Le pesto est le must, pour ma part, des sauces pour pâtes. Mais pas seulement. Il parfume facilement une tarte, un cake, une quiche, des tartines au four ou encore une poêlée de légumes. Je suis complètement accro et depuis longtemps je le fais moi même avec de la roquette et des amandes, avec de la coriandre et des noix, avec du brocolis et de la pistache, avec des épinards crus.

IMG_1887

Et récemment avec de la mâche, très riche en fer. Alors mesdames et mesdemoiselles, la semaine du mois où vous êtes super fatiguées, entre le parmesan d’amandes qui fait du bien aux cheveux et le pesto qui est riche en fer, y’a de quoi faire ressortir la bombasse attitude en vous !

Le principal intérêt de le préparer maison, en plus de la sélection d’ingrédients de qualité, c’est que vous êtes certain de ne pas acheter une préparation épaissie avec des flocons de pommes de terre (je n’ai rien contre les pommes de terre mais je trouve pénible ces subterfuges industriels pour gonfler le volume), on peut mettre de la très bonne huile d’olive (ou autre), pleins d’ail (oups, repérée !) et du parmesan à gogo ! C’est d’une part vraiment très simple et rapide et d’autre part, cela permet de consommer (ou de recycler) des légumes à feuilles vertes tout en gourmandise.

Si vous ne savez pas quoi faire de votre salade, de vos épinards, de l’oseille, et bien, hop, un pesto ! Dans un pot fermé au frigo, il se conservera une bonne dizaine de jours. Mais il faut veiller à remettre une cuillère d’huile sur le dessus après utilisation pour éviter le dessèchement et la formation de moisissures.

IMG_1885

Pour 200g environ (selon la quantité d’huile ajoutée)

150g de mâche bien lavée et essorée

2 CS de pignons de pins

1 grosse CS de parmesan d’amandes

1 gousse d’ail

1/2 cc de sel fin (le parmesan est déjà salé)

Environ 10 cl  d’huile d’olive (ou tournesol si vous préférez une saveur plus douce)

1. Dans un petit robot mixer la mâche avec tous les ingrédients sauf l’huile, en arrêtant régulièrement pour racler les bords.

2. Quand vous obtenez une préparation fine et homogène, verser un peu d’huile et mixer. Ajouter l’huile au fur et à mesure jusqu’à obtenir la consistance que vous souhaitez (plutôt épaisse ou fluide). Conserver au frais.

Dans notre boutique

Nous auto-publions des livres de recettes vegan à petit prix :)

7 commentaires

    1. Mélanie says:

      Bonjour Marie,
      J’ai un déshydrateur Excalibur avec 9 plateaux. C’est un grand modèle, à adapter au format de votre famille. J’y sèche mes tisanes, champignons, algues, tomates. J’y prépare des chips de pommes. Des fruits séchées un peu façon bonbon mais sans sucre (framboises, fraises…).
      C’est un investissement donc il faut réflechir au type de préparation que vous aimeriez. Vous trouverez plusieurs vidéos sur Youtube vous expliquant toutes les possibilités ! Pour ma part, au delà de l’argument « santé », c’est plutôt un autre moyen de conserver mes aliments dans le temps, sans les dénaturer.
      Bonne journée!
      Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :