Coups de coeur – Mars 2018 : Camembert, baume végétal et livres inspirants

**ME SOUTENIR / Mon livre TOFU

Savondou : baume végétal

Le site du Dr Greger : Nutrition Facts

Ses livres : Comment ne pas Mourir *

Fromages Les petits vegannes : http://www.petits-veganne.fr/

*Lien affilié Décitre, librairie française

 

Si vous connaissez ses produits, n’hésitez pas à donner votre avis !

32 commentaires sur “Coups de coeur – Mars 2018 : Camembert, baume végétal et livres inspirants

  1. Rhoooo tellement fan de cette vidéo ! Le Dr Greger c’est un ponte, j’avais un de ses énormes livres de physiologie au programme que j’ai passé l’agrégation de biochimie génie biologique ! Le baume j’en ai acheté un d’une autre créatrice au Veggie World Marseille (seul regret, elle a mis du parfum dedans) ! Et le Camembert de cajou, comment dire, des que je rentre chez moi je mets les noix de cajou à tremper pour en refaire ! (J’ai essayé d’en faire avec du lait de soja mais il y a une oxydation qui se forme sous la croûte… si les lorrains veulent qu’on bosse ensemble sur la question je suis motivée ! Il faudrait que je les contacte). Bref, merci ca me fait tellement plaisir qu’on soit tellement sur la même longueur d’onde :D.

    J'aime

    1. Je viens de vérifier, en fait le Dr Greger du livre de physiologie a pour prénom Rainer, donc ce n’est pas celui qui a écrit tes deux livres… Mais j’ai quand même très très envie de me les procurer ! Je vais attendre un peu, je viens juste de commander « Vive les lentilles ! »…

      J'aime

      1. Coucou Sandrine !
        Alors comme ça tu en as déjà fait du camembert ?! Quels ferments as tu utilisés? (tu sais, quand on me parle « fait maison » je frétille !). Ces fromages sont affinés à froids et je me demande si ce n’est pas la raison de ton oxydation, et du fait que mon crottin de soja, je ne peux le garder plus d’une semaine…

        Ce livre est devenu ma bible ni plus ni moins, je trouve que c’est vraiment passionnant à lire et tu te rends compte que tout est dans le végétal (B12 et vit D mises à part).

        Je ne suis pas fan des parfums non plus, celui là sent le karité essentiellement, avec des note d’argan et d’avocat puisque ce sont celles que j’ai choisi. Un baume polyvalent et tout crémeux, du bonheur. Tu es au veggie world de Paris cette année?

        Plein de bises,
        Mélanie

        J'aime

  2. wouah …. blufée par le camembert de visu !! et detevoirle savourer ….. (petit chéri dit que tu ne dégustes pas, que tu avales tout rond, que tu ne mastiques pas ………..je ne fais que transmettre, tu me connais, moi jene dis rien et à ta place … 😀 😀 )
    pi bon, si ça se trouve c’est le couteau qui fait le tout 😀
    c’est dingue ça qaund même !! en Auvergne aussi,des filles ont créé leur fromagerie(parce que là aussi faut pas déconner ! fromage vient du mot forme alors la loi …. zut ! )et elles ne s’en tiennent pas de leurs fromages !!donc la demande est belle et bien là !! youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
    le bouquin je vais me le commander, dès que j’ai fini mon petit( !! ) mot ! il me semblequ’on en avait parlédece cher Dr !!
    des gros bisous et merci pour ce partage ♥♥♥

    J'aime

    1. Dis donc petit chéri, je mange (j’engloutis) comme je veux hein !! ^^ Quand au couteau, nul doute que le découpage impeccable influe sur la dégustation…
      Cette loi, c’est tellement ridicule franchement… qui va confondre un lait de vache avec un lait de soja… Tu me diras dès qu’elles commercialiseront, en Auvergne?
      Oui, on en a déjà parlé et vraiment, il est super intéressant !

      Bisous !

