(VIDEO) Tofu maison, plusieurs techniques + FAQ

Vous connaissez bien mon affection particulière pout cet aliment si versatile, économique, si parfait d’un point de vue nutritionnel et qui se prête à tellement de préparations.

Après avoir rédigé un livre de recette sur le sujet, je vous propose une vidéo avec plusieurs méthodes pour réaliser votre tofu maison : avec un blender chauffant, avec du lait tout prêt du commerce, avec un mixeur, et plusieurs techniques pour le presser sans moule spécial tofu !

La vidéo

A partir d’un litre de lait du commerce, avec au moins 7,5% de soja (plus il y en a plus vous aurez de tofu)

Pour environ 150g de tofu

1 brique de boisson soja nature sans sucre

50 g de jus de citron OU 10 g de nigari dilué dans 70g d’eau chaude.

  1. Porter le lait à ébullition en remuant pour qu’il ne brûle pas.
  2. Eteindre le feu et verser en une fois le coagulant choisi. Remuer doucement pour le répartir et laisser reposer 10 minutes.
  3. Préparer une étamine (tissu très fin) dans une passoire posée sur un saladier ou dans l’évier, ou un moule à tofu, et verser doucement le contenu de la casserole dessus.
  4. Resserrer doucement mais fermement le tissu autour du caillé de soja, et placer un poids dessus au moins 30 minutes (et aussi longtemps que vous voulez).
  5. Démouler et placer au frais dans un pot hermétique jusqu’à 5 jours.
TOFU CURCUMA MAISON
Tofu au curcuma, gingembre, chili et poivre, coagulé au jus de citron.

Pour faire 1 litre lait de soja soi même pour 250 g de tofu environ

Lait de soja maison pour faire du tofu

(Une ration de 100g/litre est suffisante en temps normal pour obtenir du lait de soja spécial boisson ou pâtisserie, mais plus vous augmentez la quantité de soja, plus vous aurez de tofu)

150g de fèves de soja jaune, décortiquées ou entières

1 litre d’eau

50 g de jus de citron OU 10 g de nigari dilué dans 70g d’eau chaude

  1. Mettre les fèves de soja à tremper 24 heures.
  2. Bien les rincer et les verser dans un blender (ou un saladier si vous avez un mixeur plongeant). Verser le litre d’eau et mixer 30 secondes à une minute selon la puissance de votre blender/ mixeur. Il ne doit plus rester de fèves entières.
  3. Préparer une grande étamine, un sac à vrac ou à lait au dessus d’un saladier, et presser pour extraire le lait. Réserver l’okara dans un contenant hermétique au frais ou au congélateur.
  4. Verser le lait dans une grande casserole ou un faitout et porter à ébullition en mélangeant régulièrement. Cuire ensuite pendant 20 minutes (plus il y a de lait plus ce temps est allongé). Il faut bien le surveiller car le lait monte à ébullition en une seconde et déborde très rapidement.
  5. Une fois le lait cuit et toujours bouillant, éteindre le feu et verser le coagulant choisi en une fois, en remuant pour bien le répartir. Laisser reposer 10 minutes.
  6. Préparer une étamine (tissu très fin) dans une passoire posée sur un saladier, ou dans l’évier, ou un moule à tofu, et verser doucement le contenu de la casserole dessus.
  7. Resserrer doucement mais fermement le tissu autour du caillé de soja et placer un poids dessus au moins 30 minutes (et aussi longtemps que vous voulez).
  8. Démouler et placer au frais dans un pot hermétique jusqu’à 5 jours.
TOFU AUX HERBES
Tofu aneth et basilic

Lait de soja au blender chauffant

–> Vérifiez le mode d’emploi pour ne pas remplir plus que nécessaire, la plupart des machines à lait sont conçues pour 100g de soja et 1 litre d’eau. N’augmentez pas cette quantité au risque de tout faire déborder et d’abimer votre machine. Si vous avez un blender chauffant comme l’Ultrablend de Moulinex, bien respecter la quantité maximale d’eau du programme soupe / lait car le lait déborde en chauffant.

