Kéfir de fruits : des bulles sans alcool qui donnent le sourire !

Ah que j’aime cette boisson ! Gratuite, pétillante, rafraichissante, bienfaisante pour les bidons, il y a vraiment peu de défauts au kéfir (euh, aucun en fait ?). Sa facilité de préparation la rend accessible à tous.tes, et comme nous en consommons fréquemment, je voulais rédiger un article dessus, même si on trouve très facilement les informations partout maintenant.

« Kéfir », késako ?

Le kéfir de fruit est une boisson fermentée réalisée à partir d’eau et de grains de kéfir, des micros organismes composés de bactéries lactiques et de levures, et de sucre.

Ces grains ressemblent un peu à du tapioca, et il ont une taille qui varie de 2 à 6 mm en moyenne. Ils grossissent et se reproduisent quand ils fermentent une boisson. Ce qui permet non seulement d’en avoir toujours sous la main, mais aussi d’en donner. C’est d’ailleurs de cette façon que la plupart des personnes qui réalisent du kéfir s’en procurent : par donation.

Pour fermenter l’eau, on y ajoute donc des grains de kéfir et du sucre, avec du citron. En « mangeant » le sucre, les grains se développent, et produisent des gaz. Ce qui a pour résultat de rendre la boisson… pétillante !

On distingue le kéfir de fruit du kéfir de lait.

Les grains de kéfir de lait sont différents et n’évoluent pas dans le même milieu. En fermentant de l’eau avec du sucre on obtient une boisson pétillante, là où en fermentant du lait avec du kéfir de lait on obtient une préparation très épaisse et acide qui se rapproche du lait ribot. Il est bon de noter que les grains de kéfir de lait sont aussi efficaces avec du lait de soja qu’avec du lait de vache.

Quels bienfaits ?

Ici, nous adorons surtout le goût du kéfir pour son côté pétillant sans trop de sucre, et pour son côté quasi gratuit.

C’est cependant une boisson également consommée pour ses bienfaits sur la sphère digestive. Riche en probiotiques (micro-organismes vivants), le kéfir est idéal pour entretenir ou réensemencer sa flore intestinale si vous avez un déséquilibre. Il est bon de rappeler que les probiotiques ne sont utiles que dans ce cas là, on a tendance à lire partout qu’il faudrait se supplémenter régulièrement, mais si vous n’avez aucun désordre au niveau du ventre, il ne sert à rien de faire une fixation dessus. Une consommation régulière de légumes lactofermentés, de miso (non pasteurisé), de yaourts (oui, même les yaourts de soja contiennent des probiotiques), de tempeh ou de kéfir par exemple suffit à entretenir sa flore intestinale, en plus de nombreuses règles d’hygiène de vie (ça vous intéresse un article sur la sphère digestive?). Ce n’est donc pas une boisson miracle, mais elle est efficace pour réharmoniser la flore intestinale.

Grâce à la présence de ses probiotiques, c’est également une boisson bonne pour le système immunitaire. L’essentiel de ce dernier prend racine dans nos intestins, donc bichonner notre flore intestinale, c’est aussi s’assurer d’avoir des défenses de super-héros face à l’envahisseur !

Enfin, c’est une boisson qui régule également le transit. Les personnes qui souffrent de constipation ou de diarrhée s’en trouveront soulagées par une consommation régulière.

On peut lire de nombreux autres bienfaits mais n’ayant rien trouvé de fiable, je préfère en rester là. Et c’est déjà pas mal pour une boisson gratuite !

 

Quelle consommation ?

La seule boisson dont le corps a besoin quotidiennement, c’est de l’eau. Toutes les autres sont en plus.

Les tisanes sont diurétiques et à ce titre elles peuvent aider le corps à se nettoyer, mais consommées toute la journée, elles vont juste le vider de ses minéraux en favorisant la miction.

Le café est une boisson stimulante et anti-oxydante qui est bénéfique si consommée, là encore, en petite quantité. Bu tout au long de la journée, c’est votre coeur qui fait un marathon non-stop.

Le thé, boisson également très riche en antioxydants est également à limiter. Les tanins tachent les dents (comme le café), ils limitent l’absorption du fer (à éviter au moment des repas donc et une tasse par jour est suffisante).

