Je ne suis pas de très bonne humeur. Mais je me soigne #1

Je ne suis pas de très bonne humeur. Mais je me soigne.

Paupiette de chou vert avec une farce de haricots rouges aux carottes et confit d’oignons

Dans ma boîte à brouillons, il y a un paquet d’articles commencés et dans mes dossiers photos, tout autant. Mais bon j’avoue faire ma grosse feignante et partager mes repas simples sur Instagram et Facebook. Pardon pour ceux qui ne sont pas sur ces réseaux sociaux. D’ailleurs, j’ai viré de mon téléphone tous les réseaux sociaux, à part Instagram. Instagram sans téléphone n’a pas grand intérêt. Et puis j’aime beaucoup Instagram. Enfin, j’aime bien les gens qui échangent un peu et qui ne s’arrêtent pas qu’à la photo car je ne suis pas du tout pro en photos.

Juste pour décrocher un peu, je les ai supprimé. Je me suis remise à (beaucoup) lire il y a quelques mois -j’ai toujours énormément lu mais ces deux dernières années avec numéro 3 dans notre chambre, le rythme avait bien baissé puisque je lisais surtout le soir- et, alternant fictions et livres documentaires, je suis plus sereine sans notifications permanentes. Et puis j’en ai déjà parlé ici, je me lasse de ces concours de blogueurs pour faire gagner de la bouffe industrielle sur-emballée vegan qui pullulent en ce moment. Ça n’est pas très grave, je le sais, mais comme je lis beaucoup sur la santé en ce moment, je n’arrive pas à comprendre cette promotion de produits végétaliens qui n’apportent rien à la santé si ce n’est l’illusion d’un repas sain, et qui en plus ne sont même pas très bons ! (Quitte à mal manger autant que ce soit très bon, non?).

D’ailleurs, j’en ai marre de voir que pour beaucoup la cuisine vegan se résume à des burgers. Je n’en peux plus de ces burgers partout comme si c’était le seul plat qu’on mangeait. Un nouveau magazine? Un burger en couv’ ! La moitié des livres de cuisine végétalienne : un burger en couv’. Un nouveau restau VG ? Des burgers à a carte ! Oui, c’est très bon un bon burger et oui, on peut en faire milles en version végétale, mais bon sang ! On ne mange pas que ça !

D’ailleurs, les smoothies licorne aussi, ils me saoûlent. Non mais qui prends le temps de se mixer six fruits pour les superposer avec la patience d’un ange (je dis ça, ça se trouve c’est hyper colérique un ange, j’en sais rien), et faire une chantilly avec des vermicelles ?

Et puis les porridges. Les porridges. Je pense que rien qu’en une journée de photos Instagram il y a de quoi faire 12 tomes de livres de recettes de porridge. Ok, c’est bon le porridge. Mais franchement au bout de la cent-vingtième photo où les bananes ont côtoyé les framboises, qui ont côtoyé les amandes, qui à leur tour ont fréquenté les graines de tttttchhhiiiia (ouf, c’est sorti), on a pigé ! Non ?

Je suis de mauvaise humeur, mais je me soigne.

Bacon de tempeh, chou chinois et patate douce basse température, crème de soja au confit d’oignon

D’ailleurs, à l’insu de mon plein gré, j’ai mangé des graines de chia avant Noël dans une dégustation. Je ne comprends pas. C’est tout mou, ça n’a aucun goût et vraiment, pardon, je radote, mais on dirait des pucerons ces graines. Ça ne gêne personne de manger un plat avec des simili-pucerons ?

Puis, en cherchant un magazine dans une presse, la vendeuse m’en propose un nouveau : « Superfood ». Bon. Je feuillette. Et en dernière page une pub pour Kellogs. WTF? Alors comme ça, un magazine cuisine saine et « tendance » qui te propose de la pub pour Monsanto avec des produits ultra raffinés qui explosent ta glycémie, c’est logique?

