle, etc..).franchement ne va pas t’embêter à en prendre un autre pour la crèche. Si tu en parles avec l’équipe avant, peut être que cela se fera sans difficulté ? J’avais acheté pour les weekend ou je m’absente avec mon travail du prémiriz, et bien elle n’en a jamais voulu! Ni de mon lait d’ailleurs autrement qu’au sein. Rien à faire. Elle m’attend, tout simplement. Et dieu sait que cela ma tracassé quand il a fallu partir ! Mais au final, les bébés s’adaptent tellement aux situations.
      A très bientôt!
      Mélanie

      J'aime

  9. En pleine transition, je confirme que c’est compliqué pour un adulte alors pour nos petits… J’aimerais adopter la même démarche que vous avec ma fille, lui donner toutes les informations nécessaires pour qu’elle puisse choisir quand elle sera grande.
    Avez-vous des supports (livres, dessins-animés…) à conseiller pour aborder ce sujet ?

    J'aime

    1. Bonjour,
      J’ai assez peu de support mais j’aime beaucoup les livre spour enfants des éditions l’âge d’Homme. J’ai « Ne nous mangez pas » qui ets très intéressant. Après il y a quelques petites vidéos sur youtube qui me plaisent bien pour les tout petits : https://www.youtube.com/channel/UC4MNVtAarGXgSFAGTVp6caQ

      Après le dialogue et au fil du temps ils se feront leur propre idée sur le sujet !
      Belle journée,
      Mélanie

      J'aime

  10. Je découvre ton blog, j’adore deja!
    Je suis tellement d’accord avec toi vis a vis des enfants. Ici nous sommes tous en transitionet il est impensable pour moi de ne pas laisser le choix à mes enfants à l’exterieur.
    Merci pour cette video, pour cette ouverture d’esprit, je crois que c’est la premiere fois que je vois une video non culpabilisante sur le sujet.

    J'aime

    1. Merci Laura de ton retour. Ce sujet est délicat et je ne pense pas détenir la vérité unique mais comme je l’explique chacun fait (ou pense faire) au mieux pour ses enfants, et j’espère que cette « tolérance » ou ouverture d’esprit leur donnera envie d’être végétaliens plus tard, par choix.
      A très bientôt!
      Mélanie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s