Le kéfir n’échappe donc pas à la règle : au naturel c’est une boisson quasiment non sucrée, il n’y a pas vraiment de contre-indication dans ce cas, vous pouvez en boire comme vous le souhaitez. Par contre, certaines personnes ne la dégustent pas nature, en y ajoutant souvent un peu de sirop de fruits, du jus de pommes (pour les versions simples). Si c’est le cas, cela doit rester une boisson plaisir et bienfaitrice, mais qui ne devra pas prendre la place de l’eau.

Recette de base

La recette de base du kéfir est vraiment simple, je vous indique quelques variantes ci-dessous.

Fermentation 1

Pour un litre d’eau non chlorée

Environ 20g de grains de kéfir « frais »

4 cs de sucre

2 tranches de citron

1 figue séchée.

 

  1. Dans un bocal, placer les grains de kéfir, le sucre, les rondelles de citron, la figue et verser l’eau.
  2. Couvrir d’un tissu fin, une étamine par exemple et laisser à température ambiante environ 48h  (24h dans le power fermenter à 30°C) environ. Le liquide commence à présenter des bulles en surface, et la figue a remonté.
  3. Filtrer à l’aide d’une petite passoire et verser le liquide récupéré dans une bouteille en verre, à limonade par exemple (avec un joint hermétique).

Fermentation 2

Au terme de la première fermentation, le kéfir est prêt et consommable en l’état. Mais si vous lancez une deuxième fermentation, il sera bien plus gazeux ! C’est également à ce stade là que l’on peut le parfumer, et les possibilités sont très grandes.

Mode d’emploi 

  1. Quand la première fermentation du kéfir est terminée, vous filtrez le kéfir pour séparer les grains du liquide.
  2. Dans la bouteille qui va l’accueillir, vous disposez vos fruits / plantes / sirop, etc… et vous versez le kéfir de fruits.
  3. Vous fermez hermétiquement.
  4. Laisser 24h à 48h à température ambiante (plus il fait chaud, plus la deuxième fermentation est rapide), puis placez au frais.
  5. Vous pouvez conserver plusieurs semaines vos bouteilles au frais.

Je réutilise les rondelles de citron au moins une fois en lançant immédiatement une autre fermentation 1.

Je vous liste quelques idées pour parfumer votre kéfir de fruit :

  • Avec des fruits frais : une poignée de framboises, fraises, myrtilles,…
  • Du gingembre ou du curcuma émincés finement
  • Une belle poignée de feuilles aromatiques : menthe, mélisse, citronnelle, thym,
  • Avec des écorces de citron coupées en petits bouts pour pouvoir les extraire ensuite
  • Des fleurs de sureau ou autres fleurs comestibles (toutes ne donnent pas un goût sympa !)
  • 50g de sirop : ici nous adorons avec du sirop de citron ou de menthe mais tout est possible
  • Du jus de pommes (1/3 jus de pommes et 2/3 kéfir)
  • Du thé glacé (1/3 thé et 2/3 kéfir)
  • J’aime énormément l’ajouter à mes jus de légumes également. Au moment de servir, je remplis une carafe de jus de légumes et j’additionne de kéfir, c’est délicieux !
Je recouvre d’une étamine et je la bloque légèrement pour ne pas qu’elle s’envole avec le bouchon, mais pas de façon hermétique (un élastique fait très bien l’affaire). La fermentation est aérobie.

Notes utiles 

L’eau : « idéalement » pure ou non chlorée. Personnellement je réalise mon kéfir depuis deux ans avec l’eau du robinet. CQFD.

Le sucre : c’est la nourriture des grains, donc plus il est riche en minéraux, plus ils vont dégazer (oui, je souris en écrivant cette phrase). Evitons donc le sucre blanc si possible, qui n’apportera rien. Le sucre roux n’impacte pas sur la couleur finale de la boisson et est le moins cher. Pour booster les grains, une cure occasionnelle de mélasse ou de sucre complet, et ce sera soirée disco dans la bouteille !

Les tranches de citron : elles amènent de l’acidité et parfument la boisson au naturel, mais ne sont pas non plus obligatoires.

