Non classé

DOSSIER-Manger en solo – 3. S’organiser en cuisine

Maintenant qu’on est équipé en casseroles et qu’on revient des courses avec ce qu’il faut pour la semaine, qu’est ce qu’on fait de toutes ces bonnes choses? Le réflexe numéro 1 est de tout ranger en vrac où il y a de la place et souvent les fonds de paquets qui restent, ils vont encore plus dans se planquer derrière les nouveaux. On va vite empiler les légumes dans le frigo et dans les saladiers vacants.

Mouais. Sauf que non.

Aujourd’hui est un nouveau jour. L’an 1 de j’arrête de faire n’importe quoi dans ma cuisine et je prépare mes repas en vrac, à l’arrache, je laisse les bananes noircir au frais, mes tomates perdrent leur goût au frais (à côté des bananes qui noircissent, sic), le chou fleur dans un coin, les oignons dans un autre. On s’organise pour que la préparation des repas soit facile, rapide et tant qu’à faire sympathique.

1. Ranger dans les boites les légumes crus ou cuits.

Oui vous avez bien lu. Quand on veut aller vite la semaine, en rentrant du boulot, de l’école, des cours, c’est quand même bien plus sympa s’ils sont découpés et rangés dans des boites transparentes, au frais, prêt à servir. Donc on profite de boite de rangement et on coupe les poireaux, on les lave et hop on les range. On sépare les fleurettes des feuilles du chou fleur, on épluche les oignons, on serre les épinards, on lave et découpe en cube courge, patates douces, navets. On râpe carottes, betterave, radis noir. On épluche 2 oignons, on les hache et on les range dans une bocal au frais. Il n’y a plus qu’a prendre une CS au moment de préparer le repas. On s’avance !

Mais ils ne vont pas s’abimer comme ça? Il ne s’agit pas de s’avancer pour le mois, mais pour la semaine, donc non. Si vos boites sont bien fermées, vos légumes bien séchés et pas tout mouillés, cela ne risque absolument rien.Ca prend une bonne heure, mais quel gain de temps  quand vous rentrez d’avoir juste à piocher dans le frigo pour préparer soupe, sautés, entrée de crudités, etc.

2. Sortir des sacs papiers tout le vrac acheté et le ranger dans des bocaux.

Evident, et pourtant, je suis la première à être atteinte de flemmingite aiguë quand je reviens des courses. Pourtant quelle barbe de chercher dans les sacs le boulgour pour tomber sur les pois chiches, de vouloir le sucre et de trouver les noix de pécan. Donc on range tout et on étiquette les nouveautés pour ne pas s’emmêler les pinceaux « c’est quoi ça déjà : des noix du brésil? de macadamia? de pécan? // De la farine T80, de seigle, de pois chiche, du gluten? »

3. On s’avance sur les cuissons et les préparations.

Puisque vous êtes bien dressés organisés, vous avez votre liste de menus pour la semaine. Alors, l’idéal, quand vous avez un peu de temps devant vous est de vous avancer :

– On fait cuire le riz, les pâtes, la semoule, on refroidit et au frais.

– On prépare la vinaigrette pour la semaine avec une base simple (huile + vinaigre, yaourt + vinaigre, citron + huile ) que vous pourrez compléter dans la semaine avec herbes, échalotes, épices.

– On fait tremper les légumineuses et on en cuit une bonne quantités pour l’utiliser plusieurs fois dans la semaine (pois chiches = houmous = salade carottes & pois chiches = burger pois chiches & flocons avoine = couscous express avec un sachet d’épices à couscous, de la semoule et un ou deux légumes de saison cuit dans le bouillon). Lentilles = soupes avec épinards frais  = poelés avec tofu fumé + champignons + crème = galettes avec un oignon haché et une carotte rapée)

– On se prépare du granola pour les petits déjeuner ou du muesli pour les plus pressés.

– On mixe un litre de soupe, on laisse bien refroidir et hop, en bocal et au frais. Au moins 2/3 soir sans cuisiner. Et on peut la customiser pour changer avec des croûtons, une CS de pesto, un trait de crème d’amande, des dés de tofu poelés, des marrons cuits.

– On prévoit de quoi faire des sandwich repas rapido-presto :

  • Du pain de mie* + tofu fumé + moutarde
  • Pain suédois* + tatziki + tomates séchées
  • Tartine de pain + houmous + guacamole + haricot blanc (gouté dans un Pain Quotidien, délicieux ! )
  • Wrap* + houmous + carottes râpées…

* Ces pains se conservent bien plusieurs jours, voir plusieurs semaines, donc il est possible d’en avoir d’avance au cas ou.

4. On prévoit de quoi grignoter

Là, je vous stoppe tout de suite : on ne va pas se la raconter, quand on a une fringale, en général c’est de tout SAUF de bâton de crudités ! (sans rire, qui s’est déjà relevé la nuit ou devant un film pour aller chercher un bâton de carottes ou une tomate cerise, hein??).

Si vous êtes plutôt sucré, privilégiez les fruits séchés bien sucrés : figues, raisins secs, ananas, banane, dattes, ou le fameux chocolat noir à 70%, promis, avec lui vous mangerez rarement la tablette en entier ! Moi j’ai un gros coups de coeur pour les amandes, les noix de pécan et les noix de macadamia (oui, des goûts de luxe, je sais).

Côté salé, j’ai toujours, toujours (toujours) de l’houmous dans le frigo et des gressins dans le placard, des falafels au congélateurs (2 minutes de réchauffage de chaque côté à la poêle, imbattables), des crakers salés aux graines de courges, du fromage végétal Sojami à tartiner. Bref, des trucs sains, mais qui soignent les fringales comme il faut !

Cette liste n’est bien sur pas exhaustive, n’hésitez pas à laisser vos conseils d’organisation en solo dans les commentaires!

A venir : des recettes pour 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s