15 réflexions au sujet de « VIDEO / Le bio, un truc de riche ? »

  1. les fruits et legumes bio de supermarchés sont emballés…. pour ne pas etre contaminés par les produits non bio alentour :p
    mais tu as raison le bio de supermarché c’est un moindre mal pour ceux qui debutent en bio mais pas une solution…
    🙂

    J'aime

    1. Voilà, ca peut être un bon début pour ceux qui ne font jamais leur courses ailleurs, mais l’idée est d’aller plus loin dans la démarche ensuite.
      Beau dimanche !
      Mélanie

      J'aime

  2. Une vidéo très instructive. J’essaye de suivre toutes ces astuces au quotidien mais j’admire vraiment votre budget familial : 450 € pour 5 !! Nous sommes deux et nous dépensons à peu près ça avec le maximum bio (sauf la viande, le lait et les yaourts, trop chers). Même en vrac, certains aliments restent très chers (les oléagineux, les huiles notamment) et les fruits d’été surtout, sont très chers aussi… Bref, ce n’est pas facile ! Je pense qu’il faut jongler entre les grandes surfaces et le magasin bio car certains aliments bio sont moins chers en grande surface (noix de cajou et pruneaux par exemple mais ils sont emballés…). J’ai beaucoup à apprendre encore sur la gestion des dépenses alimentaires mais je suis comme toi, je privilégie de bien manger : nous cuisinons tout nous-même, nous n’achetons plus industriel, nous limitons notre consommation de protéines animales (nous n’en mangeons que le midi et parfois le matin lorsque je fais des petit-dej salés) etc.

    J'aime

    1. Bonjour Nathalie,
      Merci de ton témoignage. En fait, choisir de ne manger qu’en bio demande de nombreux ajustements et un apprentissage oui, on ne va pas se mentir, mais c’est faisable. Pour reprendre tes exemples, je n’achète aucun fruits d’été : les pêches, nectarines, abricots, etc. Tous sont beaucoup trop chers pour moi. En guise de fruits l’été, je me contente une fois par semaine de melon et pastèque, de bananes et des fruits rouges, fraises et framboises, de mon jardin ! Et de tomates à volonté (certes, ce n’est pas sucré, mais c’est un fruit, je triche 😉 )
      Tout véganisme mis à part, les protéines végétales resteront toujours bien moins chères que leur équivalent animal, même, et surtout en bio.

      Quand aux noix type amande et cajou, ils restent un luxe pour beaucoup et je consomme très peu de ces derniers. J’en achète uniquement quand une recette s’y prête, mais ils ne font pas partis de mes basiques du placard. Par contre, les pruneaux je les trouve à 6 €/kg et les dattes à 7€ le kg dans mon magasin, je trouve que c’est plutôt correct et puis je n’en mange pas tous les jours 😉

      En plus de cuisiner beaucoup, je cuisine surtout très, très simplement, et c’est ce qui me permet de tenir mon budget moyen. Mes enfants sont petits encore et j’imagine bien que lorsque j’aurais 3 ados morts de faim, il me faudra trouver encore de nouvelles recettes économiques pour ne pas l’exploser, mais garder en tête que cuisiner simplement et doubler les quantités pour de nombreux plats permets de sacré économies.
      Je pense à faire un nouvel article à propos du budget alimentaire, mais je ne voudrais pas faire une redite, je ne sais pas si certains seraient intéressés !

      Au plaisir,
      Mélanie

      J'aime

      1. y’a une erreur dans ton texte (je ne sais pas si c’est corrigeable) tu as ecris :
        « Tout véganisme mis à part, les protéines animales resteront toujours bien moins chères que leur équivalent animal, même, et surtout en bio.  »
        il y a 2 fois animal :p 😉
        bizz

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s