Les figues (ou dattes, abricot secs, pruneau, raison séchés..) : les grains fermentent bien plus vite en présence de sucre et de fruits secs. Ces derniers sont néanmoins facultatifs, votre boisson fermentera de la même façon eux, cela mettra juste un peu plus de temps. Le fait qu’elle remonte à la surface n’est pas forcément le signe que la fermentation est terminée (elle peut tout simplement être gorgée de jus) mais en général c’est l’un des indicateurs, avec les bulles à la surface.

Le kéfir est une boisson gazeuse, à ce titre on évitera de le secouer avant de le servir. Laisser également au moins 2 cm de libre sous le bouchon pour éviter des explosions intempestives, surtout sur les bouteilles fines qui n’ont pas de bouchon hermétique (explosions font bien flipper quand elles arrivent au milieu de la nuit, je vous assure !). Depuis, je n’utilise plus que des bouteilles à limonades et je n’ai jamais eu d’autres soucis.

Et le plus important : OU TROUVER DES GRAINS DE KEFIR !!

Le kéfir se donne (comme il se multiplie au fil des fermentations, vient un moment où on en a trop. Vous pouvez alors (que vous en donniez ou que vous en cherchiez) :

qui regorge en plus d’idées  et d’astuces car on peut fabriquer plein, plein de recettes avec du kéfir, (autre que des boissons j’entends).

  • Rédiger une annonce sur des sites comme Le bon coin, indiquant que vous en cherchez (ou donnez).
  • Acheter de la poudre lyophilisée en magasin bio sous la marque Natali (inconvénient, c’est de la poudre donc au bout de 6/8 tournées, on n’en refait plus, et il y a moins de bactéries différentes que dans les grains, donc vous n’aurez pas autant de bienfaits qu’avec ces derniers). Au mieux vous aurez une boisson pétillante.
  • Acheter des grains frais ou séchés sur le site Kéfir – Kombucha . Le prix semble élevé (et il l’est étant donné qu’à la base on peut en trouver gratuitement), mais il ne faut pas oublier que des grains se gardent des années et se multiplient. Donc cela reste un bon investissement si on n’a pas le temps d’en chercher ailleurs.

FAQ (que j’enrichirai avec vos questions, je ne vais pas penser à tout)

J’ai la flemme de faire du kéfir, je fais quoi de mes grains ?

Vous les mettez dans un bocal avec de l’eau et un peu de sucre au frais. Ils se conserveront des mois en changeant l’eau toutes les semaines. Pour les réactiver, il faudra leur donner à manger (= du sucre), plusieurs jours en changeant l’eau à chaque fois. Vous avez aussi la possibilité de les rincer, et de les déshydrater pour les conserver plus longtemps.

Est ce que la durée de fermentation varie ?

Oui, clairement en hiver cela peut prendre une journée de plus, la chaleur aidant à accélérer la fermentation. En été, il faut compter environ 48h (24h au power fermenter à 30°).

Est ce que le kéfir est une boisson acide / acidifiante ?

Le kéfir est une boisson légèrement acide au goût en raison de la présence du citron, mais moins que le PH de votre estomac qui est de 2. Ensuite, un aliment ou une boisson peut être acide (au goût), ce n’est pas pour autant qu’il.elle sera acidifiante pour l’organisme, ce sont deux notions différentes. Le kéfir ne présente aucun danger.

Est-ce une boisson alcoolisée ?

Le kéfir contient d’infimes traces d’alcool, environ 1% , (comme de nombreuses boissons gazeuses par ailleurs comme que les colas) donc il peut être bu par les enfants et les femmes enceintes.

Combien de temps se conserve t-il ? 

Plusieurs semaines au frais. Plus on attend et moins il sera naturellement sucré. Je n’ai pas trouvé de date limite, je n’en fait pas 50 bouteilles à la fois. J’en ai toujours 3 à 4 au frais avec une rotation.

Est-ce une boisson sucrée ?

La grains mangent la majorité du sucre mais il en persistent une petite partie. Sur le site Ni cru ni cuit, il est indiqué 20% de sucre de départ, soit 10g pour un litre ce qui est minime. Le sucre restant est du fructose, à index glycémique bas, donc le kéfir convient également aux personnes diabétiques.

Que fait-on de la figue et du citron ?

Certaines personnes les congèlent jusqu’à en avoir une petite quantité et les transforment en confiture. Personnellement, je n’aime pas le goût des fruits secs après le passage dans le kéfir donc ils vont au compost (mais je prends les idées pour les réutiliser !). Je me sers du citron en cuisson quand les menus s’y prêtent pour parfumer le plat (curry, tajine, dip).