Semoule au kale haché et aux pommes cuites

Et puis ensuite j’ai lu l’Enquête Campbell, et il est déprimant de lire noir sur blanc qu’en fait le monde crève alors qu’il pourrait guérir rapidement et sans rien débourser. J’ai regardé un documentaire, « la santé est dans l’assiette » qui, là aussi, m’a scotché car si je connaissais les bienfaits d’une alimentation végétalienne, « à base de végétaux complets et non transformés » au quotidien, je ne touchais même pas du bout du doigt ses capacités de prévention et de guérison des grandes maladies de notre siècle.

J’ai commencé depuis (alternant avec des bons romans #MerciAdamsberg, sinon c’est un coup à se passer par la fenêtre) « Comment ne pas mourrir » du Dr Greger.

Un bon titre à l’Américaine comme on aime, en finesse et en subtilité. Et là encore, noir sur blanc, en conclusion de centaines (milliers) d’études scientifiques et d’études cliniques, on nous démontre à quel point l’alimentation carnée est responsable des maladies du siècle : cancer, obésité, hypertension, cholestérol, maladies cardiaques. Et fatalement, je pense aux gens de mon entourage qui sont décédés trop jeunes, et à ceux qui sont en vie et que j’aime, et qui mangent absolument n’importe quoi.

Et ça me rend triste et un peu impuissante.

Alors attention, évitons les « on peut bien se faire plaisir de temps en temps ». Il y a plus de quatre cent recettes sur ce blog qui montrent que je me fais plaisir chaque jour sans manger n’importe quoi. « Evidemment » que je mange des chips pas-du-tout-de-légumes, trois parts de brioches des rois d’affilées ou que je reprends des patates sautées à l’huile. Mais ce n’est pas mon quotidien. A chacun sa définition de la gourmandise, mais n’oublions pas que le palais change en permanence et s’éduque.

One pot Pasta aux choux de bruxelles et bouillon de miso blanc

La santé dans l’assiette, c’est un peu comme porter les lunettes du véganisme : tu sais (ou tu essaies de mieux faire!) et tu veux que tout le monde sache. Alors bien sur, chacun fait ce qu’il veut, mange ce qu’il veut. Évidemment. Mais quand ces habitudes sont transmises à des enfants, quand fêter son anniversaire au Macdo est super tendance, quand le pain de mie blanc au beurre et au Nutella est le goûter classique, quand le chocolat du matin est composé à 90% de sucre blanc et 10% de cacao, avec du lait destiné à un veau, je suis un peu alarmée de voir qu’on prend le même chemin que les Etats-Unis. Quand un jeune de 17 ans vient me voir pour me dire que, diagnostiqué allergique aux produits laitiers et aux oeufs, il a troqué le beurre du matin contre du bacon grillé, je ne sais pas quoi dire à la mère qui est en face de moi et qui est persuadée de bien faire. Que sous couvert de notre Sacro-Sainte Gastronomie française, on se moquait de ces obèses de l’autre côté de l’océan, alors que nous sommes aussi en train d’en fabriquer en France. A la pelle.

Alors je continue de partager mes petits repas tout simples et je suis contente de voir qu’une simple galette aux poireaux fait envie. Car finalement, on peut manger sain et végétal sans burger, sans smoothie licorne, sans graines de chia, sans porridge au petit-déjeuner. On peut juste faire simple et beau. Parce que c’est quand même meilleur quand c’est beau.

On peut se faire un bon dhal en mélangeant tout dans la casserole et en allant lire un livre pendant que ça cuit. On peut se faire une pizza avec juste un bon pesto dessus. On peut ne pas avoir grand talent ou grande passion envers la cuisine, mais se préparer des plats basiques qui prennent soin de nous, de nos enfants et des animaux et de notre Planète. On peut réaliser un bon sandwich au tofu rôti, des quesadillas aux haricots blancs et tomates séchées. Tout ceci est simple. Et très, très bon.

Du coup, maintenant je suis de bonne humeur et j’ai faim. Je vais préparer mes spaghetti bolognaise.

C’est décousu, mais ça fait du bien quand ça sort !

 

 

49 commentaires sur “Je ne suis pas de très bonne humeur. Mais je me soigne #1

  1. Bonjour, je dévore ton blog depuis hier,. Je suis toujours a la recherche d’idées de recettes de légumes gourmandes et sans prise de tete, pour me faire plaisir et convertir ma tribu aux bonnes choses (pour la santé).
    Merci Mélanie pour ton intelligence et ton humour.

    J'aime

    1. Merci Émilie !
      Si tu recherches des recettes de légumes, tu vas être servie ici. J’adore et par chance, tout le monde aussi. Bon, évidemment ils n’aiment pas tous les mêmes, ce serait trop facile !
      Bonne fin de journée,
      Mélanie

      J'aime

    1. N’est-ce pas !? J’adore ça mais franchement, en emblème de la cuisine Vg, il y a d’autres plats ! Bon, reste à se décider pour lesquels mais je ne vote pas pour le smoothie licorne 😉

      J'aime

    1. Vous êtes adorable Hélène, merci.
      Quand j’écris ça, c’est simplement pour signifier que je ne suis pas styliste culinaire et que je n’ai pas énormément d’accessoires -ce sont toujours les même assiettes par exemple- ou de décor, et que je n’y passe pas des heures et des heures (comme c’est le cas en stylisme culinaire où la moindre brindille est positionnée avec attention, ce qui donne des résultats superbes chez beaucoup). En revanche, oui, j’essaie de soigner un minimum car personnellement, je n’aime pas du tout des photos moches qui ne me donnent pas envie de réaliser la recette.
      Bonne fin de journée également !
      Mélanie

      Aimé par 1 personne

  2. Chouette article, j’aime bien les coups de gueule 🙂 Et j’adore tes repas sur Instagram. Petite question, qu’est-ce que boivent tes enfants au petit déjeuner ? Les miens veulent du cacao, je le fait avec lait d’avoine que je fais la plupart du temps maison. Mais si je met du cacao cru + sucre brut ils n’aiment pas… Belle journée!

    J'aime

    1. Bonjour Tina,
      Mes enfants…ne boivent rien 😉 En de rares occasion un chocolat chaud. Le cacao cru non plus ils n’aiment pas ( c’est particulier aussi), j’ai du cacao instantané de la marque Terra Etica avec 30% de cacao minimum. C’est n’est pas l’idéal absolu mais ils en boivent si peu en fait. Sinon, ils veulent du lait avec de la vanille en poudre (vas-y le petit déj de luxe avec du sirop d’érable^^). Mais la grosse majorité du temps c’est juste de l’eau ou une tisane. Je pense que l’idéal est de les habituer en diminuant progressivement les doses de sucrés. Et bien mixer sucre + cacao pur pas pcru au blender pour les mélanger.
      Belle journée !

      J'aime

      1. Coucou,
        Mon astuce pour ma fille, c’est un peu de purée d’amande ou de cajou + eau + sucre muscovado + cacao 100%.
        Je transforme le biberon en shaker et ça roule.
        La deuxième astuce, c’est de ne jamais proposer autre chose que de l’eau. Si elle veut, elle peut boire ma tisane. Pas de jus ou de laits végétaux à la maison, trop polluants ou trop longs à préparer (oui, je suis une paresseuse radicale).

        J'aime

      2. Bonjour Lili,
        Oui, ici aussi c’est eau (d’office au réveil) et si vraiment ils demandent autre chose, je leur prépare. Qu’entends-tu par « laits polluants »?
        Bises.

        J'aime

      3. Ah oui, ce que j’appelle « lait polluant » c’est tout ce qui nous est vendu sous forme de briques alu-plastique-carton-encres, difficilement recyclables et qui contiennent 95% d’eau inutilement transportée.
        Un vrai désastre écologique ces boissons, mais une belle réussite marketing, malheureusement.
        Ma phrase n’était pas claire : ce qui est polluant, c’est le « lait » du commerce, et ce qui est trop long à préparer, c’est le lait maison.

        J'aime

  3. rooo pétard (!!) merci !!
    j’en peux plus de ces hamburgers là ….
    jusqu’à présent je disais trop rien parce que bon … encore une fois, c’est pas ma génération ♫♫ mais si les jeunes aussi commencent à être blasés ouf !!!
    des photos où les gens mettent des heures à mettre une brindille toucomyfo?? ah??? ça existe??
    je les trouve superbes tes photos ! et je suis aussi nulle en art donc mon avis importe peu !
    ce qui compte c’est ton blog, tes coups de gueule et tes recettes le reste …………
    des bisous touplinplin ♥♥♥

    J'aime

    1. Coucou !
      Mais si, regarde le blog de Marie Chioca, je sais que tu l’aimes autant que moi, ses photos c’est un truc de fou tellement elles sont superbes, c’est le seul blog pas vegan que je continue de suivre rien que pour ça (bon et aussi pour ses quelques recettes vegan qui sont à tomber 😉 ).

      Quand aux photos, je trouve que c’est plus appétissant un brin de soin quand tu proposes un plat quand même. Ce ne change en rien la qualité de la recette et une belle photo n’est en rien la preuve d’un plat réussi, mais si on peut allier le tout, c’est bien aussi.

      Et oui, même les jeunes se lassent. Ou parce que je suis de la campagne et que le burger à gogo c’est un truc de citadin ?
      Bisous !

      Aimé par 1 personne

      1. non mais elle euh … pfff le truc qui te dégoûte ….. je la suis sur Pinterest et pfffffffffffff
        instagram non ! mon téléphone me sert uniquement à . téléphoner épicé tout !! économie, économie !! na !
        ah mais c’est ça !! la campagne !!! bons sang, mais c’est bien sûr !!!
        moi aussi je crois que je vais piquer un coup de gueule anti parisien ….. j’en peux plus 😀 😀

        J'aime

  4. Salut Mélanie, J’aime bien quand tu râles, je me retrouve dans pas mal de choses que tu dis, spécialement dans cette abondance de porridge/burgers/smoothies de fous etc… qui emplissaient mon fil Instagram, je dis emplissaient parce qu’il y a quelques jours j’ai fait le ménage afin de ne plus voir ce qui est devenu une sorte de pollution qui ne correspondait pas du tout à ma vision et mon quotidien végan. Le côté « tendance » qui rattrape et s’approprie le mouvement vegan m’énerve parfois, les mecs ou filles maigres comme des clous avec des muscles fins et saillants, qui ne sont là que pour les/se montrer, ça ma saoule. Moi je veux voir/lire/écouter des vrais gens. En tout cas c’est pas toi qui va me donner envie de goûter des graines de « Tchiaaaaaaaaaa » avec ton commentaire… 🙂
    Je viens de rajouter dans ma liste Netflix « La santé dans l’assiette », j’ai démarré la semaine passée la série « Rotten ».

    J'aime

    1. Bonsoir Cyril,
      Et pourtant, des tas de gens adooorent manger des simili-pucerons riches en oméga 3 😉
      Je te rejoins sur les compte de fitness vegan, c’est assez perturbant. J’ai mis ton documentaire « Rotten » sur ma liste, j’ai vu la bande annonce à la fin de « La santé est dans l’assiette » et ça m’a l’air bien joyeux aussi…
      Bonne soirée,
      Mélanie

      J'aime

  5. Bonjour Mélanie,

    Si tu savais comme j’en ai marre de les manger ces hamburgers végé !!!!
    Ils sont souvent beaux et rarement bons. Dans le meilleur des cas, on a un bon pain et de bonnes sauces. Je préfère ne pas parler du reste. Les frites de patates douces m’écoeurent et les desserts sont trop souvent bof-bof… Bref, en tant que cliente de resto vegan, j’en ai marre. Je veux manger une purée à l’huile d’olive, un peu de légumes cuits et des haricots blancs en sauce, tout simplement. C’est si dur de mettre ça sur la carte d’un resto ?

    J’en ai marre aussi de la salade servie sur le chaud (laitue mollassonne garantie), de la tomate obligatoire en hiver (sérieux, ils les font pousser où ?), et du vinaigre balsamique à gogo !

    Je n’aborde pas la question des déchets générés en direct, devant la cliente estomaquée par tant d’inconscience… Parce que là aussi, je sens la colère poindre.

    Merci pour le coup de gueule, ça fait du bien.

    Aimé par 1 personne

  6. Bjr Mélanie,
    Un plaisir ce coup de colère! Peut-on ne pas être fan des burgers et consommer des graines de chia?… Je rajouterai certaines recettes de gâteau ou de plats qui demandent une tonne d’ingrédients. On peut se faire plaisir rien qu’avec un plat de légumes et c’est chouette de le partager.

    J'aime

    1. Bonsoir Christel,
      Oh rassure toi, les graines de chia c’est une fixation personnelle 😉 Des TAS de gens en consomment car bien sur elles sont très intéressantes pour la santé.
      Et c’est vrai que beaucoup de recettes demandent quantités d’ingrédients. Tout dépend de ce qu’on a l’habitude d’avoir dans ses placards !

      J'aime

    2. Ohhh quelqu’un qui a le meme nom que moi !!! C’est si rare! (il m’en faut peu… ^^)
      D’ailleurs je te rejoins sur les graines de chia, avec du yaourt de coco c’est une tuerie !!!
      Melanie, merci pour ce petit coup de gueule, je m’ajoute a la horde de commentaires qui en a marre des burgers. J’adore ca, hein, mais j’aimerais bien pouvoir manger autre chose quand je sors (et accessoirement arreter d’avoir des gens qui oublient de retirer le cheddar dedans)
      Pour ce qui est de l’alimentation, je pense qu’il est aussi bon de se rappeler qu’on n’est pas tous egaux la dessus. Je m’estime incroyablement chanceuse d’avoir grandi dans une maison ou bien que l’alimentation etait carnee, le truc le plus industriel du frigo etait du tofu sous vide… J’ai ete habituee a voir mes parents preparer des plats simples a partir d’ingredients frais, et je n’ai pas ete habituee aux boissons sucrees ni aux desserts a chaque repas. J’imagine qu’il est beaucoup plus difficile de manger « bien » quand on a developpe de mauvaises habitudes tres tot.
      Cela dit, ca n’est pas irrattrapable, mon mec se nourissait de pates, viandox, cordon bleu quand on s’est rencontres ; maintenant il est fan du poireau et choisit plus souvent des options vege quand on mange dehors. #inserer sourire satisfait ici#

      J'aime

  7. Ah enfin quelqu’un qui trouve aussi la mode des burgers absurde !! Je me sens moins seule 🙂 Je ne comprends pas comment on peut aller au resto pour manger ça, ce n’est rien de plus qu’un sandwich. Ca me dépasse…
    Je suis totalement d’accord avec toi concernant les produits vegan tout fait. C’est bourré d’additifs et tout sauf bon pour le corps. J’en ai fait les frais récemment en allant manger chez un traiteur vegan : mes intestins ont hurlé. La cuisine maison de produits bruts et frais est vraiment une valeur sûre.
    Pour les graines chia, je n’arrive pas non plus à cerner l’intérêt gustatif, même après plusieurs essais.
    A propos des incohérences dans le style de ce magazine, j’ai remarqué que ça s’applique à énormément de choses. Par exemple, les grandes marques du bio françaises qui vendent des graines de sarrasin produites en Chine, ou des pois-chiche de Pologne, alors qu’on en produit en France (ça m’agace particulièrement) et qui, quand on leur pointe ça sous le nez, répondent par un discours sans substance et sans intérêt. Le fric passe avant tout, même dans le bio.
    Et pour finir, merci pour ces références de livre et études, je vais aller regarder tout ça !
    Bise Mélanie, je me suis lâchée aussi, et je confirme, ça fait du bien! 😉

    J'aime

    1. Bonsoir Claire !
      Quelle mode en effet. Allez au restau en manger de temps en temps je le comprends, mais en trouver dans CHAQUE restau VG, c’est dommage !
      Quand au sarrasin, tu t’imagines bienque j’ai déja fait la réflexion vivant en Bretagne, et en effet « oui mais on exporte les grains à l’étranger car ils paient bien, donc il faut qu’on en importe de Pologne ‘au mieux ». WTF?
      Et oui, le fric passe avant tout, même dans le bio, d’où l’importance de sélectionner ces circuits quand on peut et de bien choisir ses produits. Les gens font bien trop l’amalgame bio=sain alors que pas forcément ! Les livres sont vraiment passionnants et m’ont donné énormément d’informations fiables sur la nutrition.
      Ravie que tu te sois lâchée, c’est fait pour ça et pour bien redémarrer.
      Bises !

      J'aime

  8. Merci pour ce coup de gueule salvateur.
    Les graines de chia me font plus penser à des têtards quand elles sont hydratées 😉 !!
    Ce qui m’énerve culinairement parlant, ce sont les supers aliments : poudre de perlinpinpin et Cie qui coûte en général un bras.
    Le chou farci a l’air très bon mais je n’ai jamais réussi à en faire correctement : faut-il faire précuire les feuilles ? Et combien de temps doivent-ils cuire (au four ou à la poêle ) ?

    J'aime

    1. Ah bon sang, des têtards ! Mais oui ! C’est pire que des pucerons c’est tout visqueux !
      Pour les feuilles de choux, tu peux les précuire à la vapeur pour qu’elle s’attendrissent et soient plus faciles à plier une fois garnies. Je les ai déposé dans mon faitout basse température avec du bouillon miso à hauteur et laissé cuire à feu moyen 30 minutes de mémoire (car crues au départ, 20-25 minutes devraient suffire si elles sont précuites). Tu peux les cuire au four de la même façon, sans doute un peu plus longtemps car ce n’est pas en vase clos et en les couvrant bien de bouillon pour ne pas que cela sèche au début de la cuisson. Ou dans n’importe quelle casserole !
      Redis moi si je ne suis pas très claire !

      J'aime

  9. Bonjour,
    Ton blog est très sympa et ton article très interessant. Je crois qu’on est tous pareil… on procrastine et puis d’un coup on a pleins d’idées donc on se lance sur plusieurs articles d’un coup. En tout cas, merci pour le partage de recettes !
    Au plaisir de te lire sur ton blog ou le mien, peu importe.
    Bonne journée,
    Jessica

    J'aime

  10. ahhhh le porridge bleu et rose et vert aux graines de chia-matcha-spiruliné-pimpé au baies de goji sur instagram J’EN PEUX PLUUUUUS (pourtant ça ne fait pas longtemps que j’ai rejoint la « communauté IG » mais nondidiouuuuu que ça me hérisse le poil !!!) hahaha merci pour ce coup de gueule j’en ai profité pour gueuler un peu en même temps du coup 😀
    pour les burger … y’a effectivement un truc collectif de réassurance genre : « tavu moi aussi je mange des trucs gras et pas bon pour la santé » #jenemangepasdegraines 😀 j’en suis pas encore overdosée, et ça me fait plutôt marrer … peut être car je suis toute neuve dans ce monde là aussi^^ mais tout à fait d’accord qu’on peut laaaargement se faire envie avec de belles plâtrées sans forcément les caler entre deux tranches de pain et une tonne de véganaise 😉
    Une belle journée à toi Mélanie !
    bise

    Aimé par 1 personne

    1. sut … pas vu les couleurs arcs en ciel des porridge moi pffff on m’dit jamais rien !!
      non mais toi pfffff
      avec tes recettes, c’est clair que le burger …….. il fait office de truc timide qui va vite se planquer toutofon du congélo de la fille qui cuisine pas … pfff
      t’comprends jamais rien d’abord 😀 😀

      J'aime

    2. Aaah ! toi aussi le porridge licorne il te saoûle ? (Oui, y’a pas que le smoothie qui fait la fête en boîte ! )
      Et puis je suis ravie qu etout plein de monde en profite pour venir râler ici, ça va donner des gens bien plus zen après à l’extérieur ! hihi.
      Toute neuve ou pas toute neuve, ça saute aux yeux. Alors c’est pas râler pour râler, c’est juste qu’il fait faire le ménage dans les comptes que l’on suit pour ne pas risquer l’overdose d’avoine sauce barbecue.
      Bonne soirée Omry !

      J'aime

  11. Toujours aussi agréable de te lire, même si tu es (étais!) en colère.
    Et ces petits plats me donnent tellement envie. Les galettes de poireaux , mais quel délice…

    « on peut bien se faire plaisir de temps en temps ». avec de la merde? non merci
    moi je me fais plaisir tous les jours avec ces quantités phénoménales de légumes, ces petits condiments et ces épices. Tous les jours c’est la fête. Avec des légumes.
    Sans mcmachin, sans caca cola ou autres cracrateries.

    (et tu m’as donné faim!)

    J'aime

    1. Bonsoir Laurine,
      En effet à chacun sa version de se faire plaisir et je n’irais pas ingurgiter n’importe quoi. A une exception près. J’avoue. Les chips occasionnelles. Mon défaut. Mais comme dans la balance en face il y a un max de légumes ça passe 😉
      Bises,
      Mélanie

      Aimé par 1 personne

  12. « Déprimant » « triste », voilà justement 2 mots que j’employais hier en parlant avec une amie vegan elle aussi. Elle était optimiste et voyait de plus en plus de bons changements mais de mon côté je me sens découragée et j’ai du mal à imaginer une évolution si positive que ça.
    Rien qu’aujourd’hui il y a eu des émeutes dans les supermarchés car les gens se jetaient sur des pots de Nutella en promo. Certains en sont venus aux mains. Hallucinant. Et désespérant.
    Je comprends tellement ton coup de geule. Bon par contre, pas touche à mon porridge. C’est le roi de mon petit déjeuner (ou repas du soir en version salée quand je veux un truc bien doudou et réconfortant) ^^ Et les burgers aussi peut-être. J’en suis fan et c’est un des repas préférés de mon homme omnivore alors on s’en fait un maison tous les vendredi soirs. Ca lui fait mieux accepter mes autres petites concoctions veganes riches en légumes et bonnes choses.
    Heureusement qu’il y a des gens comme toi qui prônent une bonne alimentation vegan tout en se faisant plaisir à fond. Tu es réelle et sincère et on se sent comme à la maison en lisant ton blog.

    J'aime

    1. Estelle,
      Milles merci de ce si beaux compliment, parce que c’est effectivement comme à la maison que je vosu raconte tout ceci, sans chichis.
      Tu m’as bien fait sourire. Je n’ai rien du tout contre le porridge, mes enfants en mangent tous les matins Ni contre les burgers que nous aimons beaucoup. Ca me saoule juste que ce soit quasi systématiquement les seuls plats vegan qu’on voit sur les réseaux sociaux et que le burger soit apparemment le seul plat VG qu’on puisse trouver en restaurant 😉 Les cuistots manqueraient-ils d’imagination?
      Quand à la cohue pour du Nutella, c’est tellement pathétique que je ne sais même pas quoi dire…
      En dehors de ces « dérives, il y a plein de belles progressions, il y a des avancées, lentes c’est vrai, mais efficaces et il y a une réflexion qui petit à petit s’immisce chez les gens, mais le changement ne se fera pas en une décennie, il va falloir être patient.
      Je t’envoie plein d’ondes positive en attendant.
      Mélanie

      J'aime

  13. Coucou Mélanie!
    Je suis vraiment pressé que tu nous parle de l’enquête campbell, je pensais que le sucre n’ėtait pas si terrible que c’était le carburant de l’être humain, que c’était plutôt le gras qui fallait se méfiait!! J’ai donc rien compris en fait? Du coup je mettait remis aux jus de fruit bio, pour pouvoir y ajouter la spiruline et ainsi remonter le taux de fer des enfants et de moi même en ce moment! J’y met généralement une orange presser en plus. D’ailleur je te remercie infiniment pour cette astuce qui a remonté le taux de fer des enfants! La plus petite est passée de 2 à 20!!! et l’aînée de 8 à 14!
    A bientôt Mélanie