150g de fèves de soja jaune, décortiquées ou entières

1 litre d’eau

50 g de jus de citron OU 10 g de nigari dilué dans 70g d’eau chaude

  1. Mettre les fèves de soja à tremper 24 heures.
  2. Bien les rincer et les verser dans le blender ou le robot. Verser le litre d’eau et programmez 20 minutes de cuisson à partir de l’ébullition.
  3. Préparer une grande étamine, un sac à vrac ou à lait au dessus d’un saladier, et presser en essayant de ne pas vous bruler pour extraire le lait. Réserver l’okara dans un contenant hermétique au frais ou au congélateur.
  4. Une fois le lait cuit et toujours bouillant (au besoin le recuire si vous avez mis trop de temps à presser) éteindre le feu et verser le coagulant choisi en une fois en remuant pour bien le répartir. Laisser reposer 10 minutes.
  5. Préparer une étamine (tissu très fin) dans une passoire posée sur un saladier, ou dans l’évier, ou un moule à tofu, et verser doucement le contenu de la casserole dessus.
  6. Resserrer doucement mais fermement le tissu autour du caillé de soja et placer un poids dessus au moins 30 minutes (et aussi longtemps que vous voulez).
  7. Démouler et placer au frais dans un pot hermétique jusqu’à 5 jours.
TOFU NIGARI
Tofu nature coagulé au nigari, en pleine baignade de tamari et gingembre

Parfumer son tofu soi- même

C’est tout l’intérêt du tofu maison !

Prévoir environ 2 CS d’assaisonnement au total pour un litre de lait.

–> Mélange d’épices (curcuma, cumin, gingembre, poivre…) et e sel

–> Du pesto vert ou rouge à base de tomates séchées ou de poivrons

–> 2 CS de tapenade verte ou noire

–> Des herbes séchées finement broyées (pour éviter que le tofu se fragilise avec des gros morceaux)

–> Un mélange de champignons séchés mixés en poudre et d’ail sec, de sel.

TOFU PAPRIKA FUME
Tofu coagulé au nigari, parfumé au paprika fumé et à l’ail.

 

***

J’espère que ces recettes sont assez explicites et vous aideront si vous souhaitez essayer le tofu maison !

42 commentaires sur “(VIDEO) Tofu maison, plusieurs techniques + FAQ

  1. merci, excellente idée que ce post
    j’avais fait du tofu à partir du lait de soja du commerce et mettant un peu de vinaigre blanc (comme pour faire du fromage frais maison)
    et j’utilise ensuite le « petit lait » pour faire mon pain
    je testerai vos autres méthodes dès que possible

    J'aime

  2. Bonjour Mélanie et merci beaucoup pour cet article très complet ! Je voudrais juste savoir à quel moment on met l’assaisonnement dans le lait, c’est avant de le chauffer ou après ? Je vais tester avec du lait de soja du commerce en attendant d’acheter des fèves de soja sur internet, pas moyen d’en trouver en magasins Bio chez moi ! Et aussi : donc l’Okara est cru, on peut l’utiliser tel quel dans une recette ou bien il faut le cuire avant ? J’ai toujours entendu dire que le soja cru était toxique. (et merci à Marilyn pour l’idée de réutiliser le petit lait dans le commentaire au dessus 😊).

    J'aime

    1. Bonjour,
      il y a la vidéo qu’il fait regarder dans laquelle je filme tout qui est au début de l’article ! 😉
      L’article n’est la que pour compléter.
      Et l’okara est beaucoup plus digeste une fois cuit oui.

      J'aime

  3. Merci ! J’ai commencé à faire mon tofu il y a 2 semaines après un atelier zéro déchet dans mon village, j’ai testé avec le lait du commerce et depuis, j’ai commandé du soja jaune dans mon magasin bio ! Hâte d’essayer avec les épices directement dans le lait !

    J'aime

  4. Bonjour je possede le meme blender chauffant moulinex que vous quand vous faites votre lait de soja dedans le faites vous en suite recuire 20 mn a la casserole??