Quel goût a le kéfir ?

Difficile à décrire ! C’est clairement surprenant au début, mes enfants sont mis un peu de temps à s’habituer et pourtant, depuis le kéfir a remplacé le traditionnel jus de pommes chez nous, c’est vous dire ! Comme pour tout, le palais s’éduque. Mais c’est assez doux.

***

J’espère que cela vous aura donner envie de partir à la recherche de ces petits grains, et si vous réalisez déjà votre kéfir, n’hésitez pas à partager les utilisations que vous en faites, ou les parfums que vous aimez !

71 commentaires sur “Kéfir de fruits : des bulles sans alcool qui donnent le sourire !

  1. Bonjour Mélanie,
    je suis une adepte depuis très longtemps, merci pour ce rappel.
    et oui les grains se donnent… partout !
    essaye de faire du fromage avec du kefir de fruit comme ferment…
    belle journée à toi, encore MERCI pour le partage

    J'aime

      1. je mets deux cuillères à soupe de kéfir de fruit (la boisson) dans un litre de lait de soja, je laisse deux jours à l’air libre, ou plus jusqu’à temps que caillé se fasse (comme celui que j’ai appris à faire grâce à ton livre 🙂 ) puis j’égoutte comme le soja, dans une étamine. je mets du sel, je remue bien, et je conserve au frais. c’est un fromage à tartiner. je vais tenter plus tard le séchage à l’air libre…

        Aimé par 1 personne

      2. Ouah super !! Moi je mets les graisn dans une étamine et directement dans le lait pendant 2 jours (ou 24h dans le fermenter et au terme de ce temps j’ai un caillé super épais, que j’égoutte ensuite comme toi. Et je le moule dans un cercle. Je vais essayer cette semaine, merci !

        Aimé par 1 personne

      3. bonjour
        je fermente du lait de soja avec l’eau de trempage du kéfir- de fruits—-dans un bocal à joint de caoutchouc–d’un e manière cool–lait de soja 60 % environ -eau de trempage 40%–je ferme avec le joint et je laisse cailler sur 2à 3 jours environ–je filtre -ça me fait une sorte de tofu soyeux que je consomme avec un peu de miel et de sésame broyé–voilà c’est une manière de valoriser complètement mon kéfir –je le fais parfois avec le jus de légumes lactofermentés-avec du jus de betteraves ça donne un »tofu »rose-lol-ça ne prend pas le goût de sel –mais dans ce cas j’assaisonne en préparation salée–je le préfère néanmoins avec l’eau de trempage du kéfir–bravo pour votre site

        J'aime

  2. Coucou Mélanie encore un super article. Ça fait un moment que je veux tester ton article va bien m’aider à me lancer je vais de ce pas me mettre en quête des petites graines 😉.
    Mon fils aime beaucoup la limonade et l’eau gazeuse ça devrait lui plaire 😉
    Bon lundi 😘

    J'aime

  3. Bonjour Mélanie,
    ton article me donne envie d’en refaire tiens ! J’avais du mal à en boire régulièrement. J’avais donc préféré donner mes grains à des personnes qui s’en serviraient plus souvent. Mais de fait, j’ai bien le goût de retester !
    Volontiers oui pour un article sur la sphère digestive. Belle journée

    J'aime

  4. Depuis que j’ai mis la main sur des grains l’été dernier, je passe par des phases de kéfir-isation intenses puis des phases où je n’en consomme pas du tout. En général j’en fais quand il fait beau, en alternance avec du thé ou infusion glacés, qui eux ne pétillent pas, c’est dommage… Il faudrait que je me lance dans du kombucha ou que je teste le mélange thé glacé + kéfir comme tu le fais. Tu as déjà essayé de mettre directement du thé dans ton kéfir en F2?

    Mes grains reviennent de loin parce qu’au début je les avais stockés dans un bocal sans eau ni sucre au frais, mais ils ont quand même survécu ! C’est du solide ces p’tits machins! (Pas comme mon levain… :/)

    Mes parfums préférés :
    – prune/cannelle
    – hibiscus (seul ou avec gingembre ou cannelle)
    – pastèque (mais attention à l’explosion à l’ouverture…)
    – sureau (ou sureau/gingembre)

    Et je compte bien tenter fraise et rhubarbe (ensemble ou séparément, à voir) dans les semaines à venir!

    Aimé par 1 personne

    1. Extra ces parfums, je n’avais pas pensé à la pastèque mais ce doit être super bon oui !
      Et les fleurs de sureau je crains d’avoir loupé le coche cette année… :/
      Je note prune cannelle car j’ai plain de prunes qui poussent sur les arbres !

      Et comme toi, j’ai des phases où l’on descend un litre par jour et d’autres où ils sont au repos, c’est comme pour tout !

      J'aime

      1. Ben je t’avoue que pour le sureau j’ai fait avec du sirop que ma mère avait fait l’an dernier et que j’avais en conserve ^^ mais il en reste encore quelques uns en fleur en Alsace donc j’aurai peut-être l’occasion de tester avec des fleurs fraîches si je trouve le temps d’aller en cueillir !

        J'aime

    2. Bonjour, le kéfir à la rhubarbe est vraiment bon. Lorsque nous voulons faire de la tarte à la rhubarbe nous la faisons toujours tremper dans de l’eau sucrée pour adoucir le goût. Puis on se sert de cette eau de trempage sucrée et parfumé pour faire notre kéfir (en F1). On se régale à chaque fois!

      J'aime

  5. Merci pour cet article très complet ! Je n’avais jamais pensé à regarder sur le bon coin… J’ai trouvé plusieurs donneur.ses dans mon quartier, à moi le kéfir 🙂

    J'aime

  6. Bonjour Mélanie et merci d’avoir pris le temps d’en rediger cet article complet
    Je me suis lancée depuis peu dans le kefir et j’avais vu que tu faisais du kefir de framboises.
    J’ai enfin ma réponse pour savoir comment tu fais !!
    J’ai juste une question : si on s’absente plus de 15 jours (par exemple voyage à l’etranger) comment fait on pour entretenir ses grains car j’ai lu qu’il fallait changer l’euabtoutes les semaines 😰
    Bonne journée à toi

    J'aime

    1. Bonjour Valérie, changer l’eau toutes les semaine est dans l’idéal, mais ils survivront sans problème plusieurs semaines au frais si tu dois t’absenter. Il faudra juste bien leur redonner du sucre en rentrant, c’est tout !

      J'aime

  7. Bonjour Mélanie !
    En gros tu j nous dit que le côté pétillant… ce sont des pets de kéfir 😂
    Il n’en reste pas moins que c’est effectivement une super boisson ! J’ai souris en voyant tes photos : tu vas te prendre des remarques sur la passoire en inox… Déjà que tu prends l’eau du robinet ! Comme toi je suis sortie du chemin, y compris en utilisant le rapadura et la lumière , et ça marche très bien malgré ce qu’on lit partout !
    Merci pour cet article et oui un article sur la flore intestinale m’intéresse !
    Bon lundi férié (c’est bon ça les week-ends à rallonge !)

    J'aime

    1. Mais oui, c’ets tout à fait ça, une boisson péteuse !
      Tu sais, je pars du principe que si une recette gratuite doit être casse bonbon à réaliser, je passe mon
      chemin.
      La passoire inox me sert juste à filtrer le kéfir dans une bouteille, ils sont à peine 20 secondes en contact avec, je ne les rince jamais. Et je ne vais pas acheter de l’eau en bouteille pour réaliser une boisson gratuite. Le chlore s’évapore en deux heures à l’air libre, donc ce n’est pas vraiment un problème vu que le contenant n’est recouvert que d’une étamine 😉 Et si je le cale dans le noir, tu peux être certaine que je vais le zapper^^!

      Merci et bon lundi à toi aussi !!

      J'aime

  8. Bonjour effectivement j’ai lu qu’il faut éviter l’acier l’inox…
    Mais si tu filtres ton kefir depuis 2 ans avec c’est qu’il n’y a pas de soucis non??

    J'aime

    1. Apparemment non ;). Je crois que c’est problématique si on les rince dans une passoire en inox, auquel cas il y a un contact prolongé et un affaiblissement progressif. Ici, je ne rince rien j’égoutte et hop, ils repartent dans le bocal / pot en verre.