    J'aime

    1. Bonjour Aude,
      Je ne sais pas quand je vais pouvoir faire un retour car je voudrais finir un autre livre sur le même thème avant. Pour te faire très court dans ce que j’ai appris : les fruits, à profusions, sont excellents pour la santé mais pas les jus de fruits qui, étant dépourvus de toutes les fibres ne sont qu’un shot de sucre pur pour l’organisme. Donc il vaut mille fois mieux mixer une orange entière (avec ta spiruline), que de boire simplement le jus de cette orange. D’ailleurs il est déconseillé, de ne boire que des jus de fruits à l’extracteur mais de toujours les coupler avec des jus de légumes, pour éviter ce pic de sucre pur.
      Je parle évidemment d’une alimentation au quotidien. Ce n’est pas très grave de se faire des jus de fruits de temps en temps, mais quitte à choisir il vaut mieux manger le fruit en entier.
      La spiruline est effectivement très efficace en cas de carence pour remonter rapidement les taux, mais il ne sera pas nécessaire de la prendre en continue par la suite. Intégrer des algues chaque semaines + beaucoup de légumes verts et de crucifères toujours avec une source de vitamine C au même repas si possible c’est très bien ! J’ai presque bouclé mon article sur l’assimilation des nutriments, tu y retrouveras tous ces conseils dedans !
      Bises !

      J'aime

  14. J’ai beaucoup ri en lisant le début de ton article, je ne connaissais pas les smoothies licorne (je suis un peu vieille et pas du tout sur les réseaux sociaux).
    Moi aussi, je trouve un peu affligeant que plein de jeunes et moins jeunes, plein de gens, en fait, ne sachent même plus ce qu’est un légume frais ou une légumineuse.
    Pour preuve : j’ai acheté tout à l’heure des lentilles vertes dans un magasin de vrac près de chez moi, le jeune homme à la caisse m’a demandé si c’était des haricots, comme dans le cassoulet !!! Il ne connaissait que ça, snif ! Mais il a bien écouté mon petit laïus quand même !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      En effet si même les salariés ne font pas la différence… Et tu as raison, trop se limite à ce qu’on voit partout : blé, riz, tomates et courgettes toute l’année et pommes poires toute l’année. Alors que la cuisine est tellement plus sympa quand elle est variée !

      J'aime

  15. J’ai ressenti des choses similaires mais plus liées à un regard global sur type d’alimentation + sommeil + sédentarité, parce que découvrir les nombreux et variés bénéfices d’améliorer ces différents registres m’a rendu différemment attentive aux habitudes de mon entourage. Après n’étant moi-même pas un exemple de ce qu’on associe à une bonne santé je n’ai pas d’effet incitatif particulier si ce n’est de faire découvrir que même pour ceux qu’on imagine loin de ça c’est quand même possible. J’ai une conscience sensible aussi de l’effet extrêmement inhibant que certaines injonctions extérieures ont sous prétexte de vouloir (ré)éduquer, responsabiliser, amorcer des changements et ce même dans des intentions bienveillantes. Du coup je suis très prudente dans ce registre et j’essaie de valoriser chaque pas de fait plutôt que de me concentrer sur tous les autres à parcourir. C’est toujours un peu plus dur quand je me sens inquiète/impressionnée.

    J'aime

  16. D’accord avec à peu près tout. Sauf pour le porridge. Le porridge chaud et crémeux du matin, c’est la vie ! XD Bon pas forcément bananes / framboises parce que c’est pas de saison ou ça vient de loin. Mais en ce moment je suis sur un combo poires/ châtaignes/ cacao/ noisettes torréfiées. Et mon dieu… Je suis contente de me lever le matin ! 😉

    J'aime

    1. haha, j’aime bien le porridge (quoique depuis que je ne déjeune plus je n’en mange plus du tout mais les enfants adorent) je suis lasse d’en voir absolument partout par contre ! Mais si tu me parle de poires/châtaigne, je vote présente !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s