    J'aime

  5. Bonjour Mélanie,
    J’ai l’habitude de faire mon lait végétal avec un extracteur de jus Omega. Je ne sais pas si cela peut marcher pour du lait de soja, qu’en dis tu ?
    Soja jaune (déjà acheté !) depelliculé trempé 24h, mixé au mixeur plongeant puis cuit.
    Une fois refroidi, je passe ce liquide à l’extracteur au lieu de l’étamine. Aucune idée si cela peut fonctionner ?
    Merci pour ton blog qui est désormais un des seuls que je consulte et qui est une mine d’info !
    Ps : les crackers aux graines sont tip top merci !

    J'aime

    1. Bonjour,
      Il y a du y avoir un bugg car je t’avais bien répondu …
      Tu peux tout à fait faire ton lait de soja à l’extracteur, avec les graines trempées et non cuites c’est de cette façon que j’ai les meilleurs résultats avec le mien, mais essaie les deux versions !

      J'aime

  6. Super, super, super contente de cette vidéo !
    Du coup j’oublie de dire bonjour, houps !
    Maintenant, la recette du tofu lactofermenté, s’teplait, Mélanie….c’est trop bon le Sojami et puis après celle du Fromjami, parce que mon grand « sherpaàgrandchose » s’y est enfin mis, et il s’est pris d’amour pour ce petit fromage au poivre ou à l’ail et que mon porte-monnaie crie pitié.
    Et puis, il faut bien amortir le fermenter aussi……
    Quelle rigolade la fin de la vidéo. Tout à fait d’accord avec toi, c’est un crime ce faux tofu longue conservation.
    Plein de bisous.
    Dominique

    J'aime

    1. Bonjour Dominique,
      Ahlala, que j’aimerai l’avoir cette recette de tofu lactofermenté, crois moi !
      Une dame sur Youtube m’a dit qu’elle fermentait le lait avec du jus de choucroute, ça caillerait et ensuite elle filtre ! A tester !

      En avril je voue partage ma recette de crottin de kéfir au fermenter !
      Plein de bisous,
      Mélanie

      J'aime

  7. Bjr Mélanie,
    J’utilise un restant de rideau fin pour faire mon « lait » vgtal. Penses-tu que je peux l’utiliser comme tissu fin pour faire le tofu?
    Merci et bonne journée.

    J'aime

  8. Bonjour Mélanie,
    Ta vidéo est très bien expliquée ! J’aime beaucoup le tofu et je serai tenté de le faire maison de temps en temps. Je suis toute seule à en manger à la maison et je n’en mange qu’une fois ou deux par semaine alors je ne suis pas sûre d’être motivée pour sortir la grosse artillerie comme tu dis, hihihi !
    Bonne fin de journée.

    J'aime

    1. Merci Mélanie, c’est top et ça donne envie de d’y (re)mettre ! (Après une première tentative où ma cuisine se retrouva baignée dans un lac blanc 🤣🤭🤔🤣) j’avais qu’a pas téléphoner pendant que le lait se faisait !!!

      J'aime

  9. Elle est géniale ta vidéo !!
    Ici on consomme vraiment peu de tofu, par contre les yaourts on est à quasi 2 kg par semaine, donc quand je serai un peu moins sous l’eau (ahahah) je vais motiver Doudou pour qu’on remette en service la Soyabella ! (j’ai décidé que dorénavant toute technique culinaire serait apprise à deux, comme ça Doudou aura les compétences pour la mettre en œuvre aussi bien que moi, héhé)

    J'aime

    1. Cc Sandrine,
      J’ai la soyabella aussi mais je n’ai jamais obtenu du bon « lait » de soja et les filtres ont fini par se boucher. Dommage car j’aimais bien la recette du « lait » de riz de Makanai. Je m’en sers plus que pour mixer les soupes.
      Pas mal comme idée d’inclure Doudou.
      Bonne journée.

      Aimé par 1 personne

    2. Merci Sandrine,

      Tu as tout à fait raison, j’avoue que de mon côté je n’y arrive pas, j’ai peu de me retrouver avec rien tant il déteste cuisiner !! 😉 Mais je vais déjà lui apprendre à cuisiner quelques basiques pour ne pas me stresser quand je m’absente et remplir le placard de conserves !

      J'aime

  10. merci, merci Mélanie, super cette vidéo sur le tofu. j’ai fait mon lait de soja en suivant tes explications, effectivement c’est vraiment simple. avec 1/2 litre j’ai fait du tofu ( pour essayer) trop bon et avec le 1/2 litre de lait de soja qu’il me restait je l’ai rallongé avec de l’eau jusqu’à un litre pour faire mes yaourts beaucoup fermes que ceux que je fais avec le lait du commerce. et des rôtis d’okara que j’ai utilisé comme’  » fromage râpé » sur mes gratins.
    encore merci et j’attends la suite avec impatience

    J'aime

  11. Bonjour Mélanie, suite à ta vidéo j’ai tenté de réaliser mon tofu mais le résultat n’est pas très concluant je ne sais pas ce que j’ai raté il est granuleux et il s’ effrITE . Je l’ai coagule au jus de citron, j’ai mis 100 g de jus ce citron pour 2 litres de lait de soja. Je l’ai parfumé au paprika fumé et ail en poudre. Pourtant je l’ai bien pressé. J’ai ré marqué lors de la cuisson du lait de soja lorsque je le remuait je trouvais que la mousse for mais des petits grains sur ma cuillère en bois, je ne sais pas s’ il y aurait un lien et lors de la coagulation ça formait des tous petits grains, pourrais tu m’aider à résoudre tous ces problèmes. Merci melanie

    J'aime

  12. Bonjour’Mélanie j’ai fait mon lait de soja avec des fèves de soja entières. J’ai utilisé du jus de citron en bouteille. J’ai retente aujourd’hui il reste friable.mon magasin bio n’avait plus de nigari . Je ne comprends pas pourtant je l’ai presse plus d’une heure.au niveau de la consistance il s’ émiette et il est sec en même temps. Je suis désolé mais ce n’est pas évident à expliquer. J’ai commandé ton livre en début de semaine. Merci encore Mélanie pour ta réponse.

    J'aime

  13. Bsr Mélanie,
    Concernant ton « lait » à la machine est-il utilisé aussi comme boisson et si oui que mets-tu comme produit sucrant. s’il te plait? Y ajoutes-tu une pincée de sel?

    J'aime

  14. Merci encore pour ces super recettes! C’est la deuxième fois que je fais mon tofu avec du lait du commerce (je suis en Angleterre, pas de graines de soja origine France) et j’ai voulu peser mon tofu pour voir et bien il fait 285g, je suis trop contente 🙂

    J'aime

  15. Bonjour Mélanie,

    J’ai réalisé un premier test avec du lait du commerce à 9,2%. Il a l’air correct au niveau de la texture, quoique un peu mou. Je vais le laisser égoutter plus longtemps.

    Je me demandais si tu avais déjà essayé de faire du tofu soyeux ? J’ai vu qu’il fallait le laisser égoutter moins longtemps mais je me demande si ça suffit. J’y pense notamment pour la recette de quiche du livre TOFU 🙂

    Merci d’avance pour ta réponse et merci pour toutes ces belles recettes, que ce soit sur le blog ou dans tes livres. Je m’attaque bientôt aux graines !

    Belle journée

    J'aime

  16. De la BOMBE !!! Wawawa je n’avais jamais mangé un tofu avec cette texture… Juste mariné à la sauce soja et grillé avec du sésame, hop dans la salade de riz noir, avocat et carotte de Au vert avec Lili, on a adoré !!!
    Je l’ai fait avec 1 cac de nigari pour 1,5 litre de lait (j’avais peur que ce soit trop amer avec plus) ; tu pense que c’est pour ça que je n’ai obtenu que 150-200 g de tofu pour 150g de soja à l’origine ? (Et dire que j’aurais pu en avoir plus… snif)
    On va retester ça très vite, avec des épices !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s