      J'aime

    2. Bonjour, petit retour d’expérience : cela fait 2 ans que nous faisons du kéfir par période (on en consomme quelques semaines puis on arrête et on reprend quand l’envie revient). Au début nous étions très disciplinés (eau en bouteille, bon sucre, pas de métal, bien à l’ombre…).
      Et bien ça a bien changé avec le temps. Je partage l’idée qu’il faut que cela reste une boisson simple à faire. On a gardé le bon sucre, les fruits bios mais il voit la lumière du jour et est fait avec de l’eau du robinet et vu la quantité de grains que nous avons, il se porte très bien 😉

      J'aime

  9. Merci Mélanie pour cet article détaillé. J’ai essayé de faire de Kéfir de fruits, cela a fonctionné un temps puis la F2 a pris une odeur trés fermentée mais nauséabonde et aprés plusieurs essais j’ai arrëté.
    J’ai recommencé avec d’autres grains de Kéfir Hena, mais cette fois au cours de la F2 se formait une couche gluante qui ressemblait á du blanc d’oeuf… aprés 3 rattage j’ai tout jeté…
    Tu me donnes envie de re-re-recommencer avec les premiéres fois cela fonctionnait bien et j’adorais ca !

    J'aime

    1. Bonjour Valérie,

      Décidémment, pas de bol !
      J’espère que la prochaine sera la bonne. La F2 je la laisse max 48h sur le plan de travail, sinon au frais absolument après.
      Bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  10. Ici, j’adore le kefir, j’en bois tous les jours! Avec une preference pour celui au gingembre ou à la framboise!
    Par contre chéri et les enfants n’adhérent pas du tout, pas assez sucré pour eux…

    Un article sur la sphere digestive ca serait au top! Axé microbiote, il semblerait que ce soit son avenement 😉

    Bon lundi à toi, et merci pour ce chouette partage!

    J'aime

  11. Bjr, super article!! Merci. J’ai un bocal de grains qui attendent d être donnés. Vous trouverez les modalités d envoi sur mon post dans le groupe Facebook cité en fin d’article. Mon pseudo est Evy Bou. A bientôt.

    J'aime

  12. Bonjour, Mélanie,
    Grâce à Nath (ma fille qui m’a offert ton livre sur le tofu, dédicacé, merci ) je fabrique du kéfir de fruits, et il croît (de croître) beaucoup donc je peux en donner.
    J’habite en Alsace à Obernai.
    Merci pour ces expériences partagées.
    Belle fin de journée
    A bientôt

    J'aime

  13. super !
    ici, c’est parfois sans citron ET sans figue (ça s’appelle alors du tibico) et ça le fait très très bien !! n’oublions pas qu’au départ, le kéfir c’était une boisson de pauvre ….
    Dans les magasins bio, ils peuvent aussi en donner, et par conséquent, si on se retrouve avec trop de grains, on peut également leur en proposer (c’est ce qui se passe ici ! )
    On peut donner également des grains, mélangés à la pâtée pour nos animaux !!
    et ici aussi, eau du robinet ( reposée pendant 2 heures pour que le chlore s’évapore) par contre les grains adorent le calcaire ouf 😀 😀
    et le métal est permis ! sans soucis ! c’st juste l’argent qu’il ne supporte pas !
    voilà voilà !!
    des bisous et encore merci !! ♥♥♥

    J'aime

    1. Coucou,
      Oui j’ai découvert le nom de Tibico aussi, c’est rigolo !
      Et c’est vrai qu’en cherchant, on finit par en trouver assez facilement gratuitement.
      Bonne idée dans le vinaigre, ils iront côtoyer les peaux de clémentines de cet hiver!
      Bisous !

      J'aime

  14. Bonjour, Mélanie ! Merci pour cet article ! J’ai des grains de kéfir au frigo depuis plusieurs mois …. utilisés quelques fois puis,oubliés… et jamais rincés ou changé l’eau.. pensez-vous qu’ils soient toujours bons ? à quoi voit-on qu’ils sont toujours utilisables ? Merci pour vos articles si variés et si bien documentés.
    Bonne soirée

    J'aime

    1. Bonjour,

      Oui ils sont bons, par contre il faudra leur donner du sucre chaque jour à température ambiante pendant quelques jours, en changeant l’eau, pour les remettre en selle !

      Bonne journée !

      J'aime

  15. Super article (une fois de plus). Merci !
    J’ai une réserve depuis des années sur le kéfir… alors je pose ma question qui peut paraître stupide. Je me lance …
    Nous ne consommons pas de sucre, ni aucun aliment à IG au-dessus de 50 (raisons de santé, forcément). Qu’en est-il du sucre dans le kéfir ?
    Ok pour une article sur la sphère digestive?

    J'aime

  16. Je réfléchis à notre affaire de sucre, et précise ma précédente question : penses-tu qu’on puisse utiliser du sucre de coco pour la préparation ? Merci Mélanie !

    J'aime

    1. Bonjour Agnès,

      Comme indiqué, il subsiste une infime quantité de sucre dans le kéfir terminé) donc cela n’aura pas d’impact sur la glycémie. Tu peux mettre du sucre de coco, mais forcément que cela va teinter le kéfir en marron.
      A tester !
      Mélanie

      J'aime

  17. Merci pour cet article, précis et sans fioritures.
    Une petite précision cependant. Le kefir de fruit n’est pas une boisson « aérobie ». Pour en faire la démonstration, j’ai réalisé, avec autant de succès, un kefir dans un bocal sous vide d’air absolu. C’est d’ailleurs logique : les grains étant au fond du bocal, ils se moquent totalement de ce qui se passe en surface 🙂
    Comme vous l’indiquez justement, et contrairement à la légende, l’histoire de la figue qui remonterait pour dire « coucou on est prêt ! » c’est du folklore ! Vous pouvez vous en assurer en mettant une figue sèche dans de l’eau, elle remontera en surface, alors qu’il n’y a pas de grain de kefir…

    J'aime

    1. Bonjour
      Depuis une semaine je fais du kefir (conseillé par mon osteopathe) mais après 48 h la datte n est toujours pas remontée pouvez vous me donner la raison
      Bonne journée

      J'aime

      1. Bonjour,
        La datte n’est pas un indicateur comme je l’explique. Il faut vérifier que le dessus de la boisson pétille légèrement. Ce qui arrive entre 24h et 48h selon les températures externes.
        Ensuite, d’ou viennent vos grains?

        J'aime

      2. Bonjour,
        Merci pour votre réponse.
        J ai fait un autre essai hier avec des abricots secs et j ai mis du sucre de canne en poudre bio équitable au lieu du sucre de canne complet et ce matin les abricots sont remontés.
        Bonne journée
        Nicole

        J'aime

  18. Bonjour Mélanie,
    Merci beaucoup pour cet article ! Je trouvais que mon kefir n’était pas très pétillant mais à la lecture de ton article je me rends compte que je zappais la phase « fermentation à l’air libre » de la F2, je le mettais directement au frais après filtrage ! Je me suis dépêcher d’aller relancer une tournée de kefir pour tester ta méthode 🙂
    J’avais aussi une petite question, à ton avis est-ce que la taille du bocal dans lequel on fait la F1 à de l’importance ? J’avais entendu dire que la fermentation prenais mieux si l’ouverture du bocal était large et j’aurais bien aimé ton avis sur ce point..
    Encore merci pour tout ce que tu partages avec nous sur ce blog,
    Lou.

    J'aime

  19. Bonjour et grand merci pour ce fabuleux article ! Je me suis justement remise récemment à en faire. Je pensais le mien mort car depuis des mois au frigo avec de l’eau sucrée mais aucunes bulles, il a donc eu une fin funeste (ça aura peut-être fait du bien aux poules qui l’ont récupéré 🤪) et j’en ai retrouvé sur une page de partage. Mon fils et moi nous nous en délectons. Par contre une question assez bête, si on fait la F2 avec des framboises, comment les sortir de la bouteille de limonade une fois la boisson terminée ? Et je dit oui à un article sur la sphère digestive !

