Bilan 2019 et vie du blog en 2020 !

Bonjour à toutes et à tous !

Il est de coutume chaque année de faire un petit bilan, et moi ça me plait. Regarder ce qui a été accompli et se projeter, sans extravagances ni démesures, vers l’année à venir.

On va commencer par parler chiffres. En 2019, cet espace a cumulé un peu plus d’un million de vues et plus de 300 000 visiteurs. Pile le double de 2018 dans ces deux statistiques. Je dois dire que j’en suis absolument ravie et ce, pour deux raisons.

Un espace plus durable

La première, alors que tout le monde annonce la mort des blogs au profit des vidéos et des réseaux sociaux, c’est que le blogging reste définitivement ma façon préférée de partager. Depuis que j’ai ma chaine Youtube, je ne cesse de dire chaque année que je vais m’y investir davantage et pourtant cette année, je n’ai quasiment pas réalisé de vidéos. (Bon, en fait, je viens d’aller compter tout en écrivant cet article, et quand même 24. C’est pas RIEN non plus). Mais j’ai publié ici 70 articles, soit 15 de plus qu’en 2018. Autant vous dire que les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Vous avez laissé également un peu plus de 4000 commentaires sous les articles du blog. Et ça, c’est bien plus parlant qu’un simple nombre de visiteurs.ses. Bon sang de bordel, je ne sais pas moi, mais je n’appelle pas ça la mort des blogs ! Alors merci, merci et merci de continuer de faire vivre cet espace qui, pour moi, reste le plus pérenne de tous, avec des infos facilement accessibles, que l’on retrouve également plus rapidement que sur Instagram ou Facebook. C’est également sur les blogs, grâce à vos commentaires, que les lecteurs et lectrices peuvent avoir envie ou non de se lancer dans la réalisation de recettes. J’insiste souvent sur l’importance de me laisser vos retours ici plutôt qu’en message privé sur un autre espace, et c’est pour cette raison. A l’âge d’or de Marmiton, nous étions tous bien plus tentés de nous lancer dans la confection d’une recette si celle-ci était plébiscitée et commentée. Les blogs, c’est pareil. Comme vous l’avez constaté, je ne suis pas la reine du stylisme culinaire, ni vidéaste (et je m’en fiche), mais je prends le temps de tester de nombreuses fois avant de vous proposer une recette et je me dis que, voyant tous vos retours, ça compense l’absence de paillettes.

Les blogs, ce sont également des espace de dialogue et d’échange où l’on prend LE TEMPS. Alors oui, il faut savoir lire, et quand on regarde les statistiques des vidéos (courtes) qui augmentent au détriment des blogs, il est certain que la flemingite aiguë s’empare de plus en plus de nous. Ce sont deux médias complètement différents, complémentaires, mais j’ai beaucoup délaissé YT à la fois comme créatrice de contenus mais aussi comme spectatrice. J’en reviens à une recherche qualitative de partages, davantage que de contenus maintes fois reproduits, qu’on regarde à la va-vite quand on s’ennuie et qu’on zappe mentalement cinq minutes après (moi la première). Et puis, moi j’aime papoter avec vous et pas juste balancer une recette, comme vous l’aurez sans doute remarqué.

En février 2017, alors que je rédigeais mon premier article « 2 heures en cuisine », je n’avais jamais vu de meal prep / batch cooking, je ne savais même pas ce que c’était ni que ça existait. je le faisais par habitude et beaucoup de nos grand parents s’avançaient aussi. Aujourd’hui, il y en a partout. Et tant mieux ! Cela donne plein d’idées et certain.e.s youtubeu.r.ses excellent à la réalisation de ces vidéos qui cartonnent. Moi je galère à trouver trois heures d’affilée pour tourner dans ma cuisine qui n’a pas d’ilot à l’américaine (donc moins pratique pour les vidéos de ce type) : bouger la caméra toute seule avec un couvercle dans une main, le pied de la caméra dans l’autre sans me prendre les pieds dans le fil de la rallonge,  jurer comme une fleur délicate que je ne suis pas et cuisiner pour nous cinq en même temps relève d’une aventure à chaque fois. Donc plutôt que de faire des vidéos à la chaine que je ne trouve pas qualitatives, j’ai préféré arrêter, ou tout du moins, ralentir ces propositions. C’est moins compliqué de faire des sessions livres !

Donc, comme vous l’aurez compris, il n’y aura pas davantage de vidéos, sans doute même bien moins (en tout cas de recettes !), je réfléchis à un format débat / questions de fonds sur YT, mais j’ai pas vraiment l’envie de perdre mon temps avec des haters sur des sujets sensibles. Il y aura toujours un rythme de publication important ici, avec un objectif de transposer les articles un peu longs en podcast. Je ne vais pas « créer » mon podcast, je n’aurai rien de différent à dire que ce que j’écris ici, mais j’aime l’idée de mixer ma façon très spontanée de parler en vidéo (à tort ou à raison^^) et mon grand amour de l’écriture.

Pas de pub

La seconde raison qui me rend contente de ces chiffres qui ont doublé, c’est que rien n’est sponsorisé. Alors, oui, avec de la publicité, je pourrais aisément les doubler (ainsi qu’avec un meilleur référencement, mais j’attends de trouver la perle qui m’aidera sur ce point car je suis une quiche finie) mais, tout comme je vous l’expliquais récemment, j’ai ouvert un compte Tipee pour me débarrasser de la publicité sur Youtube (et je remercie chaleureusement toutes les personnes qui me font des dons car cela compense un peu). Et je n’ai donc pas l’intention de payer pour sponsoriser une publication Instagram ou Facebook. Pourquoi ? Parce que ces réseaux sociaux comptent dessus ! Payer pour promouvoir un livre ou un programme, pourquoi pas de temps en temps, mais une recette ou un billet d’humeur, non. On a bien assez de publicités de tous les bords, partout, qui nous tentent en permanence, sans en rajouter inutilement. Pour l’exemple, je me suis commandée (enfin !) des culottes de règles fin novembre. Depuis je me tape les publicités de TOUTES les marques qui en proposent sur tous mes réseaux sociaux. Je cherche un nouveau sac à main, plus grand. J’ai eu le malheur de cliquer sur la pub d’une marque vegan sur Instagram juste pour regarder, et bien mon fil de publications est composé de culotte de règles / sac à main / compte que je suis / culotte de règle / sac à main / compte que je suis. Heureusement que je n’ai pas cliqué sur une lotion pour blanchiment dentaire ou lubrifiant vaginal…

C’est insupportable. J’exècre la publicité à outrance et je ne vous l’imposerai pas plus que nécessaire.

Aujourd’hui, gagner en visibilité sur internet c’est vraiment la loterie, et c’est malheureux car des personnes qui proposent un vrai contenu de qualité sont souvent plongées dans l’abîme du brouillard, au profit de celles qui paient. Ou celles qui font des concours (je n’aime pas les concours tous les deux jours), ou celles qui font des placements produits à tout bout de champ (je me suis prise la tête avec plusieurs marques en décembre, marques éthiques, engagées et tout le tralala, qui payent certaines instagrameuses et offrent des produits à d’autres qui « ont moins de visibilité » ou qui n’osent pas demander). Cette différence de traitement me débecte. C’est un petit milieu, ça cause, et d’apprendre que X est payé.e pour parler fromage quand l’autre reçoit trois camemberts pour le même message, que untel.le est payé.e pour parler vin vegan quand on offre deux bouteilles à l’autre, faut arrêter de nous prendre pour des sapins en plastique. Je suis bien contente de ne pas être influenceuse pour des marques à temps complet car ce n’est vraiment pas simple de s’en sortir dans cette jungle (pour celleux qui souhaitent vivre de ça j’entends, ce qui n’est pas mon cas).

Il y a beaucoup de monde qui publie, ce qui est vraiment un très bon point car cela signifie que le message est diffusé plus largement, et qu’on ne peut pas nier la présence croissante de la cuisine végétale, ainsi que des questionnements écologiques et éthiques qui percent un peu partout. Les tendances sont très nettement aux vidéos, je ne sais pas si j’arriverai à trouver ma place car ce n’est pas mon dada, je crois que je suis bien trop spontanée pour prendre le temps d’écrire puis de tourner  de jolies vidéos (et je n’aime pas les vidéos moches). Mais si ces dernières années m’ont appris une chose au niveau professionnel, c’est de ne pas me forcer et ainsi créer du stress. Je vais poursuivre mon bonhomme de chemin comme je l’entends et on verra bien ! L’interactivité de cette espace est vraiment élevé grâce à vous et je compte bien l’entretenir.

Quoi de neuf ici en 2020 ?

  • Comme je vous en ai parlé sur Instagram en vidéo, cette année, j’ai décidé de me lancer 12 défis pour me motiver, un par mois. Ce sont des défis dans des domaines assez variés, que je m’étais listés au fur et à mesure. Rien d’original, mais une façon ludique et motivante de travailler sur des difficultés personnelles ou de mettre en pratique des changements. Tous les défis ne sont pas en lien avec les sujets abordés ici donc je ne suis pas certaine de vous en parler à chaque fois. Je termine ma liste et je rédigerai un article dédié à ce calendrier 2020, si toutefois cela vous intéresse.

Pour vous donner une idée de mes défis : aller vers une banque plus éthique et migrer mes épargnes et celles des enfants vers des placements non spéculatifs et solidaires, changer de fournisseur d’énergie, un mois sans carte bancaire, simplifier mon organisation en cuisine, découvrir davantage mon département en instaurant des visites/balades programmées… Certains se feront assez rapidement (fournisseur d’énergie par exemple) mais les programmer m’oblige à passer à l’acte, sans que ce soit noyé dans une to-do list énorme. Peu mais bien. Et ce sera l’occasion de détailler certains sujets que j’aborde assez peu ici et qui pourtant ont une importance considérable et m’intéressent beaucoup, comme l’impact de notre argent sur l’environnement.

Je commence l’année avec un défi très banal : réaliser minimum 15 minutes d’activité sportive par jour et reprendre de bonnes habitudes alimentaires pour perdre les 6 kilos qu’un sommeil catastrophique et des fringales en rafales (conséquence directe de la fatigue)  offert cette année 2019. Alors PARDON, ça tombe après les fêtes (calendrier détooooox), mais rien à voir. J’ai bossé sans m’arrêter depuis la rentrée de septembre et je n’avais ni l’envie, ni la motivation de me poser avec des menus et des garde fous. Il faut savoir lâcher prise. J’ai peu de contraintes en janvier, donc c’est juste le bon moment.

  • Côté contenu de publication, on ne change pas une équipe qui gagne, des recettes, des billets d’humeur, des podcasts donc, peut être un ou deux insta-pouffe (on a commencé écrire le prochain et mouahahahaha qu’est-ce qu’on rigole), et un livre.

Le sujet est un poil différent de ce que j’avais prévu initialement pour cette année. Vous savez comme j’aimerai écrire un livre pratique qui regroupe pas mal de recettes du blog avec tout un pan organisation, le sommaire est d’ailleurs terminé. Cependant, cette année est un peu particulière, car j’ai stoppé mon activité traiteur cet automne pour développer mes programmes de cours de cuisine à destination des écoles, des professionnels et des particuliers. C’est donc un boulot conséquent car il y a une grosse composante pédagogique à rédiger, et j’aimerai en plus proposer certains cours sous formes de stages / retraites de cuisine dès cet été, quand j’aurai trouvé un lieu temporaire avec hébergements, nerf de la guerre (si vous êtes breton.ne et que vous avez un gîte de groupe avec une cuisine que vous ne louez pas 3000 euros la semaine, vous pouvez me contacter, pleaaaaase…). Il m’a fallu être raisonnable plutôt que de me rajouter un stress de travailler sur un gros ouvrage sans être payée trop longtemps. J’avais besoin d’une réalisation plus courte pour me dégager du temps. Le livre qui sortira donc mi-2020 est sur un thème culinaire très (très) cher à mon coeur, très spécifique là encore (pas de sujet santé cette fois, juste de la gourmandiiiise), mais je ne vous en dis pas plus. Il sera aussi en version papier.

***

Maintenant que ces 2079 mots sont posés, il ne me reste qu’à vous souhaiter une merveilleuse année, et on se retrouve dans quelques jours pour la recette pas à pas de ce merveilleux Opéra citron-framboise, mangé – validé !

Et si vous avez aussi envie de vous challenger cette année, n’hésitez pas à nous dire dans quels domaines !

108 commentaires sur “Bilan 2019 et vie du blog en 2020 !

  1. Bonjour madame la poule
    j’adore ce blog et il me donne envie d’essayer de nouvelles choses, je suis végétarienne dans une région qui l’est très peu, Au point de vue restaurant et autour de moi .
    un peu difficile ces derniers temps , il paraît que j’insiste un peu sur le fait d’être végétarienne alors que je n’essaye jamais , au grand jamais de convaincre les autres de le devenir et que je cuisine « normal quand j’ai des invités.
    j’adore votre humour et votre gaité .
    Donc merci pour tous ces conseils , ces recettes, ces envies et que cette année vous soit belle et folle

    J'aime

  2. Merci Mélanie pour ces quelques mots, et surtout pour l’énergie que tu mets dans ce que tu nous offres! Ton blog est un merveilleux guide pour moi, et m’a en grande partie permis de transiter vers une alimentation quasi vegan à la maison (sauf quand c’est l’homme qui fait la cuisine! ^^’)
    Je te souhaite également une merveilleuse année 2020, avec je l’espère la réalisation de tous tes projets dans un maximum de sérénité !

    J'aime

  3. BELLE ANNÉE Mélanie et merci à TOI pour ce que tu partages ici, tant dans le fond que la forme : tes recettes à suivre les yeux fermés, ton authenticité et ton humour, l’accessibilité de ta cuisine et de tes propos, la pertinence des choix que tu valorises (cuisine simple, saine, locale, écolonomique), ton indépendance 🙂
    Ne change rien, si ce n’est pour te faire plaisir (Podcast, humour, livres..)! Ne te force pas à faire des vidéos si tu n’en as pas envie ; moi je t’avoue que je lis d’abord et surtout tes articles 😉

    J'aime

  4. bon on est déja en février mais c’est jamais trop tard pour dire que sans être un dinausore (enfin, j’espère, quoi que 30ans, c’est la limite), je fais partie des gens qui AIMENT les blogs, n’a ni insta/twitter/snapchat/rayer la mention inutile et qui n’aime pas les mini vidéo super courtes ni les recettes vidéos d’ailleurs.
    Bref, j’aime les blogs, enfin j’aime TON blog, c’est un format super, ya une fonction recherche, des articles au top, de l’humour à chaque ligne, on y revient quand on veut sans devoir déplacer un curseur pour réentendre cette blague trop drôle, mais le curseur saute toujours 10 minutes avant ou juste après juste pour t’énerver.
    BREF bis. MERCI de continuer ton super blog, à qui je souhaite longue vie. Enfin longue vie à toi en premier hein 😉
    Merci Mélanie!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s