      J'aime

      1. Hello Mélanie, pour rebondir sur les filles qui commercialisent leur fromages vegans en Auvergne, c’est l’équipe de la petite frawmagerie à Clermont (https://www.lapetitefrawmagerie.com/ ) que j’avais rencontré à Noël quand j’y étais pour les fêtes. Je n’avais pu goûter que leur crème de bleuffant qui étaient bien sympa, car elles étaient en rupture de stock sur le reste. Et comme tu le lis, elles ne font pas des fromages mais des frawmages. 🙂

        J'aime

      2. ahmais elles sont complètement opérationnelles !! et ce depuis presque 2 ans je crois bien! (mais j’étais totalement persuadée que tu connaissais……….. )
        elles sont à Clermont-Ferrand, et je vais profiter de ce long séjour auvergnat pour aller y faire un tour !!
        je ne sais pas où elles en sont actuellement, mais fin d’automne c’était la cat ! rupture des stocks +++
        c’est un super bon signe haing !!!
        allez !! c’est bien parce que je t’aime haing !
        https://www.lapetitefrawmagerie.com/
        bonne lecture et bon dimanche
        des bises ♥♥♥

        J'aime

  3. Cette dégustation en directe 😋, juste excellente !! Tu sais donner envie !!
    J’ai une de mes filles qui est allergique aux noix de cajou/pistaches. Je passerai donc mon tour…
    Bonne journée

    J'aime

  4. Bsr Mélanie,
    Tu sais comment vendre un produit, toi!!!!!! Encore jamais trouvé un « fromage » vgtal qui me plaît et celui-là a un grand succès sur les blogs donc à tester.
    Je vais me laisser tenter par Comment ne pas mourir.
    Merci pour ces chouettes coup de coeur!

    J'aime

    1. Merci Christel,
      Et pourtant je suis une bien piètre commerciale, je suis incapable de mentir si je ne suis pas convaincue ! Comme toi, je peine à trouver mon compte mais ces fromages affinés fleurissent un peu partout et je pense qu’on y est !
      Bon dimanche,
      Mélanie

      J'aime

  5. Bonjour Mélanie,
    je confirme, le bouquin du Dr Greger est une Bible passionnante qui rend superflus les autres livres. Sur son site, il est possible d’activer la traduction en français des sous-titres de ses videos. Pas sûre pour les FAQ.
    Tu ne nous ferais pas une petite recette de son livre de cuisine en attendant la traduction en français ?!
    Et c’est pas très sympa de nous faire saliver sur notre clavier avec tes fromages qui déchirent !…

    J'aime

    1. Merci Marie-Jo pour la précision sous titres, je ne le savais pas ! Et comme toi, je ne me sers d’aucun autre livre « santé ».

      Ecoute, je vais chercher quelle recette vous faire car pour le coup, le Dr Greger est plus qu’insistant sur le fait qu’on doivent les reproduire pour les faire connaitre 😉
      Bon dimanche,
      Mélanie
      PS : est ce qu’on ne commencerait pas cette journée avec une tartine de fromage tiens… ?

      J'aime

  6. Bonjour Mélanie,
    C’est toujours un plaisir de regarder tes vidéos !
    Je ne connaissais pas le docteur Greger, je vais me renseigner.
    Le fromage a l’air dément, je vais peut – être me laisser tenter 🙂
    Je ne connaissais pas la marque Savondou, je note la texture a l’air top.
    Belle journée,

    Kathy

    J'aime

  7. Coucou Mélanie,
    Si tu vas au Veggie World de Paris sur le stand de L’AVF(Association vgtarienne de France) Ona Bee vend ses « fromages » à base exclusivement de noix de cajou. Elle propose diverses saveurs, fines herbes, épices…. Dans les 10€ aussi. Jusqu’à présent c’est le seul « fromage » vgtal que j’ai trouvé pas mal. Ces « fromages » ont beaucoup de succès. Elle n’a pas l’air d’avoir de boutique pour le moment.
    Bon dimanche!

    J'aime

  8. Bonjour Mélanie. Je vais être un peu rabat joy, désolée, mais je passe mon tour, c’est vraiment beaucoup trop cher. (73 € le kg? Sérieusement? Les mangeurs de camembert n’ont pas fini de se foutre de notre gueule, crois moi! 🤣) Et comment en serait il autrement, au prix de la noix de cajou bio? J’en achète avec parcimonie, pour le parmesan végétal, que j’adore. Mais je vais continuer à me passer de claquos, ce qui n’est pas bien grave hein! Prix + pas local du tout = cette mode des fromages à base de cajou me laisse perplexe. Ce sera sans moi en tout cas. Mais tu le vends bien, c’est sûr! Et le livre aussi, qui, lui, est sur ma liste de courses. Des bises, bonne journée ensoleillée en Bretagne (mais oui, même à Brest!)
    Sylvie

    J'aime

    1. Bonjour Sylvie,

      Mais non tu n’es pas rabat joie 😉 Comme je l’expliquais sous la vidéo sur Youtube, ces fromages là relèvent bien plus du budget loisir que alimentation pour ma part. D’ailleurs c’est la première fois que j’e achète, c’est te dire. Et je comprends parfaitement qu’on en achète pas. Quant à se foutre de notre gueule (qu’ils viennent, j’attends), il faut comparer ce qui est comparable : je ne suis pas certaine que du fromage artisanal animal serait beaucoup moins cher sans subventions, soyons sérieux.
      Pour avoir une comparaison équivalente, je penche plus pour une pâtisserie fine. Une part de pâtisserie élaborée est aussi bien coûteuse, pour cause la qualité des ingrédients et le temps passé à en réaliser (je parle en connaissance de cause). Et on reste sur des produits consommés de façon ultra occasionnelle.
      Quand au côté pas local, il faut consommer avec modération. De là à supprimer tout aliment importé, je n’y suis pas encore.
      Bon dimanche Brestois alors !
      Mélanie

      J'aime

      1. Oui bien sûr il faut comparer ce qui est comparable. D’ailleurs un « vrai » camembert peut être assez cher aussi. Mais mon ancienne passion pour le fromage ne me poussera quand même pas à me faire livrer, depuis l’autre bout de la France (littéralement), ce type de produit, aussi bon soit il. Moi non plus je ne consomme pas tout local, loin de là. Que je sache, café, thé et chocolat ne poussent pas à Plouguerneau 😁! En revanche, il y a des algues qui se mangent, et c’est toi qui me l’a appris, dis donc. Mais oui. Je pensais, sotte que je suis, qu’elles venaient du… Japon. (association d’idée avec les sushis sans doute… pffff, n’imp.)
        A bientôt!

        Aimé par 1 personne

      2. Haha, tout à fait, je suis de tout prêt de Plouguerneau, Plougasnou 😉 Et oui il y a plein de bonnes algues sur nos côtes ! Et non malheureusement le thé ne pousse pas ici, c’est l’un des aliments que j’ai drastiquement diminué, tout comme le chocolat. On fait comme on peu hein !
        Bises

        J'aime

  9. Perso dans mon ancienne vie d’omni j’ai déjà acheté du fromage de chèvre bio quasiment à ce prix et beaucoup moins gros que ce camembert. Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps et l’exceptionnel doit le rester.

    J'aime

  10. Bsr Mélanie,
    Je viens de lire les critiques du livre et il est reproché à la version française d’avoir supprimé les notes et sources alors qu’elles sont présente à chaque page dans la version anglaise. Je l’achèterai demain même si je trouve cela un peu dommage. Je te ferai un retour quand je l’aurai lu. Il y a une interview du Dr Greger dans Alternatives Végétariennes de Septembre dernier.
    Pour finir sur le « fromage » il y a tellement de produits végane dont certains « fromages » industriels pas terrible du tout que c’est important de soutenir et encourager de belles initiatives comme celle dont tu parles.
    Bonne soirée à toi!

    J'aime

    1. Bonsoir Christel,

      J’avais lu ce reproche. Les notes font références à toutes les études scientifiques anglaises et américaines (et sans doute internationales mais dans tous les cas en langue anglaise) qu’il synthétise. Donc à moins d’être bilingue, ce qui n’est pas mon cas (un livre de cuisine, ça va, le reste…) elles ne m’auraient été d’aucune utilité. Pour les bilingues, il vaut mieux la version anglaise effectivement ! Je ne suis pas abonnée à Alernatives végétariennes, mais je vais voir si je peux le trouver quelque part.
      Et oui, tout à fait d’accord pour le fromage.
      Bonne soirée !

      J'aime

      1. Tu as l’interview sur le site de l’Association Végétarienne. Il suffit de taper docteur Michael Greger et Association Végétarienne.(Nulle pour les liens directs).

        J'aime

  11. Bonsoir Mélanie,
    J’ai acheté le livre Comment ne pas mourir, j’ai lu une centaine de pages cet après – midi. Je trouve ce livre à la fois passionnant et édifiant. On laisse littéralement les gens s’empoisonner sans bouger le petit doigt parce que cela rapporte. C’est écoeurant … Après avoir lu ce livre, je le transmettrai à ma famille en espérant qu’ils aient une prise de conscience.
    Belle soirée,

    Kathy

    J'aime

  12. Bjr Mélanie,
    Je suis au 3/4 du livre du Dr Greger. Je prends mon temps pour le lire. As-tu fais bcp de changement dans ta façon de cuisiner depuis cette lecture pour toi ou ta famille à part la réduction de matière grasse et d’ajout d’épices? Par ex j’ai plutôt tendance à accommoder mon assiette de façon classique légumes cuits/crus, céréales, protéines. Les légumes peuvent être sous forme de sauce. Les protéines 1 fois par jour et légumes crus 1 fois par jour en hiver. Alors que lui c’est une grosse assiette de légumes et le reste en quantité moindre même si les légumineuses sont à tous les repas Je consomme aussi pas mal d’huiles diverses pour leur goût et apport. La lecture de ce livre me questionne bcp mais je ne voudrais pas non plus que mon alimentation ne soit vu que sous l’angle santé ou est ce que cet aliment doit-être uniquement nutritif.
    L’as-tu conseillé à un médecin ou des personnes pas convaincu du vgtalisme? Merci d’avoir parlé de ce livre car j’avais lu son interview dans le magazine de l’AVF à sa sortie mais mais pas au point de l’acheter à ce moment là.
    Je suis très intéressée par ton retour sur plusieurs mois.

    J'aime

    1. Ce livre me fait voir les médicaments d’une autre manière. Je viens d’une famille médicale et para donc je ne « jure » que par cela. L’ordonnance « facile ». Ceci dit j’ai constaté moins de douleurs d’arthrose depuis pas mal de temps et je me dis maintenant que c’est peut-être du à mon alimentation vgtale. Pas mal d’effets secondaires à des médicaments. Bref! Vaste réflexion dans tous les sens!

      J'aime

  13. Bonjour Christel,
    je ne vois pas mon alimentation uniquement sous l’angle de la santé, non il y a heureusement un notion de plaisir et de gourmandise qui en est indissociable. J’ai trop d’aliments qui ne m’apportent pas grand chose en grande quantité, mais que j’aime manger en grande quantité… Par contre, il est certain que j’essaie d’équilibrer au mieux la plupart du temps. Ce livre m’a fait changer durablement sur plusieurs points : la variété des matière grasses en premier lieu. Là ou avant je cuisinais tout à l’huile, j’assaisonnais majoritairement à l’huile, je varie bien davantage avec des purées d’oléagineux (tahin en priorité eu égard au prix, mais aussi sauce de noix de cajou, de noix trempées et mixées).
    Je varie aussi beaucoup les assaisonnements avec des épices et des aromatiques là ou avant j’en consommait occasionnellement.
    Je mange toujours beaucoup de légumes, soit sous forme entière ou en jus. Je ne me pose jamais la question des protéines honnêtement. Il y a plusieurs fois à l’honneur des légumineuses, mes céréales sont demi complètes à complètes, je mange pas mal d’oléagineux, et de temps en temps du tofu, du tempeh, du seitan, mais c’est loin d’être chaque semaine ou en tout cas pas dans des proportions importantes.
    Disons que les gros changements ne viennent pas dans la répartition de mon assiette mais plutôt sur tous ces petites choses que j’y ajoute pour les « améliorer » : épices, graines germées, aromatiques, oléagineux.
    Quant à la vision globale d’une bonne santé, je suis certaine qu’elel passe majoritairement par l’alimentation et que certains aliments ont des vertus puissantes et curatives sur beaucoup de maux. Il n’en reste pas moins que la médecine allopathique est utile (voir indispensable!) dans de nombreux cas encore, mais que ce n’est pas vers elle que je me tourne en premier, au fur et à mesure que j’en apprends un peu plus sur les médecines douces et sur la façon d’aider notre corps à se guérir lui même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s