    J'aime

  20. Super article pour une consommatrice de kéfir que je suis !
    J’ai appris beaucoup de chose sur lui mais notamment sur la consommation de tisane et thé, il va falloir que je lève le pied la dessus.
    Merci pour tes vidéos et articles que je suis assidument.
    Belle journée

    Delphine

    J'aime

    1. Bonjour Delphine,

      C’est vrai qu’on oublie vite que les tisanes ne sont pas des boissons anodines si bues en grandes quantités 😉 (Mais vaut mieux ça que des sodas !)
      Bonne journée,
      Mélanie

      J'aime

  21. Bonjour Mélanie,

    En ce qui concerne ce post, grâce à vous, la fabrication du kéfir me paraît enfin facile ! j’avais lu des tas de recettes sur le groupe Facebook dédié, sur « ni cru, ni cuit » mais cela restait obscur.
    Dans quelques jours je vais tester « Suri » le restaurant que Marie-Claire Frédéric a ouvert il y a quelques mois. Je veux avoir un aperçu de jusqu’où on peut aller dans la fermentation.

    En ce qui concerne votre « coup de gueule » sur IG, une fois de plus vous m’avez ouvert les yeux. Je suis abonnée à très peu de comptes car je préfère la qualité à la quantité . J’attends avec impatience toutes vos publications mais j’hésite à commenter car je sais que vous répondez et que vous êtes très occupée. Mais dorénavant, comme je vous l’ai dit hier, pour vous et les quelques autres que je suis, je lèverai le pouce ou enverrai un petit coeur si je ne commente pas. Et si je commente et n’ai pas de réponse, tant pis, je comprendrai.
    Quant au nombre d’abonnés, vous aviez raison, il a diminué mais pas de beaucoup. Peut-être que certaines personnes n’aiment pas se faire secouer les puces !

    A bientôt et bonne journée.

    J'aime

    1. Bonjour Catherine,
      J’ai hâte de lire ton retour du restaurant car je suis aussi curieuse d’un repas composé autour de la lactofermentation !
      Merci pour votre soutien, et peu importe le nombre d’abonnés, tant qu’ils sont là pour de bonnes raisons !

      Belle journée !
      Mélanie

      J'aime

  22. Bonjour Mélanie,

    Mon mari prépare son kéfir depuis quelques mois et je suis sûre que cet article va lui plaire !
    Je me demande à quoi sert l’étamine ? On n’en mets pas ici…
    Et la grande question qu’il se pose souvent c’est : est-ce qu’on peut faire quelque chose d’autre avec ces grains? J’ai vu un début de réponse dans les commentaires…
    Merci

    J'aime

  23. Bonjour Lucie,

    L’étamine sert simplement à éviter la poussière ou que des bêtes indésirables tombent dans le kéfir.

    Avec les grains je fermente du lait de soja pour en faire du fromage, mais sinon je ne connais pas d’autres utilisations!
    Boone soirée,
    Mélanie

    J'aime

  24. Bonjour,
    Je cherchais justement un article d’explication car je viens de recevoir du kéfir. J’ai tout de même une question quant à la couleur : mon kéfir est légèrement marron, pas blanc voire transparent comme le votre. Est-ce normal ? est-ce du au sucre que la personne qui me l’a donné à mit dedans ? Ou est ce parce qu’il n’est plus bon ?
    Merci,
    Mathilde.

    J'aime

    1. Bonjour,
      il est probable que ce soit du au sucre oui, si c’est du complet ou du rapadura il va colorer. Le kéfir a une mauvaise odeur s’il n’est pas bon 😉
      Bonne journée Mathilde,
      Mélanie

      J'aime

  25. Je n ai jamais essayé d en faire , mais j adore cette boisson , alors si je trouve du kéfir je vais tenter , merci pour la recette et je suis aussi très intéressé par un article la sphère digestive merci

    Aimé par 1 personne

  26. Bonjour Mélanie,
    Je viens d’aller chercher des grains de kéfir chez une inconnue, qui m’a proposé des grains au marché il y a 2 jours. Elle m’a montré comment faire mais j’ai dû revenir sur l’article parce que je ne savais plus ou laisser mon bocal pendant la fermentation …
    Merci pour cet article

    J'aime

  27. Bonjour Mélanie ! Bonjour les gens !!!

    Depuis quelques semaines, j’ai recommencé à faire du kéfir de fruit. La souche que j’utilise est très vivace et se reproduit à une vitesse assez hallucinante (x1.5 à chaque tournée)… Si ça intéresse quelqu’un, je suis près de Nantes.
    Sinon, qu’est-ce que vous faites de votre excédent ??? Je n’arrive pas à le jeter mais j’en suis à 3 bocaux au frigo °o° !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s